Flux RSS

Les mâles pilotes d’Air France ont abandonné une quarantaine d’hôtesses en Chine

Entendu ce matin chez Bourdin sur RMC.

Les braves pilotes en grève auraient abandonné environ 500 hôtesses et stewarts à l’étranger.

La mère d’une hôtesse coincée en Chine témoignait. Bourdin a souhaité rappeler sa fille en Chine afin quelle témoigne de la réalité. Il l’aura peut-être demain mardi directement au téléphone.

Rien n’est prévu pour rapatrier le personnel naviguant et Air France est aux abonnés absents.

Les petites hôtesses dont le salaire de base est 1 300 euros attendent dans des hôtels sans savoir quand elles pourront rentrer chez elles.

Parties avec des vêtements pour 48 h d’absence elles ont du racheter accessoires et produits de santé et d’hygiène, une dépense lourde pour leurs petits budgets.

Selon le journal Le Monde, un pilote d’Air France débute à 3 500 euros bruts et peut terminer sa carrière à 15 000 €

Sans vouloir me prononcer sur la légitimité sociale de la grève des pilotes, je pense que leur égoïsme est scandaleusement immoral. Un équipage est avant tout un ensemble de personnes qui travaillent ensemble et doivent absolument être solidaires pour la sécurité de tous, y compris des passagers. Lorsque les pilotes reprendront le travail, pensez-vous que le personnel naviguant leur fera confiance et aura envie de leur sourire ? Il y aura sans doute des rancoeurs qui risquent de mettre en danger tout le monde, passagers et personnel.

Sauf à imaginer que les pilotes se montreront solidaires du personnel naviguant et qu’ils se débrouilleront pour le rapatrier au plus tôt, et qu’il feront une collecte pour le dédommager, leur image sera sérieusement ternie.

Des pilotes d'Air France, le 17 septembre.

Des pilotes d’Air France, le 17 septembre. | AFP/ERIC FEFERBERG

Source photo http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/09/17/greve-des-pilotes-d-air-france-un-mouvement-corporatiste_4488631_4355770.html

On notera que l’immense majorité des pilotes est masculine et que l’immense majorité du personnel naviguant est féminine ce qui illustre le caractère sexiste et méprisant de ces capitaines de navires volants qui, comme le capitaine du Costa Concordia naufragé se préoccupent de sauver leur peau et ignorent le traditionnel « Les femmes et les enfants d’abord ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :