Flux RSS

Xavier Dupont de Ligonnes retrouvé mort ?

Publié le

Nouveau au 30 avril 2015

Quatre ans après le début de l’affaire, des ossements avaient été découverts mardi soir dans une forêt près de Fréjus (Var), non loin de l’endroit où a été vu pour la dernière fois Xavier Dupont de Ligonnès, dont l’épouse et les quatre enfants ont été tués en 2011. Alors que les expertises des ossements retrouvés dans la forêt de Bagnols se poursuivent à Marseille, il semble cependant d’ores et déjà acquis que le corps retrouvé le 28 avril par un promeneur n’est pas celui de Xavier Dupont de Ligonnès. C’est ce que prouvent, selon nos informations, les premiers éléments d’identification relevés par la police judiciaire.

http://www.lepoint.fr/societe/affaire-dupont-de-ligonnes-les-ossements-retrouves-ne-sont-pas-les-siens-30-04-2015-1925383_23.php

Nouveau au 19 avril 2015

La maison de Nantes où l’épouse et les enfants de Xavier de Ligonnes avaient été retrouvés assassinés avec leurs deux labradors a été enfin vendue, à la moitié du prix demandé, selon Ouest France http://www.ouest-france.fr/affaire-de-ligonnes-la-maison-du-drame-est-vendue-3318069

L’article précise en outre que le présumé meurtrier est toujours recherché par les enquêteurs et qu’il aurait fait l’objet de 800 signalements à travers le monde depuis 2011.

Nouveau au 29 juin 2013

Le corps retrouvé ne serait pas celui de Ligonnes. Il n’a toutefois pas été identifié. 

Selon le procureur de Draguignan, Danielle Drouy-Dayral, le corps retrouvé lundi après-midi dans un bois, à Cogolin (Var), « n’est, à ce jour, pas celui de Xavier Dupont De Ligonnès ». Les vérifications sont toujours en cours afin de mettre un nom sur ce cadavre d’homme. Le parquet de Draguignan a curieusement fait savoir qu’il faudrait un mois pour l’identifier.   Cela laisse penser que les premiers éléments ne plaident pas en faveur de l’hypothèse de Xavier Dupont de Ligonnès. En urgence, trois jours suffisent pour identifier un corps avec l’ADN. Et cela peut être instantané en comparant des radios dentaires.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Cadavre-retrouve-dans-le-Var-Ce-n-est-pas-Dupont-de-Ligonnes-_55257-2206060_actu.Htm

—————————————————————

On se souvient du drame épouvantable de Nantes, en 2011, quand un père avait assassiné son épouse, ses quatre enfants et ses deux labradors et avait pris la fuite.

L’affaire avait consterné toute la France et révélé comment Xavier Dupont de Ligonnes avait trompé toute sa famille et ses maîtresses pendant des années, un peu comme Jean-Claude Romand, ce faux médecin qui avait assassiné sa famille de crainte d’être découvert http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Romand

L’affaire Xavier Dupont de Ligonnes était tellement stupéfiante que j’en avais moi-même fait un roman à la manière de Marguerite Duras. https://laconnectrice.wordpress.com/2011/04/27/margarine-duras-a-vu-eric-durang-de-la-carriere/

Lorsque Éric (alias Xavier) et sa famille quittèrent Lorgues pour Nantes, il continua a visiter régulièrement son gîte et à l’aménager. Il avait la forte intuition d’avoir besoin de ce repaire aujourd’hui, demain et pour l’éternité. C’est là qu’il enfouirait ses plus grands secrets, ses rêves les plus fous, ses souvenirs les plus brûlants et ce qu’il avait en lui de plus cher, l’écuyer du Roy. Il le ressusciterait  le nourrirait, le soignerait et le lancerait sur le chemin de Compostelle vers Jérusalem où il déterrerait l’Arche d’alliance, la vraie, celle que personne n’avait encore trouvée. Notre-Dame  l’accompagnerait et le chant du cliquetis de sa cuirasse rythmerait sa marche. Au dessus de lui les anges souffleraient dans leur trompette. Éric se sentait ivre de bonheur, enfin, le bonheur du Dieu-tout-puissant.

Selon le journal Le Parisien Un cadavre en état de décomposition avancée a été découvert lundi après-midi à Cogolin (Var), à une vingtaine de km de l’endroit où a été vu pour la dernière fois Xavier Dupont de Ligonnès,principal suspect dans l’assassinat de son épouse et de leurs quatre enfants en 2011http://www.leparisien.fr/faits-divers/cogolin-un-cadavre-decouvert-pres-du-lieu-ou-a-disparu-ligonnes-25-06-2013-2927785.php Pour l’instant, aucun indice ne permet d’identifier le cadavre mais les gendarmes ont tout de suite fait le rapprochement avec le fuyard. Les enquêteurs étant en possession de l’empreinte dentaire et de l’ADN de Ligonnes, il leur sera facile de conclure si ce cadavre est bien le sien.

L’analyse complète du cadavre, y compris son autopsie, devrait prendre environ un mois avant que les experts ne puissent présenter leurs conclusions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :