Flux RSS

Indulgence en appel pour les violeurs meurtriers de Cécilia Gueye. Honte à la justice !

Après 4 jiours de procès en appel, et malgré le réquisitoire du procureur général qui réclamait 18 ans de réclusion criminelle contre les 13 et 15 ans donnés en première instance, Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune   , les deux monstres qui avaient tendu un guet-apens à Cécilia Gueye pour la violer, n’ont écopé aque de dix ans en appel leurs peine de 13 et 15 ans ayant été réduites.

Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune sortiront d’ici peu et pourront recommencer ou donner l’exemple à leurs petits frères, leurs cousins, amis et admirateurs.

10 ans de réclusion pour viol mortel

AFP
10/02/2012 | Mise à jour : 16:58 | Réagir

Deux hommes, jugés devant la cour d’assises d’appel des Alpes-Maritimes pour le viol collectif, en 2008 à Marseille, d’une jeune femme qu’ils avaient forcée à boire et qui était morte en raison de son alcoolisation massive, ont été condamnés vendredi à 10 ans de réclusion.

Ils ont été reconnus coupables de viol collectif et de non-assistance à personne en danger, la circonstance aggravante d’ivresse manifeste n’ayant pas été retenue par la cour. Dix-huit ans de réclusion avaient été requis à leur encontre.

« Ce n’est qu’à ce prix-là que nous pourrons faire passer le message que des tournantes non consenties sont punies sévèrement. On a sacrifié Cécilia sur l’autel de la satisfaction bestiale », avait estimé hier l’avocate générale, Solange Legras, en conclusion de son réquisitoire.

J’avais souhaité que la société, par l’intermédiaire de la Justice, envoie un signal fort à la société des violeurs. Je n’ai pas été entendue. Non seulement les peines ont été réduites mais elles n’atteignent pas le maximum de ce que l’on peut recquérir pour un crime de viol, soit 15 ans. En l’occurence, vu les circonstances, ils encouraient 20 ans.

Dans mes différents articles autour de ce drame j’ai expliqué que le viol était une catastrophe nationale parce qu’il était banalisé et qu’une manière d’y mettre un frein était de condamner les violeurs au maximum de la peine encourue.

  • compte rendu de l’audience du 9 février. Les violeurs maintiennent que Cécilia était consentante malgré les évidences scientifiques qui prouvent qu’elle était inconsciente avec 5,39 g d’alcool par litre de sang « Entre 2,5 et 4 g, explique Joëlle Burle (Laboratoire de police scientifique de Marseille), on constate stupeur, perte des fonctions motrices, inertie, sommeil et hypothermie. Entre 3,5 et 5 g, c’est 100 % de coma et c’est au-delà de 5 g qu’intervient la mort par arrêt respiratoire.« http://www.laprovence.com/article/a-la-une/viol-de-cecilia-la-pauvrete-culturelle-et-la-sexualite-fruste-des-jeunes-accuses

J’ai expliqué aussi que la plupart des peines distribuées dans les cours d’Assises étaient bien inférieures à ce qu’elles devraient être, signe d’une indulgence coupable et irresponsable de notre société vis à vis des violeurs.

Avec un verdict aussi indulgent, on peut craindre pour toutes les filles et les femmes de France.

A un mois de la Journée internationale des femmes on constate que notre société a dramatiquement régressé sur le respect et les droits qu’elle accorde à sa population féminine.

N’ayant pas assisté au procès, j’ignore ce qui a fait pencher les jurés et les magistrats vers une telle indulgence. Je rappelle que Cécilia Gueye, agée de 20 ans en 2008, élève infirmière, avait été attirée dans un guet-apens par son petit ami.

Elle pensait sortir avec lui en amoureux ignorant qu’il avait organisé un plan sexe, un plan pour la « troncher » avec ses copains. Des SMS particulièrement ignobles en témoignent. Elle n’est montée dans la voiture avec la bande que parce que son petit copain y était. Dans la voiture, on l’a forcée à boire de la vodka en maintenant le goulot de la bouteille dans sa bouche. Alors qu’elle était déjà complètement assomée par l’alcool, ils l’ont entrainée dans un hôtel, lui ont fait fumer du shit et l’ont violée à tour de rôle alors qu’elle était déjà quasiment inconsciente et inerte.

Des copains qui avaient été invités à participer au plan ont renoncé à la violer constatant qu’elle ne réagissait pas et vomissait. Mounir Tinouiline et Fahem Djermoune, dégoutés sont alors partis tandis que les deux autres violeurs faisaient le ménage et que, ne sachant comment se débarasser de la jeune fille agonisante, ils ont appelé les pompiers qui ont constaté qu’elle avait près de 6g d’alcool dans le sang, une dose mortelle. Cécilia n’a pu être ranimée.

Préméditation, empoisonnement et viol. Dix ans seulement ! avec les remises de peine, bientôt la liberté de recommencer. C’est insupportable !

Ce jour, une preuve supplémentaire de l’indugence criminelle de la justice vis à vis des violeurs

Interpellé en flagrant délit de viol

AFP
10/02/2012 | Mise à jour : 17:37 | Réagir

Un homme de 43 ans, qui le 4 février avait fait la connaissance d’une femme sur un réseau social, a été pris en flagrant délit de viol de sa victime dans la nuit à son domicile, a-t-on appris de source judiciaire. Dans ses discussions avec sa victime il avait appris qu’elle cherchait du travail et lui avait proposé un poste de commerciale et donné rendez-vous jeudi à 14h00 à Angers, avant de reporter le rendez-vous plusieurs fois et de finalement la convier à le rejoindre chez lui à 20h00.

L’homme, ivre mort et qui avait déjà vomi plusieurs fois avant l’arrivée de sa victime, l’a alors menacée d’un couteau et lui a découpé ses vêtements. Les cris de la victime ont alerté les voisins et la police est intervenue en fin de soirée et a interpellé l’homme sur sa victime nue.

Il a été placé en garde à vue mais son audition n’a pu que commencer tard dans la journée de vendredi en raison de son état d’ébriété, selon cette même source. L’homme, qui n’a jamais été condamné pour viol, était sorti de prison le 13 octobre après avoir été condamné à une peine de cinq ans dont un avec sursis le 20 mai 2009 pour violences et agression sexuelle de son ex-épouse, des faits commis le 26 avril 2007.

"

  1. Pingback: Cécilia Gueye | Laconnectrice's Weblog

  2. Laconnectrice, je réagis car je vous sens bien seule face à vos deux détracteurs.

    C’est curieux cette idée que si une fille a déjà eu (volontairement) une deux cuites dans sa vie, ça en fait une fille qui, si on l’a retrouvé morte après un coma, ben c’est forcément qu’elle l’a bien voulu, hein ?

    Curieux qu’une fille qui a déjà eu des partenaires et des expériences sexuelles qu’elle a choisis dans sa vie, ça en fait automatiquement une fille à partouze qui est forcément d’accord pour coucher avec tout le monde et n’importe qui.

    Curieux aussi de vouloir nous faire croire qu’une fille qui ne dit pas « non » est forcément une fille qui dit « oui ».

    Curieux de penser qu’une fille qui se retrouve coincée dans une voiture avec 4 garçons aurait facilement pu se faire raccompagner chez elle par ces braves garçons sur simple demande.

    Curieux de penser que les garçons lui auraient annoncé à l’avance qu’ils envisageaient de l’emmener à l’hôtel pour lui faire subir un gang bang (dans le souci d’éviter tout malentendu au cas où elle n’aurait pas été d’accord, hein ?). Les violeurs ne disent jamais à l’avance qu’ils vont violer leur victime, ils les poussent toujours un peu plus loin et les mettent dans une situation inextricable et quand ils passent à l’acte il est déjà trop tard.

    La fille s’est retrouvée dans un engrenage et le seul moment où elle pouvait dire « non » c’était avant de sortir de chez elle. Il est évident que cette fois les violeurs n’avaient pas l’intention de lui laisser une seconde chance d’échapper au sinistre sort qu’ils lui avaient réservé (première fois expliquée dans le témoignage qu’elle avait laissé sur son pc).

    Dans les affaires de viol c’est toujours comme ça. C’est la victime qu’on finit par juger. On veut nous faire croire qu’elle était d’accord pour boire et se faire un gang bang, alors que ses écrits indiquent le contraire. Au procès c’est toujours la version des agresseurs qui apparaît, la victime ne pouvant donner sa version puisqu’elle est morte. Malgré les faits, on écoute toujours les agresseurs, ils minimisent leur responsabilité, font preuve de mauvaise foi. Un tel comportement odieux, un tel manque de maturité, un tel déni de responsabilité devraient être une circonstance agravante, mais, non, au contraire, le jury allège la peine des agresseurs en appel.

    Et en plus, mais c’est un autre problème, un très gros pourcentage de viols (je crois que c’est 80% mais il faudrait vérifier) sont requalifiés en agression sexuelle pour désengorger les cours d’assises. C’est une épreuve supplémentaire pour la victime qui a le sentiment que son viol n’est pas pris en compte à hauteur de sa gravité. Dans notre société rien n’est fait pour inciter les victimes à porter plainte. Elles savent que si elles le font, ça va être le parcours du combattant et que ce sont elles qui vont être jugées. Déjà que la première décision de la victime est souvent de n’entreprendre aucunes démarches judiciaires pour « oublier », mais le temps n’efface rien.

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Burky,

      Merci pour la mémoire de Cécilia. Vous lui rendez justice.
      Tout ce que vous dites est juste, y compris sur le taux élevé de requalification de viols en agression sexuelle.
      On vit dans une société répugnante;-((

      J'aime

      Réponse
  3. j’étais au procès,
    les chiffres avancés par l’expert relève d’étude faites sur des personnes saines (ne buvant pas) Aucune certitude sur le fait qu’on l’ai fais boire au goulot, bien au contraire…
    Je ne vais pas résumer ici une semaine de procès. Simplement qu’il y avait beaucoup d’élément à charge et à décharge.
    La prémédidation ne compte pas dans les affaires de viol, la cour s’est prononcé sur le viol par surprise, et non sur la mort de cette jeune fille, qu’elle repose en paix.

    J'aime

    Réponse
    • Dimitri,
      Les SMS faisant état d’un plan « cochonne », ce n’est pas vrai ?
      Le projet gang-bang à 4 mecs et plus avec une fille saoule qui manque de discernement, ce n’est pas vrai ?
      Le principe moral de ne pas abuser d’une personne en état de faiblesse, ce n’est pas défendable ?
      De mon temps, pas si lointain, un gentleman n’aurait même pas tenté de séduire une femme saoule, il l’aurait respectée sachant qu’elle n’était pas capable de discernement et de consentement éclairé. Mais aujourd’hui, sait-on seulement ce qu’est un gentleman ?

      Je note que, comme votre copain Fug, la victime est plus coupable à vos yeux que les violeurs assassins, assassins puisqu’ils n’ont pas cessé leurs assauts et appelé les secours dès les premiers signes de malaise de Cécilia. Ils lui ont même mis une serviette mouillée sur le visage comme Bertrand Cantat sur Maris Trintignant après l’avoir cognée à mort. Triste rappel d’une autre indulgence de la justice pour un cogneur de femme….

      J'aime

      Réponse
      • Je rappel que ce n’est pas la mort de Cecilia qui a été jugée.Oui il ya eu échange de S.M.S pour des plans culs, folles… ils ont quand même fait un arrêt à l’épicerie, puis un second dans un hotel complet. Des possibilités de dire non était possible à ce moment là, ils n’allaient pas à l’hotel joué aux cartes. Le temps entre le moment où ils passent la prendre et le moment où ils arrivent à l’hotel peut laisser un doute sur le fait que l’alcool a bien monté. Du moins pour le premier, car il est clair qu’après le premier plus de doute l’alcool est monté est là aucun doute, aucune excuse.

        Dernier point sur le « ya deux courageux qui sont restés » les deux courageux c’était le conducteur de la voiture, et celui qui a payé la chambre d’hotel donc bon ils savaient que ‘ils n’avaient aucune chance de prendre la fuite.

        J'aime

        Réponse
        • Dimitri,
          A-t-on établi qu cours du procés que Cécilia avait bu volontairement, qu’elle s’était saoulée librement au point d’en devenir inconsciente?
          A-t-on établi qu’elle n’était pas en état de sujétion lorsqu’elle a découvert que Emmanuel était accompagné et qu’ils étaient 4 dans la voiture ?
          Cécilia était-elle au courant du plan Q quand elle les a suivis à l’hôtel ? A-t-on établi qu’elle était consentante pour un gang-bang ?

          Quoiqu’il en soit sur l’hypothèse d’un consentement éclairé de Cécilia pour un gang-bang, des êtres humains dignes de ce nom n’organisent pas de gang-bang, n’exploitent pas la misère psychologique et sexuelle d’une femme et ne touchent pas à une femme alcoolisée qui ne contrôle plus ses actes.
          Quels que soient les chefs d’accusation, la réalité est là. Cécilia est morte d’avoir bu en compagnie de ces 4 garçons une quantité excessive d’alcool. Ils n’ont rien fait pour l’en empêcher et ont profité de son état pour avoir des relations sexuelles avec elle alors que ne se contrôlant pas elle était incapable de discernement et de donner un consentement en toute liberté et connaissance de cause.

          La réalité est que Cécilia est morte, que ces garçons sont vivants et qu’ils se trouvent des excuses pour justifier des actes inexcusables…mêmes s’ils ne tombent pas sous le coup d’articles de loi définis.

          J'aime

          Réponse
          • 10 ans de réclusion pour Fahem Djermoun et Mounir Tinouiline.

            Posté par Benjamin R. Chabert le fév 11, 2012 | Laissez votre commentaire

            Palais de Justice de Nice, Vendredi, Cour d’Assises.

            Les deux jeunes hommes avaient participé à une soirée « sexe » qui aurait mal tourné, avec Cécilia, une jeune femme de 21 ans. En 2008, quatre jeunes l’auraient forcée à boire jusqu’à la mort. Deux d’entre eux ont déjà été jugés (10 ans fermes). Fahem et Mounir ont décidé de faire appel de la décision de première instance qui les avait condamnés à 13 et 15 ans de réclusion.

            Posté par Benjamin R. Chabert le fév 11, 2012 | Laissez votre commentaire

            Palais de Justice de Nice, Vendredi, Cour d’Assises.

            Les deux jeunes hommes avaient participé à une soirée « sexe » qui aurait mal tourné, avec Cécilia, une jeune femme de 21 ans. En 2008, quatre jeunes l’auraient forcée à boire jusqu’à la mort. Deux d’entre eux ont déjà été jugés (10 ans fermes). Fahem et Mounir ont décidé de faire appel de la décision de première instance qui les avait condamnés à 13 et 15 ans de réclusion.

            A 11 heures, l’avocat de la défense est en place. Dans le box des accusés, Mounir et Djermoun sont têtes baissées. La question est la suivante : Les rapports qui ont été commis entre les accusés et la victime l’ont-ils été « par surprise » ? Cécilia Gueye est décédée à la suite d’une prise d’alcool à trop fortes doses : 6 grammes dans le sang lui ont provoqué un arrêt cardiaque. Cette nuit de 2008, elle est censée rejoindre un « ami » avec qui elle doit avoir une relation sexuelle. Lorsqu’elle arrive dans la chambre d’hôtel, elle est entourée de quatre jeunes hommes. Les deux accusés sont soupçonnés d’avoir commis un viol sur la jeune fille inconsciente, et de ne pas avoir aidé une personne en danger.

            L’avocat de la défense commence sa plaidoirie, la dernière avant délibération des jurés à huis-clos : « Je suis terrifié, parce que deux personnes ont été condamnées à 10 ans…ce qui est beaucoup, mais qui sont dans la norme supérieure d’un dossier comme celui-ci […] ils sont entrain de risquer 18 ans », dit-il en désignant les accusés. Ces derniers ont fait appel de la décision de première instance qui les avait condamnés à 13 et 15 ans de réclusion. Leurs deux camarades, avec lesquels se sont déroulés les faits, n’ont pas fait appel et ont été condamnés à 10 ans. Plus tard, la défense explique : « Elle n’aimait pas qu’on lui dise qu’elle était jolie, puis elle l’a assumé. Elle est devenue prisonnière de sa beauté. Elle a offert ce à quoi le regard des autres semblait la réduire. » Un peu plus loin, il enfonce le clou « Elle a fini par se considérer comme une marchandise. Elle avait pris pour habitude d’offrir son corps. Elle qui était en grande difficulté, qui était alcoolique ». (La jeune fille a été victime de coma éthyliques à répétition et a tenté de mettre fin à ses jours en 2005). Elle ne serait pas morte à cause d’eux, mais parce qu’elle buvait déjà trop. Ils ne l’auraient pas incité à boire. En parlant de Djermoun, le « minot », il déclare « Il ne savait pas qu’on pouvait mourir d’une cuite. Ce n’est pas un viol suivi de la mort. Ils ne l’ont pas incitée à boire. Ils ne sont en aucun cas responsables de la mort. Djermoun est rongé par la culpabilité, la honte et la peur. Et il a fait le pas».

            J'aime

            Réponse
          • Il n’a pas été établi que l’on avait forcé Cécilia à boire, mais un faisceau d’indice laisse penser qu’elle a bu de son plein gré (plusieurs comas déjà).
            Lorsqu’elle découvre Emmanuel, c’est devant chez elle, elle sort de chez ses parents. On ne peut pas savoir mais j’imagine qu’elle n’était pas à 3gr. chez ses parents.
            Pour ce qui est du gang bang je te renvois à la définition.
            Cécilia est morte, et les deux(quatre) autre sont en vie ?
            Qu’est ce que nous faisons, on les pends sur la place publique ? On les enferme à vie ?
            Pour ma part je pense que prononcez une peine c’est faire un pari sur l’avenir.
            Les enfermés 18ans (comme le souhaitez l’avocat général) à quoi bon ? Cela aurait certainement apaiser les parents, mais n’aurait pas fais revenir cette pauvre enfant.
            Et après quoi ? Je doute que ces jeunes puissent ce réinsérer un jour après tant d’année d’incarcération, ce n’est pas là de la pitié pour ces jeunes, je pense surtout à la société qui devra les supporter.
            Alors oui 10 ans, surtout avec les remises de pein cela peut paraitre bien court.
            Je rappel que les experts les ayant examiné n’ont révélé aucune psycho pathologie, aucune maladie mentale.
            Et a précisé que leur personnalité, leur personne était encore en évolution. J’ai foi en l’Homme, je pense que l’incarcération va leur donner le temps de méditer.
            Et si ils sortent et se réinsèrent dans notre société, le pari aura été le bon. Si ce n’est pas le cas hélas… et bien on fera voter une nouvelle loi comme à chaque fois qu’il y a récidive….
            PS : j’étais comme tout le monde si je puis dire, sur le papier je les aurais pendu haut et court, mais dans la vie tout n’est pas blanc ou noir. Et c’est ce qu’on a bien vu dans ce procès que j’ai suivi chaque minute. Je ne regarderais plus les infos comme avant. Quand je vois quelques paragraphes sur un procès qui a duré 5 jours, 10 heures par jour. Je me dis que cela nous donne une vision bien obtue de la situation. Après nous sommes tous plus ou moins affectés par les faits, je suppose que certain ont du demandé 18ans, mais si au moins 8 sur 12 personnes comme vous et moi(dont 3 magistrats) ont fini par s’accorder sur ces 10ans c’est qu’ils devaient avoir de bonnes raisons non ?

            J'aime

            Réponse
            • Dimitri,
              l n’a pas été établi que l’on avait forcé Cécilia à boire, mais un faisceau d’indice laisse penser qu’elle a bu de son plein gré (plusieurs comas déjà).
              Lorsqu’elle découvre Emmanuel, c’est devant chez elle, elle sort de chez ses parents. On ne peut pas savoir mais j’imagine qu’elle n’était pas à 3gr. chez ses parents.

              En supposant ceci, c’est la morte que vous jugez.
              En supposant qu’elle ait été alcoolisée en sortant de chez elle, des garçons respectueux l’auraient renvoyée. Au contraire, ils l’ont emmenée avec eux pour réaliser leur plan qui était de se défouler sur elle. Déjà là, on est dans l’abus de faiblesse.

              Qu’est ce que nous faisons, on les pends sur la place publique ? On les enferme à vie ?

              Une condamnation sert au moins à deux choses : tout d’abord protéger la société. Dans ce cas, étant donné que les criminels sont dans le déni et qu’ils ont de grosses carences intellectuelles et affectives, on peut douter de leur sens des responsabilits après 3 ou 4 ans de prison où ils ne seront ni duqués ni soignés vu la misère de nos prisons.
              Le deuxième but de la condamnation est d’envoyer deux signaux à la société. Un signal vis à vis des victimes pour leur montrer que la société comprend leur douleur et qu’elle les soutient. Le deuxième signal est pour les prédateurs et les prédateurs potentiels. Il leur dit que la société nr’accepte pas de tels actes criminels.

              Je me dis que cela nous donne une vision bien obtue de la situation. Après nous sommes tous plus ou moins affectés par les faits, je suppose que certain ont du demandé 18ans, mais si au moins 8 sur 12 personnes comme vous et moi(dont 3 magistrats) ont fini par s’accorder sur ces 10ans c’est qu’ils devaient avoir de bonnes raisons non ?

              Il parait que les 4 avocats de la défense (pourquoi 4) ont plaidé pendant 5 heures en faveur des accusés. Ils ont eu le dernier mot. Les jurés ont gardé en mémoire les derniers arguments plus facilement que ceux de l’accusation.

              Je rappel que les experts les ayant examiné n’ont révélé aucune psycho pathologie, aucune maladie mentale.

              Justement, s’ils sont sains d’esprit, leur crime est d’autant plus grave. Ils sont responsables et coupables.

              Et après quoi ? Je doute que ces jeunes puissent ce réinsérer un jour après tant d’année d’incarcération, ce n’est pas là de la pitié pour ces jeunes, je pense surtout à la société qui devra les supporter.

              Il faudrait un miracle pour que de tels prédateurs incultes, primaires et immatures se réinsèrent un jour. Non seulement ils n’ont aucune humanité mais ils sont considérés comme des héros par leurs copains et leur famille qui leur donnent raison. Pour leur entourage, ils sont tout à fait normaux, n’ont rien fait de mal et ont bien eu raison de se farcir une « salope ». Doublement salope puisqu’elle était ivrogne et a trouvé le moyen de crever avec eux. Si elle avait pas crevé, ils auraient passé une bonne soirée et yaurait pas eu d’histoire. Voilà ce qu’ils se racontent ces prédateurs et leurs amis.

              J'aime

              Réponse
    • je repond a la preconnectrice,tu veut quoi? que l’ont pendent ces jeunes.car ils ont decidées de passer une soirées avec une filles,
      qu’elle decedes parceque elle a consommé de l’alcool plus qu’il n’en fallait.
      tu veut que je pense comme toi,tu ne connait rien a l’affaire ,tu reagit par tes sentiments ta haine,
      ces gamins ce sont des jeunes pour 3 au moment des faits de 18 ans.
      pour le 4eme qui a 27 ans ,il est analphabete,d’ailleurs c’est suite a ces temoignages que l’affaire a prit une tournure qu’elle n’aurait jamais du en arriver au viol.
      tu pense qu’il voulait violer cecilia,il n’ont rien compris a l’histoire,ils ne savait meme pas que l’on pouvait mourir a cause de l’alcool.eux memes alcoolisé.
      enfin,je pense plus comme dimitri que comme toi.j’essaie de comprendre ,de connaitre afin de me prononcer.il ne suffit pas de lire la provence .pour croire et se permettre de juger un dossier si compliquer et douloureux pour la famille de la victime ainsi qu’aux familles des accusées.

      J'aime

      Réponse
      • Fug,
        Relisez ma réponse à Dimitri le 13 février à 23h52

        J'aime

        Réponse
      • Fug,
        .j’essaie de comprendre ,de connaitre afin de me prononcer.

        Pour l’instant vous ne semblez ni vouloir comprendre ni vouloir savoir.
        Vous prenez systématiquement le parti des accusés, vous les plaignez, vous les comprenez et vous portez des jugements impitaoyables et définitifs sur la victime.

        De plus, comme vous n’appréciez pas mon analyse, vous m’insultez tu veut que je pense comme toi,tu ne connait rien a l’affaire ,tu reagit par tes sentiments ta haine,

        Vous faites preuve de grossièreté, d’obstination dans le déni, de communautarisme et de mauvaise foi. Vous prétendez avoir assisté au procès et vous n’avez donné aucune information qui ne soit pas dans la presse que vous dites mensongère;
        Qui ment, Fug ?
        Qui se comporte comme un lobbyiste en faveur des violeurs ?

        J'aime

        Réponse
        • justement,c’est parceque j’etait present que je ne relate pas la presse.
          relie et tu verra que j’apporte des infos que la presse ne peut pas donner en paturage car pas assez racoleur pour l’opinion publics,ils defendent leurs bout de gras.quelle interet pour le publics de dirent la verité.mieux vaut jouer sur les sentiments et toucher les plus fragile comme toi.enfin ,je pense que tu es une traumatisé ,depressif qui c’est permise 2 fois de porter sur moi des jugements de valeurs pas fondées.
          donc,a partir de tes dirent ,je conclue que t’es une personne malade et en souffrance ,sectaire,tu n’accepte pas que l’on peut penser autrements que toi.
          tu vie tellement dans ta souffrance que tu pense resentir ce que ces personnes ont ressentie.
          enfin,j’arrete ici la communication ,je ne suis venue recevoir des lecons de morale d’une personnes qui pretend detenir la verité et qui se permet d’insulter les gens .
          donc madame dans ma france a moi on ne porte pas de jugement de valeur sur les personnes et on n’insulte pas ces interlocuteur.
          en bon entendeur salut !

          J'aime

          Réponse
      • @Fug: L excuse de « ils sont jeunes les pauuuuvres » marche quand on parle d un scooter vole, pas de viol en meute.Ils ont 18 ans pas 12, et meme a 12 ans on fait le distinction entre ce qui est acceptable ou pas. Ca commence a bien faire de vouloir victimiser des laches incultes, quel est votre probleme avec cette histoire en fin de compte? Ca aurait pu etre vous, un ami a vous? Ce sont aux femmes de gerer le desir explosif des hommes et de se cacher, ou choisir entre etre une none ou une salope?? Quand une femme est bourree, on ne profite pas d elle POINT, on est pas au moyen age, il faut vraiment avoir zero dignite pour profiter d une femme dans cet etat. Ca fait scandale quand des politiciens utilisent le mot sauvageon mais veritablement il faut etre un sauvage et un animal pour avoir ce genre de comportements. Quand les femmes et les hommes eleveront des hommes humains, et pas des predateurs machos qui pensent que le porno c est la vraie vie, et que des frustres ou jaloux arreteront de les soutenir, ca ira peut etre un peu mieux.

        J'aime

        Réponse
        • laconnectrice

          Fuckthe macho,
          Je vous comprends. Je suis fatiguée de toujours chercher à comprendre les emmerdeurs. Je n’ai plus envie de la comprendre. Est-ce qu’ils cherchent à nous comprendre ? Non, jamais. La relation est à sens unique. Hé bien ça suffit. J’ai été trop bonne, j’ai trop donné et qu’est-ce que je récolte ? insultes, irrespect, prédation, harcèlement, pillage, mépris. Assez, c’est assez.

          J'aime

          Réponse
  4. encore une fois ,tu reagit par tes sentiments ,tu ne connait pas l’affaire ,

    tu relate les faits ,
    lu dans la presse ,
    je te pose cette question est-tu presente au proces?
    SI?OUI
    as tu vue les video diffusé pendant le proces? je te dit pas que la pauvre fille aurait voulu mourir ce soir la .
    mais comme tu sait cette malheureuse etait une adepte de sexualité gore voire morbide.
    ce sont les temoignages des jeunes qui avait organiser un band-gang qui en parle au proces .comme le temoignage d’un jeune qui avait eu cette experience en groupe qui disait qu’il a fallu d’un cheveux pour qu’il se retrouve a la place des accusées.
    ecoute
    si cette fille etait parmi nous aujour’dhui il n’y aurait pas d’affaire cecilia.
    je regrette simplement que des gens comme toi qui ne connaissent rien a l’affaire se permettent de poster des messages a caractere haineux qui n’ont pas le recul,pour juger l’affaire ,
    comprendre les tenants et aboutissants .je t’invite a demander a la cour de nice le compte rendu du proces ainsi que tous les temoignages de l’affaire afin que tu te fasse une opinion de l’affaire .
    en tant que contribuable francais t’as droit d’avoir le rapport de jugement de l’affaire.
    ou te mettre en relation avec l’avocat de la jeune fille afin qu’il donne les documents a sa possesion , tu constatera par toi meme l’affaire.

    enfin,je t’informe au cas tu serait raciste que les 4 jeunes sont bien francais.

    J'aime

    Réponse
    • Fug,

      Quand on est français, on respecte les usages français, à commencer par le vouvoiement des inconnus. Comme on dit traditionnellement en France « Nous n’avons pas gardé les cochons ensemble ».

      Vos accusations ne reposent sur aucune réalité tangible.
      Si vous étiez au procés, dites moi précisément ce que vous y avez vu et entendu pour accréditer la thèse de la défense à savoir que Cécilia Gueye (elle a un nom) était consentante. Et si elle était consentante, pourquoi a-t-elle été forcée à boire de la vodka, lo’un des accusé lui maintenant le boulot dans la gorge ?

      Vous plaisantez lorsque vous m’ordonnez de me mettre en relation avec l’avocat de la défense. Vous pensez vraiment que ses informations sont objectives ? Si oui, il ne fait pas son métier correctement.

      J'aime

      Réponse
      • sait tu que la pauvre malheureuse etait alcoolique,qu’elle avait un foie d’une personne de 70 ans ,qu’elle etait sous coke .qu’elle a fait plusieurs coma ethilique,que sa maman noté tous les numero de tel ainsi que les plaques d’immatriculations des jeunes qui venait chercher la jeune fille le soir.
        enfin,je veut juste t’ouvrir les yeux sur ce genre d’affaire.

        car,j’etait present et j’ai aucun interet ni du coté de la jeune fille,ni du cotés de 4 jeunes .
        mais si une affaire qui m’a beaucoup passionnées c’est pour cela que je connait bien le dossier.
        enfin,si cela te pose probleme que je te tutoie ,je prefere arreter nos conversations sur ton forum.car je ne discute pas trop avec les extremistes de tous bord, chretien musulman etc…..

        J'aime

        Réponse
        • Fug,
          Vous dites que Cécilia était malade. Le comportement des violeurs est d’autant plus inexcusable. Ils ont abusé d’une personne en état de faiblesse et en détresse. Ca les rend encore plus ignobles.
          Vous aussi, vous faites le procès de la victime. Ne me dites pas que vous êtes objectif.
          C’est à cause de votre type de mentalité que si peu de femmes victimes de viol portent plainte. Elles savent qu’on le jugera plus coupables que leurs tortionnaires.

          J'aime

          Réponse
          • oui,c’est vraie d’apres le temoignage du copain de cecilia ,il n’aurait pas dit a ces collegues qu’elle etait alcoolique et toxicomane,il dit lui meme ignorer que la jeune malheureuse etait suicidaire.
            je repond juste vos postes et je ne juge personnes car le proces a ete fait.
            je vous dit juste que j’etais present au proces ,la realité n’est pas celle relater par la presse .
            quand au jeunes c’est vraie qu’ils n’ont jamais sus exprimer les faits ,sans contradictions,ils m’avaient l’airs un peu perdu ,desemparer,depasser par les evenements.
            apres quant a moi j’essaie de comprendre et pas m’emballer .

            J'aime

            Réponse
            • Fug,
              Il semble que le copain de Cécilia ne s’intéressait pas beaucoup à elle sauf pour l’offrir à ses copains. Belle mentalité !
              Vous semblez éprouver plus de pitié pour les violeurs assassins que pour la victime. C’est en général ce qui se passe dans les procès de violeurs. La victime est souillée et les criminels sont admirés. C’est pour cela que très peu de victimes de viol portent plainte.
              Puisque vous dites vouloir comprendre, alors lisez attentivement tous les articles que j’ai écrits sur ce drame et sur la pornographie.

              J'aime

              Réponse
          • si,t’etait au proces tu doit etre honnete,ces jeunes ont ete accusé de viol sans prouvé le viol.juste des suggession ,la presse dit qu’ils ont forcé la pauvre maleureuse a boire.tu doit etre au courant qu’elle buvait enormement .a plusieurs reprise ,elle a ete hospitalisé pour coma ethilique.
            enfin,je repond a la dame ,qui lit la presse et qui me demande d’accrocher les jeunes sur pilotis.madame j’essaie de repondre honnetement et ne pas reagir a la presse racoleuse ,a deux mois d’election.il serait facile pour de faire haro sur les accusés .
            mais non j’essaie de comprendre,d’avoir du recule et non reagir avec mes entiments.
            enfin,si le dimitri etait present ,il doit capable de nous presenter cette jeune fille ainsi que ces jeunes garcon et nous faire comprendre a quelle moment l’affaire a deraper.

            J'aime

            Réponse
            • Fug,
              Vous écrivez enin,si le dimitri etait present ,il doit capable de nous presenter cette jeune fille ainsi que ces jeunes garcon et nous faire comprendre a quelle moment l’affaire a deraper.
              Vous dites que vous avez assisté au procés. Vous pouvez donc nous rapporter ce que vous avez entendu sur la jeunes fille et sur les garçons pour nous faire comprendre à quel moment l’affaire a dérapé … selon vos propres dires.

              J'aime

              Réponse
            • Fug, je vous invite amicalement à réfléchir sur ces paroles de Nicolas Boileau

              Avant donc que d’écrire, apprenez à penser (Chant I)
              Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
              Et les mots pour le dire arrivent aisément.
              (Chant I)
              Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
              Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
              Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
              Ajoutez quelquefois, et souvent effacez. (Chant I)
              http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Boileau

              J'aime

              Réponse
            • Fug,
              La jeune fille, Cécilia Gueye se présente ell-même dans cet extrait de son journal intime révélé par son père http://www.facebook.com/groups/40269337986/permalink/10150547810317987/

              Dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 décembre 2008, soit trois jours exactement, heure pour heure, Cécilia est invitée par un certain Rémy pour aller prendre un verre. Elle fut bien surprise par les manœuvres du « chacal ». Lisez bien ce qu’elle nous relate. Nous avons découvert ce texte dans son ordinateur, quelques jours après sa mort. Vous remplacez « Rémy » par « Kévin » et vous avez la situation qui a abouti à sa mort. Comment les prédateurs sexuels peuvent-ils prétendre qu’elle est consentante ?
              Je vous livre le texte tel qu’il a été écrit, sans aucune correction de notre part. C’est un texte authentique.

              « 2h09: Je viens de rentrer d’une « escapade » en voiture avec Remy et 2 de ses collegues…Au telephone il ne l’avait pourtant pas précisé qu’il viendrait avec ses amis donc premiere surprise. IL m’avait quand meme demandé de prendre mon appareil photo et des cigarettes. J’aurais jamais du faire l’erreur de prendre mon briquer plein…
              Bref 2eme surprise: il m’avait dit qu’il prendrait de la biere…aucune trace à l’horizon..Je vois dans leur visages qu’ils sont un peu défoncés. On s’est mis dans un coin et ils ont commencé à rouler un joint avec ma cigarette et mon briquet. Pendant ce temps la Rémi m’a demandé de prendre mon appareil photo et de lui montrer. Derriere lui je sens deja le regards de ses collegues essayer de mater sans gene. Remy me dit rien.
              Ensuite il le dit qu’il doit parler a son copain dehors derriere la malle. Moi je sais bien qu’ils préparent un genre de plan (Rémy me décoit de plus en plus…) Au bout d’un moment j’ai un tilt et je me precipite hors de la voiture. Rémy était en train de mater mes photos avec son pote !!
              Comment peut il me faire ca alors que je croyais qu’il me respectait..il s’est bien foutu de ma gueule tous ce temps.
              Apres les garcons insistent pour que je danse. Je refuse et c’est alors que tous commencent à danser et veulent que je les rejoignen. Moi je suis vraiment pas d’humeur à ca et je sens que j’ai eu ma dose de mauvaises surprises ce soir.
              Bref, 3 bédo, 3 cigarettes et 1 briqué « disparu » (volé) plus tard, les 2 de derriere commment a me poser des questions indiscretes et perverses puis faire des allusions tres explicites…je rigole avec eux mais pendant ce temps la je suis dégoutée que Remy ne prenne meme pas ma défense comme s’il s’en fichait…Je me rend compte que je me suis vraiment trompée sur son compte voila que lui aussi me prend pour un objet qu’on se refile entre pote. Je n’ai jamais été aussi rabaissée de ma vie…
              Le temps passe, mon briquet n’est toujours pas retrouvé et ils se foutent toujours de ma gueule. Je leur dit que je veux rentrer (j’en ai raz le bol) Mais ils insistent, persistent…mais je fini quand meme par les convaincre. en chemin une voiture arreté atire mon attention: Remy se dirige vers la voiture…apparement ils se connaissent tous (quelle surprise!). Au bout de quelques minutes de discutions, le gars dans l’autre voiture me propose de monter avec lui, et insiste, me traite de raciste qu’il allait me ramener etc…puis il sort un préservatif et le montre a Remy qui ne dit rien pour mon honneur toujours..A croire meme qu’a un moment j’ai cru qu’il m’encourrager alors qu’il devrait s’enerver et me défendre.
              ILs finissent par me ramener chez moi et ne leur adresse a peine la parole. Avant que je referme la porte, l’un des mecs a l’arriere me demande si j’ai des « instruments chez moi » avec un geste mimant le fait de faire une pite. Dégouté je leur répond en colere « ET MERCI ENCORE!! » et claque violemment la porte. Ma soirée était vraiment nulle et décevante..j’aurai du tenir ma promesse et rester à la maison.
              Arrivée dans ma chambre j’envoie un sms à Remy disant « et tu peux m’oublier toi et tes tarlouzes de potes ». Je reste assise, comme sous le choc… »mais quel salaud!! pourquoi m’a t il humilié et s’est foutu de moi comme ca…??? »
              10min plus tard, j’etais toujours incapable de bouger… »

              Ce texte, en plus des écoutes téléphoniques de la Police sur le portable d’un des 4 violeurs, a permis d’établir la culpabilité de ceux-ci. Sinon, on n’aurait rien pour prouver que Cécilia n’était pas d’accord…
              Dans notre malheur, nous avons eu de la chance. La chance de retrouver un corps intact ; la chance de retrouver cette note ; la chance que l’un des 4 soit sur écoutes téléphoniques après une affaire de trafic de cartes bancaires, écoutes qui ont permis d’établir que la « plan Cécilia », le « plan Q », le « plan sexe » était prémédité depuis le 6 décembre, et qu’ils ont pris soin de tirer la leçon après l' »escapade » avortée avec Rémy.

              samedi, à 16:55 à proximité de Marseille

              J'aime

              Réponse
  5. Comment tu peut faire des commentaires sachant que tu repete comme un ignorant les dirents de la presse.je veut te dire, tu ne connait pas cecilia, cette fille etait une adepte de sexualite de groupe.est-tu present au proces?
    Je pense que non.si tu connaissait le dossier, je pense pas que tu aurai reagit par tes sentiments a la lecture d article, qui ne font que alimenter la haine vis a vis de jeune qui etait juste passer uje soiree avec cette fille.

    J'aime

    Réponse
    • Fug,
      Je vous remercie beaucoup pour les précieuses informations que vous apportez sur mon blog pour mieux comprendre l’affaire.
      Donc vos amis n’ont pas contraint Cécilia à avaler de la vodka en maintenant le goulot de la bouteille dans sa bouche, elle n’était pas inconsciente et inerte après avoir 5 g d’alcool dans le sang. Le cinquième copain qui a déclaré n’avoir pas voulu sexer avec elle parce qu’elle était inerte et vomissait, ment. Elle était au courant que des types allaient la « troncher » et s’en réjouissait. Il n’y a pas eu ce SMS distingué « O y a plan cochonne… ché moi si tia faim y a une fol a alé voir ».

      Devant son état comateux, les 4 copains l’ont tout de suite conduite à l’hôpital où elle a rapidement reçu les premiers secours. Elle n’est pas morte. Tout ce qu’on raconte, c’est de l’intox pour accuser de gentils jeunes gens respectueux des femmes, bien élevés avec un sens de l’humanité très développé. Il n’y a pas d’affaire Cécilia, il n’y a que des salauds de Français racistes.
      Ai-je bien compris votre message ?

      J'aime

      Réponse
  6. Pingback: Hommage à Cécilia Gueye « Laconnectrice's Weblog

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :