Flux RSS

Environnement. La Mairie de Paris vous présente son menu spécial Buttes-Chaumont

Publié le

Menu imposé quotidiennement de mai à octobre aux riverains des Buttes-Chaumont

Petit déjeuner

Farandoles de viennoiseries aromatisées au purin de poney

Pause de 11 heures

Crottins chauds sur toasts parfumés au fumier de poney

Déjeuner

Pavé de bœuf mariné au purin de poney

Goûter

Thé gourmand avec ses mignardises à l’haleine de poney

Dîner

Croustillant de légumes assaisonné aux effluves de déjections de poney

 

A savoir sur la gestion du fumier d’équidés et la pollution olfactive

  • Les mauvaises odeurs perturbent la qualité de vie

Chez les animaux l’odorat joue le rôle d’informer de la présence d’un danger potentiel. Chez l’être humain, les odeurs sont des vecteurs de perception de la pollution. Les nuisances olfactives perturbent la qualité de vie et induisent des problèmes de santé publique. Certaines odeurs paraissent plus nocives que d’autres en raison de leur caractère chimique. Dès l’instant où les gens les détectent lors de l’inhalation, ils ont alors la vive impression d’être en contact intime avec le contaminant atmosphérique. De ce fait, le niveau de préoccupation face à une odeur présumée nocive augmentera, et la tolérance face à une exposition diminuera car elle pourra susciter la crainte d’un risque aigu ou chronique pour la santé

Odor Complaint

. http://blog.odotech.com/fr/bid/56313/Les-7-facteurs-qui-g%C3%A9n%C3%A8rent-une-nuisance-olfactive

 

  • Normes concernant les fumières

Lorsque les structures hébergeant (entre autres) des équidés ne relèvent pas de la réglementation
régissant les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE), elles sont soumises
au respect des mesures fixées par le règlement sanitaire départemental (RSD). www.cheval-fumier.com/userfiles/1240/File/fum-05-normes-fumi-res.pdf

 

  • Quelques Infos sur le fumier.

    Un cheval adulte produit chaque jour :
    – 10 à 14 kilos de crottin
    – 9 litres d’urine
    – 3 à 7 kilos de litière.
    Donc en 6 mois (l’hiver par exemple), plus de 2,5 tonnes de crottin … ça fait peur, non ?

    Une tonne de fumier, c’est :
    – 6 kilos d’azote
    – 6 kilos de potasse
    – 2.5 kilos de phosphore

    Le fumier est juridiquement considéré comme un déchet….

    Toujours juridiquement, chaque détenteur d’un équidé est responsable de son fumier jusqu’à élimination. Toujours sur 6 mois, cela peut faire 5,4 tonnes de déchet par cheval. Les déchetterie n’en voulant pas, je suis obligé de l’éliminer « en prenant toutes les dispositions pour éviter la création de nuisances et de pollution des eaux ». http://www.equibio.net/articles.php?lng=fr&pg=633

 

  • Le fumier d’équidé est toxique pour les plantes et les humains

Le fumier non composté brûle les plantes. Il doit vieillir deux à trois ans pour constituer un bon engrais mais ne convient pas à toutes les plantations.

Les déjections d’équidés contiennent des produits chimiques, par exemple des vermifuges qui sont toxiques pour les plantes et polluent les eaux.

Le fumier attire les mouches, toutes sortes d’insectes, les pigeons et tous les corvidés (corneille, corbeaux) ainsi que les rats

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :