Flux RSS

Bijoutier de Nice : Immoralité de la famille de Anthony Asli, le braqueur

Anthony Asli, 19 ans, repris de justice, a été abattu par le bijoutier qu’il venait de frapper à coups de pied en le menaçant d’une arme et cambrioler. Ce n’était qu’un « braquage » pleurniche son grand frère Yannick dans cette vidéo. La compagne du braqueur, enceinte de 4 mois, s’indigne également dans les médias. Le grand frère répète qu’il « a la haine ». Hé bien, moi aussi, à entendre ses propos immoraux, je l’ai, la haine ! J’ai la haine d’entendre ces criminels et leurs semblables irresponsables justifier des actes de terrorisme quotidien.

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/bijoutier-braque/video-le-frere-tu-braqueur-tue-a-nice-temoigne_410119.html Dans cette vidéo l’un des frères du braqueur prend sa défense et accable le bijoutier, Stephan Turk.

Curieusement, on ne voit pas la tête de Yannick Asli mais on nous remontre le visage du bijoutier de Nice …

Tiré « comme un pigeon » selon le père ou « comme un lapin » selon le frère, le criminel « avait un visage d’enfant ». Il était si gentil dit sa soeur Alexandra , il a été abattu « comme un chien. » http://www.varmatin.com/nice/videos-bijoutier-de-nice-la-manifestation-de-soutien-en-6-questions.1414444.html

Aucune excuse pour le bijoutier terrorisé et consterné par son acte. Un commerçant condamné à vivre dans le remord, la terreur et la vindicte alors qu’il n’avait rien demandé à la famille Asli.

Une fois de plus, on assiste à une épouvantable inversion des valeurs, à la défense impudique du criminel auquel la famille, les amis, la gôche, la bobosphère et l’oumma trouvent toutes les excuses. Le plus grave dans cette évolution des mentalités assassines est que l’agresseur est vénéré et protégé tandis que la victime et méprisée et condamnée si elle a atteint son agresseur.

Que chacun, chacune d’entre nous se demande ce qu’il ferait en cas d’agression …

D’après le journal Le Monde, Anthony Asli serait né d’une mère gitane -le pauvre petit chéri souffrait d’être surnommé « le Gitan » -et l’un de ses frères aurait séjourné dans plusieurs foyers de la région. Son frère a pourtant vu un peu de pays : Vence (Alpes-Maritimes), où il avait été placé dans un institut de rééducation en milieu de sixième, après une bagarre ; Antibes, où il a un temps été apprenti en horticulture ; Val-des-Prés (Hautes-Alpes), dont il s’est échappé après deux mois dans un second foyer ; Grasse, où il a séjourné deux fois en maison d’arrêt pour mineurs ; et Tarascon (Bouches-du-Rhône), où il a passé sa dernière peine en centre de détention, « cette fois dans une vraie prison pour les adultes », dit son beau-frère.

Le bien pensant journal Le Monde  évoque la misère sociale du pauvre jeune qui n’avait même pas de véhicule pour se rendre à Nice, qui sortait de prison après une 14ème inculpation et se donnait beaucoup de mal pour trouver du travail. On comprend que c’est la faute à la société française raciste par définition selon le politiquement correct de gôche.

Ce délinquant multirécidiviste avait été condamné à quatorze reprises par des tribunaux pour mineurs et un tribunal correctionnel : des affaires de vols de scooter et de voiture, selon l’un de ses avocats, Me Olivier Castellacci. Surtout des scooters, précise sa soeur aînée, Alexandra, « parce qu’il était fou de deux-roues ». Il possédait une tenue complète de coureur de motocross, mais pas l’engin.

A l’âge de 19 ans, ces condamnations, deux passages en foyer d’action éducative et deux ans et demi de prison, cela prend beaucoup de place dans une biographie. Ses copains s’en indignent : ils ont l’impression qu’on dépeint Anthony Asli à la télévision, sur Facebook, en pur « malfrat », en « bandit » depuis sa mort. Ils se disent »écœurés » par la manifestation de soutien au bijoutier qui a rassemblé entre 800 et 1 000 personnes dans le centre de Nice, lundi. Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, était attendu mardi en ville.

La mairie, le centre social municipal parlent avec réticence d’un jeune qui est passé « entre les mailles » du système, pourtant pas si larges à Carros. Les taxes locales de la zone industrielle ont longtemps financé un réseau social, éducatif et culturel important pour une ville de 12 000 habitants, où les HLM, rénovées récemment, n’ont pas poussé très haut.

Il est très triste est inquiétant de voir et entendre se généraliser les propos immoraux des criminels, de leur famille, de leurs amis et de leur communauté. Il est effrayant de constater qu’aucune voix célèbre, reconnue ou officielle ne s’élève contre cette indignité.

Lire aussi

http://www.philippebilger.com/blog/2013/09/deux-victimes-de-trop-%C3%A0-nice-.html

"

  1. J’aimerais apporter mon soutien au bijoutier.
    Je suis moi même bijoutier et ma bijouterie à été dévalisée la nuit du 19 decembre par 4 hommes cagoulés et armés. (Bahia – 38110 La Tour du Pin)
    Et si on se réunirait en association ?
    Ne soit ce que face aux assurances et pour mieux nous protéger.
    Cordialement.
    Toni Demetz

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Je suis vraiment désolée pour vous. Je n’ai pas de contact avec le bijoutier de Nice mais j’espère que votre appel très judicieux sera entendu et que vous serez contacté.

      J'aime

      Réponse
  2. [1. Le contexte]

    Pourquoi remettre la situation dans son entier contexte, ce serait tout d’un coup vouloir soutenir une personne en particulier ? J’ai toujours eu mal à comprendre ce raisonnement logique.

    Quand on précise que le braqueur a été dans une situation difficile depuis qu’il est à peine ados, on ne cherche pas à excuser le braquage, on ne cherche pas à rendre fautif l’acte du bijoutier on cherche a CONTEXTUALISER la situation, à comprendre ce qui amène des personnes à faire ce genre de braquage.

    Comprendre dans le sens du résultat positif d’une analyse des éléments et informations disponibles, pas comprendre dans le sens « oh le pauvre petit », pas dans le sens du « je le comprends »… sous entendu « je l’excuse ».

    L’article du Monde, des juristes et la très grande majorité des opinions qui n’adhérent pas à cet état d’esprit de « soutien complet » au bijoutier s’inscrivent dans ce processus de réflexion.

    Il n’y a que la toute petite minorité d’idiots gauchistes pseudo-communistes qui vont jouer les violons de la lutte des classes sociales et justifier le braquage. Je ne pense pas que ce genre d’avis ait besoin d’être repris et commenté. Prêter attention à ces diatribes est déjà leur donner trop d’importance.

    La véritable question de fond n’est pas « a-t-on le droit de se défendre face aux malfrats ? », mais « comment va-t-on gérer la population criminelle ? quel rôle le citoyen, le commerçant, doit jouer dans ce schéma là ? ». Limiter la problématique à la légitime défense du commerçant c’est limiter sa réflexion sur la question globale de la criminalité.

    [2. La solution n’est pas dans le feu]

    On peut donner des armes à tous les commerçants, leur donner le droit de tirer à vue sur quiconque est suspecté d’être un braqueur. Mais cela ne mettra pas du tout fin aux braquages.

    Il suffit de regarder aux USA pour le constater : augmenter le niveau d’armement des agressés ne fait qu’augmenter le niveau d’armement des agresseurs et augmenter le niveau de violence des attaques.

    Un braqueur US tirera bien plus souvent et au moindre petit geste de sa cible, parce qu’il saura que cette personne a très probablement une arme à proximité ou sur elle – et au moindre doute, le braqueur abattra le braqué. On le voit dans les rapports de police comme sur les vidéos.

    Et cela a également des conséquences sur les rapports entre les citoyens innocents et la police : régulièrement, des policiers ouvrent le feu ou « neutralisent » (sautent dessus et bastonnent) de parfaits innocents parce que leur portefeuille, contenant leur papier d’identité, a été pris par erreur pour une arme en feu. Le fameux « GUN ! », suivi d’une quasi-panique des policiers, et dans certains cas ponctué par 2 ou 3 tirs à bout portant, suivi d’un soudain retour au calme, puis d’un relatif silence.

    C’est dommage de forcer les policiers à être dans cet état d’esprit, et les innocents à craindre pour leur vie quand ils ont affaire à un « simple » contrôle de police.

    [3. Le traitement intelligent des braquages]

    Pour ce qui est des braquages, on a bien plus à gagner sur les systèmes de sécurité utilisé (pour l’accès au magasin comme au coffre), le régime des assurances, la formation des commerçants pour gérer ces situations, le suivi (psychologique comme financier) des commerçants braqués, les moyens mis à la disposition des services de police quant à l’investigation et l’arrestation.

    Il vaut bien mieux que le commerçant soit couvert par une assurance, que les biens volés soit récupérés (en nature ou en liquide) lors d’une arrestation ayant lieu quelques jours ou semaines plus tard parce que la police a les moyens de mener une enquête – que de demander aux commerçants de devenir des soldats en zone de guerre permanente.

    [4. La paix sociale a un prix]

    Et enfin, pour finir, il y a bien évidemment la cause originelle de la criminalité : la misère et la pauvreté.

    Là, c’est un choix de société : veut-on avoir un système de solidarité qui prend en charge la pauvreté, ce qui oblige à payer des impôts et ne pas faire de l’évasion fiscale*, mais également oblige à tolérer qu’il y ait des « fainéants » (on peut pas « éradiquer » le problème) – ou on préfère un système individualiste, où la solidarité n’existe plus que au sein des familles/clans (comme dans énormément de sociétés non occidentales), et on préfère se replier dans des communautés fermées avec une gestion privée de la sécurité (alors nécessairement plus violente et plus coûteuse).

    [ interlude ]
    * évasion fiscale: dans le secteur de l’immobilier pour les riches et les classes moyennes, à l’aide de montages financiers des banques pour les ultra-riches et les entreprises du CAC40, ou encore les facturations frauduleuses/doubles comptas des commerçants comme des praticiens, pour arnaquer la Sécu et tricher sur la TVA. Ça fait des centaines de milliers de personnes qui trichent et détruisent le système de solidarité français.

    On laisse faire, mais c’est un choix, on pourrait tout à fait combattre cela.

    Au dernière nouvelles, la répression des fraudes (DGCCRF) a vu ses effectifs divisé par 2 et être à présent sous le contrôle total des préfets (pouvoir exécutif), tandis que les Impôts ont vu leurs effectifs fondre comme neige au soleil et sont passé à une gestion par le stress (la méthode France Télécom).

    Résultat, quasiment plus aucun contrôle et seulement des contrôles « faciles » sur les petites PME ou les particuliers avec peu de biens – ils n’ont pas les moyens de traiter les gros dossiers, qui sont de toute façon couverts par le pouvoir exécutif.

    Et si par chance, un dossier un peu gros aboutit, la condamnation est délirante : payer une partie (seulement !) des sommes dues, avec un échéancier de paiement sur plusieurs années. Quand on est riche, l’évasion fiscale est un jeu : quoique que l’on fasse, que l’on soit condamné ou non, on y gagne ! Pourquoi se priver ? Au diable le devoir citoyen, au diable la morale et l’éthique !

    Là encore, c’est un choix des citoyens et des partis politiques de n’avoir rien dit quant à ces changements.

    Une mobilisation immenses pour les retraites, « la vie chère » ou le mariage homo, et rien du tout pour les véritables questions de société. Personne, je dis bien personne, pour défendre l’impôt, la TVA ou la répression des fraudes.
    [ fin interlude ]

    Je sais que ce modèle de solidarité familiale/clanique est « le » rêve de l’extrême-droite, et d’une partie croissante de la gauche/droite conservatrice : pourquoi partager, payer, aider un autre citoyen français, cet inconnu ? La nation française n’est plus, replions nous !

    [5. Il n’y a rien à gagner à privatiser l’ordre et la justice]

    Personnellement, je ne pense pas que ce modèle clanique/familiale soit efficace : la réapparition de la misère et d’une pauvreté de masse entraînera irrémédiablement une criminalité bien plus violente et répandue que celle d’aujourd’hui – on l’a constaté et très bien expliqué dans l’Histoire et à travers le monde et les civilisations.

    Il suffit de voir comment cela se passe à l’étranger, de nos jours en 2013 : on ne peut plus sortir de son quartier résidentielle entouré de gigantesques murs et barbelés, il faut payer des gardes armés de fusils d’assaut et leurs chiens d’attaque, mettre des alarmes et des caméras partout (nb : ça coûte un fric fou) et malgré cela, il y a régulièrement des enlèvements et assassinats par des bandes armées et cagoulées.

    Les gens ne veulent pas d’impôts, pas de TVA, mais curieusement très très peu ne vont à l’étranger dans tout ces pays où l’impôt est quasi-inexistant – seuls les comptes bancaires y vont. Peut être parce que ces mêmes gens veulent aussi tout le confort d’un Etat riche et solidaire, le luxe d’une pauvreté maîtrisé et d’une absence de misère, le bénéfice de la paix sociale – bien qu’ils ne veuillent pas en payer le prix.

    [6. En l’espèce…]

    Pour ce qui est du cas du bijoutier de Nice, il va falloir attendre que l’enquête détermine si les braqueurs sur le scooter ont menacé de nouveau le bijoutier ou non – si oui, à ce moment là, la seule « faute » du bijoutier aura été d’être ressorti/s’être placé à l’entrée de la bijouterie après être allé chercher son arme, ce qui peut être expliqué par le stress de la situation.

    Autrement, on peut vivement critiquer le fait (et le simple FAIT) d’être aller chercher une arme, être sorti de la bijouterie, puis avoir visé et tiré sur les braqueurs – mais compte tenu de la situation dans laquelle était le bijoutier, son état mental au moment des faits, et ses propos par la suite (jusqu’à présent, il ne ressort pas des éléments disponibles qu’il ait proclamé être heureux d’avoir abattu sa cible) il faudrait faire preuve d’une clémence particulière – dans le feu de l’action, on n’est pas à même d’être parfaitement rationnel (il faut une formation pour ça, cf armée/police/gendarmerie) : le bijoutier que l’on juge aujourd’hui n’est pas le même que le bijoutier qui a pris l’arme, est allé dehors et a tiré.

    Je verrais bien une condamnation à minima (avec du sursis pour la majeure partie), on a quand même une arme illégalement acquise et des faits gênants.

    Autrement les commerçants vont s’armer sans permis à tout va, et au moindre braquage (à l’arme à feu ou au couteau) ou même au moindre vol, sortiront en courant et ouvriront le feu sur les braqueurs/voleurs dans la rue commerçante, touchant des passants et tuant des personnes n’ayant pas mis leur vie en danger. Si on brade la légitime défense, c’est la justice et la vengeance privée qui reviennent au galop.

    J'aime

    Réponse
    • Bonjour,

      J’aime votre analyse. Elle est juste. Il me semble que vous auriez du appuyer un peu plus sur le problème de l’impunité qui génère de la surenchère des jeunes délinquants. Sans cela – rien à dire, analyse construite et intelligente.
      Pour intervenir dans ce débat, je trouve normale la réaction de l’initiatrice de ce blog – je suis tout aussi consterné qu’elle du retour qui en est fait dans notre pays et par la presse. C’est ce mépris constant qui fait monter le FN. Et le malheur sera encore pour nous !

      J'aime

      Réponse
      • Je vous remercie,

        bien entendu, l’impunité qui règne dans notre pays vis à vis des délinquants et des criminels est responsable en partie de l’importance des crimes et délits et, surtout de l’explosion de la délinquance juvénile. Dans un article, je demandais l’abolition de l’excuse de minorité. Les enfants d’aujourd’hui ne sont plus des innocents. et les enfants d’aujourd’hui excusés sont les adultes de demain sans foi ni loi.
        La répression ne suffit pas, elle doit s’accompagner de valeurs morales comme le respect des lois et valeurs de la République et, surtout la réciprocité dans les relations humaines.
        Par exemple, tous les étrangers rentrant en France devraient signer un pacte de réciprocité sous peine d’être exclus.
        La répression est une forme négative de la réciprocité …

        J'aime

        Réponse
  3. J’étais venu ici, il y a quelques jours, le sujet étant marquant et posant un profond problème de notre société, qui concerne, à peu près tout le monde.
    Je reviens et je découvre de nombreux commentaires, dont certains me glacent réellement.

    Qu’il y ait de l’émotion, de l’empathie, …, pour l’un ou pour l’autre, rien de choquant. Qu’il s’agisse du bijoutier, comme de l’auteur de l’agression, n’en reste pas moins qu’il s’agit de 2 victimes au final.
    Deux victimes, mais pas victimes de la même façon, cependant.

    Il y en a le premier, qui accumulait les actes répréhensibles les uns derrière les autres, avec un comportement de voyou, bien probablement fort mal éduqué et les choses se sont mal terminées pour lui, comme cela finit par arriver souvent, d’une façon ou d’une autre. Certains diront qu’il l’a bien cherché, d’autres que ce qu’il a fait ne méritait pas ça. La vérité est que tout le monde a raison : Il l’a bien cherché mais ça ne méritait pas ça.

    Il y a le deuxième qui faisait son job, en espérant ne pas avoir d’ennuis, compte tenu de l’attrait et l’exposition aux risques d’agressions dans son métier.

    Pas de bol ! Le premier a eu envie de ce qu’avait le deuxième et le deuxième a fini par tuer le premier. C’est balo, mais c’est vieux comme le monde. C’est humain. L’humain n’est pas parfait. Il peut être jaloux, envieux, agressif, .. et vengeur.Bref, pas vraiment un cadeau, pas vraiment celui qu’on a envie de croiser tous les jours.

    Le bijoutier l’a croisé et pas de bol pour lui, il l’a tué, dans l’émotion des actes difficiles qu’il venait de vivre. Lui non plus n’est pas parfait. Il a tué un homme qui s’enfuyait et qui ne le menaçait plus. Ca s’appelle la vengeance. C’est humain aussi. On a tous au fond de l’âme, plus ou moins développée, la fâcheuse tendance à avoir envie de régler ses comptes. Le bijoutier a cédé à cette pulsion de vengeance. Ca peut se comprendre mais ça n’en reste pas moins un crime. C’est comme ça. Il faut appeler un chat, un chat.

    La vérité, c’est la vérité que nous portons dans nos âmes et qui reflète nos valeurs. Cette vérité que nous exprimons, elle permet en autre, de distinguer les belles personnes.

    Oui, c’est pas bien que le premier ait attaqué le deuxième.
    Oui, le premier a bien cherché ce qui lui est arrivé, au final, même si le mal qu’il avait fait, ne méritait pas d’être tué au final.
    Oui, on peut comprendre la réaction du deuxième qui a tué le premier.
    Mais non, en tuant son agresseur qui s’enfuyait et ne le menaçait plus, le deuxième a franchi la ligne blanche, en se vengeant de son agresseur, par l’acte le plus terrible et irrévocable, celui de donner la mort à un être humain.

    Il n’existe pas grand chose,même en cherchant bien, au travers de chacune des mailles, dans le filet des valeurs humaines, qui puisse justifier au final, la mise à mort d’un être humain.

    On peut comprendre des circonstances mais pas accepter que cela puisse devenir règle.

    Cela serait contraire au principe fondamental de respect des valeurs humaines les plus sacrées.
    C’est le principe même qui fonde l’humanité : le respect le plus élémentaire de la vie humaine. Il n’existe rien de plus sacré que cela.
    C’est à peu près, la seule chose importante qui nous distingue du règne animal.
    Qu’on enlève cela et qu’on se pose la question de qui nous serons après cela.

    J'aime

    Réponse
    • Bonjour Ludivin,

      Vôtre raisonnement est respectable et je le partage en partie car l’une de vos hypothèses me semble erronée
      Vous affirmez que le bijoutier s’est vengé et ce faisant vous oubliez que les braqueurs sont partis avec son fond de commerce, les bijoux qu’ils ont saisi dans le coffre que le bijoutier avait du ouvrir sous la contrainte d’une arme après avoir été jeté à terre et roué de coups. Ces « petits détails » sont essentiels pour juger de l’affaire.
      Moi, je suppose à la lueur de ces « détails » que la réaction du bijoutier a été de récupérer le bien qui lui permettait de vivre et nourrir sa famille.
      Il a tiré dans le dos parce que matériellement on ne peut pas tirer de face quand un voleur s’enfuit. Accident de travail comme a dit un autre braqueur.
      On peut supposer aussi que si le bijoutier n’avait pas été traumatisé, que s’il avait été un tireur émérite, il aurait bien visé uniquement dans les pneus du scooter pour arrêter les voleurs. Mais cette supposition me semble invraisemblable. Un bijoutier n’est pas un tireur d’élite.

      Quel intérêt aurait eut-il à tuer de sang froid ?
      Quel intérêt aurait eut-il à récupérer son bien ?

      Il me semble que les réponses à ces questions sont évidentes. Et je suis certaine que lorsqu’il passera e cour d’assise, les jurés populaires en tiendront compte. Il ne sera pas immoral qu’ils l’acquittent.

      S’il n’y avait pas eu de braquage, il n’y aurait pas eu de mort. C’est aussi simple que cela.
      Tout le monde l’a compris : 35 personnes à l’enterrement du braqueur, 100 personnes à la marche blanche en sa mémoire, Près de deux millions de soutiens au bijoutier sur Facebook et plus de mille commerçants de Nice en protestation … du braquage.
      Les Français ne sont pas des brutes sanguinaires, ils sont logiques.

      Pour ce qui est du traumatisme subi par une victime, je vous invite à lire mon dernier article qui relate l’agression d’une vieille amie. Trois jours après elle est encore hébétée et choquée …alors qu’on ne lui a « que » volé son sac avec son argent et sa carte bancaire …

      J'aime

      Réponse
      • Bonjour,

        Merci de votre réponse. Comme déjà précisé dans une autre réponse à un autre lecteur (polé… de renom, je crois me rappeler), il y a plusieurs jours, compte tenu des circonstances, bien entendu qu’il serait souhaitable que le jugement soit clément. Les circonstances vécues par le bijoutier peuvent expliquer cette réaction exceptionnelle à bien des titres. Il n’en reste pas moins que cela se traduit en final par un crime. Il ne faut surtout pas banaliser l’acte final et donner le signal dangereux à la société, que ce type d’acte peut être toléré. Il serait bien trop grave d’envoyer un tel signal. Il existe un nombre de personnes importantes qui pourraient interpréter, de façon très simpliste « Chouette », si on m’attaque et si on me vole, j’ai le droit de faire la peau à mon agresseur ». Il y en a qui n’attendent que cela.
        Le danger, le grand danger, bien plus grand encore que les agressions dont beaucoup de personnes sont victimes aujourd’hui, c’est que notre beau pays ne devienne quelque chose de ressemblant à ce qui se passe de l’autre côté de l’océan.
        C’est absolument abominable ce qui se passe là bas. L’autodéfense est la règle. Tout le monde peut posséder des armes de guerre et se défendre soit même. Les adolescents peuvent disposer de ces armes, apprenant ainsi, dès le plus jeune âge, le principe d’en user contre son prochain, si cela est nécessaire. Ce principe se transmet de génération en génération, assurant ainsi, la continuité d’un usage tellement barbare, dans un pays prétendant être civilisé.

        Ce principe même d’autodéfense, c’est tout simplement la négation de l’ordre, la négation d’une société organisée qui devrait confier le règlement des différents entre personnes, des agressions, actes abominables, de tout ce qui est contraire aux lois, à des forces de l’ordre et à la justice.

        La grande majorité des français ne veulent pas d’une société chaotique où le Far West serait la règle, au nom d’une liberté, dont le sens serait détourné et utilisé comme un alibi, pour donner le droit de faire n’importe quoi.

        Alors oui, pour que ce pacte soit valide, pour que l’autodéfense ne soit pas à l’ordre du jour, il est indispensable que les forces de l’ordre et la justice soient crédibles et efficaces.

        Alors oui, il faut reconnaître que la bat blesse sérieusement sur ce sujet. L’un des vrais problèmes actuels de notre société est bien là : L’insuffisance de l’efficacité des forces de l’ordre et de la justice.

        Les dérapages auxquels nous assistons tous, médusés sont, pour une bonne part liés à ces insuffisances.

        Comme tellement de personnes, une expérience récente et personnelle, l’année dernière, une autre, il y a 5 ans, …, m’ont montré l’insuffisance de l’efficacité de la justice.

        Lorsque l’on vit une agression dans sa chair, la blessure est terrible et le temps pour effacer le traumatisme, extrêmement long. Le constat d’insuffisance de la justice peut inciter au dérapage, à l’envie de rendre justice soit même, à l’amalgame et à la désignation de groupe, comme les fauteurs de troubles.

        L’autre danger d’une justice pas fiable, faute de moyens, faute de textes de lois adaptés, dans certaines situations de plus en plus fréquentes est bien là et c’est bien le danger qui nous guette tous.

        C’est alors le dérapage assuré dans les esprits, avec des conséquences incroyables, dont nous ne mesurons pas les impacts provoque des clivages et incite à désigner des groupes de personnes, comme coupable de tous les maux de la société.

        Si il est des sur représentations d’appartenance à des groupes, à des origines, à des religions, de personnes ayant causé des dommages, vols, agressions ou crimes, il ne faut surtout pas céder à cette pulsion défensive et tentation de désigner des groupes, sur des critères d’origine, de religions ou d’ethnies.
        En faisant cela, on désigne comme coupable, des millions d’innocents, des millions de belles personnes qui n’ont absolument pas à être mise en cause, juste sur la fait de couleur de peau, de religion, …

        Le crime, l’agression, le vol, l’escroquerie, … n’ont ni couleur, ni religion, ni ethnie, ni langue préférentielle.

        Par contre, le crime, l’agression, le vol, l’escroquerie, …, ont en commun d’être souvent réalisés par des êtres humains, mal éduqués, avec un socle de valeurs faibles, voir inexistantes. On peut rapprocher ces catégories de personnes, plus souvent rencontrées dans les couches socialement défavorisées.

        Et c’est là qu’on peut se poser quelques questions maîtresses, qui ne sont pas souvent formulées, mais qui restent au coeur de ce gigantesque sujet :

        N’existerait-il pas un groupe de personne, non distinguée par la couleur de peau, par les origines, par la religion, ni par l’ethnie, qui dans un intérêt personnel et partisan, aurait concentré les richesses du monde, en créant de facto, un appauvrissement de la grande majorité des autres personnes et favorisant ainsi, l’existence de couches sociales défavorisées ?

        Les riches se rendant de plus en plus riches, ne seraient-ils par, en partie Responsables de l’appauvrissement des autres, des situations sociales difficiles ainsi créées, de l’éducation ainsi rendue plus difficiles de la partie plus pauvre de la population, générant ainsi une part de la population mal éduquée, mal préparée à la vie en société, réalisant plus de crimes, plus de vols, plus d’agressions, … ?

        Quels sont les vrais responsables, tout au bout de la chaîne ?

        C’est une vraie question qui mérite franchement d’être posée.

        J'aime

        Réponse
  4. Il vient un moment ou l’humiliation subie compte bien plus que les bijoux volés. Les coups étaient totalement gratuits… Ou pas.

    J'aime

    Réponse
  5. Bonjour à tous les Français, amis et alliés,
    Le mois d’OCTOBRE est le mois du drapeau Français
    Signez la pétition plus bas.
    Afin de rehausser ce signe qui nous rassemble ..
    Afin de montrer au monde que la France a un drapeau que l’on doit respecter …
    Afin de montrer a nos enfants que nous sommes Français et que cela veut dire quelque chose ..
    Il vous est demandé de mettre pendant tout le mois d’octobre, à vos fenêtres, à vos balcons, aux portières de vos voitures…. , où vous voulez mais bien en vue .. un drapeau Français Bleu,Blanc,Rouge .
    La France doit se couvrir de son drapeau et montrer au monde que nous sommes fiers de nos couleurs ..
    Merci, pour notre PAYS, Votre PATRIE, NOS MORTS pour la France, pour tous les FRANCAIS, pour NOS PARENTS, pour VOUS, pour NOS ENFANTS et pour NOTRE AVENIR

    AS=> Les vrais enfants de la Patrie
    =======================================
    Je viens de signer la pétition APOLITIQUE ci-dessous:

    Moi j’ai signé : Parce que c’est le drapeau de mon pays … Personne ne doit penser que ce drapeau est le signe d’un quelconque extrémisme .. Car ce serait très dangereux ..
    Par notre culture, notre passé et notre cœur le vrai Français ne peux pas être extrémiste ..
    Le vrai Français est un titi de la République qui n’aime pas que quiconque lui marche trop souvent, trop pesamment et trop longtemps sur les pieds .. à bon entendeur … Salut !!

    C’est une cause importante. Voudriez-vous la signer à votre tour ? Voici le lien à copier et coller dans votre navigateur:

    http://www.change.org/fr/pétitions/tous-les-français-signez-pour-montrer-votre-accord-arborer-le-drapeau-français-pendant-tout-le-mois-d-octobre?share_id=KFvJYCeHVS&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition

    Merci !
    Faites passer à tous vos contacts

    J'aime

    Réponse
  6. Il faut descendre dans la rue et foutre un coup de pied au cul de ces guignols qui nous gouvernent .à ces juges qui excusent et de tous ces médias qui sont trop souvent pour les bandits.. Vous vous étonnez après que certains jeunes en recherche de repères se tournent vers la seule culture qui a encore des valeurs (même si elles sont ignobles) et qui les fait RESPECTER … devinez et vous avez gagnez…… Et OUI, la « Charia »…… on coupera la main de celui qui vole et lapidera celui qui tue Etc .. etc.. La décadence de notre civilisation nous pousse à être « bouffé » par des « civilisations » BARBARES.. L’histoire se répète … Voir vos livres ..

    J'aime

    Réponse
  7. A reblogué ceci sur le monde est stone.

    J'aime

    Réponse
  8. Je rejoint totalement l’avis de la blogueuse. En rajoutant méchamment et vilement qu’il aurait aussi du abattre le complice. Oui je sais.. j’suis un déchet mais j’assume totalement.

    Cela n’empêche pas qu’a sa place j’aurais fais pareil et le multiples blabla « MOI (du haut de ma belle éducation et de mes valeurs familiales) j’aurais juste appeler la police ». C’est une grosse BLAGUE.Autant j’aime beaucoup lire les conneries que les gens peuvent débiter a la minute sur un sujet qui les révoltes.. autant ici c’est juste de la pure hypocrisie.

    Je ne doute pas qu’un homme sur deux aurait fait l’exacte même chose.

    J'aime

    Réponse
    • Ne soyez pas moins triste que le bijoutier qui regrette d’avoir tué un être humain et dont la vie est fichue pour cela, pour avoir subi un traumatisme, la peur de sa vie dans le viseur d’un fusil, les coups, la perte de sa marchandise, son commerce stigmatisé, la vindicte de la famille, le procès en assises à venir, etc..
      Il n’y a pas de quoi se réjouir de ce drame et, l’enquête le dira, Stephan Turk ne voulait pas tuer mais arrêter les braqueurs.

      Je n’ai aucune compassion pour les braqueurs, des hommes mauvais et lâches qui s’en sont pris à un petit commerçant de quartier. Stephan Turc, ce n’est pas Cartier. Je n’ai aucune compassion pour la famille qui n’a pas stoppé la montée criminelle de leur gamin interpellé 14 fois et taulard à seulement 19 ans, avec un père et un frère qui justifie ce braquage pour gagner de l’argent rapidement et qui eux, ne se soucient pas du sort du commerçant braqué et le minimisent …

      Mon sens moral ne me permet pas toutefois de me réjouir de la mort d’un individu, fut-il un criminel. C’est chrétien et c’est ma culture …

      J'aime

      Réponse
  9. ASLI est un nom typiquement tangi…………mais on est français EGALEMENT depuis pas mal de génération,ce qui n’est peut-être pas votre cas Madame la blogueuse

    J'aime

    Réponse
    • « Tangi », c’est français ? Je ne connais pas de communauté régionale de ce nom.

      J'aime

      Réponse
      • « le pauvre petit chéri souffrait … » quelle cruauté ! ce gosse est MORT ! cela aurait pu être le votre , le mien …. quoique je doute que vous ayez des enfants …

        J'aime

        Réponse
        • Mes enfants n’ont jamais commis de braquage et ont un casier judiciaire vierge

          J'aime

          Réponse
          • polémiste de renom

            Si un jour on braque vos enfants et qu’ils tuent leur agresseur dans le dos, on verra si leurs casiers seront toujours vierges. Il suffit d’appuyer sur une gâchette pour devenir un criminel… Tiens ça me fais penser à ce bijoutier qui s’est transformé en meurtrier alors qu’il n’avait surement pas de casier judiciaire.
            « Le plus grave dans cette évolution des mentalités assassines est que l’agresseur est vénéré et protégé tandis que la victime est méprisée et condamnée »
            C’est marrant comme vous nous assenez vos vérités bidons. Dans cette affaire il faut avoir du discernement, ce que vous n’avez pas en écrivant cet article. Tout d’abord quand vous parlez de victime, de qui parlez vous ? Du braqueur tué ou bien du bijoutier tabassé ? Vous voyez bien que l’agresseur s’est fait tuer. Donc les rôles ont changé. C’est logique, je ne soutiens pas ce bijoutier qui pour moi s’est juste transformé en meurtrier. Il a tué pour ses bijoux, c’est bien triste.

            J'aime

            Réponse
        • Merci Rate This. A part ça .. quelle affreuse page !

          J'aime

          Réponse
          • Mille ris pour votre remarquable contribution à cet article

            J'aime

            Réponse
          • On ne dit pas « appuyer sur la gachette » (qui est toujours une pièce interne à une arme), mais on dit « appuyer sur la détente » (ou mieux la queue de détente).
            Et la fait d’appuyer sur ce dispositif ne vous fait pas automatiquement un criminel.
            Les tireurs sportifs ne sont pas des criminels.
            Vous raisonnez comme un boulet (de canon bien sûr, hi hi….).

            J'aime

            Réponse
    • On peut être français de papiers sans l’être dans sa tête et inversement …par exemple Léopold Sédar Senghor http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9opold_S%C3%A9dar_Senghor

      J'aime

      Réponse
    • que tu le veuilles ou non Daria, le fait d’être né en France ou avoir vécu longtemps en France, ou avoir la nationalité française ne fera jamais d’un étranger, un français !!! c’est dommage qu’on ne peut pas avoir les statistiques des prisons, des commissariats ou gendarmeries ou autres, on saurait ENFIN que les 4/4 des délits sont du fait des « français » mais d’ORIGINE étrangère !!! un voleur, un braquer, un violeur, un violent, il a ça dans ses gênes, des gênes de sauvage, donc il ne s’adaptera jamais là où il vit, alors que dans son bled, il n’aura jamais volé, braquer ou violer, car là-bas, les familles des victimes lui auraient réglé son compte en lui faisant un grand « sourire » d’une oreille à l’autre ! il n’y a qu’ici en France ou en Europe que les gens n’osent rien contre ces « gens-là » !

      J'aime

      Réponse
      • Ngoc,
        On ne peut pas généraliser à tous les Français d’origine étrangère car, heureusement, nombre d’entre eux sont parfaitement insérés ou intégrés voire assimilés. Mais il est vrai que certains sont sur représentés dans la délinquance et la criminalité.
        Vous avez également raison sur le fait que, dans les dictatures musulmanes, le peuple ne se permet pas le millième de ce qu’il se permet en démocratie.

        Pour moi, la solution serait de faire signer un contrat à tout étranger qui se présente sur notre territoire, comme le font les Américains. La nationalité est donnée à ceux qui suivent des cours d’instruction civique et d’anglais. C’est obligatoire.

        J'aime

        Réponse
  10. Vous avez une analyse qui est la votre selon votre « empathie » somme toute contestable. Personnellement, que vous défendiez le bijoutier m’importe peu, mais ce que je trouve un peu puant dans votre récit, c’est d’en déduite que le braqueur était un arable à cause de l’analyse que vous faites de son nom.

    Parce que si vous enlevez le « i », ça fait Ali ? Parce que lorsqu’on prononce le nom, ça fait arabe ? Et pourquoi Asli ce ne serait pas italien ? ou grec ? ou autre ?

    Et je vous cite dans votre descriptif : « Si je vous livrais mon visage, mes origines, mon CV, mes mensurations et tout le reste, vous me jugeriez sans doute sur ce dont j’ai l’air et non sur ce que je pense. Or j’ai envie d’être lue et appréciée pour mes idées avant toute chose car je pense qu’il n’y a pas de plus précieux capital humain que le cerveau ». Alors livrez-vous que l’on puisse juger sur ce que vous avez l’air vu que que avez juger le braqueur sur son patronyme. Et peut-être bien qu’on se dira « Pas étonnant qu’elle pense tout ça ! »

    Finalement, votre récit n’a que vocation à inciter à la haine raciale et à manifester ouvertement votre islamophobie.

    PS : Par contre dites-moi où vous êtes hospitalière afin que je n’ai pas affaire à vous, car avec ma gueule d’arabe (je n’en ai pasni le nom, ni le prénom, ni les origines, mais mon métissage semblent laisser croire au vu de mon apparence que j’en suis une), vous me feriez l’offense d’un délit de façiès avec tous les a priori que vous avez décrit.

    J'aime

    Réponse
    • lire  » Quand on enlève le « s », ça fait Ali…

      J'aime

      Réponse
    • Quand vous écoutez les rappeurs inciter au meurtre des blancs, les Indigènes de la Républiques « niquer la France et nous traiter de « souchiens », quand les musulmans affirment ouvertement que les « lois d’Allah sont supérieures à celles de la République », quand on tue sur l’autoroute un arabe parce qu’il veut faire un constat « comme les Français », il n’y a pas incitation à la haine raciale ?

      J'aime

      Réponse
      • Vous éludez le fait que vous supposez par son nom que le braqueur est un arabe….Ca c’est une analyse purement islamophobe !

        J'aime

        Réponse
        • Je suis islamophobe comme les musulmans sont misogynes, christianophobes et judéophobes. Réponse de la bergère au berger.
          Avant la vague d’islamisation, je me fichais pas mal de connaître la religions des gens. C’est à partir du moment où les musulmans imposent leur culture au détriment des traditions françaises qu’ils suscitent l’islamophobie. Il serait temps qu’ils assument leur responsabilité.

          J'aime

          Réponse
          • Les Musulmans ne sont pas misogynes, christianophobes et judéophobes.

            Il y a des musulman qui le sont (et pas toujours tout en mm temps) mais il ne faut pas faire de généralité…ça en devient maladif et c’est totalement faux. Vous êtes prête à haïr tout une communauté, a causes de certains ayant des propos extrémistes…

            Vous savez que la LICRA avait fait une réunion en pleine rue la nuit (il y avait même Véronique Genest), pour dans un premier temps, cracher sur les musulman, mais aussi sur l’état français et notamment la police, en ayant des référence d’événement en 1942 ? Vous allez être judéophobes du coup ?

            Si ça se trouve un musulman (ou une musulmane) qui n’aura rien contre vous, et sera tout a fait respectueux (ou respectueuse) vous allez lui cracher a la tronche ? Oo J’ai un pote franco-marocain, bah il est pas chiant du tout.

            Et puis qu’est ce qu’ils imposent les musulmans ? Ils n’ont aucun pouvoir en France, c’est la France qui cède…c’est drôle ça, il y a beaucoup plus de travailleurs français (car ils sont de toutes origines) et ils n’obtiennent quasiment rien de l’état, même avec des grêves, et les musulmans eux auraient tout simplement en imposant des choses ? lol A mon avis c’est pas aussi simple que ça.

            J'aime

            Réponse
            • Bien sûr, dans les pays musulmans on sait parfaitement que les femmes ont des droits, qu’elles sont respectées, qu’elles ne sont jamais victimes de crimes d’honneur, qu’elles sont libre. On sait aussi que les chrétiens ne sont pas persécutés au Pakistan, en Egypte, en Irak, en Syrie, au Soudan, au Nigéria, que les églises n’y brulent jamais et que tous les chrétiens peuvent librement pratiquer leur religion dans tous les pays musulmans.
              On sait aussi que les Juifs sont libres dans les pays musulmans, qu’ils y vivent heureux et libres de pratiquer leur religion. La preuve, il n’y a quasiment plus de juifs dans les pays musulmans.

              J'aime

              Réponse
          • Vous éludez toujours….

            Ce billet n’a donc que vocation à exprimer votre islamophobie via le nom d’un homme qui , si ca se trouve n’est ni arable, ni musulman…Mais bon, comme c’est un braqueur et qu’Asli ça a une connotation « arabe »; c’en est forcément un….

            J'aime

            Réponse
          • polémiste de renom

            Votre commentaire pue le préjugé. Il y a bien un truc que je n’aime pas, ce sont les préjugés. « C’est à partir du moment où les musulmans imposent leur culture au détriment des traditions françaises qu’ils suscitent l’islamophobie » Non c’est quand on fait croire à la population que l’islam est un danger qu’il est perçu comme tel. Vous confondez tout. Vous parlez des musulmans qui imposent leur culture. Or la religion n’est pas la culture. Un musulman marocain n’a pas la même culture qu’un musulman turque. Vous mettez tous les musulmans dans le même panier j’ai peur que vous ne fassiez fausse route. Soit christine tasin vous a lavé le cerveau, soit c’est plutôt marine. Dans tous les cas vos idées sont puantes.

            J'aime

            Réponse
          • Et alors, ce n’est pas un péché de ne pas pas aimer les arabes? Faudrait être OBLIGE de les aimer ? Ils nous aiment eux ? Rentrez dans un magasin derrière un maghrebin et regardez bien s’il va vous tenir la porte.

            J'aime

            Réponse
            • Quelle coïncidence, je viens de rentrer chez moi chargée de courses dans une main et ma chienne en laisse dans l’autre. Un Africain est en train de nettoyer le sol. Je m’excuse poliment pour prendre l’ascenseur. Il me laisse passer à 20 cm de la porte, s’appuyant sur son balai pour me regarder m’empêtrer avec mes courses et la laisse pour ouvrir la porte. Vous croyez qu’il aurait eu la courtoisie, la gentillesse, l’égard, le souci, la bienveillance d’ouvrir et de tenir la porte pour moi ?

              Moi, j’ai eu une très mauvaise éducation puisque je laisse sortir les gens d’abord, je tiens la porte pour eux quand ils sont derrière moi, spontanément je laisse le passage à une personne chargée, sans réfléchir je viens en aide à une personne -quel que soit son sexe et son âge- quand elle est en difficulté, etc. J’ai l’impression d’être une extraterrestre …

              J'aime

              Réponse
      • Euh…des noms ? Je connais pas de rappeurs qui incitent au meurtre des blancs…Oo

        Je ne connais pas de rappeurs disant que les blancs sont des « sous-chiens » non plus…Oo

        En revanche je peux vous en cité énormément qui ne le pensent pas…il y a beaucoup de blancs dans le rap français je vous signale…

        La plupart des religieux chevronnés pensent que leur religion est supérieures à celle de la république (j’ai envie de dire hélas) c’est pour ça que des catholique extrémiste, sont pour un mariage entre la religion et l’état. Heureusement ils sont quasiment pas représenté, ce sont des groupuscule. Pas tous les catholique.

        Et c’est pareil pour les musulmans. Vous dites « les musulmans » ça laisse entendre qu’ils sont tous ainsi, ce qui est quand même faux il faut l’admettre, mais des extrémistes musulman en France on en a aussi oui.

        Et il y a aussi beaucoup de juifs qui pensent leur religion supérieur a la république française (même international…). C’est pas propre aux musulman.

        Par contre c’est quoi cette histoire de constat ? C’est sur que c’est parce qu’il est arabe ? Je ne suis pas au courant de cette histoire.^^ »

        Tout de même je trouve ça triste tout ça :/

        J'aime

        Réponse
        • Ben moi non plus je ne sais pas pourquoi Laconnectrice pense qu’Asli c’est arabe et que donc le braqueur est musulman ?

          C’est ce que j’essaie de lui faire dire, mais elle élude systématiquement….

          J'aime

          Réponse
          • Le sujet de l’article est l’immoralité de la famille Asli. Soit vous approuvez les braquages et vous le dites, soit vous trouvez déplorables les justifications données par le grand frère dans la vidéo et vous le dites aussi.

            J'aime

            Réponse
          • La famille Asli n’est pas d’origine arabe (Ouf!…), elle est à moitié d’origine gitane (Oh!…)
            Comme c’esr bizarre…

            J'aime

            Réponse
            • D’après les photos de l’enterrement, les Asli sont catholiques. Je me demande ce que les prêtres ont dit. Il y avait une centaine de personnes pour la mise en terre d’Anthony Asli, ce n’était pas une marche blanche avec des milliers de personnes rendant hommage à une victime. A part le clan Asli, il n’y avait vraisemblablement que des illuminés racailles et décérébrés qui ne veulent pas admettre que, selon les termes d’un braqueur emprisonné (voir Le Parisien de ce jour), Anthony Asli est mort des suites d’un accident du travail …

              J'aime

              Réponse
        • MC Jean Gab’1 http://www.youtube.com/watch?v=lOTpuH5jsAI&feature=related

          Master Brindado http://www.youtube.com/watch?v=0lz7Dt1wtVU

          Jamel Debouze http://www.youtube.com/watch?v=E9IQg7eojsk&feature=related

          Allah Akhbar sur l’air de la Marseillaise http://www.youtube.com/watch?v=wR47a9-Fc10

          Booba, ses disques d’or et ses diamants

          Incitation au viol et au meurtre

          http://www.2kmusic.com/fr/rapfr/video/abracadabra/6902

          http://www.2kmusic.com/fr/rapfr/video/abracadabra/6902

          Le pauvre, s’il est discriminé, c’est à cause de sa couleur qui rime avec douleur, pas à cause de ses flingues, de ses insultes, de sa glorification de la violence et du mépris des femmes…

          http://www.2kmusic.com/fr/rapfr/video/abracadabra/6902

          Les clips de Booba exhibent de gros flingues, grosses bagnoles, grosses motos, lettres gothiques, uniformes militaires, billets de banque, culs de femmes, femmes putes, femmes cuisses écartées et vocabulaire varié : fuck, enculer, baiser, niquer, sperme, chatte, pitbull en rut et « fuck la France » ou « nique la France »

          Le plus grave, c’est que les gens avalent la pilule Booba sans états d’âme parce que Booba chante bien, sa musique est bonne et les clips sont artistiquement réalisés. Une perfection dans l’art telle qu’on a pu l’admirer en Chine maoïste, en Urss ou dans l’Allemagne des années 30.

          Groupe 113

          Crie tout haut :  » J’baise votre nation  »

          On remballe et on leur pète leur fion.

          Faut pas qu’y ait une bavure ou dans la ville ça va péter,

          Du commissaire au stagiaire : tous détestés !

          A la moindre occasion, dès qu’ tu l’ peux, faut les baiser.

          Bats les couilles des porcs qui représentent l’ordre en France.

          Le groupe « Sniper »

          Extraits de leur chanson « J’aime pas »

          J’aime pas ce pays la France et le latin, son système son baratin.

          Extraits de leur chanson « La France »

          Pour mission exterminer les ministres et les fachos

          La France est une garce et on s’est fait trahir

          On nique la France sous une tendance de musique populaire

          Les frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre

          Faudrait changer les lois et pouvoir voir

          Bientôt à l’Élysée des arabes et des noirs au pouvoir.

          Faut que ça pète !

          Frère, je lance un appel, on est là pour tout niquer

          La France aux français, tant qu’ j’y serai, ça serait impossible.

          Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever.

          Faut leur en faire baver la seule chose qu’ils ont méritée.

          T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre.

          Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir.

          Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile.

          Salif

          Extrait d’un de ses écrits

          Allez-y, lâchez les pits, cassez les vitres,

          Quoi Rien à foutre, d’ façon en face c’est des flics

          C’est U.N.I.T.Y., renoi, rebeu, babtou, tway

          Mais si on veut contrôler Paris, tu sais que ça sera tous ensemble.

          Ca y est les pits sont lâchés, les villes sont à chier, les vitres sont cassées,

          Les keufs sont lynchés, enfin, ça soulage, Faut que Paris crame.

          On redémarre la guillotine, pire qu’à Djibouti. La France pète,

          J’espère que t’as capté le concept.

          Ministère Amer

          Extrait de la chanson « Flirt avec le meurtre »

          J’aimerais voir brûler Panam au napalm sous les flammes façon

          Vietnam tandis que ceux de ton espèce galopent où 24 heures par jour et 7 jours

          par semaine

          J’ai envie de dégainer sur des f.a.c.e.s d.e c.r.a.i.e

          Dommage (….) que ta mère ne t’ait rien dit sur ce putain de pays me retirer ma carte d’identité, avec laquelle je me suis plusieurs fois torché.

          Smala

          Extrait de la chanson « meurtre légal »

          Quand le macro prend le micro, c’est pour niquer la France guerre raciale,

          Guerre fatale œil pour œil, dent pour dent organisation radicale,

          Par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Gouers (Français)

          C’est toi qui perds. Flippe pour ta femme tes enfants pour ta race.

          On s’est installé ici c’est vous qu’on va mettre dehors

          Extrait de la chanson « Du miel les abeilles »

          La France est un pays de putes

          Mafia etc.

          Je suis fier d’être rebeu. J’peux pas trahir mon couscous au lait caillé.

          J’ai passé toute ma jeunesse à racaille (…)

          Comme le gros Nacine, le gros Nordine, mes potos

          Les Algériens, danger ils ont du mal à nous gérer

          Les Algériens, danger le passé on l’a mal digéré

          Lunatic

          Extraits de leur chanson « Temps mort »

          ALLAH à Toi seul l’homme doit toute son adoration, les vrais savent.

          On n’a pas oublié, l’or que le pape porte au cou est celui qui nous a été pillé.

          Allo c’est B2O encore en chien d’ chiennes, les hyènes ressentent la tumeur et moi j’ suis d’humeur palestinienne.

          Qui veut la paix, prépare la guerre, j’ te l’ rappelle.

          Vote pour emmener les porcs à la morgue,

          Eh négro ! C’est l’heure d’ manger,

          Brûler leur sperme en échantillons, souder leurs chattes

          J’suis pas le bienvenu, mais j’ suis là, (…),

          j’ suis venu manger et chier là.

          Quand j’vois la France les jambes écartées j’ l’encule sans huile.

          Zont dévalisé l’Afrique… J’vais piller la France

          Tu m’ dis « la France un pays libre » (…)

          Attends-toi à bouffer du calibre.

          J’rêve de loger dans la tête d’un flic une balle de G.L.O.C.K.

          Extraits de leur chanson « Mauvais Œil »

          Les colons nous l’ont mis profond. A l’envers on va leur faire,

          On est venu récupérer notre dû

          Dans vos rues on va faire couler votre pu

          Attends-toi à plus d’un attentat

          Ici en France, loin des ambiances « pétard » 14 juillet

          Microphone ouvert et nos actions s’amorcent féroces

          A.L.I., Booba, Lunatic, Hauts de seine, on te saigne.

          Extraits de leur chanson « Guerre/Jihad »

          On repartira avec leur argent, leur sang et leurs pes-sa (sapes=fringues)

          La France n’est pas territoire neutre

          Mes troupes sont mobilisées

          Ils ont leurs paradis fiscaux

          Faut qu’on impose nos lieux de non-droits

          Et si c’est ça qu’ils veulent on va s’armer et s’entourer d’Khos

          Extraits de leur chanson « Islam »

          Mains on reste pratiquants, délinquants

          Nos psaumes récités

          Par nos mômes de cité à cité

          Nique la justice

          Y’a qu’ dieu qui peut me juger

          Rien qu’ j’ dors plus, sur cette terre de colons impurs

          L pour ma Loi suprême représentée par le I‘Islam.

          Extraits de leur chanson « Violence/délinquance »

          J’aime voir des CRS morts

          J’aime les pin-pon, suivis d’explosions et des pompiers

          Un jour j’ te souris, Un jour j’ te crève

          J’perds mon temps à m’ dire qu’ j’ finirais bien par leur tirer d’ ssus

          Extraits de leur chanson « Racisme »

          Et si ma haine diminue C’est qu’ les porcs sont morts et qui m’ reste plus qu’ dix minutes.

          On met leurs femmes sans dessous. Mais attention y’a tension quand j’ vois un porc chez moi.

          A rien apprendre sauf que les porcs sont à pendre.

          Extraits de leur chanson « l’effort de Paix »

          J’suis venu en paix, pour faire la guerre aux bâtards….

          Chante pour que les porcs rampent ….

          J’ leur veux la guerre, donc laisse-moi en paix frère…

          On vend du shit aux blancs…

          J'aime

          Réponse
    • Je ne vois rien de rasciste dans ses propos et encore moins islamophobe… Vous en faites une mauvaise interprétation.

      J'aime

      Réponse
      • Lyds, pour être franche, j’ai supprimé une phrase qui prêtait à des interprétations fâcheuses. Vous arrivez après la bataille 😉
        L’intérêt d’avoir son propre blog est de pouvoir modifier quand on se trompe …

        J'aime

        Réponse
      • Je n avais pas vu la suite des autres commentaires… Effectivement nous avons affaire a une pure islamophobe. Par contre je suis d’ accord sur le fait qu il est tout a fait anormal et honteux que la victime se retrouve a la place du voyou et que le braqueur se retrouve en victime..

        J'aime

        Réponse
        • Je suis fière d’être aussi pure lanceuse d’alerte que vous le dites par pur réflexe moutonnier. Quand vous vivrez sous la charia, vous ne pourrez même pas montrer le petit doigt comme dans ces dictatures musulmanes (un pléonasme) dont vous semblez apprécier la condition faite aux femmes. Bonne chance ! Moi je préfère mourir que subir ça.

          J'aime

          Réponse
  11. commentateur05

    le raccourci asli ->arabe ainsi que la référence aux gitans montrent bien la légèreté de votre analyse et votre positionnement idéologique. un peu d’honnête intellectuelle ne vous fera pas de mal.
    ceci n’empêche pas de condamner l’acte de vol qui reste ignoble.

    J'aime

    Réponse
    • Merci pour la leçon d’honnêteté intellectuelle. Il est vrai que quand je détaille ce que vous appelez un vol, je suis très malhonnête : intrusion dans un lieu privé avec armes, le bijoutier roué de coups à terre, hurlements avec arme sur la tempe le sommant d’ouvrir son coffre, vol et fuite sous la menace d’une arme. Une petite rigolade qui ne méritait pas de riposte. J’aimerais vous y voir …

      J'aime

      Réponse
      • Et oui, un vol avec armes et avec violences commis en réunion, etc, etc cela devient un simple, un tout petit vol pour certains.
        Le laxisme dans les mots, le laxisme dans les idées…

        J'aime

        Réponse
  12. Bonjour, je pense également que l’on fonctionne à l’envers dans cette société ou la victime se retrouve coupable, et tant bien même le jeune ne serait pas mort, dans 10 ans il sortait de prison, à 30 ans, la moitié de sa vie enfermé et aucune formation. Ce jeune avait 19 ans et déjà 14 condanations…il fait partie d’une génération perdue et Stephane Turk n’a pas à en payer les frais, lui qui est un honnète travailleur.
    C’est notre systeme de valeures Républicaines qui bat de l’aile et je désapprouve aussi l’amalgame commis dans cet article, qui reflète le discours actuel du FN, non dénué de sens, mais jettant toujours la pierre aux arabes, alors que la cause est plutôt d’ordre institutionnel et social.
    D’autre part, on lit partout « 20 ans réclusion encourue pour braquage », reste à voir ce que fera la justice pour le second braqueur, il ne serait pas difficile de parier que ce jeune, s’il ne finit pas abattu un jour ou l’autre comme son copain, finira ses jours en prison après moultes récidives….

    J'aime

    Réponse
    • Vous niez que les musulmans soient sur-représentés dans les crimes et les délits ?

      Qui est coupable, celui qui transgresse les lois ou celle qui dit qu’une certaine catégorie transgresse les lois, s’en vante, s’en réjouit et l’encourage ?

      Qui dit « nique la France » ? Qui affirme que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » ? Qui provoque des émeutes quand les policiers interpellent un délinquant ou un criminel ?

      Ecoutez cette chanson de 1975 : le premier qui dit la vérité il doit être exécuté http://www.youtube.com/watch?v=JPvo5U-oVQU

      J'aime

      Réponse
      • Bien sur les chiffres parlent d’eux même cependant il est indispensable de différencier d’un coté ces extrémistes minoritaires auxquels vous faites référence et représentés par des pseudo leaders tels qu’Houria Bouteldja et d’autre part la communauté Arabo-musulmane vivant en France.
        Il est important de pointer du doigt ces extrémistes qui contribuent et appellent à la haine raciale et qui salissent l’image d’une majorité de musulmans qui n’a rien demandé à part vivre en paix dans le pays qui les a accueillis (eux même ou leurs parents).
        Ce jeune délinquant n’a rien à voir avec « Nique la France », ne mélangeons pas tout.

        J'aime

        Réponse
        • Vous avez déjà entendu des « bons » musulmans manifester contre les violences des « mauvais » musulmans ?

          J'aime

          Réponse
        • Ce jeune délinquant refusait de s’insérer dans la société française qui lui donnait la possibilité de prendre l’ascenseur social. Il avait fait l’objet de 14 interpellations et à peine sorti de prison organisait un braquage. Si ce comportement n’est pas de fait « niquer la France » …

          J'aime

          Réponse
          • Quoi qu il en soit nous allons vers un affrontement en les deux France qui existent aujourd’hui.

            J'aime

            Réponse
            • L’affrontement est déjà en cours, les musulmans sont en état d’insurrection
              Une insurrection est un soulèvement armé ou une révolte contre le pouvoir en place. Les personnes agissant durant une insurrection sont des insurgés.

              J'aime

              Réponse
  13. Bravo. Je suis d’accord à 100%. Et je vous soutiens pour l’écriture de cet article. Je me demande aussi: si ce fameux groupe facebook n’avait pas existé, aurait-on entendu quelques soutiens de la part des médias, tel les articles cités ici… Ce monde regorge de violence réél. Le simple fait de l’évoquer vous octroit tous mes voeux. Continuez.

    J'aime

    Réponse
    • Bonjour, vous avez raison de souligner l’apport incommensurable de l’Internet, cette 8ème merveille du monde qui permet à chacun de s’informer et de participer selon ses besoins.D’ailleurs, sans l’Internet, ce blog n’existerait pas et je ne pourrais pas partager mes informations et mes réflexions 😉

      J'aime

      Réponse
  14. En consultant quelques informations sur cet événement qui pose un réel problème de fond dans notre société j’ai découvert votre article fort bien écrit.

    Cependant, à mesure que je le découvrais, un malaise progressif venait en lisant.
    Autant sur le fond des choses, on peut s’interroger sur le décalage entre l’acte des deux malfrats et la victimisation mal venue, communiquée par sa famille, de l’un de ces 2 malfrats qui n’a pas eu de chance, dans ce qui sera « son dernier mauvais coup », autant il est des commentaires qui n’ont pas leur place dans un tel débat et qui contribuent à donner « une couleur » bien délicate à votre position.

    Il est indélicat de lancer des amalgames sur un groupe de personnes désigné par une appartenance, fussent-il bien réels ou non, de façon générale. Cela ne peut que contribuer à attiser des comportements de rejets et à alimenter le discours de certains partis prônant l’exclusion.

    Qu’il existe des groupes de personnes qui posent plus de problèmes que d’autres, dans notre société, c’est factuel. Les chiffres parlent.

    Qu’on résolve ces problèmes en jetant des groupes de personnes en pâture, par des commentaires ainsi faits, probablement pas.

    J'aime

    Réponse
    • Vous avez raison d’être prudente mais regardez les faits : qui jette qui en pâture actuellement ? Qui incite à l’insurrection, c’est à dire la révolte contre les lois de la République et la paix sociale ? Qui insulte et agresse les « blancs », les Français ? Qui insulte et menace dans le rap et autres musiques « urbaines » ? Qui caillassse flics, pompiers, Samu ? Qui ne respecte pas ouvertement nos lois ? Qui fait pression sur les institutions pour les adapter à la charia ? Qui insulte les femmes françaises en exhibant des voiles qui, de fait, séparent les femmes pures des putes en cheveux ? Qui est sur représenté dans les tribunaux et les prisons ? Qui refuse les enseignements scolaires, agresse les enseignants, rackette les élèves et se met volontairement en échec scolaire ? Qui est sur représenté dans les agressions sexuelles et les viols ? Qui encourage le communautarisme quand le coran dit que celui qui fait comme les autres (non musulmans) ne fait plus partie de l’Oumma Islamiya ? Qui refuse de prendre l’ascenseur social en s’adaptant aux règles, us, coutumes et lois de la France ?

      Mes opinions ne ressortent pas de préjugés et ne reflètent aucune idéologie particulière. Je me base sur les faits, mon expérience personnelle, des témoignages personnellement recueillis et des informations que je recoupe autant que faire se peut.Je connais l’histoire de mon pays et celle des gens qui l’ont fait. J’observe, j’écoute, j’analyse, je décrypte et je réfléchis.
      Si j’en suis arrivée aujourd’hui à désigner certaines catégories de population c’est parce qu’elles me mettent au pied du mur. Ce sont elles qui sont responsables de mon indignation. Je ne suis pas allée les chercher et quand elles étaient là, je ne les ai pas ignorées ou détestées par réflexe idéologique, au contraire, comme tous les Français je suis hospitalière, généreuse, empathique avec celles et ceux qui souffrent. Mais quand ces gens mordent la main qui les nourrit, « niquent » la France, alors là, ça ne va plus du tout;-(((

      J'aime

      Réponse
      • Ptdr ça fait un peu cliché ! xD

        Déjà dans la surreprésentation de viol on peut parler…chez les pédophile ils sont majoritairement blancs, mais bon la on ne fait pas de cliché la dessus…je dis ça je dis rien. Et puis il y a beaucoup de viol chez les blancs, jusque dans une famille dont le père était un homme politique plutôt d’extrême droite en plus (famille De Villier profondément dont le fils ainé violait le fils cadet…le hic c’est qu’on va repartir dans le cliché chez les catholiques…ce que je trouve pas très malin).

        On parle de violence, alors qu’il y a eu beaucoup de cas d’agressions sur des blancs par des blancs, dont une jeune collégienne qui a perdu la vie, boxé par le grand frère d’une camarade de classe…il était ni noir ni arabe…et si vous habitiez un quartier populaire comme moi (qui suis noir antillais pour être précis), que non seulement ces gens là qui peuvent nous pourrir la vie ne sont pas majoritaire, mais qu’en plus ils s’en prennent aux autres noirs et arabes qui ne font pas parti de leur bande. Allez en Italie dans les quartiers mafieux, vous verrez que tout le monde vous paraîtra suspect, mais en réalité, beaucoup souffre de cette situation.

        J’ai moi même été victime de certains actes. Embrouille bidon parce que je voulais pas me battre contre des flics, vols (bah oui je faisais pas parti de la bande), et tentative de squatte et d’escroquerie par l’amitié. Et je peux vous dire que parmi ces gens la, il y avait aussi des blancs (mais on le dit jamais). Et je pense que ça change de quartier en quartier. Après fort heureusement j’avais beaucoup de pote et mis a part quelques caïds, on j’avais de bonne relation, et beaucoup de mes potes sont comme moi (ouvert et on vu la France et au delà, loin d’être haineux pour pouvoir en parler).

        Ensuite, tous les français sont hospitaliers ? Désolé de vous dire que, aucun pays n’est à 100% hospitalier ! Si bien que même sur paris beaucoup d’étranger venant d’ailleurs se plaignent ! Surtout des japonais qui ont le sens du service dans leur travail (mais qui peuvent paraître pour la plupart inhospitalier a leur manière, question de culture, en dehors de leur travail mais c’est une autre histoire). J’ai beaucoup voyagé avec mon père et notamment en France (j’ai kiffé la Dordogne mais mon amour va pour la ville d’Arès vers le bassin d’Arcachon), je peux vous assurez que tous les français ne sont pas hospitaliers. Peut être par préjugé ? Personnellement je me refuse de tomber dans la paranoïa du « c’est parce que je suis noir ? » et si ça devait être le cas ce serait triste tout de même…je ne fais pas payer aux autres les déboires de leurs « semblables ». Bref !

        Ensuite, toutes les grandes villes, ont des banlieues. Toutes les banlieue ont des quartiers difficiles, et ce n’est pas une question éthnique. Avant même que les noirs et les arabes n’arrivent en France il y avait les blousons noirs et encore avant les gaveroche. C’est un problème similaire a travers le monde, certains ont de la délinquence (voir au Brésil dans les favelas, aux Etats Unis à Campton vers L.A., en Thailand a Bangkok, en Suède à Hallunda, Dans certains quartier anciennement d’Allemagne de l’est (et ça ne grouille pas autant que beaucoup de nos quartiers « d’étrangers »), d’autres ont de la mafia (en Chine avec la triad, au japon avec les Yakuza, en Italie avec la Camorra, en Russie, et aux USA avec toutes les mafia du monde, mais la pas de cliché ethnique pourtant…car on a bien compris que mafia ça veut pas dire blanc ou asiatique). Je pourrai en citer plein d’autres des exemples.

        Quand vous dites que vous constatez mais vous n’avez pas de préjugés, c’est un petit peu faux. Peut être est ce involontairement, mais vous laissez entendre que le problème est ethnique. Déjà les attaques contre la France, ne datent pas que depuis l’arriver des arabes, et des noirs africains. Des français déjà attaquaient la France. On parle de rap, mais je peux vous donner beaucoup de nom de rappeurs qui crachent pas sur la France, et si vous vous demandez pourquoi c’est eux qu’on médiatise, bah faudra demander au patron de Skyrock qui n’est ni noir ni arabe, ou au patron de virgin qui n’est ni noir ni arabe…bizarre non que le rap censé soit pas mis en avant ? Et Renaud que j’aime beaucoup, n’avait pas la langue dans sa poche quand il parlait de la France. Certes avec un langage moins cru, mais avec beaucoup plus de virulence. Mais c’est aussi ça la liberté d’expression et Renaud le faisait a titre personnel (et ceux qui étaient d’accord suivaient). Je pense qu’il est bon de critiquer son propre pays, c’est comme se remettre en question pour aller de l’avant, mais la ou avec certains rappeurs c’est différent c’est que les « français » qui produisent des gens qui disent « la France je la baiserai jusqu’à ce qu’elle m’aime », devrait être aussi mis sous critique. On peut pas dire « le rap » sans parler des français qui les produisent non ? Surtout que dans le rap je peux vous citer des perles comme le rat luciano (anarchiste donc peut être un peu trop dur pour vous), Disiz la peste, Busta Flex, Hocus Pocus, Orelsan (bien qu’il y a eu une polémique sur une de ses chanson alors qu’il jouait le role d’un mec qui avait perdu la tête donc qui avait des propos horrible…), IAM, Arsenik, Zoxea, Dadoo (qui disait « quelle chance, quelle chance d’habiter la France » petit clin d’oeil. »

        Enfin voila j’ai pas répondu a tous vos points car la complexité de chaque thème est conséquent. Je rêve qu’un jour, la solidarité revienne, et qui sait, peut être qu’on arrêtera de se hair mais l’époque fait que. Je bosse en tant que bénévole dans une association, dans un jardin avec un communiste (un vrai et pas un dirigeant donc pas a comparer avec Staline et autre…) de 82 ans, qui m’expliquait que tout ceci, est un cycle. Quand il y a une crise, il y a une monté de délinquance, de vol, d’individualisme, et que les mafia ou/et les gangs se sont toujours alimenté de ces maux de société. En france, ça ne cesse de se dégradé, mais qui provoque ces crises ? Au fond je trouve ça con qu’on soit en conflit entre blanc, noir, asiatique, arabes, etc, alors que l’on est dans le même bateau. Il faut prendre le temps de se rencontrer et de s’aider mais bon…facile a dire…

        En tout les cas il est toujours bon de discuter. Bon courage pour la suite dans votre vie de tous les jours.

        J'aime

        Réponse
      • Bonjour et merci de votre réponse.
        En évitant de trop m’étendre, j’ajouterai simplement que sur les faits, il n’existe pas vraiment de débats. Comme je l’évoquais, tout comme vous, les chiffres parlent d’eux même. Ils sont sur la place publique et ensuite, tout dépend ce que l’on décide d’en faire.
        La société a deux grandes familles de choix devant elle. Il s’agit de déterminer la meilleure stratégie vis à vis des personnes qui posent problème et pour laquelle la société se doit de réagir.
        Je ne dispose pas de solution toute faite mais il semble bien exister une voie préférentielle de résolution plus pérenne que l’autre et dans laquelle il serait plus sage et donc responsable de s’engager. Cependant, rien en terme de « court terme » n’est vraiment à espérer, si l’on considère l’éducation comme facteur majeur au centre de ce choix.
        De nombreuses personnes ont été ou seront confrontées à des formes de violence. Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’ai donné, plusieurs fois et oui, j’ai réalisé des constats. De la même façon, j’aurai pu être tenté de céder à certains amalgames. A chaud, juste après les événements violents vécus, c’est tellement facile de céder à cette tentation qui vous tend les bras …
        Finalement, la raison prenant corps, je me résolvais à conserver la tête froide et à ne pas verser sur cette face obscure de l’âme humaine qui nous entraîne vers les abimes.
        Que les chiffres que l’on connaît tous aujourd’hui soient ce qu’ils sont, il existe tellement de belles personnes dans les groupes que l’on jette à la vindicte générale que je ne peux me résoudre à souscrire et à glisser sur ce toboggan du rejet et de l’exclusion que certains nous présentent comme « la solution ».
        Par respect vis à vis de cette majorité de belles personnes, ne désignons pas un groupe comme bouc émissaire, au motif d’une sur représentation de certains d’entre eux, dans des faits divers.
        Là encore, la majorité des personnes, quelques soient leurs appartenances ou leurs religions restent de belles personnes. C’est ce que la connaissance des autres nous enseigne.
        Bonne journée et soyez apaisée 😉

        J'aime

        Réponse
  15. Here’s a little « life lesson » for the Asli family: If you don’t rob the jeweler, the jeweler doesn’t shoot you. Anthony Asli was a repeat offender, a convicted criminal and… he got what he deserved. ps: Oli, you are incorrect about US gun ownership: it is 34% of US households.

    J'aime

    Réponse
    • Unfortunately, when listening to the brother’s video, I doubt those people got any « life lesson » at all. They complain about themselves, not a word for the jeweler robbery and even think normal that way to get money rapidly. This kind of people is a model for the new French culture ;-(((

      J'aime

      Réponse
    • polémiste de renom

      i hope your father will get kill soon. He will get what he deserved too.

      J'aime

      Réponse
      • Shame on you who insults the deads as muslims did for the nearly 3 000 persons who were killed on 9/11

        J'aime

        Réponse
        • Un ami travaille dans un grand aéroport européen. Là, dans le département de la restauration aérienne, la plupart des employés sont musulmans. Le 11 Septembre 2001, ils dansaient sur ​​les tables. Littéralement. Les autres membres du personnel ont été choqués par ce comportement. Longtemps après, il a été maladroit / difficile pour les autres membres du personnel d’interagir avec eux.

          J'aime

          Réponse
          • J’ai vu des manifestations de joie à Gaza, les hommes tirant en l’air et les femmes hurlant des youyous …Je me suis fâchée avec des gens qui ont sabré le champagne le 9/11

            J'aime

            Réponse
  16. mais il est aussi inquiétant d’entendre des propos aussi racistes pour quelqu’un qui veut ouvrir le débat ,se révéler impartiale et parle de respect entre les gens(lors des débats)….que savez vous finalement dans votre petite enquête : que du subjectif, que du redit!!!aujourd’hui ce que la loi défend ce n’est pas la culpabilité du malfrat, mais l’interdiction de se faire loi soit même…ou bonjour la montée de la violence…vous voulez être aux USA ou chacun possède une arme? le far ouest??oui notre justice est parfois branlante, mais les extrêmes de jugements comme les vôtres sont eux mêmes des violences envers bien des personnes honnètes de toutes nations!!vous participez ainsi à la montée de la haine entre les gens, vous accusez mais avez le même comportement….sur ce,rien à partager avec vous sauf de la pitié pour votre esprit bien étroit je trouve!!!ps: éduc je sais de quoi je parle, la violence je l’ai affronté, et vous??????…..

    J'aime

    Réponse
    • En tant que femme, la violence c’est tous les jours …

      J'aime

      Réponse
    • Qu’est-ce qui est le plus inquiétant, braquer un bijoutier avec un fusil ou se faire justice soi-même ? S’il n’y avait pas eu de braquage la question ne se poserait pas. Et c’est chaque fois les mêmes réflexions oiseuses et inappropriées quand des criminels sont victimes de leurs propres crimes. On entend chaque fois le même discours : le délinquant ou le criminel était si gentil, il lisait le coran tous les jours, il n’a fait qu’une bêtise, ce n’est pas sa faute mais celle de la société raciste, c’est la faute au système …Comme si le criminel d’avait pas de cerveau, n’avait pas choisi l’insurrection et n’était pas responsable de ses propres actes.

      Dans la vidéo, le grand frère du braqueur justifie le braquage par le fait que son pauvre petit frère avait besoin d’argent rapidement. Alors imaginez si parce que moi j’ai un besoin urgent d’argent je violais votre domicile, je vous mettais une arme sur la tempe, je vous rouais de coups de pieds et je vous volais vs économies, votre portable, votre carte bleue et je vous arrachais vos piercing …Vous ne chercheriez pas à vous défendre, à me courir après, à tenter de m’assommer avec une bûche pour récupérer votre bien ???? Oui, bien sûr, refusant de vous faire justice vous-m^me, vous me remercieriez …

      J'aime

      Réponse
      • polémiste de renom

        Remplacez « se faire justice soi-même » par « tuer un homme » et vous aurez exactement l’acte du bijoutier, qui à tué en faisant justice lui même.
        « Vous ne chercheriez pas à vous défendre, à me courir après, à tenter de m’assommer avec une bûche pour récupérer votre bien ???? »
        Il faut être stupide pour ne pas se défendre quand on est en danger… Ou inconscient. En l’occurrence le bijoutier ne s’est même pas défendu, il n’a assommé personne pour récupérer son bien. Il a juste tué le voleur en lui tirant dans le dos… On parle de meurtre là, vous comprenez ? Ce n’est pas un braquage à deux balles et quelques coups. Le braqueur est mort et c’est bien triste, j’aurais largement préféré le voir en vie pour qu’il soit jugé au tribunal (dans le cas ou il se ferait prendre bien sur)

        J'aime

        Réponse
        • Oui il aurait jugé au Tribunal, et aurait sans doute eu un rappel à la loi…
          Note: à Tourcoing, un braqueur de pharmacie qui a frappé et aspergé de lacrymogène le pharmacien a eu la punition qu’il méritait: un « rappel à la loi » en novembre… Ce qui bien sur va le dissuader de recommencer.
          Personnellement je ne suis pas attristé de voir le braqueur décédé. Il a joué au con , il a perdu. Mais il est vrai que je suis un dangereux asocial !

          J'aime

          Réponse
          • Il me semblait qu’un acte de violence ne pouvait pas faire l’objet d’un rappel à la loi, car cette disposition équivaut à un non lieu. Un fait de violence volontaire devait obligatoirement être poursuivi.
            C’est d’ailleurs pour cette raison que le maire gifleur de Coursonne dans Nord s’est retrouvé devant le tribunal.
            Mais il est possible que depuis mai 2012 cette obligation n’est plus effective.

            J'aime

            Réponse
    • Far-West ? On pourrait dire qu’on y est en plein… Attaque des RER (Paris et Marseille) = attaque de trains, camions dévalisés = attaques de diligences…
      En réalité, les ignares qui sortent le Far-West à tout bout de champ feraient mieux de se renseigner. Le Far-West réel n’était pas celui du cinéma. Il y avait la Loi, et celui qui la transgressait passait un mauvais quart d’heure…Et puis tout le monde était armé, ce qui calmait tout le monde. Cette société était beaucoup plus policée qu’on le pense.
      Ici en France, ce sera bientôt la jungle. Les plus forts et les plus agressifs auront raison des faibles et des pacifistes aux belles idées humanistes.
      Bon, je crois que je vais aller finir mes jours dans un pays qui ne soit pas un pays de dégénérés.

      J'aime

      Réponse
      • Moi aussi, je commence à avoir envie d’émigrer, comme beaucoup de Français mais pour aller où ?

        J'aime

        Réponse
        • Il y a encore le Maroc, mais pour combien de temps…
          Le problème c’est que beaucoup de pays ne veulent pas de nous.
          La Russie est un pays qui est en train de prendre son envol. Et là bas, on a une autre mentalité qu’en France. Dans les métros de Moscou ou de St Pétersbourg si quelqu’un est agressé, une dizaine de gaillards se lèvent… Poutine veut rendre sa grandeur au pays. En France celui qui avait cette ambition était le général de Gaulle, et c’est loin. Ces métros sont surs, sans grande présence policière.
          Seulement on ne va pas s’installer comme cela en Russie …
          Il y a le Québec mais seuls certains indispensables peuvent s’y installer durablement.
          Beaucoup de retraités s’installent maintenant au Portugal. Mais il y a l’obstacle de la langue, comme en Pologne… Cependant pour des enfants d’immigrés qui ont des notions de la langue du pays, cela ne devrait pas poser de difficulté insurmontable.
          Les riches sont déjà partis pour beaucoup. Les jeunes diplômes partent. Bientôt ce seront les retraités aisés qui partiront. Ce pays va encore s’appauvrir et continuer à dégringoler..

          J'aime

          Réponse
      • Exact pour le farwest. On pouvait porter une arme mais s’il arrivait que l’on tua quelqu’un pour de mauvaises raisons, on allait à la potence.
        Quand aux Etat-Unis et la possession libre des armes, une question me vient à l’esprit: compte tenu du fait que la société américaine est violente, quelle serait l’évolution de la criminalité si la possession des armes (légales bien sûr) était interdite ?
        Au fait, en Suisse, chaque citoyen soumis aux obligation militaires a son son arme réglementaire, ses minutions, son paquetage chez lui. Et il lui est fortement conseillé d’être un tireur assidu. Est ce la jungle en Suisse ?

        J'aime

        Réponse
    • « mais il est aussi inquiétant d’entendre des propos aussi racistes.. »
      M. Oli connaissez le sens des mots, ou parlez vous bêtement n’importe comment?
      RACISME = penser qu’une race (pardon pour ce mot politiquement incorrect) est SUPERIEURE aux autres. Où avez vu dans cette discussion que ce problème ait été évoqué ?
      Y en marre que, dès que certains problèmes sont évoqués, on nous ressort les platitudes habituelles: racisme, islamophobie, Front National, nauséabond et j’en passe. Vous allez faire d’une majorité silencieuse, une meute de loups enragés, à force.
      Et faudra pas pleurer ensuite aux élections qui vont venir.

      J'aime

      Réponse
      • J’ajoute que l’Islam n’est pas une race …et que d’après notre gouvernement, les races n’existent pas …donc le racisme n’existe pas …

        J'aime

        Réponse
  17. je pense qu’il faut aller au delà de ce débat. que le cambrioleur est eu tort, c’est certain, que la personne qui a tiré ai eu tort, c’est sûr dans la société que l’on veut sauvegarder. pourquoi a t il tiré alors qu’il n’était plus en danger ? pourquoi ces jeunes ont il braqué ? ce n’est pas donner raison à l’un ou l’autre, il faut , je pense interroger ce qui fait qu’il ne devrait pas arrivé ce genre de situation dans un état de droit. et aller au delà des politiciens, des parties. c’est se questionner profondément et laisser venir d’autres questions , mais de plus haute altitude de ce qui déchire la société et fait que la haine et la vendetta peuvent s’enraciner … oui il il y a la réalité, mais pouvons nous bien cerner ce qu’elle est en restant dans cette vision partisane ?pouvons nous mieux faire ? et cela ne cache t il pas d’autres fait divers plus indigne qui ne sont pas dévoilé et où personne ne se soucis du sort des personnes impliquées ? mais bon, tout dépend du niveau de débat de société que l’on veut, oui tout le monde avec un peu de rhétorique peut organiser un pogrom mais c’est juste échanger un barbarisme contre un autre … à moins de vouloir un état où la justice est divine mais sadiquement perpétré et appliqué par les hommes , enfin, il me semble que les questions sont plus décisives que les réponses toutes faites des masses émotionnellement chargées, il me semble que seule la justice de la république peut apaiser et faire qu’une société continue malgré les nombreux aléas du « vivre ensemble » qui est un risque quotidien …
    cordialement

    J'aime

    Réponse
    • Facile d’élucubrer dans son fauteuil
      Mettez-vous simplement à la place du bijoutier : deux braqueurs masqués et armés rentrent violemment dans votre boutique en vous menaçant d’une arme, vous tabassent pour que vous ouvriez votre coffre, l’arme sur votre tempe, piquent votre marchandise et se tirent. Que feriez-vous ???? …surtout si ce n’était pas la première fois …

      J'aime

      Réponse
      • il est possible de débattre sans agressivité, il est tout aussi facile pour vous d’écrire de votre fauteuil…
        vous n’avez pas vécu cette situation précise, ni moi . et chacun y répondrai selon son passé, sa personnalité et son idée de l’humanité.
        pour le reste il semble que le mode de l’agression et de la barbarie soit généralisé. c’est dans l’air du temps, j’en ai fait encore l’expérience la semaine dernière, y ai je répondu en fracassant la tête de la personne qui m’invectivait, me suis je laissé aller à répondre par l’agressivité ? hé bien non, je vaut mieux que ça, j’ai juste laissé un message à cette personne stupide et agressive, avec ces 2 enfants à ces cotés qui pourront juger ou imiter leur abruti de père.
        pour le reste je vous répondrai plus tard. mais vous ne pouvez pas , en voulant débattre , supposé ce qu’est la vie et l’expérience d’une personne qui veut débattre d’une idée avec vous, en dehors des faits qui sont dans ce cas , cette agression et la réponse donné de l’agressé, grave. le bijoutier avait le choix, l’acte le pire depuis la nuit des temps est de tuez une personne en fuite, même si on est dans son « bon » droit. la vie ce n’est pas les films de merde qu’on voit au ciné. c’est un code d’honneur, surtout quand on a en main de quoi riposter, l’idée de civilisation et d’humanité ça se travaille, ça se construit autant pour un jeune que pour un bijoutier… tous les jours, en toutes circonstances, c’est ce qui fait que une personne peut vivre avec elle même, sur le que ferais-je, je vous répondrai + tard. il y a 2 solutions, mais il ne faut en retenir qu’une seule. Mais c’est la vie et la croyance qui nous y prépare, mais rien ne dit non plus qu’on puisse satisfaire au meilleur degré de réponse, on peut être happé par celle qui dégrade l’ame.
        bien cordialement.

        J'aime

        Réponse
        • Je maintiens que le bijoutier roué de coup, une arme sur la tempe, son espace de travail quotidien violé, sa marchandise volée et ceci pour la deuxième fois, n’avait que le choix de la révolte avec les armes qu’il avait sous la main.
          Les braqueurs partaient, ils étaient donc de dos quand le bijoutier a tiré pour les arrêter et on ne peut attendre d’un homme assommé par les coups et la peur de tirer juste dans les pneus, comme dans les films ….Et puis, sous l’émotion, savait-il vraiment ce qu’il faisait ?

          Alors que les braqueurs, eux, de A à Z savaient ce qu’ils faisaient. Ils avait prémédité leur acte, recherché les armes, choisi le bijoutier et sans doute pensé qu’ils étaient invincibles ne mettant en danger ni la vie d’autrui ne la leur …Les hors la loi semblent aujourd’hui penser qu’ils ne risquent rien parce qu’ils ne respectent ni la loi, ni ceux qui sont payés pour la faire respecter. Et il faudrait les plaindre ?

          Désolée, moi je plains les victimes, pas les criminels.

          J'aime

          Réponse
          • ha excusez moi, nos commentaires sont en décalé, je n’ai pas lu celui-ci en postant le précédent …
            enfin, oui, sur l’attitude de la riposte, effectivement je vous rejoint. mais à prendre partie dans ce genre de fait divers , il y a juste danger. cela ne veut pas dire qu’en ne prenant pas partie pour l’agréssé on soutiennent les cambrioleurs, au contraire. mais c’est aussi laissé à la justice l’appréciation avec ls lois et la partialité, le dénouement de ce fait divers.
            bien cordialement

            J'aime

            Réponse
          • Le danger dont parle univerzoro c’est que l’on pourrait tomber dans le cercle vicieux américain. Les citoyens s’armes automatiquement pour se défendre, mais parmi les citoyens les armes seront entre de mauvaises mains, plus aisément.

            De plus les braqueurs, mieux armés, s’armeront en conséquence et seront surement plus violent. Si c’était le cas, notre bijoutier serait peut être mort avant de pouvoir tirer sur son braqueur. Il faut aussi penser au long terme.

            Et après on en finirait pas, l’arme ferait parti de notre décors et l’on parlerait plus de Colombine mais du Collège Diderot par exemple.

            Le véritable soucis c’est que les peines de prisons pour braquage, ne sont pas accompagnées de réinsertion et de formation. On devrait la prolonger si le condamné n’est pas apte. Après il y a le problème de place. Mais faut pas s’en prendre a la justice comme on le voit a chaque fois sur le net ou a la télé. Car les juges ne peuvent pas condamné comme ça sur conviction personnelle. Il y a des textes qui sont aussi légèrement détournés par les avocats pour convaincre le juré (mais on leur dit rien a eux !), et des textes empêchent les juges de condamné comme ils le voudraient, mais quand ils en parlent ça tombe dans l’oreille d’un sourd. Au final qui nous divise mais ne changent pas les lois ? LES gouvernement successifs ! Et ça ne changera pas avec Marine Lepen comme beaucoup pensent. Ce sera comme aux USA encore, des associations, des parents, et autres citoyens, les écoles (si elles remettaient aussi de l’éducation civique) qui participeront à la prévention contre la délinquance…je me demande s’il n’y a pas que ça de vrai, mais c’est un combat de tous les jours…(de toute façon l’éducation est un combat de tous les jours, que l’on a trop mis de coté !)

            PS : N’est t il pas étrange de voir que le gouvernement nous ai supprimé l’éducation civique (ça vient du ministère de l’éducation national) ? Et que ce soit l’armée, qui à travers l’EPIDE, fasse régulièrement du boulot de réinsertion ?

            N’est t il pas étrange que le gouvernement ne tente même pas vraiment de proposer des changements radicaux sur les peines de prisons avec réinsertion alors qu’ils en parlent tous avant d’être élu ? Et derrière ça, certains politiciens en font une affaire d’immigration alors qu’on sert tous ces étrangers comme des sardine dans des quartiers difficiles, ou la délinquance s’enseigne aisément dans la rue ?

            Vous n’avez pas l’impression qu’on fait un peu tout pour nous empêcher d’apprendre a bien vivre ensemble ? Alors je ne dirai pas comme certains « La France » car ça touche aussi les citoyens. Mais je dirai, le gouvernement français, et ses partis rivaux qui squattent le décors politique, ne cherchent ils pas a nous diviser ? Je pense que ce fait divers est un bon exemple. Divisé dans le fait divers, divisé dans la critique et l’analyse de ce fait divers. Mais au fond personne n’a souhaité ce qui est arrivé. Personne n’est pour le braquage ou la mort d’un jeune braqueur, il faut cesser de nous donné que ces deux alternative. On aimerait la même chose pour chacun d’entre nous. Il faut s’investir pour avancer ensemble, car c’est pas l’état qui changera quoi que ce soit. C’est nous qui vivons les peines, mais aussi les véritable joies de notre pays. Le gouvernement c’est eux mais la France c’est nous. Prenons nous en main.

            J'aime

            Réponse
            • Vous parlez juste. Tout est fait pour diviser le peuple, pour mieux régner.
              Nos dirigeants n’ont aucun souci du bien commun
              La justice française est l’une des plus misérables d’Europe. Elle n’a pas les moyens de suivre les délinquants et criminels, d’où le nombre effrayant de récidives comme pour Anthony Asly : 14 récidives à 19 ans !
              Les juges hésitent à mettre les délinquants en taule parce qu’il n’y a pas de place dans les prisons mais les « mesures éducatives » ne sont pas suivis d’effet faute de moyens.
              Il faut aussi tenir compte du fait que certaines personnes ne veulent pas vivre ensemble, ne veulent pas s’insérer, refusent ouvertement les lois de la République. « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » …et le pouvoir les les liasse faire pour diviser le peuple.

              J'aime

              Réponse
          • Leurs réactions est normale ET déplacée.
            Mais vous vous trompez de responsables. Se sont les médias qui sont les plus grands fautifs. Ils se dédouanent sous couverts d’objectivités mais c’est l’audience qui compte, quitte à galvaniser la haine.

            Pourtant leur réactions (et celle du parquet, eg: homicide volontaire avec circonstance atténuante mais pas de légitime défense) est normale si on pense objectivement : Le bijoutier n’a pas à se faire justice lui même.

            Qu’y à t’il de si étonnant qu’une famille défende son fils ?
            Vous oubliez comment tous les médias ont tout fait pour les retrouver et ce que ça implique ?
            Comment auraient ils dû réagir ? Renier leurs enfants/frères ? Du jour au lendemain ?
            C’est ça votre idéal de société « généreuse et empathique » ?
            Ce qui vous dérange plus c’est que la consonance arabe du nom de famille de la victime, et que la mère (en plus) soit gitane.

            ça vous choque que je parle de victime ? Comment le désigne t’on ? Le braqueur ? L’islamiste ? La racaille ? Le gitan ?
            Quelque soit la désignation, dans tous les cas on note doit on systématiquement éluder le fait qu’il a bien été tué de dos sans sommation et pas par un représentant de la loi ?

            En tant que juge et partie sur votre blog, je trouve un « intéressant » que vous en arriviez à justifier une extrême par une autre.

            Votre mode de pensée est anarchiste, à l’extrême gauche, ce qui, vu le fond nauséabond de l’article, est plutôt paradoxal.

            J'aime

            Réponse
            • Facile de tout mettre sur le dos des médias, ce qui sous entend que les gens sont des bûches.
              Que faites-vous de la responsabilité individuelle et du libre arbitre ?
              Que faites vous de la morale qui condamne-soutenue par les lois de la République- l’atteinte aux personnes et aux biens ?
              C’est de cela dont je parle dans mon article.

              J'aime

              Réponse
          • Certes, mais ceux qui ne veulent pas s’insérer (je le dis par expérience, vivant dans un quartier moi même) ne sont pas réellement des musulmans.

            Il y a des familles de musulman, dont les enfants vont vers des français, et donc beaucoup de métissage. J’ai un pote il est franco-marocain (d’ailleurs sa mère n’est pas une reconverti, elle continue d’aller a l’église et elle est très croyante, et catholique). Maintenant il est avec une blanche en ce moment. Il n’y a jamais eu d’histoire de voile ou autre. Il y a aussi des très croyant musulman dans mon quartier, qui discutent avec toi pour te convaincre de rejoindre leurs rangs mais comme le font les mormons et tout.

            Par contre, (et c’est la ou ça devient intéressant) il y a l’appat de gain, le deal et tout. Des mecs qui la nuit font leur business, d’ou leur conflit avec la police, mais le jour qui s’habille genre en tenue traditionnelles et qui joue les musulman pratiquant et tout (dans le tas il y a même un blanc qui n’assume pas ses origines et ment sur ce que sont ses ancêtres…). Et la on se dit waaaah ! Et eux se nourrissent aussi de ces divisions et ces polémiques, car ils disent ensuite être persécutés car étrangers.

            Le soucis c’est que certains vont tomber dans le panneau et les défendre, d’autres vont tomber partiellement dans le panneau et faire l’amalgame entre tous les musulmans et eux.

            Toujours être prudent. Ils se servent de la religion pour donner une image aux parent des quartiers, au flics a la justice, et tout ceux qui pourraient s’intéressé de prêt ou de loin. Et ces faux musulmans font beaucoup de tord a la communauté. Après des extrémiste pur et dur j’en ai jamais rencontré en chair et en os dans les quartiers ou je vais ni dans celui ou j’ai vécu (25 ans quand même)

            J'aime

            Réponse
          • Il faut aussi tenir compte du fait que certaines personnes ne veulent pas vivre ensemble, ne veulent pas s’insérer, refusent ouvertement les lois de la République. « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » …et le pouvoir les les liasse faire pour diviser le peuple.

            Vous interprétez des écris que vous n’avez pas probablement pas étudié pour en tirer les conclusions qui vous arrangent.
            L’arbre qui cache la forêt : vous avez peur.

            Vous devez connaître l’héritage Chrétiens de notre pays notamment les passafes suivants :

            Dieu à dit « tu ne tueras point ».

            Je demanderai compte du sang de chacun de vous … Qui verse le sang de l’homme, par l’homme aura son sang versé. Car à l’image de Dieu l’homme a été fait (Gn 9, 5-6).

            Dans le Sermon sur la Montagne, le Seigneur rappelle le précepte :  » Tu ne tueras pas  » (Mt 5, 21), il y ajoute la proscription de la colère, de la haine et de la vengeance. Davantage encore, le Christ demande à son disciple de tendre l’autre joue (cf. Mt 5, 22-39), d’aimer ses ennemis (cf. Mt 5, 44). Lui-même ne s’est pas défendu et a dit à Pierre de laisser l’épée au fourreau (cf. Mt 26, 57).

            Pourtant vous ne tendez pas l’autre joue.
            Exactement comme tous les musulmans ne sont pas des terroristes en puissance…

            J'aime

            Réponse
            • La France est un pays de tradition chrétienne. Le christianisme a su évoluer avec son temps et n’applique pas à la lettre les textes bibliques. Ce n’est pas le cas de l’Islam.

              J'aime

              Réponse
          • Cessez de regarder TF1, et intéressez vous un peu au contexte géographique. Vous vous apercevrez qu’il y a encore de nombreux pays où la chrétienté est pratiquée à l’ancienne.

            D’autre part, la constitution de la plus grande démocratie du monde est toujours intimement liée à la religion chrétienne (on prête serment la main sur la bible). D’ailleurs, la-bas, il ne fait pas bon de s’affirmer athée en dehors de grande ville comme NY. C’est un vecteur d’exclusion sociale.

            Évidemment, il est bien plus facile de s’en prendre à l’ennemi commun. On ne va quand même pas oublier 9/11.

            Ce qui me permet aussi de rebondir sur une autre anecdote très récente, ou beaucoup d’américains du nord ce sont insurgés parce que la nouvelle miss était arabe, vous comprenez après 9/11…
            Sauf que que la jeune femme est d’origine indienne, juste basanée, même pas musulmane.

            L’ignorance et les raccourcis facile engendre le rascisme.

            Un peu comme votre démarche.

            J'aime

            Réponse
          • « Qu’y à t’il de si étonnant qu’une famille défende son fils ?
            Vous oubliez comment tous les médias ont tout fait pour les retrouver et ce que ça implique ?
            Comment auraient ils dû réagir ?  »

            Comment auraient il dû réagir ?
            La fermer tout simplement.
            Et ne pas essayer de justifier son acte (il a besoin d’argent pour se marier ou bien il voulait avoir un scooter !…
            On voit bien là la mentalité d’une certaine partie de la population: on a envie d’une chose, c’est naturel de la voler.

            J'aime

            Réponse
        • il ne faut pas tomber dans l’amalgame, la confusion et le cumul des faits divers.
          les faits divers existent depuis que l’humain a décidé de vivre en société « organisée », et les lois sont là pour punir, qu’il s’agisse de société moderne ou dite « archaïque ».
          la vie en groupe comporte des risques et on ne pourra jamais les éliminer, nous pouvons faire de sorte de les controler ou de les minimiser.
          en démocratie nous confions le fait de punir aux institutions, c’est une règle. le fait de se faire justice ouvre les portes à toutes les atrocités, à tous les crimes. Nous avons les leçons de l’histoire moderne et plus ancienne comme exemple. avoir une arme chez soi ? c’est prendre le risque de s’en servir, qu’elle soit utilisé contre vous même ou le risque de tuer une autre personne dans la foulée d’émotions qui sont en dehors des règles établies par la démocratie et le raisonnement.
          si notre jugement se base sur des faits divers, il faut alors prendre en compte la manipulation de l’opinion, aussi bien journalistique que politicienne. là est un premier danger, en tant que citoyen , je ne désire pas me faire manipuler.
          qu’il y est des problèmes d’éducation, de délinquance , de déviance, il ne faut pas le nier, ils ont toujours exister et existeront encore.
          c’est pour cela que nous devons tous réfléchir ensemble dans la cordialité à construire un environnement « viable » pour chacun.
          qu’il faille condamner tel ou tel comportement personne ne le nie, en faire un programme de répression c’est se laisser manipuler, par l’émotion, l’instantané.
          il faut inventer les moyens de protection, de dissuasion, de réflexion, de discussion.
          si effectivement après tous ces moyens engagés il n’y a plus d’avancé possible et que nous sommes tombés dans la barbarie, à ce moment là nous ne ferons plus partie d’une état, d’une démocratie, se serait bien grave.
          alors quoi ? sous la colère et contre tout jugement rationnel je prétends être juste ? c’est le règne de la terreur, de qui moi-même serais je victime de la « justice » de mon prochain ? et sous quel prétexte? qu’est ce que la justice alors ? ce serait proner comme solution ce que vous sembler combattre, c’est paradoxal.
          un cas ne peut être le reflet de la situation, il faut prendre les chiffres statistique, voir pourquoi cela est arrivé, sans idéologie partisane et en dehors de la manipulation de l’opinion. car à réfléchir dans le brouhaha de l’opinion la seule victime est le cerveau, l’esprit du citoyen …
          ce que j’aurai fait ? je ne le sais pas, chaque humain selon ce qu’il est, va réagir à sa façon, mais le plus important est la valeur de la vie. et les valeurs républicaine, morale, éthique, humaniste qu’il a acquis au cours de sa vie, au final c’est ce qui fait que juger une situation va déterminer une solution. à partir d’un tel fait beaucoup de question autour de la liberté, le droit, la justice, (en question depuis la grèce antique) mais aussi ces questions dans notre monde complexe actuel, sur la sécurité, l’économie, l’éducation, l’armement, la citoyenneté. être libre ce n’est pas faire ce qu’on veut, ça vaut pour tous dans un état démocratique, il faut s’en remettre aux institutions qui agissent au delà des gouvernement mis en place, sinon se serait imputé tel faits divers à tel gouvernement et son historicité à tel autre sous prétexte qu’à l’école rien n’a été fait pour l’éduquer, etc …
          donc … oui , c’est complexe mais évitable, encore faut il que comme dans un accident les éléments favorables à la catastrophe ne se télescopent pas au même moment, celui qu’on croyait improbable …
          cordialement

          J'aime

          Réponse
          • le danger c’est celui pire que d’être braqué ou tué, oui, c’est celui d’une guerre et d’une guerre civile. mais bon à part cela …
            enfin, les problèmes de société se règlent avec les gens ou leur représentant en les analysant, en comprenant ce qui se passe, ce qui se voit et ne se voit pas.
            et de plus dans notre état c’est l’esprit des lois qui régit la vie en société, n’en déplaise à ceux qui croient le contraire, les chrétiens ont supprimé l’hégémonie de la religion et fondé un état laïque après 2000 ans, pour ceux qui voudraient vivre en france sans croire que cette situation, est existente pour le bien de chacun, il faudra juste leur faire apprendre que c’est la seule solution pour vivre en paix. (enfin, là nous changeons de débat et il ne faut pas amalgamer les choses, bien qu’il y ai des interconnexions) mais bon ce n’est pas moi qui vais changer le contexte social, l’histoire de la france et les choix politiques des divers présidents. c’est avec les lois de la république que les citoyens décideront de leur sort. en attendant c’est la république qui régit les lois y comprit même quand les actes les plus barbares sont perpétrés. le reste est une histoire de circonstances qu’elles soient aggravantes, atténuantes. l’humain est un opportuniste, mais l’état et la société lui fait comprendre qu’on ne fait pas ce qu’on veut, qu’il faut savoir maitriser ces désirs, il faut aussi savoir que ce modèle de société de consommation ne mène qu’à la violence et à l’insipide. Dans cette histoire comme dans d’autres c’est l’institution judiciaire qui est oubliée car c’est à elle en partie , quoiqu’en pense certains, que nous nous en remettons pour vivre ensemble. si il faut tomber dans les extrêmes, je dirai que la meilleure solution est d’interdire les bijouteries …
            cordialement,

            J'aime

            Réponse
          • Universoro a écrit: « avoir une arme chez soi ? c’est prendre le risque de s’en servir, qu’elle soit utilisé contre vous même ou le risque de tuer une autre personne… ».
            Avoir une arme chez soi, je dirais que c’est avoir une possibilité de m’en servir, de défendre ma famille ou mes biens, et de ne pas finir trucidé comme un mouton, comme sera arrive à grand nombre de personnes agées qui sont victimes de cambrioleurs…
            Après, avec les corps on se débrouillera…
            La forêt est à 50m de chez moi, et le fleuve passe à 4 km….

            J'aime

            Réponse
            • ha vous devez surement habiter la Guyane, la bas oui, c’est le far west …

              J'aime

              Réponse
            • pour une legitime défense certes, en ayant un port d’arme sinon vous êtes aussi en infraction, mais pour sauver une chaine en or et 2 autres merdes qui ne servent à rien … c’est autre chose …

              J'aime

              Réponse
              • Vous ne semblez avoir lu ni mon article ni les commentaires : j vous le redis, 1)ce bijoutier musulman avait une petite boutique dans un quartier populaire, rien de brillant, ce n’était pas Cartier ni Bulgari.2) Les types casqués, arme à la main sont entrés en hurlant, l’ont tabassé par terre à coups de pieds en pointant un fusil sur sa tempe, jusqu’à ce qu’il ouvre son coffre, ont raflé le contenu et sont courageusement montés sur leur scooter …
                Un braqueur en prison a confié à un commerçant victime d’un braquage : « quand un braqueur est tué, c’est un accident de travail »
                Anthony Asli a été clairement victime d’un accident de travail.

                J'aime

                Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :