Flux RSS

Marchandisation. Journée internationale des filles samedi 11 octobre

39000 petites filles sont mariees de force chaque jourLe mariage forcé des petites filles ne se passe pas toujours ailleurs. Périodiquement, nous entendons parler de petites filles ou jeunes filles mariées de force dans le pays d’origine de leurs parents, ou même sur le territoire français. Soit les filles sont mariées de force à l’occasion d’un voyage en Afrique, au Maghreb ou en Turquie, en particulier dans les pays musulmans, soit elles sont contraintes d’épouser un coreligionnaire sur le sol français. Chacun de nous doit signaler toute tentative de mariage forcé dont il a connaissance.

Nous connaissons le cas, en particulier de Yacine Chaouat, un conseiller de la mairie de Paris 19ème, ressortissant tunisien (on ne peut pas renier sa nationalité quand on vient d’un pays musulman) qui a fait venir une jeune femme de Tunisie, l’a séquestrée et frappée. L’homme a été condamné pour violences conjugales mais est toujours en fonction, un exemple déplorable et toxique pour la cause des femmes.

LC

A l’occasion de la Journée Internationale des filles, CARE France souhaite rappeler au gouvernement qu’il est important d’agir contre le mariage forcé des petites filles !

Les petites filles sont traitées comme des objets: elles sont achetées,
vendues et mises à disposition de leur mari.

En signant cette pétition, vous demandez au gouvernement un engagement
plus fort contre le mariage forcé.

Signez la pétition
« J’ai été mariée à l’âge de 8 ans et j’ai vécu avec ma belle-mère pendant quatre ans.
J’ai fui le domicile de mon mari quand j’avais 12 ans, au moment où ma belle-mère a commencé à faire pression sur moi pour que j’aie des relations sexuelles avec lui.
Ma famille m’a obligée à retourner chez mon mari deux fois.
Une fois j’ai été enlevée et battue par mon beau-frère.
J’ai alors entendu parler du groupe CARE pour les filles mariées et j’ai participé à une formation en affirmation, confiance en soi et relations sociales.
Le projet m’a aidé à gagner en confiance pour parler avec les adultes des questions difficiles comme l’utilisation de moyens de contraceptifs pour éviter de tomber enceinte.
J’ai toujours voulu aller à l’école et CARE m’a donné le courage de demander de l’aide à ma famille. J’ai repris les cours et je suis décidée à obtenir de bonnes notes.
 » témoigne Belet,
15 ans, en Ethiopie.
Nous remettrons vos signatures aux décideurs politiques
pour stopper cette situation inacceptable.

Aidez-nous, votre geste compte !

> Qui sommes nous > Notre action dans le monde > Nous contacter
Don en confiance CARE FRANCE est agréée par le comité de la
Charte du don en confiance
Suivez-nous FacebookRSS
Don en confiance
FacebookRSS
Conformément à la loi Informatique et Libertés, vous disposez d’un plein droit d’accès, de modifications ou de suppression
des données personnelles vous concernant. Vous pouvez à tout moment exercer ce droit en allant sur les pages ci dessus
ou sur demande écrite à cette adresse : CARE France – 71 rue Archereau – 75019 – Paris. se désinscrire

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :