Flux RSS

Archives de Catégorie: sécurité

L’Etat islamique torture ses otages civils pour humilier leur patrie, avant de les décapiter

Image
Source image http://prophetie-biblique.com/forum-religion/islam/citations-sur-islam-mahomet-t1058-36.html
« La meilleure chose que vous puissiez faire est de vous efforcer de tuer tout infidèle, qu’il soit Français, Américain ou d’un de leurs pays alliés », déclare le porte-parole du groupe, Abou Mohamed al Adnani, dans un message audio diffusé lundi et repéré par le groupe de surveillance SITE.« Si vous ne pouvez pas trouver d’engin explosif ou de munition, alors isolez l’Américain infidèle, le Français infidèle, ou n’importe lequel de ses alliés. Ecrasez-lui la tête à coup de pierre, tuez-le avec un couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le dans le vide, étouffez-le ou empoisonnez-le », poursuit-il.http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/09/22/97001-20140922FILWWW00057-l-etat-islamique-menace-la-france-et-ses-ressortissants.php

Le New York Times publiait dans son édition du 25 octobre un reportage sur les tortures infligées aux otages par les djihadistes de l’Etat islamique. [L'horreur avant la décapitation]
Source image http://www.sajidine.com/premiers-pas/islam_sabre/victimes_epee.htm
La journaliste, RUKMINI CALLIMACHI,   a recueilli les témoignages d’otages libérés, de  témoins locaux et de djihadistes repentis pour nous livrer dans le détail les abominables tortures physiques et psychologiques infligés à leurs otages détenus par ailleurs dans des conditions matérielles ignobles.
Les otages sont quotidiennement battus, enchaînes par les chevilles suspendus à une barre tête en bas et subissent des simulacres d’exécution et de noyade. Ils sont privés de nourriture et menacés d’exécution imminente par un groupe de geôliers tandis qu’un autre groupe leur apporte des friandises et leur dit envisager leur libération. Beaucoup, comme James Foley , ont pensé sauver leur vie en se convertissant à l’Islam, ceci en pure perte comme nous le savons malheureusement. Malgré sa conversion, peu de temps après son enlèvement,  il aurait été particulièrement malmené par ses gardiens. En général d’ailleurs les ressortissants britanniques et américains sont particulièrement malmenés parce que leurs geôliers ne s’attendent pas à ce que leur pays verse une rançon.
Les otages sont enfermés dans des locaux sans lumière, sans couvertures ni matelas. Les conditions sont tellement dures que poussés à bout ils deviennent parfois violents les uns envers les autres et en viennent aux mains.
Au fur et à mesure de l’organisation de l’Etat islamique, les conditions de détention des otages et les tortures se sont accrues en même temps que les terroristes rationalisaient le traitement des otages en les attachant les uns aux autres, en fouillant dans leurs ordinateurs et toute autre source d’information sur l’internet pour connaître leur vie, leur éventuel passage dans l’armée et leur famille à laquelle ils envoient des emails. Dans la foulée ils ont remis aux otages des costumes oranges comme à Guantánamo. Les gardiens francophones ont alors été remplacés par des anglophones, beaucoup plus sadiques.
A ce jour, les lecteurs du NYT avaient posté 943 commentaires dont un grand nombre disait que l’Amérique n’avait pas de leçons à donner en matière de torture, que Bush ne s’en était pas privé en Irak.
Toujours cette pensée binaire qui aime reléguer une horreur dans l’ombre au prétexte qu’elle a déjà été commise par le peuple qui en est l’actuelle victime.
Il y a tout de même une différence de taille entre la cruauté de l’armée américaine en Irak et celle de l’Etat islamique : en principe les victimes irakiennes étaient des combattants ou des alliés des combattant qui étaient susceptibles de détenir des secrets militaires dangereux  pour les troupes américaines.
Les otages de l’Etat islamique ne sont pas des combattants, ce sont  des journalistes, des humanitaires ou des travailleurs expatriés, des gens qui ne détiennent pas de secrets militaires dangereux pour les djihadistes. Ils sont torturés par haine du koufar et pour humilier et terroriser le monde non musulman. Les otages sont torturés par pure cruauté sadique, ce qui est terrifiant (comme le souhaite l’EI) et répugnant. Nos compatriotes qui les soutiennent et vont les rejoindre devraient être bannis de notre société.
Je ne défends pas la torture qui est d’ailleurs interdite par la Convention de Genève mais un soldat est averti des risques qu’il encourt en faisant la guerre alors qu’un journaliste ou autre civil ne fait pas la guerre.
L’Etat islamique qui prétend appliquer à la lettre les préceptes du Coran nous démontre, s’il en était besoin, que  » l’Islam est une saloperie » comme l’a dit fort justement Christine Tasin qui est jugée en appel ce mardi 28 octobre 2014 pour avoir énoncé cette vérité vérifiable chaque jour.http://ripostelaique.com/islam-saloperie-proces-en-appel-de-christine-tasin-a-besancon.html
La Connectrice

 

Le fond vert est la couleur de l’islam. Le drapeau porte, en blanc un sabre (la justice ou évoquant la conquête guerrière d’Ibn Séoud pour unifier le pays) et l’inscription en arabe saoudien : « Il n’y a d’autres divinités si ce n’est Allah, et Mahomet est son prophète ».
Le drapeau de l’Arabie saoudite avec son sabre http://fr.wikimini.org/wiki/Arabie_saoudite
Islam_Will_dominate_World
L’Islam dominera le monde . source image http://ripostelaique.com/oui-madame-bouzar-lislam-est-guerrier.html
Quelques slogans de la » religion de paix et d’amour » : Décapitez ceux qui insultent l’islam, exterminez ceux qui calomnient l’islam, massacrez ceux qui insultent l’islam, Liberté va en enfer, assassinez ceux qui insultent l’islam, Europe tu paieras ta destruction est en chemin, Faites une boucherie de ceux qui se moquent de l’islam, Soyez prêts pour le véritable holocauste
Source images https://francaisdefrance.wordpress.com/2011/10/27/ (il s’agit d’un montage de photos de slogans pris dans diverses manifestations musulmanes et que l’on peut voir ailleurs)
L’Etat islamique a appelé aujourd’hui ses partisans à riposter aux frappes lancées par la France et les Etats-Unis dans le nord de l’Irak en s’en prenant à leurs ressortissants.
 Video sur les incitations de l’EI à tuer les Français http://article.wn.com/view/2014/09/04/LEtat_islamique_menace_aussi_Poutine/

Non à la suppression de la rétention de sûreté. Pétition

Tout le monde n’a pas les moyens de sortir protégé par une petite dizaine de gardes du corps comme Madame Taubira, notre ministre de la Justice qui, par son mépris des victimes et sa tendre indulgence pour les délinquants et criminels nous jette en pâture à ceux-ci.
C’est pourquoi j’ai signé sans hésitation la pétition lancée par l’Institut pour la justice contre la suppression de la rétention de sûreté, ce cadeau infâme fait aux criminels.
Signez aussi cette pétition qui a déjà recueilli près de 80 000 signatures.
La Connectrice

Pétition à l’attention du Président de la République et du Premier ministre

Monsieur le Président de la République et monsieur le Premier ministre,

En tant que citoyen de notre pays, je vous demande de bien vouloir me protéger ainsi que mes proches et ma famille. La sécurité est au fondement de notre société, c’est même un droit naturel de l’Homme.

Votre garde des Sceaux s’est engagé à supprimer la rétention de sûreté, alors même que c’est un dispositif très encadré qui permet de protéger la société des criminels les plus dangereux présentant un risque élevé de récidive.

Je vous demande de ne pas supprimer la rétention de sûreté car il est de votre devoir de nous protéger et de lutter efficacement contre la récidive.

J’attends de vous que vous agissiez avec responsabilité, courage et fermeté.

Respectueusement.

Paris foutoir. Le vélo chasse le piéton

3-IMG_1162

Depuis que la mairie de Paris a sanctifié le vélo, les piétons vivent un enfer de chaque seconde lorsqu’ils osent marcher sur les trottoirs qui, normalement leur devraient être réservés.

Avec une inconscience coupable nos édiles ont lâché dans Paris des hordes de cyclistes inciviques, agressifs, égoïstes et dangereux pour les humains qui circulent-encore- à pied.

Le cycliste parisien se croit tout permis. Il roule sur les trottoirs, sur les places, sur les passages piétons et roulerait même sur ces derniers s’ils ne s’écartaient pas de son pédalage altier. Lorsqu’un piéton ose se plaindre d’avoir été frôlé par le noble vélo, il reçoit une volée d’insultes car rien ne doit arrêter la course fière du cycliste béni par Delanoë et ses amis au nom d’une idéologie écolo frelatée.

Le vélo est tellement admirable que les édiles parisiens n’ont pas hésité à voler l’espace des piétons pour l’offrir aux cyclistes. Les riverains de certains quartiers qui avaient la chance de pouvoir déambuler en toute liberté sur de larges trottoirs ont vu ceux-ci réduits à la portion congrue par le dessin de pistes cyclables tracées en leur centre. Mais ces pistes ne suffisent pas aux cyclistes qui les prennent à contre-sens peu soucieux du danger qu’ils font courir en particulier aux enfants et aux personnes âgées. La nuit tombée, ces courageux cyclistes circulent sans lumière ce qui est dangereux pour eux-mêmes et pour les piétons qui ne les entendent pas arriver. Il est tout de même étonnant que la loi n’oblige pas les vélos à s’équiper de lanternes.

La loi, parlons-en. Je n’ai jamais vu un cycliste se faire interpeller et a fortiori sanctionner par un policier. Les vélos grillent les feux rouges et empruntent les trottoirs et les espaces piétons sous le nez de la police qui ne dit mot, certainement parce que le maire de Paris lui a demandé de faire preuve de tolérance.

Mais ce n’est pas tout, des arrêts de bus ont été avancés pour faire de la place à une piste cyclable que le passager doit traverser au risque de sa vie pour rejoindre le trottoir où il risque d’ailleurs de rencontrer un autre engin à roues comme une moto, un scooter, un vélo, une trottinette, un skate ou ces engins motorisés, de plus en plus nombreux, où l’on se tient debout en équilibre (Freego, scooter électrique, etc.).

Basse énergie, rentable vert, vehicel debout scooter électrique

Ailleurs où des pistes cyclables à double sens ont été construites (par exemple le long du canal de l’Ourcq) les cyclistes se grisent de leur liberté en roulant à toute vitesse tandis que le piéton doit y regarder à plusieurs fois pour rejoindre le trottoir.

Non seulement le vélo fait perdre tout sens civique à ceux qui le pratiquent mais il rend égoïste, incivique et agressif. Et pourtant on le dit écolo, plus écolo que la bagnole, encore plus écolo que le camion et la moto réunis. Ces cyclistes qui souffrent eux-mêmes de plus rapide et plus gros qu’eux oublient qu’ils sont plus rapides et plus gros que les piétons. Les cyclistes qui se protègent avec des casques et des gilets fluorescents, ceux-là même qui équipent leurs enfants de protections, n’ont pas le moindre respect pour le piéton qu’ils mettent en danger.

Pour le piéton, le danger n’est pas seulement de risquer d’être renversé, c’est aussi le stress que génère le cycliste en roulant là où on ne l’attend pas, en frôlant le pauvre piéton qui sursaute et en l’insultant s’il ose rappeler l’individu aux règles élémentaires de la civilité. Le cycliste n’est jamais en tort, il se croit investi de tous les droits et ne s’excuse jamais de le mettre en danger le piéton et de l’importuner. Le cycliste parisien est arrogant et méprisant pour le piéton bipède.

A la lueur des ces tristes constats, on peut se demander si le maire de Paris considère comme quantité négligeable les piétons, s’il a oublié qu’ils votaient et s’il a comme grand projet un Paris sur deux roues débarrassé de tous ses piétons,  pour rivaliser avec Amsterdam et Berlin.

En attendant, les piétons souffrent et cyclistes et piétons se détestent mutuellement, un autre échec du « vivre ensemble » que le touriste de passage ne manque pas de percevoir car le touriste qui trouve l’ambiance parisienne exécrable est piéton la plupart du temps.

1-IMG_1160

Rue Manin, la municipalité a volé le trottoir aux piétons pour l’offrir aux cyclistes

2-IMG_1161

Les cyclistes n’en ont jamais assez comme les petits enfants qui repoussent avec obstination les limites fixées par leurs parents. Sauf qu’à Paris personne ne fixe des limites aux cyclistes. Non content de rouler sur « sa » piste, celui-ci la prend à contresens et les piétons ne savent plus où donner de la tête.
4-IMG_1163

Ce cycliste préfère rouler sur le trottoir que sur la piste cyclable qui se trouve à  côté

5-IMG_0687

Rouler à vélib sur la place de la mairie, c’est ça la liberté

6-IMG_0693 7-IMG_0699 8-IMG_0703

Tutelles et curatelles. Un dossier sombre sur un système incontrolé.

Alertée par l’émission de la 3 « Tutelles, nos parents spoliés » diffusée en juin 2011, je me suis penchée sur la question des majeurs protégés en écrivant plusieurs articles documentés qui sont  lus quotidiennement et parfois commentés par les lecteurs de ce blog. A ce jour l’un de ces articles a été lu près de 11 000 […]

Évaluez ceci :

Prix Nobel de la paix pour l’éducation des filles et contre le commerce des enfants

Voir l'image sur Twitter

Le comité Nobel vient de décerner le prix Nobel de la paix à la Pakistanaise musulmane Malala Yousafzai et à  l’Indien  hindou Kailash Satyarthi. Tous deux mènent une courageuse lutte en faveur de la protection de l’enfance, la première en réclamant le droit à l’éducation des filles, le second en se battant contre le commerce des enfants.

Toutefois, les termes de la déclaration du comité Nobel n’insistent pas sur le genre féminin des enfants concernés. Il est question d’enfants -Children- Par contre il souligne que Malala est musulmane et que Kailash est hindou, un choix qui doit contribuer à la paix entre les deux communautés. On sait en effet que la haine entre hindous et musulmans qui a conduit à la création du Pakistan musulman est toujours brûlante, ce que Talisma Nasreen  dépeint et dénonce dans ses romans. Malala, Talisma et bien d’autres pakistanaises ont du s’exiler en Europe pour sauver leur vie car elles étaient menacées de mort par les Talibans. Malala a elle-même reçu une balle en pleine tête.

Kailash Satyarthi pendant une campagne contre la confection de ballons de football par les enfants. Source image http://beta.globalmarch.org/news/061008.php

malala-yousafzai-and-taliban

Source image http://www.etatdexception.net/?p=5964

Kailash Sathiarthy, 60 ans, lutte depuis des années contre le commerce des enfants

Activiste du droit des enfants et fondateur de l’ONG Bachpan Bachao Andolan (Mouvement pour sauver l’enfance), Kailash Satyarthi évoque les raisons de la hausse des disparitions d’enfants.

Quelle est la situation dans la capitale New Delhi ?

Les chiffres montrent une augmentation de 30% par rapport à l’année précédente. Depuis janvier 2012, parmi les 3 000 enfants qui ont disparu, un tiers d’entre eux n’ont toujours pas été retrouvés. Ils sont enlevés par des gangs puis revendus comme des animaux, réduits en esclavage dans des fermes ou des ateliers, utilisés pour la prostitution. Ils peuvent être emmenés dans d’autres régions du pays, mutilés pour en faire des mendiants, sans parler du trafic d’organes. Ce business est très lucratif, on parle là de dizaine de millions de dollars par an en Inde. Une partie de cet argent noir est utilisée pour corrompre la police et les autorités locales, afin qu’ils ferment les yeux. Ces gangs sont puissants. Les services secrets en ont dénombré sept à New Delhi il y a quelques années, mais ils n’ont pas été réellement démantelés.

http://www.liberation.fr/monde/2013/01/02/ils-sont-revendus-comme-des-animaux_871286

Malala, 17 ans s’est faite connaître en tenant un blog en faveur de l’éducation des filles

Les talibans pakistanais voulaient l’éliminer : bien malgré eux, ils en ont fait une star. Un an après l’attaque contre cette adolescente pakistanaise militant pour le droit à l’éducation des filles, Malala Yousafzaï a fêté ses 16 ans à la tribune de l’ONU, reçu des récompenses prestigieuses, dont hier le prix Sakharov, publié un livre, ému Angelina Jolie, et été invitée au palais de Buckingham… Elle est même candidate au prix Nobel de la paix qui sera décerné aujourd’hui.

Une avalanche d’honneurs aux antipodes des difficultés auxquelles font face les écolières du Pakistan, deuxième pays au monde pour le nombre d’enfants non scolarisés. Professeurs «fantômes», écoles détruites par les extrémistes, mentalités conservatrices et pressions des talibans, notamment dans la région d’origine de Malala, dans le nord-ouest… les raisons sont multiples.

Blessée par balle à la tête alors qu’elle rentrait de l’école, Malala a subi des opérations du crâne et de l’oreille depuis son exil forcé en Angleterre avec sa famille. Elle reste paralysée d’une partie du visage, qui a perdu sa douceur enfantine. L’émotion suscitée dans le monde et sa forte médiatisation, notamment en Occident, ont eu depuis un an une «valeur symbolique très importante» au Pakistan, explique Quraysh Khan, analyste spécialiste du nord-ouest. «Malala a redonné du courage et de l’espoir à tous ceux qui travaillent au Pakistan en faveur de l’éducation et de l’émancipation des femmes», dit-il….http://www.liberation.fr/monde/2013/10/10/malala-pas-prophete-en-son-pays_938598

Les antisionistes sont complices des crimes de l’Islam

Le coup du sionisme, alibi grotesque pour innocenter l’islam

2

Israel3A ceux qui veulent m’enfumer, me détourner  et me distraire avec leur théorie nauséabonde du complot sioniste, qui sous-entend juifs chez eux, qui tue ses apostats, décapite les otages, se livre à la prostitution halal, commet des crimes contre l’humanité, mène une croisade acharnée contre les autres religions, opprime et réprime et les libres-penseurs aujourd’hui, je dis bien aujourd’hui, est-ce l’islam ou le sionisme, de l’hébreu Sion, nom des collines de Jérusalem, devenu un mouvement politique de caractère messianique à la fin du XIX e siècle et dont le fondateur Theodor Herzl serait un saint homme en comparaison avec le fondateur de la secte mahométane ?

Qui est un frein au développement humain et  présente un réel danger pour la petite enfance ? Qui massacre les siens en Syrie, en Irak, en Tunisie, en Afghanistan, au Soudan et son lot des millions de morts,  au Pakistan, en Libye et hier en Algérie c’est encore l’islam ou le sionisme ?

Qui pose des bombes dans les lieux de culte et met en péril la pérennité de l’humanité est-ce l’islam ou le sionisme ?

Qui est en train de somaliser la Tunisie, de liquider physiquement leurs hommes politiques, de massacrer ses forces de l’ordre, de transformer ce pays en mouroir à ciel ouvert, de dégrader son image, pour en faire un pays pourvoyeur de main d’oeuvre sexuelle et djihadiste après avoir été un symbole du bien vivre ensemble et un havre de paix pour ses enfants indépendamment de leurs croyances est-ce le sionisme ou l’islam ?

Qui a vendu sa patrie au nom des intérêts supérieurs de son idéologie et s’illustre par l’exécution sommaire et atroce des opposants politiques en Tunisie, sont-ce des musulmans ou des sionistes ?

Qui défend son territoire et a fait de sa terre un vrai modèle de développement économique, industriel, technologique, culturel, scientifique, éducatif, social, universitaire, bio-médical, sociétal est-ce l’islam ou le sionisme ?

Qui menace publiquement le monde de le mettre à feu et sang, qui tient des propos fracassants et inquiétants quant à la reconquête de  l’Espagne, la chute du Vatican, et veut imposer ses lois criminelles, scélérates et racistes  au monde  est-ce l’islam ou le sionisme ?

Qui excise, mutile, égorge, s’enivre du sang des chrétiens syriens et irakiens, appelle au meurtre des « mécréants »,  exalte, sanctifie l’ultra-violence, rackette les chrétiens, détruit leurs lieux de culte, viole et kidnappe leurs femmes et les assimile à des sous-hommes ainsi que pour les juifs, est-ce l’islam ou le sionisme ?

Qui incite aux pratiques de la pédophilie, de la nécrophilie, du cannibalisme, traite la femme au XXI e siècle comme  objet sexuel, un être dépourvu de foi et de raison, qui ordonne sa lapidation et fait d’elle une coupable de son viol, qui la prive de ses droits les plus élémentaires  est-ce franchement l’islam ou le sionisme ?

Qui est le responsable de la quasi totalité des attentats terroristes dans le monde depuis ce funeste jour du 11 septembre 2001 est-ce l’islam ou le sionisme ?

Qui encore ne reconnaît à l’homme le droit à la liberté de conscience et de culte est-ce l’islam ou le sionisme ? Tout parallèle avec le sionisme est inopportun et insultant pour ce dernier qui oeuvre pour la pérennité de la patrie contrairement à l’islam qui n’a de cesse tant qu’il n’a pas détruit les Etats-nations pour leur substituer le Reich islamique, l’Oumma.

La réalité des faits ne plaide aucunement en faveur de l’islam et personne au monde ne peut lui tordre le cou et la travestir, En l’état actuel de la déferlante de la barbarie humaine sur les pays musulmans, tout indique que l’islam porte en lui tous les germes de crime contre l’humanité.

Quand bien même le sionisme serait une idéologie satanique, malfaisante, totalitaire et génocidaire ce dont il est permis de douter, et à supposer que les laudateurs de l’islam soient à même de prouver le contraire, ce n’est pas pour autant une raison pour esquiver la haute toxicité de l’islam et le draper dans sa vertu.  Un criminel doit répondre de ses actes et non pas chercher à les occulter en prenant comme argument les prétendus crimes d’autrui. Les musulmans sont restés des éternels adolescents, immatures et irresponsables. Ils sont comme cet enfant dans la cour de récré que sa maîtresse attrape la main dans le sac en train de voler des bonbons dans le cartable de son camarade et qui pour sa défense présente comme excuse, pourquoi vous m’incriminez alors qu’il y en a d’autres qui le font. Ces autres n’ont pas été pris pourtant en flagrant délit de vol. S’il y a aujourd’hui un coupable avéré c’est bien l’islam.

Ce ne sont certainement pas les musulmans qui vont accuser l’islam d’enrégimenter les brigades de terroristes et de nymphomanes souvent mineures. Les prostituées d’Allah qui livrent leurs corps aux terroristes ne sont pas sionistes, elles sont musulmanes. Les djihadistes tunisiens qui mènent la guerre de la terreur dans les pays du Levant, peu importe l’identité de leurs commanditaires, ne sont pas non plus des sionistes ils sont des musulmans pris dans le tourbillon de l’ivresse du paradis promis par Mahomet aux criminels qui oeuvrent dans la voie d’Allah.

Le sionisme qui n’a jamais fait de l’islam son bouc-émissaire  ne doit pas servir de voile pour masquer les atrocités abominables imputables aux musulmans ni d’alibi grotesque pour innocenter l’islam.

Salem Ben Ammar

Islamisation. Paris XIXème appartient aux Musulmans

Publié le

Ce samedi matin, je pensais être tranquille à la terrasse de mon café habituel. Las, une fois de plus je me faisais des illusions car mes voisins de table, djellaba et tapis de prière sous le bras ne supportaient pas ma chienne, ce qui créa des tensions et me gâcha le plaisir de profiter sereinement du soleil d’automne.

Heureusement, j’avais pris mon appareil photo et voici ce que fut mon environnement en 20 mn. Vous me direz que c’est normal, ils fêtent l’Aïd, l’égorgement joyeux des moutons pour s’entraîner mais c’est tous les jours que je rencontre environ une femme voilée sur 6.

Bien sûr, vous comprendrez que ce n’est pas moi mais mon appareil photo qui voit des Musulmans partout. Oh, le raciste islamophobe ! ;-)

1-IMG_1073

On pourrait se croire au Maroc ou en Algérie si on ne voyait pas en arrière plan « français » du club alpin français.

2-IMG_1074

Il porte son tapis de prière sous le bras

3-IMG_1077

 

4-IMG_1078

 

5-IMG_1079

 

6-IMG_1085

 

Et pour clôturer le tout, la mariée et son bonnet musulman sur sa robe de princesse chrétienne

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 223 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :