Flux RSS

Arbres des Buttes-Chaumont. Le Ginkgo biloba. On peut manger ses feuilles et ses graines

Le Ginkgo biloba est un arbre fossile qui se caractérise par la beauté de la forme en éventail de ses feuilles, ses vertus médicinales, sa croissance rapide, sa résistance aux parasites et aux maladies. On le surnomme arbre aux quarante écus ou arbres aux mille écus du fait de la couleur or de ses feuilles en automne.

The ancient Chinese name for Ginkgo is yingo, or silver fruit,. This got changed Ginnan in Japanese but in Kanji characters that can also be pronounced Ginkyo.  When Engelbert Kaempfer, the first Westerner to see the species, wrote down the name in 1712 his “y” was misread as a “g” and we’ve been saying it wrong since. Biloba means two lobes and refers to the lobed leaf. It is also called the Maidenhair Tree referring to the fan-like leaflets of the maidenhair fern. http://www.eattheweeds.com/ginkgo-putrid-perfection/

L’ancien nom chinois pour Gingko est yingo ou fruit d’argent. En japonais, le nom est transformé en ginnan ce qui peut être prononcé ginkyo en kanji. Quand Engelbert Kaempfer, le premier occidental à repérer cette espèce, transcrivit son nom en 1712, la lettre « Y » fut mal lue et transformée en « G », ce qui explique que nous disions « Ginkgo » au lieu de « ginkyo ».

Biloba signifie « deux lobes » en latin. L’arbre est aussi appelé « arbre de la demoiselle » en référence à la forme en éventail de la feuille.

Le Ginkgo aurait traversé au moins 5 000 ans malgré la sécheresse, l’âge de glace et même la catastrophe nucléaire de Hiroshima. L’espérance de vie d’un arbre serait de mille ans.

Ginkgo Biloba HiroshimaLe Ginkgo qui a survécu à l’explosion nucléaire de Hirochima. http://www.ginkgo-biloba.fr/hiroshima-ginkgo-biloba.html 

Feuille de ginkgo fossilisée Source image http://www.eattheweeds.com/ginkgo-putrid-perfection/

Le Gingko biloba est planté dans de nombreux parcs et rues de France pour ses nombreuses qualités botaniques y compris l’importance de sa frondaison qui donne beaucoup d’ombre et sa silhouette à la fois souple et pyramidale. Toutefois, les jardiniers recommandent de sélectionner des arbres mâles car l’arbre femelle produit une grande quantité de fruits qui dégagent une odeur pestilentielle, odeur de fromage pour certains, odeur de putréfaction, de vomi et d’excréments pour d’autres.

Ce jour, au pied d’une grand Ginkgo, ma chienne dévorait les fruits tandis qu’une dame asiatique les cueillait pour les consommer et qu’une dame française les récoltait pour les planter dans son jardin. Rentrée chez moi, je me suis précipitée sur Internet pour savoir si ces fruits étaient vraiment comestibles. Je savais déjà que le Ginkgo a donné son nom à un médicament qui améliore la circulation sanguine mais, étant donné leur puanteur, je n’avais pas imaginé qu’on put en consommer les fruits. Un a priori idiot car, après tout, je mange bien du fromage-qui-pue et les asiatiques raffolent du durian qui ne sent pas la rose mais qui traité en chips a un délicieux goût acidulé-sucré. Je trouve ces délicieuses chips dans les magasins asiatiques (Tang, Sourire du printemps et autres).

De nombreux sites affirment que le fruit n’est pas comestible et qu’il serait toxique. D’autres, surtout les sites anglophones, disent au contraire que la chair du fruit peut être consommée en petites quantité et que son amande grillée est délicieuse, qu’elle rappelle la pistache et qu’elle agrémente de nombreux plats asiatiques, qu’elle est très populaire en Corée.

La Connectrice

Les fruitsdu ginkgo biloba. Source image http://deslivrespourguerir.over-blog.com/pages/Le_ginkgo_biloba_larbre_aux_mille_ecus-1615410.html

Gingko Nut and Leaf

Feuille de ginkgo en automne et noyau du fruit dans sa coque. Source image http://www.wildmanstevebrill.com/Clippings.folder/FreeLunch.html

Permalien de l'image intégrée

Festival du ginkgo à Sobue, Inazawa, Aichi, Japan. Source image https://twitter.com/hashimura/media

Comment préparer les amandes (pas plus de 5/jour)

Il est recommandé de ramasser les fruits avec des gants et d’éviter le contact avec la peau car ils contiennent des principes qui peuvent être allergènes. On les lave et on les presse pour faire sortir le noyau. La chair du fruit est utilisée pour le compost.

Après avoir grillé le noyau, on le fait griller au four ou dans une casserole avec un peu d’huile. Avec la chaleur, la coquille s’ouvre comme celle d’une pistache. Attention, elles sautent dans la poele sous l’effet de la chaleur.

Quand les coques sont ouvertes, on extrait l’amande qui est de couleur verte et on la fait griller de nouveau avec un peu d’huile ou au four.

Les amandes grillées se mangent nature ou parsemées sur un plat salé ou sucré ou jetées dans une tasse de thé.

Vidéo sans parole, de l’arbre à l’amande toute verte

Vidéo commentée en anglais. Grillée, l’amande se consomme nature. Elle est verte comme la pistache mais aurait plutôt un goût de noisette.

Les feuilles fluidifient le sang

Source image http://deslivrespourguerir.over-blog.com/pages/Le_ginkgo_biloba_larbre_aux_mille_ecus-1615410.html

Les feuilles contiennent des terpènes et des proanthocyanidines qui agissent sur les maladies suiventes. De nombreuses études scientifiques ont démontré les effets bénéfiques des feuilles de ginkgo biloba

-pertes de mémoire et démence séniles (alzheimer) liées à l’âge (améliore la fluidité de la circulation sanguine dans le cerveau)

-dégénérescence maculaire et rétinopatie diabétique (améliore la fluidité sanguine dans le nerf optique et évite les caillots)

-améliore la circulation périphérique comme la maladie de Raynaud

-vertige des hauteurs

-dysfonctions érectiles

Risques

-hémorragies internes si mauvaise prescription du fait de ses vertus fluidifiantes du sang

-ne pas utiliser avec des anticoagulents (aspirine, ibuprofène, etc.)

Les feuilles se consomment en petites quantités

  • Salade

On cueuille les feuilles fraîches de préférence fin de printemps/début été. Respecter l’arbre en prenant les feuilles.

  • Boisson

Les feuilles fraîches peuvent être consommées en salade ou mixés dans des boissons. 

Recette à 3.17

  • Tisane

La tisane de feuilles de ginkgo est plus efficace si on y ajoute du gotu kola et du tulsi  (basilic sacré).

Le ginkgo à travers le monde

Un site qui rassemble des photos de ginkgo et de tout ce qui lui est relié, à travers le monde. Magnifique !

https://twitter.com/theginkgopages?cn=cmV0d2VldA%3D%3D&refsrc=email

Une réponse "

  1. Pingback: Arbres des Buttes-Chaumont, c’est la saison du Gibkgo | Laconnectrice's Weblog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :