Flux RSS

Syrie. Des Palestiniens au secours d’Assad, un choix tragique

Publié le

La Syrie a toujours accueilli des Palestiniens sur son territoire en leur accordant les mêmes droits que les Syriens, y compris en politique. Jusqu’au soulèvement des Sunnites, les chefs de guerre palestiniens ont été soutenus par Bachar et Hafez el -Assad. Le FPLP-Commandement général est entré dans l’armée syrienne et participe activement à la répression du peuple syrien. Récemment toutefois, des Palestiniens ont été arrêtés, torturés et assassinés afin de faire pression sur leur niveau d’engagement qu’Assad trouvait insuffisant.

Selon Amnesty International en mai dernier, Le journaliste Salameh Kaileh a été torturé en détention dans une prison et un hôpital militaire syrien pour avoir exprimé sur Facebook son opinion sur la révolution syrienne et les Frères musulmans. http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Armes-et-conflits-armes/Actualites/Syrie-un-journaliste-palestinien-parle-de-la-torture-en-detention-5448

Selon le New York Times ,The body of a Hamas official was found in his home on Wednesday night, bearing marks of torture. A colonel in the Palestine Liberation Army was sprawled in his car on Tuesday, fatally shot near his home. Three Palestinians were shot down in the alleyways of a refugee camp late last Sunday by a group of unidentified gunmen. http://www.nytimes.com/2012/07/01/world/middleeast/palestinians-in-syria-drawn-into-the-violence.html?_r=1&ref=world Mercredi dernier, le corps d’un responsable du Hamas portant des traces de torture, Kamal Ghanaja, a été retrouvé à son domicile. Un colonel de l’armée de libération de la Palestine Col. Ahmed Salih Hassan, a été arraché de son véhicule mardi pour être fusillé prés de son domicile. Trois Palestiniens ont été tués par balle par un groupe de tireurs non identifiés-sans doute des insurgés-, dans les ruelles d’un camp de réfugiés -Nayrab camp in Aleppo- dans la soirée de samedi dernier …Tout ceci ne s’est pas déroulé dans la bande de Gaza mais en Syrie …

Depuis le mois de janvier 2012 6 officiers palestiniens ont été assassinés en Syrie le plus haut gradé étant Anwar al-Saqa, killed on June 5.

Le gouvernement Syrien a déclaré que ces assassinats étaient le fait des insurgés alors que, selon le NYT, Although technically a military wing of the Palestine Liberation Organization, the Palestine Liberation Army in Syria is incorporated into the Syrian military. Opposition activists say the officers were killed because they refused to participate in Syrian crackdowns. Techniquement, la branche militaire de l’OLP en Syrie est incorportée dans l’armée syrienne. L’opposition a déclaré de son côté que les officiers palestiniens avaient été exécutés parce qu’ils avaient refusé de prendre parti.“Ahmed Salih Hassan was killed in a pro-regime town, and there were no armed opposition fighters,” said Abu Jihad, a Palestinian activist with Fatah. “Some people said that he refused to fight with the Assad forces.” Aboou Jihad, militant du Fatah a affirmé q’Ahmed Salih Hassan avait été tué dans une ville favorable au régime syrien, là où l’opposition armée était absente et que certaines personnes avaient révélé qu’il avait refusé de combattre avec les forces d’Assad.

Il semblerait que les Palestiniens soient victimes des deux camps, celui de l’armée syrienne et celui des insurgés.

Dans leur ensemble, les Palestiniens soutiennent le gouvernement syrien pour faire front contre Israël…surtout quand ils ne vivent pas en Syrie et sont éloignées du front de la guerre civile. Sur place, la situation est beaucoup plus complexe et confuse. On peut le constater dans les articles du site Palestine Solidarité qui, à longueur d’article soutient le régime syrien accusant tous les journalistes de désinformer les Français en leur faisant croire que la révolte est populaire alors que, selon le site, la guerre civile actuelle est fomentée et nourrie par des forces étrangères comme les USA, Israël, Al Qaïda et même le CICR qui fournirait des produits alimentaires aux insurgés manipulés par l’étranger.

Un ancien kidnappé par les bandes armées syriennes témoigne

Homs : tout ce qui est raconté par les médias est à l’envers
Silvia Cattori


Homs – Une « image-document » publiée par Shaam News de l’opposition syrienne.

Dimanche 24 juin 2012

En nous entretenant avec un habitant de Homs qui observe ce qui s’y passe au jour le jour dans son pays (*), nous avons appris que les forces gouvernementales n’ont pas bombardé la ville de Homs, ces dix derniers jours, comme rapporté par la presse internationale.http://www.palestine-solidarite.org/entretien.Homs.240612.htm 

Dans un autre article, on apprend que les camps palestiniens à la frontière libano-syrienne sont impliqués bon gré mal gré dans le soutien des insurgés afin de limiter le retour de l’armée syrienne au Liban.

Une fois de plus, on constate que les Palestiniens sont instrumentalisés par les pays arabes qui les utilisent selon leurs stratégies djihadistes mais démontrent chaque fois que ça leur est utile qu’ils ne veulent pas du bien aux Palestiniens. Ceci n’a rien de surprenant car si les pays arabes avaient sincèrement voulu  les aider, le conflit israélo palestinien se serait depuis longtemps apaisé.

Les militants pro palestiniens de France ne se rendent pas compte qu’on ne peut à la fois être anti sioniste et pro palestinien car les motivations des pays musulmans à vouloir détruire Israël vont à l’encontre de la création d’un état palestinien. Ces Français pro palestiniens ont beau arborer fièrement des keffiehs, ils sont complètements manipulés par les impérialistes musulmans qui fondamentalement haïssent les Palestiniens et ne veulent surtout pas qu’ils aient leur propre état.

En 1990, des centaines de milliers de Palestiniens avaient été expulsés du Koweït parce qu’ils soutenaient Sadam Hussein qui, on le rappelle, tentait d’annexer le Koweït. Ils savent ce qu’il en coûte de prendre parti et c’est sans doute ce qui explique l’hésitation des Palestiniens à choisir un camp et préférer opter pour la fuite ou une certaine neutralité.

Comme les Juifs, chaque fois que les Palestiniens sont confrontés aux difficultés de leur pays d’accueil, il sont pris pour bouc-émissaires. Leurs pires ennemis sont les pays arabes qui les ont persécutés comme la Jordanie, l’Arabie saoudite, le Liban, le Koweït, l’Irak et la Syrie. Finalement, à la lueur de l’histoire récente, on est en droit de se demander si les Israéliens ne sont pas les meilleurs alliés des Palestiniens …

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 223 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :