Flux RSS

Le débarquement et moi. Merci aux alliés.

Publié le

Dans les petits bourgs de province on n’est jamais loin d’un monument aux morts. Des listes de noms d’hommes morts pour la patrie France sont gravées sur des stèles dans les cimetières et dans les églises.

Dans mon enfance, les anciens nous racontaient ce qu’ils voulaient bien de la guerre de 14-18 et de leur héroïsme pendant l’occupation allemande de 39-45. Je ne me sentais pas vraiment concernée. Et puis, lors de mes premiers voyages aux USA, j’ai été interpellée par des Américains qui me demandaient pourquoi les Français ne les aimaient pas. « Nous vous avons délivrés lors du débarquement, nombre d’entre nous sont morts pour votre liberté sur les plages de Normandie mais vous ne nous aimez pas ».

« Nous vous avons aidés à reconstruire votre pays mais vous ne nous aimez pas ».

La génération de Françaises qui avaient connu la libération de l’occupation allemande aimaient bien les Américains qui leur avaient apporté du chocolat, du chewing-gum, des bas de nylon et du vernis à ongles. Après avoir manqué de tout et utilisé des tickets de rationnement, remplacé les hommes partis au combat ou envoyés au STO, les femmes pouvaient enfin se délasser avec des choses futiles mais si agréables.

Quand on n’était pas imprégné par l’idéologie communiste et obsédé par l’impérialisme américain, les Américains  symbolisaient paix et progrès, on les aimait bien d’autant plus que nombreux à vivre dans des campements militaires, ils respiraient la gentillesse, la joie de vivre en même temps qu’ils faisaient un peu marcher le commerce quand ils ne se fournissaient pas exclusivement dans leurs PX (magasins réservés à l’armée et ses familles). Il nous apportaient le jazz et le rock avec un peu plus de liberté pour les filles qui pouvaient le danser.

Comme tous les baby-boomers j’ai été pacifiste, anti-militariste et anti-nationaliste. Mais les choses ont changé et je dois admettre que s’il n’y avait pas eu le débarquement, je ne serais peut-être pas née ou née, je serais allemande …

Merci à tous les hommes qui ont eu le courage de débarquer en Normandie et merci à toutes les familles qui ont perdu des êtres chers pendant cette opération militaire.

La Connectrice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :