Flux RSS

Indulgence pour les violeurs, la mémoire de Cécilia souillée avec la complicité de la Justice

Nouveau :

Dans notre société, le viol est toujours considéré comme de la drague légitime ou une réponse légitime à ce qui serait une provocation délibérée des femmes. « Elle l’a bien cherché » est l’opinion la plus courante parmi les hommes français. Le violeur serait la véritable victime. Il aurait été entraîné malgré lui par la malignité de la victime.

On comprend dès lors que la majorité des femmes violées ne porte pas plainte. Elles savent que la société ne leur rendra pas justice et qu’en outre elle subiront une sorte de deuxième viol.

Tant que notre société par l’intermédiaire de la justice n’enverra pas des signaux forts aux candidats violeurs et aux violeurs, les femmes seront en danger. Non seulement les hommes candidats au viol n’ont pas compris que le viol était un crime mais ils ne craignent pas quelques mois ou quelques années de prison. Ils savent aussi que leurs parents et amis les soutiendront et crieront comme eux à l’injustice.

D’après la loi, le crime de viol est sanctionné en cours d’assises de 15 ans de réclusion criminelle.http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/Pour-lutter-contre-les-viols-et.html

Dans les faits, le procureur requiert rarement 15 ans. Les peines vont plutôt de 5 à 10 ans et avec les remises de peine, on sait que les criminels resteront incarcérés relativement peu de temps au regard de l’importance de leur crime et de leur dangerosité. La justice et les institutions pénitentiaires ainsi que la médecine n’ont pas les moyens matériels et humains de traiter sérieusement les délinquants sexuels (et les autres aussi d’ailleurs) et de les accompagner après leurs sortie de prison.

Si on additionne la bienveillance de la société vis à vis des violeurs, la conviction chez beaucoup d’hommes que toutes les femmes sont des putes et qu’une femme violée l’a cherché, l’absence de signaux forts de désapprobation de l’ensemble de la société, l’indulgence coupable des juges, l’absence de moyens de traitement et de suivi de la justice, l’initiation à la sexualité par la pornographie des jeunes garçons, l’influence de certaines religions misogynes, on comprend que le viol n’est pas près de disparaître.

Plus scandaleux encore, dans le cas de Cécilia qui est morte des suites de son viol, saoulée à dessein pour être violée, le maximum de 15 ans a été requis contre un seul des 4 violeurs.

Voici quelques exemples de condamnation de violeurs :

En ne condamnant pas plus sévèrement des violeurs responsables de la mort d’une jeune fille de 20 ans, la Justice envoie un signal d’indulgence aux violeurs et aux violeurs potentiels. Bien sûr, condamner les criminels à perpétuité ne redonnera pas vie à Cécilia mais ce qui est important, c’est que la société dise fermement qu’elle n’accepte pas le viol et que c’est un crime gravissime qui mérite une sanction implacable.

Cécilia, Les faits

L’acte d’accusation, qui totalise 26 pages, est un inventaire du crime organisé, presque machiavéliquement programmé. Le sort de quatre hommes y paraît d’ores et déjà scellé, tant il sent l’humiliation et la déraison humaine. Cécilia Gueye, une infirmière de 21 ans, est morte dans la nuit du 8 au 9 décembre 2008 dans des circonstances tragiques. 

Quatre hommes que le procureur estime parfaitement identifiés, Emmanuel Denis, Anis Nafti, Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune, tous âgés de 20 à 27 ans et tous détenus à ce jour, devront répondre bientôt de « viol en réunion par personnes agissant en état d’ivresse manifeste et non assistance à personne en danger ». Le procureur de Marseille vient de requérir il y a quelques jours leur renvoi devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône. La juge d’instruction Karine Molco rendra sa décision prochainement. 

La jeune victime avait été attirée ce soir-là dans un guet-apens. Elle sera saoulée à mort de force, au point d’avoir 6 g dans le sang ! Ses bourreaux qui n’avaient qu’une envie, abuser d’elle, avaient acheté de la vodka, qu’ils lui avaient imposé de boire, puis l’avaient violée tour à tour jusqu’à la mort, Cécilia perdant peu à peu connaissance, puis agonisant. Les faits avaient eu lieu dans un hôtel de La Valentine (11e). Deux de ses agresseurs, tout à coup pris de scrupules, avaient fini par appeler les pompiers, tandis que les deux autres avaient courageusement pris la fuite. Les quatre hommes encourent une peine de 20 ans de réclusion. http://www.laprovence.com/article/marseille-5401

La condamnation des criminels. Pas de remords. Deux osent faire appel.

http://www.laprovence.com/article/a-la-une/marseille-lautre-proces-dun-plan-sexe-qui-a-tourne-au-crime

Ils ont en tout cas été condamnés le 21 avril dernier par la Cour d’assises des Bouches-du-Rhône à des peines de 10 à 15 ans de réclusion criminelle. Ils avaient fait appel, mais deux d’entre eux se sont désistés, ceux qui avaient écopé des peines les moins lourdes, 10 ans chacun pour Emmanuel Denis, 20 ans, et Anis Nafti, 28 ans. « J’étais avec une copine et on a bu un peu. La fille est tombée dans les pommes et j’arrive plus à la réveiller », avait lâché le premier, en ligne avec les pompiers. Les deux autres, âgés de 21 ans, Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune, respectivement condamnés à 15 et 13 ans de réclusion, seront donc rejugés du 6 au 10 février prochain par la cour d’assises de Nice.

L’indignation justifiée de Sylvie Caster

La journaliste Sylvie Caster a été tellement choquée et indignée par le comportement des criminels pendant le procès qu’elle vient de publier un article dans la revue XXI http://www.revue21.fr/Cecilia-si-fragile pour rappeler la gravité des faits en prévision du procès en appel de deux des condamnées qui devrait se tenir en février. Les criminels ont continué à salir la mémoire de la victime, sans remords, indifférents à la gravité et à l’horreur de leurs actes.

Lire aussi pourquoi il est indispensable que la Justice envoie un signal fort à la société pour éradiquer le viol. Par la voix des juges, la société française doit affirmer que le viol est une abomination inacceptable https://laconnectrice.wordpress.com/2012/02/06/le-viol-est-un-crime/

"

  1. Pingback: Cécilia Gueye | Laconnectrice's Weblog

  2. merci la connectrice pour vos articles que je suis toujours avec beaucoup d’intérèt!
    il y a énormément de témoignages réalistes et malheureusement on aimerait bien avoir une autre vision de notre société mais trop de crimes,de viols et d’gressions restent encore impunis en france !

    J'aime

    Réponse
  3. merci à vous du fond du coeur….

    J'aime

    Réponse
  4. Pingback: Indulgence en appel pour les violeurs meurtriers de Cécilia Gueye. Honte à la justice ! « Laconnectrice's Weblog

  5. Inadmissible. Ils s’en sortent parfois avec des « oui mais quand j’étais petit j’ai été battu et violé par mon père », ce qui consiste à dire « j’ai le droit de le faire, on m’a fait la même chose, vous n’oseriez pas me blâmer quand même ? », et les gens compatissent. NON ! Un viol est un crime abominable et personne ne mérite ça, et aucune raison ne le justifie.
    La justice française est bien trop clémente dans tous les cas, et avec la crise de l’emploi et du logement, la prison est un peu vue comme un appart où on est nourri gratos et sans rien payer, qu’importe si on est privé de liberté.
    Plus de fermeté que diable ! ça me révolte

    J'aime

    Réponse
  6. Pingback: Hommage à Cécilia Gueye « Laconnectrice's Weblog

  7. Pingback: Le viol est un crime. On attend un signal fort de la Justice. « Laconnectrice's Weblog

  8. Bonjour,

    je viens de voir le reportage concernant l’affaire sur TF1 et franchement je suis choqué par les témoignages des familles des accusés.

    comment ça ils sont victimes?

    je suis désolé mais rien ne peut excuser un tel ACTE.

    si j’avais été le juge c’est perpétuité qu’ils prenaient.

    je suis un grand Frère, j’ai des soeurs et des cousines et si une bande d’ados en manque de sensations fortes venaient a tenter quoique ce soit avec elles, je pense que je deviendrais fou et hors de contrôle.

    toutes mes pensées vont à sa famille.

    Et aux familles des accusées je pense qu’un petit séjour en prison fera du bien a vos enfants ( avec le coup de la savonnette ils le sentiront passer).

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Le manque de moralité des amis et famille des assassins qui s’abritent devant les sourates accrochées au mur de la pièce, le fait de faire les prières et respecter le carême est stupéfiant. Et on vilipende Guéant qui dit que certaines civilisations sont meilleures que d’autres. Bien sûr que oui, on en a des preuves tous les jours.
      Ramzouz, merci pour votre conscience morale et continuez à enseigner le respect d’autrui aux plus jeunes qui sont autour de vous. Ils en ont besoin pour se protéger eux-mêmes et respecter les autres.

      J'aime

      Réponse
      • Il est super votre site, merci d’avoir porté votre attention sur Cécilia, je pense qu’une pétition NATIONALE serait de mise pour sensibiliser le gouvernement sur l’urgence de durcir les lois car c’est de pire en pire.

        J'aime

        Réponse
        • laconnectrice

          Merci SAD,
          L’histoire de Cécilia est particulièrement émouvante. Pauvre jeune fille dont la détresse a été exploitée par des brutes sanguinaires qui n’ont pas le moindre remord et sont inconscients, ainsi que leur entourage, de la gravité de leurs actes mais aussi de leur pensée infecte. Même les chiens ne touchent pas à une chienne qui ne veut pas copuler….

          J’essaie d’être juste, même dans mes emportements;-)

          J'aime

          Réponse
          • Je suis désormais votre blog et oui il existe une misogynie réelle, j’habite sur Marseille, et j’ai dû essuyer des insultes dans la rue juste en allant chercher du pain, pour la simple et bonne raison que je suis une femme, j’en reste persuadée, je ne suis pas vulgaire, j’aime m’habiller classe, je suis très féminine, j’aime porter des talons, enfin j’aime la vie quoi !!! je suis souvent victime « d’amalgame » et de quiproquos de la part de personnes à qui je n’ai jamais adressé la parole ni même un regard…. Et bien souvent des blaireaux qui ne m’ont pas impressionnées avec leurs violence eh oui car la violence peut être verbale aussi, essaient ensuite de sympathiser mais que s’imaginent t’ils ??? eux seuls le savent…. Donc pour être crédible au cas où ils nous arriverait quelque chose, il faut sortir avec la « côte de maille » ou la ceinture de chasteté comme au bon vieux temps ? j’ai peut-être eu une attitude équivoque avec ma baguette de pain ? mais dans quel monde vivons nous….

            J'aime

            Réponse
            • SAD,
              Vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez rien de faux. C’est eux qui ont un problème. Ces types sont des malades et des prédateurs.
              Que faire?
              Essayer de ne pas se mettre en situation de danger. Ce n’est pas facile, être soi-même, libre et en sécurité partout….

              J'aime

              Réponse
    • Merci ça soulage et ça réconforte votre commentaire, il en faudrait beaucoup plus de vrais hommes comme vous, malheureusement ce n’est pas le cas chez tout le monde mais j’espère qu’aux assises siégera un Tribunal sensibilisé sur ce qui devient un phénomène de société trop banalisé à mon sens. Merci encore

      J'aime

      Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :