Flux RSS

Persécution quotidienne des coptes en Libye

Les coptes, communauté chrétienne la plus ancienne du Moyen-orient, sont régulièrement persécutés par les Musulmans en Egypte où ils représentent environ 10% de la population mais aussi en Libye où ils trouvent du travail sur les chantiers de reconstruction.

Nous venons d’apprendre que 21 coptes travaillant en Libye avaient été enlevés et décapités par l’Etat islamique. Dans le reportage ci-dessous, on apprend que 13 cousins d’un même village du Sud de l’Egypte font partie des victimes et que le quotidien de ces migrants économiques est une vallée de persécutions.

Alors que chez nous les musulmans se plaignent de discriminations pour un oui ou un non, dans les pays musulmans il est interdit de pratiquer une religion autre que l’Islam, d’y construire des églises, des synagogues ou autres temples. Les chrétiens d’Orient dont les coptes (« copte » signifie « égyptien ») y sont persécutés au quotidien, discriminés dans la vie professionnelle, harcelés, menacés, leurs églises sont brûlées et ils sont assassinés épisodiquement.

Ces agissements criminels sont vraisemblablement le fait de faux musulmans mais on se demande pourquoi les vrais musulmans ne protestent pas haut et fort contre ces crimes et cette absence de réciprocité entre pays chrétiens et pays musulmans. Leur outrecuidance à exiger de nous davantage de mosquées et de considération pour leurs mœurs barbares continue pourtant à trouver des soutiens parmi nos dirigeants et les dhimmis de service.

La Connectrice

Note : Les coptes portent une croix tatouée à l’intérieur du poignet ou à l’intersection du pouce et de l’index

Source photo http://www.lavie.fr/religion/les-coptes-inquiets-face-a-la-montee-des-islamistes-23-11-2011-22084_10.php

Source photo http://www.aed-france.org/projets/urgence-egypte/

« Quand ils voyaient la croix tatouée sur notre poignet, ils nous frappaient et volaient notre argent » 

http://www.lorientlejour.com/article/911639/-quand-ils-voyaient-la-croix-tatouee-sur-notre-poignet-ils-nous-frappaient-et-volaient-notre-argent-.html

Dans l’église sans toit d’un village pauvre du sud de l’Égypte s’élèvent les prières funèbres des familles de treize cousins chrétiens coptes décapités en Libye par les jihadistes de l’État islamique (EI). Mohammad el-Shahed/AFP
TÉMOIGNAGESDouleur et soif de vengeance pour les proches des chrétiens décapités.
OLJ
17/02/2015

Dans l’église sans toit d’un village pauvre du sud de l’Égypte s’élèvent les prières funèbres des familles de treize cousins chrétiens coptes décapités en Libye par les jihadistes de l’État islamique (EI). Les proches laissent éclater leur douleur et leur soif de vengeance durant la messe organisée quelques heures après le choc provoqué par la vidéo de l’EI montrant la décapitation de 21 chrétiens coptes kidnappés en janvier en Libye. Treize d’entre eux venaient du village d’al-Our, dont Kirollos Boshra, mort à 22 ans. « Mon fils a rejoint la Libye il y a 40 jours, après avoir fini son service militaire, pour gagner de l’argent et préparer son mariage », se lamente son père Boshra Fawzi. « Il est parti pour épouser le ciel, il va avoir la chance de rencontrer le Christ », ajoute ce fonctionnaire d’une cinquantaine d’années. Comme lui, d’autres hommes, vêtus de la traditionnelle djellabah du sud de l’Égypte, laissent libre cours à leurs sanglots dans l’église.

En outre, des lamentations de femmes, habillées en noir et les cheveux couverts d’un voile, s’échappent aussi d’une maison où elles se sont réunies, au milieu des rues étroites et poussiéreuses du village, bordées de petites bâtisses en terre ou en brique rouge. Dans cette province de Minya, la minorité copte, qui représente moins de 10 % de la population égyptienne, est très présente et parfois victime d’attaques ou de vexations. Comme des centaines de milliers de leurs compatriotes travaillant en Libye dans le secteur de la construction ou des services, les treize chrétiens d’al-Our avaient immigré dans l’espoir d’une vie meilleure. Kirollos Boshra gagnait ainsi près de 22 euros par jour, soit cinq fois plus que ce qu’il pouvait espérer dans sa province natale. Tous cousins, ces hommes habitaient ensemble en Libye avant que les jihadistes de l’EI ne prennent d’assaut leur domicile et ordonnent au propriétaire de leur livrer « les chrétiens », rapportent leurs proches.

« Venger la mort de nos fils »
De nombreux villageois, revenus sains et saufs de Libye, dénoncent les exactions dont ils ont été victimes en raison de leur religion, dans un pays où les autorités n’arrivent pas à contrôler les dizaines de milices armées qui font la loi. « Des Libyens nous faisaient descendre de nos voitures sous prétexte de vérifier nos passeports, et quand ils voyaient la croix tatouée sur notre poignet, ils nous frappaient et volaient notre argent », se souvient Emad Khalaf, 35 ans, rentré de Benghazi depuis près de 8 mois.
La violence de la vidéo diffusée par l’EI a semé la panique parmi les familles ayant toujours un proche coincé en Libye. « Mon frère est plombier à Misrata depuis un an et demi, sa femme et ses enfants sont avec lui », raconte, angoissé, Daoud Aziz. « Il m’a appelé aujourd’hui, il veut rentrer immédiatement, mais le premier avion qu’il a trouvé est dans deux semaines. » Pour les familles des victimes, le seul espoir reste maintenant de pouvoir récupérer les corps pour organiser un enterrement. Mais la soif de vengeance est bien présente. « Il faudrait que le président Abdel Fattah al-Sissi nous laisse nous enrôler dans l’armée, et nous envoie là-bas afin que nous puissions venger la mort de nos fils », assène M. Fawzi.
Dans l’immédiat, les autorités ont notamment promis plus de 22 000 euros de compensations aux familles des victimes, la moitié de cette somme ayant été offerte par une entreprise privée.
Mais pour Isis, qui a perdu ses deux fils Samuel, 26 ans, et Bishoï, 23 ans, « rien ne peut remplacer vos enfants ».
Mona SALEM/AFP

"

  1. 1. Je ne t’attaque pas tu es totalement libre d’effacer tout commentaire 2. Tu ne fais pas qu’informer tu donnais un avis. Whatever… Mon point était que demander aux personnes d’origine arabo-musulmane de condamner plus que les autres des actes barbares, est justement injuste, autant sur un plan humain personnel que sur un plan étatique.

    J'aime

    Réponse
    • 1-je n’aime pas modérer les commentaires et je ne le fais que quand ils sont vulgaires
      2-je ne demande pas aux musulmans de condamner plus que les autres mais de condamner haut et fort en tant qu’oumma

      J'aime

      Réponse
  2. Mais de quoi tu parles exactement ? A cause de mes origines je dois crier plus fort que les autres ? Sur un plan personnel je suis aussi terrifiée que n’importe qui par ces criminels et je suis DOUBLEMENT MENACÉE : par ces fous qui me considèrent une mauvaise musulmane et par tes semblables qui me font un procès d’intention. Sur un second plan national quest ce que tu veux qu’un pays aussi petit et pauvre et politiquement fragile de faire ? On n’a ni armée ni stratèges car on vient juste de sortir de 23 ans de dictature et de misère intellectuelle que les politiques de ton pays des droits de l’homme soutenait à 100%!!

    J'aime

    Réponse
    • Bonsoir,
      Il suffirait simplement de se rallier au bien commun français en désavouant haut et fort l’impérialisme musulman et en clamant tout aussi haut et fort votre amour de la France et votre respect pour les lois de la République.
      A part ça vous ne précisez pas quel est votre pays …

      J'aime

      Réponse
      • Je parle de la Tunisie. Et j’espère que ta réponse relève de l’ironie, sinon, je pense que je vais arrêter cette discussion ici.

        J'aime

        Réponse
        • Oh Sweetheart, vous vous prenez pour qui ? Vous êtes sur MON blog, une invitée qui doit respecter MES régles
          Un peu de savoir vivre, que diable !
          Je pensais que vous étiez française étant donné que vous n’aviez rien précisé, prenez-vous en donc à vous même pour la confusion que vous avez créée
          Quand on a envie de débattre, on pose les termes clairement et on n’agresse pas une blogueuse qui se donne du mal pour informer bénévolement avec le désir d’être la plus juste possible

          J'aime

          Réponse
        • Je viens d’aller voir votre blog que je trouve intéressant
          Il est d’autant plus regrettable que vous m’agressiez …

          J'aime

          Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :