Flux RSS

Une Egyptienne a du se travestir en homme pour nourrir sa famille

Publié le

Pendant quarante-trois ans, une Egyptienne s’habille en homme pour nourrir sa famille

Aujourd’hui âgée de 64 ans, Sisa Abu Daooh continue à cirer des chaussures à Louxor pour nourrir sa fille Houda et ses petits-enfants. Elle vient d’être honorée par les services sociaux de Louxor (The Social Solidarity Directorate of Luxor ). Source photo http://english.alarabiya.net/en/perspective/features/2015/03/17/Egypt-honors-mother-who-dressed-as-man-for-43-years-to-provide-for-family.html

Sisa Abu Daohh à la télévision égyptienne.
Devenue veuve pendant sa grossesse Sisa Abu Daooh , cette femme courageuse s’est travestie en homme pour transgresser les interdits sexistes de sa communauté. « « J’ai préféré travailler dur, porter des briques ou des sacs de ciment, cirer des chaussures, plutôt que mendier dans la rue pour gagner de quoi vivre et faire vivre ma fille et ses enfants, raconte-t-elle aujourd’hui à Al-Arabiya News. Pour me protéger des hommes, de leurs regards méchants et ne pas être stigmatisée à cause des traditions, j’ai décidé d’être un homme… de m’habiller comme eux et de travailler avec eux dans les villages où personne ne me connaissait. »
En 2013, l’Egypte remportait le triste titre de pire pays pour les femmes dans le monde arabe, selon une évaluation de la Fondation Thomson Reuters, derrière l’Irak, l’Arabie saoudite, la Syrie et le Yémen. Outre la discrimination dans le monde du travail et des salaires moindres, la quasi-totalité des Egyptiennes ont été victimes d’un harcèlement sexuel, jugé « endémique » dans un rapport des Nations unies réalisé en avril 2013…

En Égypte, près de 90% des femmes sont excisées malgré l’interdiction officielle.

Pour en savoir plus

  • Hélène Soumet. Les travesties de l’Histoire. Editions First, Paris mai 2014 , 255 pages. 19,95 €
  • Les ouvrages d’Hélène Soumet

www.helene-soumet.fr

http://www.amazon.fr/H%C3%A9l%C3%A8ne-Soumet/e/B004Z2TUF0

  • La discrimination des femmes est universelle et intemporelle. Les femmes ont toujours été soumises à la loi des hommes qui visait à les cantonner à la reproduction, leur service et leur  plaisir. Certaines, à toutes les époques de l’Histoire ont tenté d’échapper à leur condition subalterne en se travestissant en homme car, jusqu’au XXème siècle en Occident, il n’y avait pas d’autre alternative que tenir un rôle de femme ou tenir un rôle d’homme. Les attributions des unes et des autres étaient extrêmement précises et y déroger constituait un acte contre nature qui était sanctionné par les lois et les religions. En conséquence, le costume des hommes codifiait la virilité en s’inspirant des arts de la chasse et de la guerre tandis que celui des femmes était codifié pour limiter leurs mouvements afin qu’elles incarnent l’idéal féminin de grâce, de douceur, de maternité et de soumission…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :