Flux RSS

Paris XIXème. Les squatters font la loi, le maire approuve, le petit propriétaire désespère

Mise à jour le 19/06/2014

Une fin heureuse après 8 mois de lutte

jun 18 à 10h30 PM
Chers amis,
Chers signataires de la pétition sur le site http://proprietaire-squatte.com/,
Bonjour,
Notre appartement squatté depuis septembre 2013 a enfin été libéré, restitué, voici 2 semaines.
Nous avons eu notre jugement écrit le 8 mai. Ce jugement nous a été favorable à 100% : jugement d’expulsion sans délai (48h seulement de délai), plus des indemnités mensuelles d’occupation depuis septembre, plus des indemnités pour frais de justice… et jusqu’à reprendre nos dires dénoncant les actes délinquants des squatteurs qui se déguisaient en victimes pour spolier notre appartement.
Ce jugement devait etre signifié par voie d’huissier, ce qui a pris un peu de temps.
Le 22 mai au matin, soit à la fin du délai des 48h, nos squatteurs ont emmené leurs affaires et restitué notre appartement, sans dommages, sans saccages.
Nous sommes immensément soulagés et heureux de ce dénouement, qui aura pris 8 mois, de nombreuses semaines vécues d’injustices en injustices, pour finalement obtenir gain de cause, un jugement juste, la reconnaissance de notre position de victimes, et la restitution de notre appartement.
Nous avons commencé des travaux, et une chape de plomb a disparu, au dessus de nos tetes…
Merci encore à celles et ceux qui nous ont aidés et qui nous aident encore… merci pour votre soutien, moral, affectif, logistique…
Bonne journée.
 
JC & JS
_________________________________________________________
Le XIXème arrondissement de Paris est une concession étrangère administrée par le maire socialiste qui protège son adjoint Yacine Chaouat, repris de justice, immigré et homosexuel, les critères privilégiés par le parti socialiste pour asseoir ses positions électorales. Si on ajoute que Monsieur Chaouat est d’origine tunisienne, la Tunisie étant sous protectorat Delanoë, il a gagné le jackpot.
De nombreux médias l’ont écrit, François Hollande a été élu grâce aux votes musulmans et islamophiles. Le site SaphirNews appelle les musulmans à se mobiliser pour les élections municipales de mars 2014.
Le XIXème arrondissement se caractérise par sa population immigrée-légale et illégale- supérieure à la moyenne parisienne et le nombre de ses cités qui représentent près de 60% de tous les logements sociaux de la capitale, tous organismes confondus. Ces ensembles de logement sociaux se caractérisent par des zones de non droit contrôlées par des dealers, des receleurs qui sont dans leur grande majorité illettrés et dénués de qualification professionnelle pour avoir privilégié l’apprentissage par cœur du coran aux enseignements de l’Education nationale.
La police est craintive, elle craint pour sa propre sécurité. Elle n’intervient dans les cités que rarement et avec le renfort de forces spéciales. Elle ne veut pas d’histoires parce qu’elle connaît parfaitement les risques qu’elle encourt à contrer non seulement les caïds mais la réaction de l’oumma Islamiya. En cas d’interpellation ou de simple contrôle d’identité d’un immigré, des dizaines de musulmans sortis de nulle part les encerclent pour prendre d’office (sans savoir de quoi il retourne) le parti de l’interpellé contre la police. Les risques d’émeutes sont permanents parce que les musulmans refusent toute autorité autre que celle d’Allah, autrement dit d’eux-mêmes. Ne nous crient-ils pas régulièrement que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » ou « la loi c’est quoi »?
Pas étonnant dans ce contexte que le pauvre Monsieur Simon, propriétaire d’un appartement dans le XIXème n’ait pu obtenir justice contre les squatteurs immigrés (voir la vidéo du Reportage de M6 sur http://proprietaire-squatte.com) qui occupent sans vergogne son appartement et ont eu de surcroît l’impudence de porter plainte contre le propriétaire ! Une totale inversion des valeurs qui témoigne de l’islamisation des mentalités. Le musulman est maître en takkiya, l’art de renverser par le mensonge toutes les situations,  à son seul profit.

 « [Le verset 3.28] appelle le musulman à faire preuve de duplicité à l’égard du non-musulman s’il est dans une situation où il doit se protéger : «Sachez sourire à ces personnes (les non-musulmans) alors que votre cœur les maudit». »  (Ibn Kathir)
– « Si l’objectif à atteindre est permis, le mensonge est de ce fait permis, et si cet objectif est obligatoire, le mensonge devient alors obligatoire ». (an-Nawawi, Riyad es-Salihine, littéralement: « Jardin de la Vertu » (sic!!!), repris pas Hamid Ghazali).http://riposte.sefarade.over-blog.com/article-taquiya-takkiya-111158000.html

Quand on cite le coran ou des hadiths, on nous dit qu’on n’a rien compris, quand on cherche à rétablir la réalité, on est forcément « islamophobe ». Je vous invite à lire la page 32 de l’Observatoire de l’islamophobie sur le site de l’Organisation de la conférence islamique 

Imaginez un peu, si la police avait expulsé les squatters, le quartier aurait été mis à feu et à sang. Nous étions partis pour l’une de ces émeutes que les insurgés musulmans provoquent à chaque intervention policière. On comprend que le Préfet et le maire ne soient pas intervenus, il s’agissait d’un risque élevé pour la sécurité publique.
Monsieur Simon aurait été responsable d’un trouble à l’ordre public.
Ajoutons à ces considérations que, dans ce quartier, l’antisémitisme est beaucoup plus vivace que l’islamophobie. Normal, les juifs ne sont pas en état d’insurrection et ne mettent pas les quartiers à feu et à sang. La police et les ministres ne les craignent pas.
Mes hommages à la lâcheté du Préfet, du maire, du Ministre de l’intérieur et de notre Ministre de l’injustice.
La Connectrice
——————————————————————————————-

Le dossier de Monsieur S.

Bonjour,
J’ai 43 ans, je suis chef d’entreprise, père de famille avec 4 enfants à charge.
J’ai acheté avec mon épouse un petit appartement (Paris 19ème) pour loger mes parents très agés (mon père a 84 ans et sortira dans quelques semaines de sa 5ème opération)
Cet appartement a été fracturé et occupé illégalement.
La Police a refusé d’expulser ces occupants, malgré le témoignade des voisins (contre les occupants qui brandissaient un faux contrat de location et se disaient victimes), et malgré que cela faisait moins de 48h d’occupation illégale.
Ayant démonté porte et fenêtres dans une opération non violente (filmée) avec des amis, j’ai immédiatement été mis en garde à vue, pour cambriolage, vol, violences…
Une garde à vue ignoble et injuste, immorale : la Police agit contre un honnête citoyen délaissé par les pouvoirs publics.
Le Procureur a finalement classé mon affaire, mais refuse d’enquêter sur mes occupants illégaux (j’ai plusieurs témoignages qui démontrent leur implication criminelle), ni sur le quartier, progressivement grignoté par des squatteurs apparemment mafieux.
Aidez-nous ! Signez cette pétition, « likez » notre site, partagez le site…
Merci.
Un père de famille à l’appartement squatté, mis en garde à vue.

Un cas en détail :
l’appartement de Mr S., Paris (19è) http://proprietaire-squatte.com/etude-de-cas/#.Up2VQ8TuLZE

Des gens ont fait effraction dans l’appartement que M. S. avait acheté récemment :
ils ont changé la serrure et meublé son appartement.

La loi donne le droit au propriétaire et à la Police
d’expulser des squatteurs en cas de présence maxi de 48h…

La Police a donné à ces occupants illégaux le statut de victimes (ayant un faux bail de location),
sans enquête, malgré leurs affirmations contradictoires, des témoignages de voisins
en leur défaveur et des débuts de preuves d’agissements criminels organisés.

 Une double injustice :

La Police a refusé de faire son travail pour assister Mr S. et protéger ses droits.

Trois jours plus tard, se sentant abandonné par la Police,
M. S.a démonté porte et fenêtres de manière non violente :
il s’est immédiatement
 retrouvé en garde à vue, pour vol, violences, cambriolage…

22/08/2013  Mr S. achète un appartement, à Paris (19ème), pour loger ses parents :
son père sort de sa 4ème opération, très diminué, à 84 ans.

Jeudi 19/09  Un homme recherche auprès des voisins le nom des occupants ou du nouveau propriétaire de l’appartement – cet homme sera revu le samedi 28/09 et serait lié à la famille des squatteurs.

Lundi 24/09 vers 20h  Un couple, aidé de plusieurs personnes, fait effraction,
change la serrure et meuble l’appartement de Mr Simon, en quelques heures.

Mercredi 25/09 vers 17h  Mr S. entre avec un serrurier dans son appartement occupé illégalement. Les occupants exhibent un faux contrat de location et multiplient les affirmations contradictoires.
Les voisins témoignent de leur effraction depuis moins de 48h.

Deux policiers, puis l’OPJ du commissariat du 18ème, refusent à Mr S. de pouvoir porter plainte, ni d’expulser les occupants – occupants que la police considère comme victimes, et raccompagne en voiture jusqu’au logement squatté, sans enquête, sans travail réel. …malgré la loi qui autorise un propriétaire squatté depuis moins de 48h à être aidé par la Police, immédiatement.

Jeudi 26/09 Les occupants portent plainte contre Mr S. (pour effraction !), et font une demande de relogement à la mairie. La « soeur » de la femme occupante menace Mr Simon, se faisant passer pour la «Commissaire du 19è».

Vendredi 27/09  Mr S. dépose plainte contre X (effraction, dégradation…)

Samedi 28/09 11h  Mr S. et une vingtaine d’amis organisent une opération non violente : proposition aux occupants de leur payer 10 nuits d’hôtel (ce qu’ils refusent), démontage de la porte et des fenêtres, début des travaux, mais sans les expulser, ni toucher à leurs affaires/leurs meubles, et en filmant la scène comme preuve d’acte moral et non violent.

Samedi 28/09 15h30  Mise en garde à vue de Mr S.,
sur plainte des occupants pour cambriolage, vol, destruction, violences…

Dimanche 29/09 15h30  Libération de Mr S., au vu du film tourné (montrant la non violence), des témoignages des voisins solidaires et en colère contre les squatteurs, et après une enquête qui disqualifie leurs témoignages. L’Officier de Police Judiciaire (PJ) promet à Mr S. d’expulser ces occupants illégaux.

Mardi 8/10  L’officier de PJ revient sur sa parole, et ne peut plus les expulser.

Vendredi 18/10  Le procureur classe l’affaire, aussi bien à l’encontre du propriétaire qu’à l’encontre des occupants illégaux : rien ne sera retenu ou fait contre eux : faux, usage de faux, effraction, dégradation, faux témoignage… rien.

Lundi 21/10  Encerclement de Mr S. par 5 personnes, dont les occupants : menaces de mort.

Mercredi 23/10, soir  Les occupants sillonnent le quartier en demandant aux passants s’ils connaissent un Mr Simon, pour le localiser…

Arrogance, impunité, menaces, escroquerie, bande organisée, faux, usage de faux, effraction, dégradation de bien… …CES OCCUPANTS SONT-ILS DES « VICTIMES » ?

La Non Morale de l’Affaire de Mr S.

Quadruple injustice pour Mr S. :
– squat de son appartement par des occupants illégaux se faisant passer pour des victimes
– la police n’aide pas M S., ne reconnait pas ses droits, ne travaille pas à l’aider (loi des moins de 48h)
– la police donne le statut de victimes aux occupants illégaux, sans enquête
– la police met Mr S. en garde à vue (et ainsi travaille pour les occupants illégaux)
– la justice classe l’affaire et donc aussi l’enquête pénale à l’encontre des squatteurs

Les occupants illégaux n’habitent pas l’appartement squatté, ils y passeraient une heure par jour, pour «sécuriser » l’appartement confisqué, et pouvoir prétendre qu’ils y sont en permanence, dans l’attente d’un logement social.
Ils affirment dans leur posture de victimes qu’ils ne peuvent pas en partir, alors qu’ils n’y logent pas. 

Situation des occupants illégaux : impunité dangereuse et couteuse, scandaleuse :
– si rien ne bouge, ils finiront par obtenir un logement social, aux frais des citoyens, puisque les pouvoirs publics ne travaillent pas.
– leurs amis et leur famille pourraient ensuite faire de même pour obtenir un logement ?

Un cas personnel, plus général et mafieux : 

– l’immeuble de Mr S.a également un local squatté depuis 10 ans, par une personne qui l’avait acheté en viager sans le payer, et qui le sous-louerait en touchant les APL

–  cette personne ferait de même dans le quartier : des squats dont il toucherait les APL

– un appartement (quelques numéros plus bas) serait squatté par la famille des squatteurs du RDC de l’immeuble de Mr S.

– les squatteurs de Mr S. occuperaient en réalité un autre appartement squatté (2 numéros plus haut)

– l’immeuble « 2 numéros plus haut » aurait 15 de ses 25 appartements squattés, dont une personne qui squatte une des caves de l’immeuble de Mr S.

– certaines de ces personnes seraient connues (des copropriétaires) pour s’entraider, travailler ensemble, et donc probablement monter des coups ensemble : probablement un circuit d’argent non déclaré, pour squatter, pour sous louer des squats, travail non déclaré, perception d’APL et d’allocations sociales,… organisation clandestine de nombreuses personnes liées par diifférents trafics potentiels…????

– la maison des Parents de l’Hopital Robert Debré (19è, très proche), est également squattée depuis peu de temps. Elle est censée accueillir des familles d’enfants hospitalisés… L’hôpital a porté plainte, sans effet apparent.

– et nous n’en sommes qu’aux débuts de cette gangrène si les pouvoirs publics laissent faire ces escrocs soit disant victimes : la police ne fait rien, la Justice n’ordonne pas d’enquête, les élus relogent et ne se battent pas pour les concitoyens qui payent leurs impôts…

"

  1. Oh la la, qu’est-ce que ça peut bien faire qu’un élu soit homosexuel ? Était-il bien utile de le préciser ?
    Sinon, parler donc directement à la police, vous verrez bien quelle est la véritable ambiance dans le 19è. C’est loin d’être une zone de non-droit. Et pour avoir travailler dans les médias, éviter de croire tout ce que peux raconter M6, faites moi confiance. Sauf si vous avez réellement rencontré M.Simon (tiens un nom juif, celui-ci ne vous dérange pas ?) et dans ce cas, je m’incline et m’excuse d’avance si j’ai eu tort.
    Mais il me semble que les expulsions dans le 19è fonctionne normalement (quelques unes encore avant la trève hivernale).

    Enfin, je me suis fais la remarque : quoi, aucun article sur le calme qui a régné cet été aux buttes chaumont ?!

    Certains de vos articles sont très intéressant, même si souvent surchargés d’informations qui rendent longue et difficile la lecture, mais il est bien dommage que vous ayez cette position si radicale à propos des musulmans et de roms (étonnamment rarement des autres ethnies ou religions). Surtout que votre arrondissement est largement sous représenté en ce qui concernent ces personnes (comme dans tous paris d’ailleurs).

    Bien à vous.

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Que de préjugés !
      Je vis dans le XIXème depuis plus de 30 ans et je vois et observe ce qui s’y passe de mes propres yeux et oreilles sans avoir besoin de regarder la télé ou de lire la presse.
      Monsieur Simon m’a contactée directement
      Le calme aux Buttes-chaumont cet été ? Vous rigolez, le parc était en travaux, il l’est encore d’ailleurs. J’ai eu droit au vacarme de toutes les machines, oui ça changeait des concerts permanents mais c’était toujours de la pollution sonore sans compter les mariages ethniques avec vrombissements de grosses cylindrées, tambours et trompettes, youyous, stationnement sur les passages piétons et j’en passe.
      Quant aux Roms et aux musulmans, si les premiers ne cambriolaient pas et volaient des portables, si les seconds ne portaient pas atteinte à ma liberté de circulation et d’opinion, je ne les remarquerais pas.

      L’homosexualité du maire n’aurait pas d’importance s’il ne reflétait pas la prise de pouvoir du lobby homosexuel, le second maire succédant au premier et protégeant son ami qui a été pourtant condamné pour violences conjugales et ayant eu deux filles par mères porteuses (une forme de prostitution inacceptable).

      PS dommage que vous fassiez autant de fautes d’orthographe …

      J'aime

      Réponse
  2. micheltroxler@sfr.fr

    petit tour à Bâle , j’ai pensé à toi, amitié, michel

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :