Flux RSS

Il faut sauver le soldat Valls, notre aimable funambule

révision au 01/04/2014

lundi 31 mars 2014, Manuel Valls est nommé premier ministre par le président Hollande en remplacement de Jean-Marc Ayrault;

Considéré à droite du PS, Valls est sévèrement critiqué par la gauche de son parti qui sonne son rassemblement à la suite de sa nomination.

Peu de politiques de tous bords se réjouissent de la nomination de Valls alors que l’homme est le favori des Français dans les sondages. Encore une fois on constate un grand décalage entre les politiques et la vox populi.

il est fort possible que Hollande ait envoyé Valls au casse-pipe pour l’éliminer de la candidature à l’élection présidentielle de 2017. Traquenards et embuscades doivent déjà être prêts à faire chuter le premier ministre comme ce fut le cas pour Cresson, Jospin, Villepin, Beregovoy,  et bien d’autres premiers ministres de gauche comme de droite. Au PS on a vu aussi toutes les embuscades posées sur le chemin de la candidate présidente Royal. Nos politiques sont plus préoccupés par leurs magouilles électoralistes que par le bien commun France.

Qui vivra verra…

Personnellement, je me réjouis du changement de gouvernement et je souhaite bonne chance à Manuel Valls.

——————————————————————

Manuel Valls est né en 1962 à Barcelone et a acquis la nationalité française en 1982. Il est de ce fait une parfaite illustration des capacité d’intégration des immigrés qui aiment, respectent et enrichissent les valeurs de la République française.

manuel est le fils d’un peintre espagnol réfugié en France sous Franco et d’une mère tessinoise, Luisangela Galfetti, skieuse,  soeur d’un architecte connu. Les Suisses déplorent qu’il reste discret sur ses origines suisses.

Notre Ministre de l’Intérieur est donc le fruit d’un métissage réussi entre la France, l’Italie, la Suisse et l’Espagne -Catalogne. Souvenons nous de nos rois et de nos reines qui pour des raisons politiques étaient aussi le fruit de métissages entre nations européennes. Mais dans l’histoire, on parle d’alliances, pas de métissage. Manuel Valls est donc un pur produit français descendant de pratiques habituelles depuis des millénaires entre européens.

La France a ainsi nourri de nombreux citoyens issus d’immigrations compatibles avec ses valeurs, à savoir des chrétiens et des juifs. Sans pour autant être pratiquant ou prosélyte, on constate que notre histoire est imprégnée par la morale et l’éthique des religions chrétiennes et juive qui ont présidé à l’avènement des civilisations occidentales tout en opérant un syncrétisme avec la philosophie grecque dont est issue le concept de démocratie.

Le jeune Manouel s’est engagé dès 16 ans dans la politique et, comme la plupart de nos élites libérales il fut un fervent soutien de Michel Rocard qui devait en son temps marquer la rupture définitive de la mouvance de gauche avec le communisme français. Avant Rocard les gens de gauche devaient choisir entre un radical socialisme au lent train de sénateur et un communisme aveuglément dépendant de l’Union soviétique. Entre les années 60 et 80, Michel Rocard représentait l’avant-garde du socialisme et ses affiliés comme Manuel Valls, le visage éclairé de la gauche.

Fidèle à ses premiers engagements, Valls a toujours défendu une vision réaliste et moderne du socialisme qui lui a valu bien des inimitiés au sein du Parti socialiste, notamment celle de Martine Aubry qui, on s’en souvient, l’avait sommé de quitter le parti pour excès de droitisme.

Contrairement à de nombreux politiques, Manouel Valls n’est pas énarque, ni avocat, ni médecin. Il est historien, ce qui lui permet d’être à la fois acteur en politique mais observateur et analyste des mouvements politiques et sociétaux ainsi que des modes économiques et des mouvements démographiques. Dans l’un de ses ouvrages, il se prononce en faveur de l’immigration régulée, sur les quotas.

http://www.midilibre.fr/2012/08/22/les-propos-decomplexes-de-l-epouse-de-manuel-valls-enerveraient-matignon,551436.php

J’ajoute que je ne suis pas indifférente au fait que Manuel Valls soit le compagnon de la violoniste émérite Anne Gravoin. Un choix qui nous change de ceux de nombre d’hommes politiques …même si elle serait copine avec Johnny et la « first girlfriend » qui ne sont pas des références culturelles à mon goût 😉

On note que notre Ministre de l’Intérieur est le préféré de l’opposition qui lui porte une grande estime et approuve la manière dont il entreprend de faire le ménage de la France. On commence même à dire dans les rédactions des médias que Valls pourrait être un excellent candidat à la présidence de la République en 2017.

Pour mener sa tâche à bien, Valls doit faire le grand écart entre la ligne du parti qui lui a permis de devenir ministre et auquel il doit toute sa carrière politique et sa Real Politik. Ainsi on ne pourra guère s’étonner de ce qu’il inaugure des mosquées déjà construites sous l’égide du gouvernement précédent, il est aussi ministre des cultes, et qu’il entreprenne une vaste opération de surveillance, de traque et d’arrestation de terroristes musulmans. Dans le meilleur des cas, les deux comportements sont liés et ressortent vraisemblablement d’une habile stratégie.

Rendons à César ce qui lui appartient en soulignant que nous devons à Sarkozy la création du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM)qui permet de surveiller, contrôler et franciser une partie des Musulmans de France. Même si le résultat n’est pas patent, on ne peut nier que  c’est une tentative de réponse à l’intégration de ce corps étranger morbide qu’est l’Islam.

Dés lors, au regard de ses engagements passés, de son histoire personnelle et de sa formation universitaire, on comprendra que l’aimable artiste Manouel se déplace avec adresse et élégance sur la corde raide de réalités contradictoires. Nous devons l’encourager dans ses entreprises courageuses et ne pas désespérer de leurs résultats. A moins que nous ne jugions plus opportun de continuer à le critiquer pour donner le change à ceux qui, au sein du PS, cherchent à prendre sa place et à l’exclure du parti pour « droitisme ».

Il est fort regrettable que certains politiques et analystes politiques ne sachent pas décoder l’équilibre périlleux que pratique Manuel Valls et s’acharnent à lui tailler un habit soit de dhimmi, soit de libéral.

Je pense, pour l’instant, que l’immigré Valls est une véritable chance pour la France et que les esprits éclairés et patriotes devraient l’accompagner plutôt que contribuer à son élimination laquelle est sans nul doute espérée tout azimut.

Eléments de biographie de Manuel Valls sur Wikipedia 

Né à Barcelone en 19622, Manuel Valls est l’une des rares personnalités politiques, avec Lionnel LucaEva Joly ou Jean-Vincent Placé, à avoir acquis la nationalité française par naturalisation, en 19823.

Il est le fils de Xavier Valls, artiste peintre espagnol (19232006)4,5, et de Luisangela Galfetti, originaire de Suisse italienne, sœur de l’architecte Aurelio Galfetti6,7. Son grand-père, rédacteur en chef d’un journal républicain et catholique, a caché des prêtres persécutés par les trotskistes et les anarchistes2. Un cousin de son père, Manuel Valls i Gorina, a composé l’hymne du FC Barcelone, dont il est un fervent supporter8.

Il parle le françaiscatalanespagnol et italien9, il rencontre à l’université de Tolbiac, où il étudie l’histoire, Nathalie Soulié, qu’il épouse en 1987, et avec laquelle il a quatre enfants. Divorcé, il est marié depuis le 1er juillet 201010 à la violoniste Anne Gravoin, premier prix de violon et de musique de chambre du Conservatoire de Paris11,12.

Classé généralement à l’« aile droite2 » du Parti socialiste, il s’inscrit dans la culture et la démarche de la social-démocratie allemande et scandinave. Lui-même s’est, par le passé, défini comme« blairiste39 » ou « clintonien40 », voire « s’inscrivant dans la lignée de Pierre Mendès FranceMichel Rocard et Lionel Jospin » (primaires socialistes de 2011).

Il prône un discours politique « économiquement réaliste » et dénué de « démagogie ». Il se distingue notamment de nombre de ses camarades du PS sur la responsabilité individuelle41 (« Le nouvel espoir que doit porter la gauche, c’est celui de l’auto-réalisation individuelle : permettre à chacun de devenir ce qu’il est42 ») ou le « refus de l’assistanat2 ».

S’estimant « réformiste plutôt que révolutionnaire », il souhaite « concilier la gauche avec la pensée libérale »43.

 …

Les positions de Valls

Immigration

Dans Pour en finir avec le vieux socialisme… et être enfin de gauche, il se déclare favorable aux « quotas » d’immigration, approuve l’allongement de la cotisation retraite à 41 ans à condition que l’on imagine un départ « à la carte », selon la pénibilité des carrières, et regrette les « fatwas anti-OGM » et antinucléaires48. En 2009, il déclare qu’il aimerait voir « plus de blancs » dans les rues de sa ville d’Evry49.

Sécurité publique

Élu d’une ville connaissant des problèmes de sécurité, il est partisan d’une politique de fermeté et est favorable aux polices municipales, armées au besoin (primaires socialistes de 2011). Il stigmatise en revanche[Où ?] ce qu’il appelle « la politique du chiffre » du gouvernement Fillon.[réf. nécessaire]

Laïcité

Dans La Laïcité en face, il réclame une refonte de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État affirmant que « personne ne veut y toucher, mais elle est contournée en permanence ; chacun cherche un subterfuge pour arriver à ses fins. […] Notre pays ne peut donc échapper à la révision même si ce n’est pas une révision avec un grand R. La loi a d’ailleurs été plusieurs fois modifiée depuis son adoption. La République pourrait s’offrir ainsi un moment symbolique pour donner un souffle nouveau à la laïcité. Il faut une révision publique de l’application de la laïcité qui passe par un débat parlementaire. Voilà un beau moyen de remettre l’idéal laïc au cœur de la société française et d’en faire une valeur partagée »50.

En 2002, il s’oppose au magasin Franprix d’Evry qui entend ne vendre que des produits hallal19.

Manuel Valls, qui a été franc-maçon affilié au Grand Orient de France, affirme ne plus être actif depuis longtemps et avoir démissionné51,52.

Cannabis

Le 12 octobre 2009, Manuel Valls se déclare « en désaccord total » avec la proposition de dépénalisation ou de légalisation encadrée du cannabis faite par Daniel Vaillant qui visait pourtant notamment à priver les trafiquants d’une source de revenus, Valls arguant du risque de perte des repères, de fin des interdits, et que « la drogue, […] source de l’économie souterraine, ne peut pas être traitée ainsi »53.

Symboles nationaux

Le 23 janvier 2003, il vote en faveur de l’amendement instituant le délit d’« d’outrage au drapeau tricolore et à l’hymne national. ». Il s’en explique ainsi : « L’intention est bonne. L’objet difficilement contestable. Il s’agissait de faire passer un message fort, et aussi de montrer qu’au PS on ne laisse pas ce terrain là à la droite… ».

Stratégies politiques

À l’été 2011, il déclare : « Je reste convaincu que des hommes et des femmes comme Dominique de VillepinFrançois Bayrou ou Corinne Lepage, pour ne citer qu’eux, peuvent faire partie, s’ils le souhaitent, d’une majorité de large rassemblement »54,55.

Ce que pensent les Suisses de Valls qui les ignore http://www.swissinfo.ch/fre/actualite/Manuel_Valls,_socialiste_francais,_fils_de_Luisangela.html?cid=6755828

"

  1. Sarko super flic???? Dans quel film? Même le gendarme de St Tropez était plus efficace.

    J'aime

    Réponse
  2. Il vient de faciliter l’obtention de la nationalité française. Alors même que les procédures aux mains d’une administration gauchiste, ne donnaient lieu a aucune vérification des pièces présentées au dossier.

    Les critères et épreuves qu’il supprime servaient seulement de prétexte quand un fonctionnaire socialiste avait un gros doute…

    C’est un bisounours lui aussi.

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Gilles, c’est lamentable.
      Si pour être naturalisé français il n’est pas nécessaire de connaitre l’histoire et la culture française que signifie la nationalité française ?
      Si la stabilité professionnelle n’est pas un critère de poids, alors accueillons tous les sans emplois du monde …
      Les bras m’en tombent

      J'aime

      Réponse
      • Il donne des gages a l’aile gauche du PS et aux « vert dehors, rouge dedans ». Je vous l’avais dis, une politique UMPS standard. Il suffira de remplir les dossiers de documents bidons en tous genres, personne ne vérifiait avant, alors maintenant….

        Et les violeurs adolescents, on la leur refuse la nationalité française?

        On la donne a n’importe qui. Les américains ont une clause, si le naturalisé a caché un délit ou a plus forte raison un crime, durant la procédure, le fait de le découvrir ensuite annule la naturalisation.

        Vous savez si un jour Marine passe, je ne me fais aucune illusion, elle en fera aussi des choses de travers. C’est juste qu’elle croit moins au père Noël.

        Là je regarde la sortie de prison de Danny Leprince, on dirait que les journaleux vont faire un orgasme. Il a seulement assassiné son frère, sa belle soeur, et ses deux nièces.
        J’avais suivis l’affaire a l’époque, mon père était gendarme dans la Sarthe durant les années 80, on connaissait le secteur.

        Il a fait 17 ans alors qu’il avait pris perpète et une peine de sureté de 22 ans. A l’époque il n’avait pas dénoncé la complicité de sa femme, et sous prétexte qu’il est de plus en probable qu’elle était complice, ils font comme si il avait été injustement condamné.

        Les journalistes le présentent pratiquement comme la victime d’une erreur judiciaire. Ils en font un héros, et les cons ne marchent pas, ils courent, c’est ignoble. Et aucune voix ne s’élève pour dénoncer cette monstruosité.

        Alors les changements de Valls, au point ou on en est, ce sont des détails.

        J'aime

        Réponse
        • Ah oui certains journaleux disent sans rire que maintenant il va falloir trouver le vrai coupable. Ce sont eux les coupables et les complices, en droit français ils sont passibles de la même peine que le principal condamné.

          J'aime

          Réponse
  3. Fort capable de se faire élire président, il mènera une politique UMPS standard. Aucune rupture a attendre. Son propre camp se chargera de l’éliminer comme ils ont fait avec Royal.

    Et cela se passera dans une France tétanisée par son effondrement économique et social. Ou le seul fait de parler d’humanisme, vous classera parmi les lâches.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :