Flux RSS

Clientélisme et dictature socialiste. Paris 19ème est au PS ce que la Crimée est à Poutine

Publié le

Dimanche soir, au premier tour des élections municipales, j’interpelle poliment un homme qui sort de la mairie. -Bonsoir monsieur, pouvez vous me donner les scores ? -C’est bon pour nous, Dagnaud fait 42%, EELV 12 et avec NPA on est sûrs de gagner ! Il jubile et s’en va tout guilleret. Moi, j’en ai mal au bide parce que j’espérais très fort un changement d’équipe municipale et parce que cet affidé m’a prise d’office pour socialiste comme si le territoire était blindé par le parti et qu’il y régnait en dictateur.

Dans cet arrondissement, pour peu qu’on ait un comportement citoyen et responsable, on ne peut qu’agir pour le parti sinon en être. J’ai été bénévole, je sais de quoi je parle, j’ai observé de prés et en situation les manipulations et mensonges du PS, des pratiques que j’ignorais naïvement lors de mon engagement libre et sincère dans le bénévolat social.

Signe éloquent, la rue de Crimée, peut-être la plus longue de l’arrondissement, se trouve dans le 19ème.

Comme l’électorat pro-russe de Crimée a été fabriqué par Poutine (distribution de passeports russes, contrôle de l’administration,nombreux emplois générés par les bases navales,  présence de l’armée navale, etc.) l’électorat socialiste du 19ème a été fabriqué en distribuant de nombreux avantages , parce qu’autrefois ouvrier et toujours le plus pauvre de Paris en termes d’UC (unité de consommation). Il est la chasse gardée de la gauche (siège du parti communiste) et de la gôche (PS et Verts bobos). Mais il y a longtemps que les ouvriers ont disparu de l’arrondissement avec la fermeture des usines et des ateliers, leur transformation en ateliers d’artistes, duplex chic et choc et résidences privées clôturées. Le 19ème n’a plus de populaire que la misère intellectuelle, économique et citoyenne qui s’entasse dans les logements sociaux, les squatts et la banlieue proche de Pantin et Aubervilliers.

Par exemple, le quartier charmant et arboré de la Mouzaïa est loti de petites maisons construites au 19ème siècle par les patrons des carrières de gypse (plâtre de Paris) des Buttes-chaumont pour y loger leurs ouvriers comme il était d’usage à l’époque (phalanstères, cités ouvrières, etc.). ces petites maisons d’environ 50 m2 sur deux niveaux s’arrachent à pris d’or par les bobos et certaines professions libérales qui ne peuvent s’offrir la villa Mozart dans le 16ème. Certaines de ces maisonnettes ont été détruites pour être remplacées par des maisons plus vastes et stylées Art déco dans les années 30-40. L a résidence du maire précédent se situait dans ce beau quartier  habitait réellement en grande banlieue chic. Ce n’est pas parce qu’on est maire d’un arrondissement populaire qu’il faut se contraindre à fréquenter le peuple des petites gens, des retraités et des immigrés que l’on fait venir en masse comme caution sociale. Si vous avez jamais vu Madec en plein air, vous comprendrez ce que je veux dire …(raide, glacial, fermé et peu amène.

Il y a deux jours j’ai croisé Dagnaud et Madec qui distribuaient des tracts sur le trottoir et j’en ai profité pour interpeller Dagnaud sur différents sujets. Madec est resté à l’écart comme si j’avais une discussion intime avec le maire sortant et pourtant cet ancien garçon de café devenu sénateur surveille sans titre son successeur.Il occupe la grande salle de réunion au-dessus du bureau du maire et figure en second sur la liste socialiste pour être sûr de devenir conseiller de PARIS, éventuellement adjoint d’Hidalgo aux finances comme il l-avait attendu sans succès de Delanoë.

Dagnaud est sympathique, dommage qu’il soit socialiste …

Depuis 19 ans que les socialistes occupent la mairie du 19ème ils ont donné à leurs militants et soutiens des logements, des emplois et des rentes politiques de situation. La Ville de Pris a distribue des millions ou peut-être des milliards de subventions aux associations, en partie au nom de la Politique de la Ville, ce programme dont les fruits se font attendre depuis 19 ans.

Jugez-en : Augmentation de la délinquance à la personne et des cambriolages, délinquance de plus en plus juvénile, bandes de cités, trafic et consommation de drogues, échec et désertion scolaire, analphabétisme et illettrisme, regroupement d’immigrés illégaux, urgences médicales engorgées par les immigrés qui ne veulent pas payer un généraliste, pollution sonore aux abords de la mairie et dans le parc des Buttes-Chaumont, etc on n’entend plus parler français dans les rues du 19ème et j’ai même entendu mon épicier kabyle rouspéter parce que des clients lui parlaient d’office en arabe…

le 19ème n-est pas, contrairement à une légende socialiste, un quartier populaire parce que les ouvriers et les employés l’ont quitté ne pouvant accéder à la propriété par contre ils sont nombreux à y travailler passant tous les jours devant des logements sociaux occupés en grande partie par des immigrés d’Afrique du Nord et de l’Ouest qui font beaucoup d’enfants, qui ne parlent pas français et qui vivent d’aides sociales parce qu’ils sont des rentiers pauvres, plus riches au final que les travailleurs pauvres trop riches pour avoir des aides. Rentrés dans leur banlieue, ces ouvriers et employés voteront FN par dépit ou s’abstiendront par découragement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :