Flux RSS

Antisémitisme et islamisation de la France. 3 000 Français juifs émigrent vers Israël en 2014. 4 000 français chrétiens se convertissent à L’Islam chaque année. Des milliers d’immigrés musulmans s’installent en France chaque année.

  • Les dernières manifestations pro palestiniennes ont démontré qu’il y avait une corrélation indiscutable entre l’antisémitisme et l’islamisation de la France. Au cours de ces manifestations, on a pu entendre « mort aux Juifs », Allah Akhbar ou « nous sommes tous des Mohamed Merah ». Dans le même temps des synagogues et des commerces juifs étaient attaqués et détruits. Le drapeau israélien était brûlé, drapeaux palestiniens, marocains, algériens et tunisiens flottaient au vent. Aucun drapeau français ne se dressait. Femmes voilées, femmes en niqab et barbus en robe exhibaient ostentatoirement leur religion.
  • Au fur et à mesure de l’islamisation de la France, l’antisémitisme historique des Français se réveille et celui des Musulmans s’affirme sans honte. Des milliers de familles juives émigrent vers Israël ou d’autres pays comme les USA, le Canada ou l’Australie.
  • A l’étranger, les Juifs s’inquiètent du sort de leurs coreligionnaires français et les soutiennent dans leur projet de quitter une France qu’ils jugent antisémite.
  • En France, de nombreux jeunes Français juifs n’imaginent pas avoir un avenir radieux en France et se sentent plus proches d’Isaraël qu’ils considèrent comme leur véritable patrie. Certains d’entre eux s’organisent en groupe d’auto-défense comme la Ligue de défense juive (LDJ) sur les agissements de laquelle les adultes ferment les yeux car ils ne peuvent pas compter sur la police pour les défendre. Les antisémites vilipendent la LDJ qui n’est que la conséquence de l’antisémitisme et non sa cause.

Tandis que des milliers de juifs quittent chaque année la France où ils sont agressés, critiqués, accusés de complot, dénigrés et insultés, plusieurs centaines de milliers d’immigrants, pour la majorité musulmans s’installent en France pour y vivre d’allocations sociales aux frais du contribuable français, chrétien en majorité. En effet, on estime à 45 millions le nombre de Français se déclarant catholiques; très loin devant les Musulmans  avec une estimation de 4 à 6 millions de personnes. Et pourtant on ne cesse de présenter officiellement l’islam comme la « deuxième religion de France ». En réalité, la véritable « deuxième religion de France » serait plutôt celle des républicains non croyants …

Les Juifs ne représenteraient qu’environ 800 000 sujets mais, selon les complotistes de tous bords, avec un fort pouvoir de nuisance. Ils seraient « partout ».

Tandis que 3 000 Français juifs quittent chaque année la France qu’ils ont contribué à construire depuis des siècles, des centaines de milliers de musulmans étrangers arrivent dans notre pays qu’ils disent ouvertement vouloir « niquer », soumettre à la charia et au djihad, exigeant de changer nos coutumes, nos lois et même notre alimentation. A cette immigration mono confessionnelle, il faut ajouter les 3 000 conversions annuelles de Français à l’Islam.

Malgré l’hémorragie de population juive, le traditionnel antisémitisme des catholiques (peuple déïcide, les Juifs ont tué le petit Jésus) quoique latent et passif se trouve renforcé par l’antisémitisme guerrier et revendiqué des Musulmans.

Difficile de croire que le succès des manifestations antisionistes-pro hamas-pro gaza, pro palestinienness ne repose pas essentiellement sur l’antisémétisme, la haine du juif ravivé par le triomphe de l’Islam en France.

Comme peuvent l’observer les gens qui souhaitent s’informer, pourquoi tant de manifestations contre l’offensive israélienne pour se défendre des milliers de roquettes que le pays reçoit en permanence et pas de manifestation en hommage aux victimes civiles de l’avion de ligne abattu par les missiles sol-air russes en Ukraine, pourquoi ce silence sur l’enlèvement de centaines de jeunes filles par Boko haram, la persécution des chrétiens en Syrie, en Egypte et en Irak, les attentats contre les chrétiens au Pakistan et, sur notre propre sol les crimes commis contre les femmes comme les viols et les égorgements ?

Si les pro-palestiniens voulaient vraiment sauver le peuple palestinien, ils manifesteraient contre le Hamas, Al Qaïda qui utilisent les fonds de la communauté internationale pour construire des sous terrains pour infiltrer Israël au lieu de construire des bunkers et autres abris, comme le font les Israéliens pour protéger la population. Ils exigeraient que le Hamas respecte les propositions de cessez-le-feu.

En réalité tous les pro-palestiniens, sans exception, souhaitent plus la mort des juifs que la vie des Palestiniens. Toutes les élucubrations savantes sur le conflit israélo-musulman ne sont que des sornettes destinées à « finir le travail d’Hitler » comme le crient les manifestants pro-palestiniens.

Vous pourrez lire ci-dessous un document statistique sur la délivrance de titres de séjour en 2013 avec une hausse non négligeable par rapport à 2014, par exemple 6.9% pour l’immigration familiale.

Vous pourrez lire également l’interview édifiante de la démocrate Michèle Tribalat ainsi qu’un article sur la conversion à l’islam de citoyens et citoyennes françaises.

La Connectrice

J’ai pu filmer la manifestation palestinienne, puis rentrer dans la synagogue attaquée

Notre ami Guy Sauvage, auteur de nombreux reportages pour Riposte Laïque,  a filmé, ce dimanche, la manifestation pro-palestinienne, puis ensuite, a pu rentrer dans la synagogue de la rue de la Roquette. Il ramène, complété par d’autres prises de vue, un reportage exclusif sur le climat haineux de la manifestation, et sur le témoignage de juifs qui étaient à l’intérieur de la synagogue.

 

Communiqué de presse : Diffusion des informations statistiques annuelles sur la délivrance des titres de séjour

Communiqué de presse : Diffusion des informations statistiques annuelles  sur la délivrance des titres de séjour
10 juillet 2014

Conformément au code de bonnes pratiques de la statistique européenne, la Direction générale des étrangers en France (DGEF) du ministère de l’intérieur a mis en place un calendrier de publication des statistiques annuelles entrant dans le champ de la migration et de la protection internationale.

Dans le respect des règles de la statistique publique, sont diffusées ce jeudi 10 juillet 2014 les données provisoires pour l’année 2013 relatives à l’admission au séjour. Une première estimation de la primo-délivrance des titres de séjour avait été diffusée le 10 avril 2014. Les informations données ce jour affinent et confirment les grandes tendances et estimations déjà indiquées lors de cette première diffusion.

Ainsi la primo-délivrance des titres de séjour progresse en 2013 par rapport à l’année précédente, avec un total de 203 996 titres de séjour délivrés.

L’immigration étudiante, deuxième source d’immigration, a augmenté de 6,4 %. Cette progression s’explique par un regain d’attractivité de la France, après l’abrogation de la circulaire du 31 mai 2011 relative à la maîtrise de l’immigration professionnelle et conforme aux orientations du Gouvernement rappelées notamment lors du débat sans vote sur l’immigration professionnelle et étudiante.

L’immigration professionnelle est aussi en nette augmentation (+11,4 %), ce qui reflète également une amélioration de l’attractivité, en particulier pour les scientifiques (+12,6 %).

L’immigration familiale, qui représente la plus grande part du flux migratoire, est en hausse de 6,9 %. Cette progression tient essentiellement à l’effet sur les régularisations, en année pleine, de la circulaire du 28  novembre 2012 portant admission exceptionnelle au séjour et non à une augmentation des arrivées nouvelles  depuis des pays étrangers.

Au sein de l’ensemble des titres de séjour, les cartes de résidents et titres assimilés de plus de 10 ans représentent 1.828.142 titres, soit 70,1 % du total des titres détenus par des ressortissants de pays tiers.

Les données sur la primo-délivrance des titres de séjour concernant l’année 2013 correspondent aux titres enregistrés dans l’application de gestion des dossiers des ressortissants étrangers en France (AGDREF) au 30 juin 2014. Compte tenu des délais entre le dépôt d’une demande et la délivrance d’un titre, certains titres de l’année 2013 ne sont pas encore enregistrés dans la base de gestion nationale des titres de séjour. Ils seront comptabilisés ultérieurement, lors de la publication des données définitives au printemps 2015.

Selon une étude américaine, la proportion de musulmans est à la hausse dans le monde. En France, elle pourrait dépasser10 % en 2030. 

Les musulmans pourraient représenter plus de 10 % de la population française d’ici à 2030. Avec la Belgique, la France serait donc le pays d’Europe où, pour la première fois, la proportion des fidèles de l’islam dépasserait ce pourcentage symbolique. Estimés actuellement à 7,5 % de la population française (4,7 millions) les musulmans de l’Hexagone passeraient ainsi à 6,86 millions, soit 10,3 %. La communauté musulmane française confirmerait ainsi sa première place parmi les pays européens.

4000 conversions par an soit entre 80 000 et 100 000 convertis en France

Les chiffres concernant le nombre de conversions à l’Islam en France cités par le journal

En France, entre 80000 et 100000 hommes et femmes qui, le plus souvent, ont été élevés dans le culte chrétien, ont choisi d’embrasser la religion musulmane. « Il y a chaque année environ 4000 conversions. L’augmentation est constante, mais ce n’est pas un phénomène exponentiel », précise l’islamologue Bernard Godard, consultant au service des cultes du ministère de l’Intérieur.

 A titre de comparaison, quelque 3000 adultes ont fait leurs premiers pas cette année dans le catholicisme, dont 120 avaient grandi dans la tradition musulmane. Des chiffres loin de l’engouement suscité par le culte d’Allah : chaque jour, environ dix Français deviennent musulmans.

Ces chiffres sont intéressants mais ils ne sont la que pour nous donner une idée de l’étendue des conversions en France. Puisqu’en réalité ils sont difficilement vérifiables comme c’est le cas  également pour le nombre de musulmans en France.

Pour comparaison, près de 5.200 Britanniques dont 75% de femmes, se seraient convertis à l’Islam en en Angleterre pour l’année 2011 selon une étude réalisée par des chercheurs.

...

ème religion de France attirerait le plus, avec 3 600 conversions par an selon le « Monsieur Islam » du ministère de l’Intérieur, Bernard Godard. « C’est un phénomène important. On parle surtout des convertis français “de souche” mais il y a beaucoup de Français d’origine congolaise, camerounaise, antillaise, italienne ou portugaise qui deviennent musulmans… Je ne sais pas s’il faut voir par là une sorte de rassemblement des “damnés de la terre”, ceux qui se sentent rejetés par la République dans leur quartier populaire, mais cela y ressemble », précise l’ancien policier aux renseignements généraux. 

Quatre types de conversion à l’islam

En France, la loi interdit tout chiffre officiel sur les religions, mais les observateurs avisés confirment que l’islam est la religion qui interroge le plus. Elle attire notamment car elle se voit. Dans les mosquées, les nouveaux convertis sont mis en valeur et félicités. L’accueil est chaleureux, même si les nouveaux musulmans doivent redoubler d’efforts pour être totalement acceptés. Chez les catholiques, la politique est différente. On est plus discret sur ses nouveaux adeptes. « C’est une ancienne tradition venue du Moyen-Orient et dans les pays du Maghreb, on n’affiche pas forcément les convertis au catholicisme, notamment s’ils sont d’origine musulmane… Une façon de les protéger, dit-on », ajoute Bernard Godard. 

Car l’apostasie est considérée comme un pêché passible de mort dans certains pays. Pour le chercheur à l’EHESS, on peut classer les conversions à la religion musulmane à travers quatre entrées. La plus courante est la conversion « instrumentale ». « Elle correspond le plus souvent à un mariage avec un musulman. On se convertit pour se faciliter la vie mais aussi comme une preuve d’amour pour l’autre », explique Loïc Le Pape. 

Puis il y a la conversion « de proximité ». On connaît des musulmans avec lesquels on a grandi ; on apprécie leur mode de vie et leurs pratiques ; et on y adhère peu à peu. Puis il y a la conversion « mystique ». Elle attire davantage les intellectuels, notamment à travers le côté spirituel du soufisme. 

Enfin, le chercheur a étudié la conversion « radicale », la plus rare. « Il s’agit d’une réaction politique. On se convertit pour défendre une communauté. Par exemple, on a enregistré beaucoup de conversions de ce type après les révélations sur la torture à la prison d’Abou Ghraib, en Irak, par des soldats américains », conclut-il…

 
À partir de l’enquête Trajectoires et origines réalisée par l’Ined et l’Insee en 2008, j’ai estimé à 4 millions le nombre de musulmans déclarés (soit 6,8 % de la population de France métropolitaine) et à 4,8 millions le nombre de personnes dont au moins un parent est musulman, soit respectivement 34 % et 41 % de l’ensemble de la population d’origine étrangère sur deux générations.
’ai estimé la fécondité des femmes musulmanes en France, toujours d’après l’enquête Trajectoires et origines réalisée en 2008. À 40 ans, les femmes musulmanes nées dans les années 1958-1968 avaient 2,8 enfants en moyenne, contre, 1,9 chez les catholiques et 1,7 chez les femmes sans religion. Quant aux naissances, toujours d’après l’enquête Trajectoires et origines, pour les enfants nés en 2006-2008, un peu moins de 20 % d’entre eux auraient au moins un parent musulman.

Le Pew Forum, aidé de l’IIASA (International Institute for Applied System Analysis) a réalisé des projections de populations musulmanes dans le monde (2010-2030). En 2030, la population musulmane attendue en France métropolitaine serait légèrement inférieure à 7 millions, soit 10,3 % de la population totale. En 2030 comme en 2010, c’est en France que la population musulmane serait la plus importante, en nombre et en proportion, dans l’Union européenne des 15.

Michele Tribalat est démographe et a publié de nombreux ouvrages http://www.atlantico.fr/fiche/michele-tribalat-1500070

http://www.islamisation.fr/c_immigration/

Voilà la transcription d’un enregistrement révélé par la presse ce matin entre le publicitaire Jean-Michel Goudard qui participa à la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 et Patrick Buisson l’ex conseiller spécial :

M. Goudard : Il est gentil, euh, Nicolas… Quand il a discours bouclé, il veut encore rajouter un truc qui rassemble, le rassemblement etc. Entre toi et moi… ça n’a rien à foutre là…

M. Buisson : Mais rien à foutre, et l’intégration non plus. Au moment où il en arrive cinq cent mille de plus et on n’a pas intégré les six millions qu’on a.

M. Goudard : C’est un vrai euh… giscardien.

M. Buisson : Oui !

Il ne s’agit pas des visas court séjour de tourisme, qui sont au nombre de 470 000 simplement pour les trois pays du Maghreb + Turquie (voir chiffres officiels ministériel des visas permettant de connaître ce chiffre).

Non Buisson évoque les immigrés qui resteront en France définitivement. Ce chiffre s’obtient par l’addition des chiffres officiels suivant à l’époque:

Titres long séjour > 200 000 titres long séjours (10 ans automatiquement renouvelables dont seulement 7% au titre du travail), chiffre que Claude Guéant évoqua dans une interview sur RMC avec Jean-Claude Bourdin  » c’est l’équivalent de la ville de Rennes tous les ans Mr Bourdin » s’alarma-t-il.

Clandestins > Un rapport commandé par le ministère de l’Intérieur en 2002 à Anne-Marie Escoffier réalisé par l’Inspection générale de l’administration (IGA),  faisait état de 150 000 à 200 0000 clandestins pénétrant en France chaque année. Le Quai d’Orsay, de son côté, estimait le flux d’irréguliers à 140 000 par an. Les rapports ministériels les plus optimistes parlent de 100 000. Il s’agit le plus souvent de détenteurs de visas de tourisme expirés. Un rapport du Sénat sur la question de la présence des illégaux en France ( série 2005-2006, rapporteur Georges Othily) faisait état de 600 000 entrées de clandestins chaque année en France + Dom Tom !

Asile > 60 000 demandeurs d’asile par an, dont les déboutés restent sur le territoire faute d’éloignement. 24000 chambres d’hôtels sont payés chaque nuit en région parisienne pour les loger.

Droit du sol > 55 000 naissances de bébés nés de deux parents étrangers par an , qui permettent à ces parents de rester sur le territoire à cause du droit du sol.

On comprend mieux la petite phrase de Nicolas Sarkozy à Philippe de Villiers lors d’une visite à l’Elysée:

« Philippe tu as les bonnes intuitions, nous on a les chiffres »

Le Rapport annuel de la direction de la population et des migrations 2006 publié par la Documentation française faisait état de 40% de naissances d’origine étrangère en Ile-de-France. Mais suivant le dépistage de la drépanocytose, maladie inconnue chez les populations blanches européennes, on déduit que 60% des nouveau nés nécessitant un dépistage sont extra européen.

Pour une synthèse de tous les chiffres officiels de l’immigration lors du passage de la droite aux affaires, lire notre Dossier complet à imprimer.

Les Français de souche doivent se préparer psychologiquement à devenir une minorité sur leur propre territoire.

Lire aussi
  • La cause palestinienne est le fonds de commerce des antisémites sur Riposte Laïque

israelssPourquoi dit-on manifestations pro palestiniennes alors que c’est le Hamas qui a déclenché les hostilités contre l’avis de la majorité des palestiniens. L’auteur d’un crime engage normalement sa propre responsabilité et non pas celle des siens. Ses avocats ne le défendent pas au nom des siens non plus.

Par conséquent les manifestants-casseurs du juif à Paris ne soutiennent pas le peuple palestinien tout particulièrement ghazaoui qui est l’otage du Hamas, ils soutiennent le Hamas et sa politique criminelle et terroriste qui se sert des enfants comme un bouclier humain et à des fins de marketing politique dans le sens de la manipulation de l’opinion publique occidentale. Ce n’est pourtant un secret pour personne sauf pour ses partisans qui ne s’indignent jamais des horreurs abominables de la nébuleuse islamiste dont fait partie leur enfant chéri le Hamas, ni non plus des crimes contre la petite enfance à Gaza.

Ils devraient la prochaine fois organiser leurs manifestations en Iran et au Qatar, connus pour être les amis des peuples avec leur ennemie intime l’Arabie Saoudite.en leur qualité de bailleurs de fonds de cette organisation mafieuse. Pourquoi les mêmes ont gardé le silence sur l’enlèvement suivi du meurtre crapuleux des 3 adolescents israéliens ? Qui ne condamne pas souscrit.

Que connaissent-ils à la Palestine et à son histoire avant de prendre faits et cause pour une cause qui n’est pas la leur et qu’ils sont les premiers à la salir par leurs débordements de violence ? La Palestine ne leur demande rien, elle leur demande juste par la bouche de Mahmoud Abbas, Chef de l’Autorité palestinienne, de laisser la Palestine aux palestiniens. Conscient des dérapages antisémites qui sous-tendent aux manifestation pro palestiniennes et sa récupération par les régimes arabes pour exalter l’antisémitisme et détourner l’attention de leurs peuples des vrais problèmes de fond de leurs pays, devenus la risée de l’humanité.

La Palestine est en définitive devenu un trait d’union entre la faucille et le glaive. Toutes les alliances impossibles en théorie deviennent envisageables et réalisables quand il s’agit de construire des ententes sur le dos du juif.

Le N.P.A. qui prône des idées égalitaires, de justice sociale, de refus de la fatalité, d’une meilleure répartition de richesse, hostile dogmatique à l’ulra-libéralisme économique, n’hésite plus à apporter sa caution politique aux mouvements islamistes qui sont l’antithèse de son idéologie politique.

Ce parti supposé être matérialiste n’est plus à une contradiction près après avoir accueilli en son sein au cours de la dernière décennie une voilée au nom de l’antiracisme et de la lutte contre l’exclusion.

Le N.P.A. en manque d’audience politique ne se rend pas compte qu’il se ridiculise et trahit Trotsky et Marx, juifs irréligieux, comme l’a fait naguère Staline en pactisant dans un premier temps avec l’homme qui aurait pu être le vrai Calife de l’islam A. Hitler. La 3 e figure Sainte chez les musulmans, sur le même podium qu’Allah et Mahomet, comme en témoigne la popularité de son oeuvre.

Dès qu’il s’agit des juifs, le monde sait taire ses querelles intestines et ses guerres pour crier au loup d’une même voix.

Salem Ben Ammar

La haine des chrétiens et des juifs est inscrite dans le coran

coran continu ou alternatifSelon les agences de presse, le calife de l’état islamique de l’Irak et du Levant, Abu-Baker-Al-Baghdadi, vient de décréter une fatwa concernant les chrétiens de Mossoul, la ville irakienne contrôlée par ses sbires. Cette fatwa intime l’ordre aux pauvres chrétiens les vrais habitants de cette ville plusieurs fois millénaires, soit de se convertir à l’islam, soit de payer un impôt de capitation (Jizya) conformément au verset coranique 29 de la sourate 9 (le répentir) ou bien de quitter leurs maisons qui deviennent des biens des djihadistes en tant que butin de guerre. Il est écrit dans ce verset : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah, ni au Jour dernier, qui n’interdissent pas ce qu’Allah et son Messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation. »

Il n’y a rien de nouveau dans le comportement des djihadistes qui ne font que perpétuer la tradition que Mahomet avait instauré notamment à Médine (Yathrib) contre les juifs qui l’avaient pourtant bien accueilli quand il s’était enfui de la Mecque en 622 de l’ère chrétienne. Par la voix du porte-parole du département d’état Mme Jennifer Psaki, les Etats Unis condamnent dans des termes les plus forts la persécution systématique des minorités ethniques et religieuses par l’EIIL ( état islamique de l’Irak et du Levant). « Ces actions abominables ne font que souligner la mission que se sont donnée les djihadistes de diviser l’Irak et d’aller à l’encontre de l’esprit de tolérance et de coexistence de l’islam » a écrit Mme Jennifer Psaki. Un communiqué qui passe sous silence énormément de choses où la vérité est occultée et qui dédouane l’islam djihadiste et ses riches sponsors des monarchies pétrolières arabes. Face au drame que vivent les Chrétiens de Mossoul, l’Occident et notamment les Américains sont atteints de cécité et surtout doués d’un cynisme sans pareil, car ils oublient de désigner les vrais coupables de cette tragédie qui logent à la Mecque et à Médine.

Les Chrétiens d’Orient sont victimes de la politique des puissants de ce monde et dont l’islam est le carburant.
Le calife Abu-Baker-Al-Baghdadi suit pas à pas l’Envoyé d’Allah qui avait en son temps utilisé les mêmes méthodes pour chasser d’Arabie des Juifs et des Chrétiens qui s’y trouvaient.

Les occidentaux n’ont qu’à lire la biographie de Mahomet écrite par Ibn Hicham pour se rendre compte que l’actuel calife est sur la voie tracée par son ancêtre Mahomet et s’apercevoir qu’à l’est, il n’y a rien de nouveau : on est encore au VII siècle.
Mahomet n’avait-il pas banni la tribu juive des Banu de Qaynuqa de Médine en la forçant à émigrer vers la Syrie ? N’avait-il pas agi pareillement avec la tribu juive des Nadir en sommant ses membres d’aller s’installer plus au nord dans l’oasis de Khaybar pour la massacrer deux ans plus tard? N’avait-il pas déclaré à ses adeptes: « Tuez les juifs qui tombent entre vos mains ! » Quelle étrange coïncidence avec ce qui se passe ces derniers jours dans les rues de Paris où certains salafistes ont lancé le même slogan? N’avait-il pas exterminé tous les hommes adultes de la tribu juive des Banu Qurayza, vendu leurs femmes et leurs enfants comme esclaves tout en s’accaparant leurs biens ? Pour justifier cette purification ethnique contre les juifs, une révélation descendit du Ciel. Dans le verset 26 de la sourate 33 ( les coalisés), il est écrit : « Et, il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du livre qui les avaient soutenus ( les coalisés), et il a jeté l’effroi dans leurs rangs ; un groupe d’entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers. »

Les agissements du calife Abu-Baker-Al-Baghdadi sont le prolongement de ce qu’avait fait Mahomet à son époque à Médine, car l’islam dès sa naissance, était criminogène et continue à l’être malgré les efforts fournis par les marchands du mensonge et de la takkia pour camoufler la triste réalité sur cette religion qu’ils commercialisent comme étant de paix, d’amour et de tolérance.

La cruauté de Mahomet envers les juifs se manifesta une fois encore quand il attaqua l’oasis de Khaybar en criant : « Ô vous qui avez reçu la victoire, tuez, tuez ! »
La haine des musulmans envers les juifs ne date pas depuis 1948, lors de la création de l’état d’Israël, mais à partir de 622 de l’ère chrétienne ( Hégire).
Les chrétiens et les juifs furent et demeurent les ennemis de l’islam et c’est écrit noir sur blanc dans le coran (sourate 9 versets 30, 31, 32,33 et 34).
La vérité sur l’islam doit être dite maintenant et pas demain, car il y va de l’avenir de la France.

Hamdane Ammar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :