Flux RSS

Horreur antisémite à Créteil. Un jeune couple agressé par Ladji, Yacine et Omar

Lundi dernier, un jeune couple de 19 et 20 ans a été agressé par trois hommes armés au domicile des parents du jeune homme. Les numéros de leurs cartes bancaires leur ont été extorqués sous la menace d’un fusil à canon scié et la jeune femme de 19 ans a été violée tandis que l’un des criminels allait retirer de l’argent.

D’après le témoignage du jeune homme, les victimes avaient été choisies parce qu’elles étaient juives et que « les juifs ont de l’argent ». La condamnation de Youssouf Fofana pour avoir séquestré et assassiné Ilan Halimi pour le même motif n’a pas été dissuasive.

Une agression au processus identique avait été commise peu de temps auparavant , le 10 novembre dans le même quartier résidentiel habité par plusieurs familles juives. La victime avait décrit l’un de ses agresseurs comme « black ». Il n’a pas dit s’ils étaient musulmans mais qui pourrait en douter ?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/12/02/01016-20141202ARTFIG00473-deux-hommes-interpelles-pour-le-braquage-d-un-couple-qui-a-tourne-au-viol.php

Bien entendu, les médias ne donnent ni les noms ni l’origine des criminels « bien connus des services de police ». Il s’agit pourtant de criminels armés, récidivistes, en bande organisée. Ils n’ont que 18 et 20 ans et ont commencé bien tôt. Inutile de s’interroger sur la valeur de leur cursus scolaire (que dit Belkacem ?) et de leur niveau d’intégration dans la société française.

Il faut être sourd, aveugle et débile mental pour ne pas rapprocher ce crime antisémite de l’antisémitisme qui fleurit en France au même rythme que l’islamisation et ne pas faire le lien avec l’incitation à la haine du juif en particulier et du non musulman en général propagé par le Coran et ses digests à l’intention des islamistes et de la faune antisioniste.

L’antisémitisme en France prolifère au rythme de la tolérance gouvernementale pour la charia et le djihad. Mais cette dernière produit un effet d’entrainement sur le bon antisémitisme franco français lié à l’Eglise catholique qui n’a que récemment affirmé que les juifs n’étaient pas un peuple déïcide comme elle l’a martelé pendant deux millénaires. Les cris d’orfraie de Valls, Cazeneuve et Hollande ne nous rassurent pas car ils ne sont qu’hypocrisie puisqu’ils encouragent l’antisémitisme en favorisant les Musulmans, les antisionistes et les racistes anti blancs.

La conséquence de ce renouveau de l’antisémitisme est que des milliers de Juifs FRANCAIS quittent la France chaque année tandis que des milliers de Musulmans ETRANGERS y pénètrent légalement et illégalement avec la  volonté de nous imposer la charia. Il ne reste plus qu’à peine 300 000 Juifs en France alors que la population musulmane est estimée entre 6 et 10 millions.

Ce n’est pas un hasard si cette agression antisémite a eu lieu au moment où l’Assemblée nationale s’apprêtait à reconnaître la Palestine pour faire plaisir aux Musulmans.

Complément au 07/12/2014

D’après un article de Riposte laïque, les criminels se prénommeraient Ladji, Yacine et Omar. http://ripostelaique.com/creteil-les-vrais-coupables-sont-jakubowicz-et-ses-potes.html

Pour en savoir plus

Tout le monde se souvient des heures sombres de l’Histoire où les Juifs, en France, devaient porter l’étoile Jaune sur leur vêtement pour être plus facilement  reconnus, désignés, discriminés, déportés… De nos jours, à l’heure où l’on crie encore « mort aux juifs » dans les rues de Paris, sans provoquer aucune nausée dans l’opinion publique, ces moments délétères se sont mués en un amalgame nauséabond présentant tous les stigmates de : l’Antisémitisme, de l’Antisionisme, de l’Antijudaîsme.

nazislamist girls

 

Ainsi, porter une kippa dans la rue devient provocant, dangereux, et de risque fatal d’agression à 95% par des jeunes des banlieues, lorsque la presse veut bien nous divulguer les prénoms des agresseurs. Ainsi,  Ladji, Yacine et Omar ne font aucun doute sur leur appartenance communautaire et à leur volonté décervelée, d’appliquer à la lettre des prescriptions de la Charia envers les Juifs de ce pays, qu’ils haïssent, par religion interposée via les antennes paraboliques de nos cités.

L’islam est une idéologie violemment anti-juive, basée sur le coran, qui prône l’extermination des juifs, des chrétiens, et plus généralement des non-musulmans – avec une focalisation particulière sur les juifs.

Dès leur plus jeune âge, un très grand nombre de musulmans sont dressés à haïr les juifs, comme en témoigne l’agression antisémite dont a été victime une fillette juive, jeudi 4 décembre, à Lyon. (3)

Selon diverses sources [dont RTL], une petite fillette juive a été agressée par deux gamins musulmans de 8 et 9 ans parce qu’elle était juive. Les deux gamins issus de familles musulmanes maghrébines ont justifié cette agression antisémite en indiquant que « Les musulmans sont en guerre contre les juifs ! ».
Lyon: Agression antisémite d’une petite fille juive par deux gamins « parce que les musulmans sont en guerre contre les juifs ! »

Et le résultat de cet endoctrinement antisémite, c’est que, selon une étude récente, 83% des musulmans ont un préjugé raciste contre les juifs. (4)…

Gilles-William Goldnadel revient cette semaine sur l’agression à caractère antisémite de Créteil et sur les expérimentations de Najat Vallaud-Belkacem à l’école.

On aurait pu la croire plus modeste, au fur et à mesure de ses déconvenues électorales et intellectuelles.

Las, la gauche gauchisante n’est toujours pas décomplexée.

Coups sur coups, la voilà qui récidive.

D’abord, un rapport de l’éducation nationale sur la suppression de la notation auquel n’a pas dit non Mme Vallaud-Belkacem. Tout a été dit, et plutôt bien, de Luc Ferry a Éric Zemmour, sur l’absurdité d’une théorie soixante-huitarde d’essence bourdivine destinée à déchoir de leurs droits successoraux les «héritiers» privilégiés de la culture de classe.

Mais en réalité, et plus profondément, l’idéologie des petits maîtres post-marxistes est à replacer dans ce mouvement rageur qui s’applique à déstructurer compulsivement l’identité de l’être occidental.

Après l’avoir dépouillé de son état, de sa nation, de son sexe, gommer toute différence reconnaissable et quantifiable entre les individus intelligents et les autres devient un impératif utile, «puisque tous les hommes sont intelligents» à l’état de nature.

Dans ce cadre sublimement destructeur, il était délicieux de vouloir priver le français encore majoritaire d’un des symboles les plus festifs de sa culture historique: la crèche de Noël.

Et ici encore l’explication de cette ineptie gauchisante, de cette anti-divine bourde, par une crise de prurit laïcarde, encore qu’elle soit pertinente, est trop courte.

Car c’est la vieille fille aînée de l’église que les préfets de la république socialiste poursuivent de leur aigreur, et elle seule.

Quand le maire de Paris invite à ripailler pour la nuit du ramadan, de manière plus dispendieuse que d’admirer un santon en Vendée ou à Béziers, les arrière-petits-fils arriérés du petit père Combes se font moins maniérés.

Je sais aussi un journaliste à Radio France, Fabrice le Quintrec pour ne pas le nommer, qui se bat depuis des lustres pour ne pas être pénalisé sur son salaire – au rebours de ses confrères juifs et musulmans – quand il veut fêter l’Ascension ou l’Assomption.

Mais la bêtise bornée de la gauche gauchisante ne connaît point de bornes.

Un couple de jeunes juifs a été violenté à Créteil après avoir été ciblé spécifiquement.

Aussitôt, il n’est question que de lutter chaque jour contre l’antisémitisme.

À quoi bon ce prêchi-prêcha stérile, si c’est pour refuser de désigner, derrière ce tendre vocable de «jeunes», une haine allogène principalement d’origine islamique dont on sait pertinemment qu’elle est le premier terreau d’une violence non seulement antisémite mais encore anti-occidentale qui pourrit la vie des juifs et de ceux qui ne le sont pas.

Le Monde de cette semaine, tout en publiant un article sur le drame de Créteil dans lequel est reconnu le caractère antisémite du cambriolage suivi de viol, a publié une opinion de Nonna Mayer, dans laquelle celle-ci invite à plus de «rigueur» pour traiter de l’antisémitisme en France.

En substance, elle dénie toute pertinence au rapport Fondapol qui révèle que 8 musulmans sur 10 nourriraient des préjugés à l’encontre des juifs. Déni est le mot juste.

C’est avec la même cohérence, à défaut de rigueur, que la même dame, dans le mitan des années 90, considérait que les Français qui trouvaient l’immigration excessive étaient racistes et xénophobes.

Le premier ministre, ordinairement plus explicite, a déclaré que l’antisémitisme devait être un combat de tous les jours.

Personne ne m’empêchera d’écrire que ce 2 décembre dernier où l’extrême gauche et la gauche socialiste ont formé le vœu rien moins que pieux de déclarer un état Palestine pour caresser dans le sens du poil les barbus des cités, ne fut pas un jour de glorieux combat.

La veille, lors d’un débat télévisé, je reprochais à la sénatrice Benbassa la présence de certains de ses verts camarades à ces manifestations de juillet «en faveur de Gaza», où l’on cria mort aux juifs! Et attaqua des synagogues. Notre antiraciste revendiquée hurla à la calomnie.

Pour savoir qui dit vrai et qui ment je renvoie mes lecteurs au Figaro du 24 juillet, et notamment au rôle du maire EELV du deuxième arrondissement de Paris.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois
par jour en fin d’après-midi.

Manuel Valls, irréprochable sur le sujet, sermonna vertement les élus prétendument écologistes pour leur scandaleuse présence.

Mais ce sont ces mêmes Verts, ce sont les communistes, c’est le Front de gauche, également présents dans les manifestations de haine, que le premier ministre, que le premier secrétaire du parti socialiste, continuent de vouloir enrôler dans une union de la gauche dont ils ne sont toujours pas revenus.

Le combat de tous les jours est déjà terminé.

Ce combat, contre la bêtise, la violence et le conformisme intolérant, qui gâchent la vie des gens, et pas seulement des juifs, la droite n’a toujours pas compris qu’il était avant tout médiatique.

Je ne cesse ici et ailleurs de dénoncer les errements de l’audiovisuel de service public en la matière.

L’excellent «Observatoire des Journalistes et de l’Information Médiatique» (OJIM.fr) vient d’en donner récemment un exemple accablant.

Le vendredi 21 novembre, l’animatrice productrice de France Culture, Hélène Hazéra, par ailleurs transsexuelle et militante LGBT, a tenu au micro des propos invraisemblables sans que personne ne s’en offusque.

Interrogé(e) sur le thème de la transsexualité abordée dans les médias, celle-ci a en effet estimé très sérieusement et avec agacement qu’«il faudrait prendre tous les journalistes et les mettre dans des camps de travail et leur faire un peu de remise à niveau!»

On imagine le sort d’un intellectuel de droite qui aurait eu la funeste idée de proposer un tel programme pour contraindre les journalistes de service public à une plus grande neutralité.

"

  1. je suis perso l’ami de tous les musulmans et je suis judéophobe car antisémite ne convient pas dans mon cas puisque je suis l’ami éternel et indéfectible d’une partie (la plus importante) des sémites. Je suis atterré par cet espèce de torchon « sionisant » sur lequel je suis tombé par hasard en faisant des recherches sur Abdennour Bidar.

    J'aime

    Réponse
    • Merci pour cette contribution de poids
      Votre bienveillance est remarquable pour les victimes de l’antisémitisme et de la judéophobie réunis
      Bel exemple du « vivre ensemble »

      Ami de tous les musulmans

      , y compris ceux qui ont assassiné 230 personnes vivant en France au nom de l’islam ?

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :