Flux RSS

Archives de Tag: françois fillon et ses fillettes

Virons ces mecs incapables, les nanas au pouvoir !

Les mecs sont au pouvoir depuis des millénaires et pour quel résultat ?

Les mecs ont échoué dans tous les domaines mais ils sont toujours aux commandes…comme les dictateurs !

Ils nous ont fabriqué des religions totalitaires et haineuses qui reléguaient les nanas à l’arrière plan, leur imposant des règles qu’ils n’auraient jamais imaginées pour eux-mêmes. Ils nous ont fabriqué des systèmes religieux, politiques et économiques qui ont monté les peuples les uns contre les autres et entraîné des milliards de morts et maintenu dans l’esclavage et la misère des milliards d’autres.

Aujourd’hui, c’est LA crise. Encore un truc des mecs. Non seulement ils sont responsables de la récession, puisqu’ils sont aux commandes, mais en plus, ils demandent à la ménagère de réduire le contenu de son panier.

Elle porte un enfant sur son bras, un autre dans le ventre, un troisième la suit, un panier chargé au bras et puis elle va rentrer chez elle pour préparer le déjeuner, laver le linge, repasser les chemises de monsieur, faire la vaisselle, nettoyer la cuisine et les chambres, appeler le docteur et le dentiste, appeler le plombier, prendre des nouvelles de ses vieux parents et de ceux de son mari, remplir la déclaration d’impôts, payer les factures, jouer un peu avec le petit et lui administrer ses médicaments, etc.  Faible femme, va ! Heureusement que tu ne travailles pas ….

Ces doctes économistes mâles nous expliquent qu’il n’y a que deux solutions, soit on stimule la consommation, soit on relance la compétitivité. Le meilleur choix serait de relancer la compétitivité ce qui passe par quoi, par une hausse des impôts directs et indirects. Notre cher président annonce donc une hausse de la TVA, cet impôt que tout le monde paye, qu’il soit riche ou pauvre, qu’il ait gagné ses sous à la sueur de son front ou en exploitant ses esclaves. Certains disent que c’est le plus égalitaire des impôts puisqu’on paye en fonction de sa consommation quand d’autres diront que c’est le plus inégalitaire puisqu’il touche tout le monde sans exception. Une chose est sûre, ça fait rentrer des sous dans la caisse de l’Etat sans trop se fatiguer et avec un résultat presque immédiat. Plus que trois mois avant les élections présidentielles, faut collecter, Coco…

En supposant que nous soyons persuadés que renflouer les caisses de l’Etat soit la meilleure solution pour sortir de la crise, il reste encore à savoir ce qu’il sera fait de cette manne supplémentaire. Comment l’argent de l’augmentation de la TVA sera-t-il dépensé ? En verrons-nous seulement les effets ? Comme disait ce matin un mec sur BFMradio, les gens qui voient des SDF dans la rue se demandent à quoi servent leurs impôts…Entre nous, cet exemple témoigne de l’ignorance du type en question sur la problématique SDF mais il a le mérite d’être imagé et accessible.

Pour être honnête, il me faut ajouter qu’il y aura peut-être une petite augmentation d’impôts pour les plus hauts revenus …

« Poor because of you ». Pauvres à cause de vous. Femen manifeste à Davos contre la pauvreté. Face au pouvoir verrouillé des mâles, elles révèlent l’infériorisat-ion des femmes en décidant elle-mêmes de parler avec la seule chose qui leur reste, leur corps. A poil quand je veux, comme je veux.http://newshopper.sulekha.com/switzerland-davos-forum_photo_2137153.htm  …L’action de Femen :http://laconnectrice.wordpress.com/2011/11/24/femen-feministes-ukrainiennes-aux-seins-nus/

La réalité a l’odeur de la vie, pas les théories

Ce qui me frappe dans le raisonnement mâle, c’est qu’il s’appuie exclusivement sur des abstractions théoriques. Il fait référence, en économie, à « la main invisible « d’Adam Smith, à Keynes, à Schumpeter, au fordisme, voire à Marx. Tout bon économiste mâle qui se respecte doit montrer qu’il connaît par coeur les théories économiques qui lui ont été enseignées à l’ENSAE, l’ENA ou à Sciences po. Les économistes contemporains sont généralement oubliés ou alors interviewés, comme entre parenthèses. Les rares femmes économistes auxquelles les mâles (comme Yves Calvi) concèdent la parole sont soit des copies pathétiques de l’économiste mâle, soit de brillantes économistes qui s’appuient sur la réalité de la vie économique des ménages et des entreprises, ne rechignant pas à donner des exemples que les mâles considèrent triviaux. La réalité, pouahhh! La réalité ça sent, ça fait du bruit, ça peut faire mal et ça nécessite de plonger les mains dans le cambouis. Les théories sont autrement plus confortables. Elles n’ont pas d’odeur, sont silencieuses et on a le droit de se faire servir par des bonnes femmes quand on les étudie ou quand on les élabore.

Il y a bien quelques mecs qui ont dit des choses intéressantes mais ils sont méconnus du grand public et très très rarement repris par les économistes du pouvoir « La théorie économique se contente d’approfondir éternellement les mêmes questions selon les mêmes axes, et se sent rarement interpellée par les démentis apparents que ses réponses obtiennent dans la pratique ». Émile Quinet et Bernard Walliser http://www.economieautrement.org/spip.php?article62

Moi, j’apprends le langage des mecs comme une langue étrangère dont j’aurais acquis des notions, histoire de comprendre quand et pourquoi ils cherchent à endormir ma conscience. A l’image des Femen qui montrent leurs seins quand elles le veulent, je réveille ma conscience quand je le veux. Et j’peux vous dire, Mesdames et Messieurs qu’au PS comme à l’UMP, le somnifère marche bien. Ces mecs qui nous content des balivernes auxquelles eux-mêmes ne croient pas, ils se ridiculisent entre eux mais personne ne les caricature comme on le fait toujours pour les femmes politiques. Et j’vas vous dire, mes potes, je ne les regarde pas, je ne les écoute pas et je tends seulement une oreille paresseuse aux commentaires de leurs complices médiatiques, juste histoire de prendre leur température.

Quand je parle « des mecs », je fais référence à leur système de pensée et le fait qu’il l’ont verrouillé. Il y a quand même des mecs fréquentables mais je serais bien en peine de vous donner une nom. Bon, disons George Clooney ;-)))

Les femmes ont le pouvoir … à la maison

Les femmes ont un sacré pouvoir de lavage à la maison …Dans le monde, la plupart des femmes lavent leur linge à la main dans des rivières ou des ruisseaux, sinon dans des bassines.

Je sais, les mecs vous diront que les femmes ont le pouvoir à la maison, que ce sont elles qui décident en réalité, qu’il y a toujours une femme derrière un homme et que les confidences sur l’oreiller permettent aux femmes de manipuler leur mec et de lui faire faire ce qu’elles veulent. Cherchez la femme, dit-on encore. Ah oui, il est super le pouvoir de la nana effondrée au milieu des couches sales, de la bouffe répandue sur la table après le repas de bébé, des tonnes de linge sale qui s’accumulent près de la machine à laver avec pour mission de laver en priorité les chaussettes et les slips de monsieur. Et cette nana-là qui court pour faire des courses, la cuisine, aller chercher les mômes à la crèche et à l’école, qui appelle le plombier et l’électricien, qui appelle le proviseur et va voir le prof principal, cette nana-là qui le soir se pomponne en respectant scrupuleusement les indications de la revue porno que lui a offerte son seigneur et maître pygmalion , cette nana-là, elle a le pouvoir d’après » lesmecs » !

Comme c’est mignon, bébé qui mange tout seul ! Et c’est qui qui va nettoyer ?

Bon peut-être que son mec se confie à elle et qu’il lui demande son avis mais pour le reste, ce n’est pas elle qui décide des orientations globales de la famille. Oui, elle décide de faire les courses, de préparer les enfants pour l’école, de travailler à mi-temps pour pouvoir s’occuper d’eux, et de toutes ces petits choses négligeables indispensables à la gestion du quotidien mais sans intérêt pour les mâles. Ils ont décidé une fois pour toutes que le rôle de la femme était de s’occuper de SA maison et de SES enfants (quand on en vient au concret, c’est sa maison à elle et ses enfants à elle), qu’il n’y avait pas de plus beau métier que celui de mère et qu’une nana n’avait pas l’autorité nécessaire pour commander et se faire respecter. Ils ont accepté que Moulinex libère la femme de tâches ménagères répétitives mais ils ont  piétiné les horribles féministes du Mouvement de libération des femmes.

Aux commandes de la Pensée à travers les médias, les universités, l’édition et la politique, ils ont insulté les féministes et ont rappelé les femmes à l’ordre. Le porno chic a fait son apparition sur les couvertures des magazines et les affiches publicitaires. La nana doit être d’abord sexy, parce qu’avant toute autre chose, une femme c’est une paire de nichons + une paire de fesses + un cul+ un vagin = un colis (euphémisme utilisé par les prostituteurs).

Plus sournoisement, ils ont développé l’industrie de consommation du corps de la femme en utilisant la technologie pour imposer aux jeunes consciences en formation des images dégradantes et humiliantes de la femme. La pornographie est un business qui rapporte tant que Xavier Niel, le patron de Free, qui a bâti sa fortune et sa notoriété sur le minitel et le téléphone pornographiques et prostituteurs, peut maintenant nous offrir de l’Internet et du téléphone mobile au moindre coût.

Les femmes triment, les mecs matent, fantasment et encaissent

Ils sont tellement forts, les mecs, qu’ils ont rallié les nanas à leur cause. Nombre d’entre elles soutiennent leurs mecs et participent à leurs menées contre la dignité et le respect des femmes. Anne Sinclair est le prototype de la femme complice de l’élimination des femmes du pouvoir.http://laconnectrice.wordpress.com/2011/09/19/anne-sinclair-et-claire-chazal-font-honte-aux-femmes/

Il va de soi que tous les mecs ne sont pas des bourreaux, ni des brutes assoiffées de pouvoir et d’honneurs et que toutes les femmes ne sont pas dominées ou collaboratrices de leur propre malheur. Je décris ici un système dans ses forces d’action principales.

Les femmes au pouvoir, ce n’est pas mieux

Ce montage illustre l’argumentation des mecs lorsqu’ils sont en désaccord avec une femme politique http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2007/10/07/6454814.html *

Les mecs disent que lorsque les femmes accèdent au pouvoir, ce n’est pas mieux. C’est vrai. C’est vrai parce qu’une femme ne peut accéder au pouvoir que si elle respecte les règles mises en place par des millénaires de patriarcat. Une femme au pouvoir dans un système inventé par les hommes pour les hommes a autant de pouvoir qu’un glaçon jeté dans une grosse marmite de soupe bouillante pour la refroidir. Sans compter tous les coups bas qu’une femme reçoit lorsqu’elle a la prétention de quitter ses fourneaux. Regardez comment les mecs ont neutralisé Ségolène Royal, comment Sarkozy a jeté Dati, comment Juppé a instrumentalisé ses « Juppettes » qu’il a rapidement renvoyées à la niche une fois les flashs calmés, comment Hillary Clinton a été insultée et méprisée (dans son cas un mâle noir vaut mieux qu’une femelle blanche !), comment Edith Cresson a été ridiculisée et comment sont traitées Eva Joly, Nadine Morano ou Martine Aubry. voir dans cet article l’analyse des articles contre Royal et Clinton http://laconnectrice.wordpress.com/2011/03/07/8-mars-lilith-et-les-pecheresses/

Caricature de Royal dans le Post/Huffington post que va diriger Sinclair.http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/03/10/1451573_ps-i-love-you.html Le journal avait cru comprendre que le PS avait dit que Ségo était un homme. Voilà en tous cas une révélation supplémentaire du traitement réservé aux femmes politiques.

Pour faire parler de lui, Alain Juppé avait nommé 11 femmes ministres qui ont été tout de suite ridiculisée par l’appellation « juppettes ». Elles ont été virées au bout de 5 mois http://fr.wikipedia.org/wiki/Juppette Pourquoi n’appelle-t-on pas les  mâles de Fillon des « Fillettes » ?

François Fillon et ses « fillettes »

D’autre part, les femmes accédant au pouvoir s’entourent de mecs parce que sans eux, ce serait pire. A partir du moment où elles ont réussi à sortir de l’ombre, elles ne peuvent asseoir leur légitimité qu’en s’entourant d’une équipe sérieuse, à savoir de compétences (ou d’incompétences) mâles en costard-cravatte. Il est très rare qu’une femme de pouvoir puisse faire de la place à d’autres femmes en favorisant la parité. C’est pourtant le but que s’est fixé le forum des femmes de Deauville qui, chaque année réunit les femmes les plus puissantes et les plus compétentes de la planète pour faire un état des lieux et promouvoir le professionnalisme des femmes.

Le Women’s forum de 2011 http://www.deauville.fr/FR/agenda/131/womens-forum/?dateId=167 et un reportage http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Terriennes/Dossiers/women-forum-deauville-octobre-2012/p-18458-A-la-rencontre-des-femmes-influentes-au-Women-s-forum-de-Deauville.htm

Le Women’s forum 2012 se tiendra à Sao Paulo, au Brésil http://www.womens-forum.com/

La gôche ignore ou méprise l’initiative des ces bourgeoises (à lire avec une moue de dégoût suivi de l’interjection « putes ») oubliant que les premières révolutionnaires socialistes furent souvent des aristocrates et de grandes bourgeoises car, pour changer les choses il faut des moyens. Il faut de l’éducation, de la formation et de l’argent pour rechercher des solutions et élaborer une stratégie de changement. Je pense donc que le Women’s forum d’Aude de Thouin est une excellente entreprise et qu’il est dommage qu’elle ne soit pas mieux connue du grand public et qu’elle n’ait pas des imitatrices dans d’autres groupes sociaux. Comme dans les équipes de pompiers, chacun tient sa place avec des tâches précises mais tout le monde travaille ensemble pour un résultat commun.

Le temps passe et rien ne change

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 222 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :