Flux RSS

La République malade du communautarisme.6-Victorin Lurel

Publié le

Victorin Lurel, ministre des Outremer. Député constamment réélu depuis 2002, Victorin Lurel, 60 ans, est vice-président du groupe PS à l’Assemblée nationale et se représente en juin dans la 3e circonscription de Guadeloupe 

Député de Guadeloupe, membre du PS, Victorin Lurel a été le rapporteur du projet de loi visant à supprimer le terme « race » de notre constitution et à remplacer « origine » par « origines ».http://www.assemblee-nationale.fr/13/propositions/pion0559.asp

Il est l’homme fort de la gauche en Guadeloupe, dont il est député et président de région. Après Marie-Luce Penchard, sa prédécesseure, Victorin Lurel est le deuxième Ultra-Marin de l’histoire à devenir ministre de l’Outre-Mer. Lors de la campagne présidentielle de Royal en 2007, il était son porte-parole pour l’Outre-Mer, dossier dont il est en charge pour le PS depuis sept ans. Lors de la primaire 2011, il soutient Hollande. Lequel a obtenu, les 22 avril et 6 mai, des scores historiques aux Antilles et à la Réunion. http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/16/l-ultra-marin-victorin-lurel-s-enhardit_819300

Fonctionnaire territorial, Victorin Lurel s’est fortement investi dans le développement de la Guadeloupe et de sa région.

En tant que député, Victorin Lurel s’est particulièrement distingué par ses adresses au ministre de l’Outre-mer dans l’intérêt des populations d’Outre-mer. http://www.assemblee-nationale.fr/13/tribun/fiches_id/268048.asp D’une part sa nomination à l’outre-mer est logique et d’autre part elle est un gage de remerciement et d’engagement à des territoires qui ont majorité voté en sa faveur

7 mai 2012 Les outre-mers ont choisi massivement l’alternance en accordant un vote de confiance historique à François HOLLANDE Filed under: Communiqués de presse — Victorin LUREL @ 11 h 02 min

« Les outre-mers ont choisi massivement l’alternance en accordant un vote de confiance historique à François HOLLANDE, nouveau Président de la République », a souligné Victorin LUREL, responsable du pôle outre-mer de la campagne de François HOLLANDE.

« Avec plus de 63% des voix au total pour François HOLLANDE, les outre-mers ont confirmé avec éclat leur puissante volonté de changement exprimée dès le 1er tour, avec une participation qui s’inscrit en hausse très sensible dans la quasi-totalité des territoires. Les niveaux atteints par le candidat socialiste sont tout simplement historiques sous la Veme République », a affirmé Victorin LUREL qui souligne que 5 des 10 meilleurs scores départementaux du candidat socialiste ont été obtenus dans les outre-mers.

« En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à la Réunion, à Saint-Pierre et Miquelon, à Wallis et Futuna, mais aussi à Saint-Martin, les électeurs ont adressé un même message d’espoir en une autre politique qu’incarnera François HOLLANDE pour les cinq ans qui viennent », a estimé Victorin LUREL.

« Comme il s’y est engagé tout au long de la campagne, le nouveau président de la République sera attentif aux préoccupations de l’ensemble des outre-mers, notamment, à celles de Mayotte, de Nouvelle Calédonie, de Polynésie française et de Saint-Barthélemy, où le président sortant est arrivé en tête ».

« Il reste à confirmer ce magnifique élan dans les prochaines semaines afin qu’aux élections législatives une majorité parlementaire nette soit possible et mette en œuvre le changement et la promesse d’un développement solidaire pour les outre-mers, a conclu Victorin LUREL.http://www.lurel.parti-socialiste.fr/

Il est clair que la nomination de Monsieur Lurel, de Madame Pau-Langevin et de Madame Taubira qui représentent tous les trois à différents degrés, l’Outre-mer a pour objet de consolider les votes en faveur de la gauche aux prochaines législatives afin de donner aux socialistes la majorité parlementaire. On ne peut leur en vouloir car leur attente est compréhensible mais ce qui est choquant c’est la sur représentation de l’Outre mer, seulement un million de personnes contre 64 millions de métropolitains pour aligner inévitablement la France sur les attentes communautaristes des ultramarins et leurs attentes concernant les valeurs de la République, en particulier aligner toute la population sur la colonisation, le racisme, l’immigration et les droits des étrangers, sujets qui préoccupent gravement les Français mais aussi les ultramarins eux mêmes qui ont maille à partir avec l’emploi et l’immigration illégale, notamment en Guyane.

Outre-mer : des entrées irrégulières massives. Les collectivités territoriales d’outre-mer ne font pas partie de l’espace Schengen. Les liens séculaires, les différences considérables de niveaux de vie et la perméabilité des frontières entre la Guyane, la Guadeloupe, Mayotte et les Etats qui les environnent les exposent à une pression migratoire extrêmement forte. Les autres collectivités sont moins touchées. (…)http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/immigration/immigration-clandestine.shtml

S’il est normal que les Ultramarins soient représentés par un ministre d’Outre mer, alors ils serait aussi normal que les Savoyards aient leur ministre et de même pour les Bretons, les Corses, les Basques, les Alsaciens, les Normands, les Vendéens, les Auvergnats, etc.

Et pourquoi les Parisiens qui sont plus nombreux que les Ultramarins ont un maire et pas un ministre? Je suis sûre que ce statut plairait à Bertrand Delanoë…


Une réponse "

  1. Pingback: Le gouvernement Ayrault confond diversité et communautarisme « Laconnectrice's Weblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :