Flux RSS

Airbus Barcelone-Düsseldorf. Pourquoi encore des boîtes noires à l’ère du « Cloud » ?

Publié le

Horreur de l’horreur. Aux dernières nouvelles (15h jeudi 26 mars) le copilote aurait délibérément commandé la descente de l’avion contre la montagne ! Il aurait profité de la sortie du commandant pour bloquer la porte du cockpit sur le mode super sécurité en calculant que celui-ci n’aurait pas le temps de le débloquer. Le copilote, Andreas Lubitz, âgé de 28 ans vivait entre son domicile à Düsseldorf et celui de ses parents à Montabaur où il était membre du club d’aviation local depuis son adolescence. La thèse du suicide est évoquée sans conviction. La thèse d’un attentat terroriste est écartée avec une ferme conviction …Quels que soient les causes d’un crash délibéré, il reste que 150 personnes ont vu leur dernière heure arriver en toute conscience, leurs cris enregistrés par la boite noire en témoignent. LC

Montage video en hommage aux chanteurs Maria Radner et Oleg Bryjak

RIP

Hommage aux victimes de l’Airbus A-320 Barcelone-Düsseldorf et sincères condoléances à leurs familles

Maria Radner, contralto, victime du crash avec son mari et leur bébé. Elle interprète ici Mahler Symphony N°3 (« O Mensch gib Acht »)

Cette nuit, le New York Times publiait des extraits de la conversation tenue dans le cockpit de l’Airbus qui s’est écrasé dans les montages de Digne. La boite noire ayant été retrouvée rapidement après le crash. http://www.nytimes.com/2015/03/26/world/europe/germanwings-airbus-crash.html?emc=edit_na_20150325&nlid=63815623&_r=0

The French aviation authorities have recovered an audio file from the cockpit voice recorder, but did not say whether it was partial or complete. Credit Bureau d’Enquetes et d’Analyses, via Associated Press

Ces extraits de la boite noire retrouvée révèlent que le pilote ou le copilote est sorti du cockpit et qu’il n’a pu y retourner, la porte étant fermée comme il se doit mais le pilote enfermé ne répondant pas aux coups frappés de plus en plus fort contre la porte par le collègue.http://www.leparisien.fr/faits-divers/en-direct-crash-a320-l-un-des-pilotes-bloque-hors-du-cockpit-selon-la-boite-noire-26-03-2015-4638955.php

Cette information épaissit le mystère qui plane autour des causes de ce tragique accident. On apprend par ailleurs que le copilote n’avait « que » 650 heures de vol mais une experte affirme que la formation des pilotes de la Lufthansa est extrêmement pointue et rigoureuse.

Les centaines de commentaires qui suivent l’information sur le contenu de l’enregistrement des bruits du cockpit, dans l’article du NYT, convergent vers la même question : pourquoi à l’heure où on peut envoyer tout et n’importe quoi dans les nuages-le Cloud- utilise-t-on encore ces boites noires vulnérables et irrécupérables lorsqu’elles tombent au fond des abysses océanes ?

Les lecteurs du NYT s’inquiètent de cette faille dans les systèmes de sécurité aéronautiques car, écrivent-ils, il est indispensable de comprendre les causes des accidents aériens pour éviter qu’elles se reproduisent et aussi pour donner des informations aux familles afin qu’elles puissent avancer sur le chemin du travail de deuil. Certains se demandent même s’ils peuvent faire confiance à des compagnies aériennes qui négligent à ce point les enregistrements des données de vol humaines et matérielles.

Ces lecteurs du NYT pensent qu’il ne devrait pas être compliqué d’envoyer les données de vol en temps réel, par satellite, vers les tours de contrôle et autres services d’observation et sécurité aériens.

"

  1. Bonjour,
    650h « seulement ». C’est pour cette raison qu’il est co-pilote, et non commandant de bord. Comme dans tous métiers, il faut laisser la chance aux jeunes, et leur permettre d’apprendre aux côtés des meilleurs. Sinon, comment voulez-vous qu’il y ait une relève ? C’est déjà difficile pour nous de pouvoir nous intégrer dans la société.

    650H de vol, à raison d’une moyenne de 2h30 de vol sur des courts trajets, ça fait quand même 260 vols. Cela me semble satisfaisant pour être à même de piloter un avion, qui plus est toujours sous l’égide d’un commandant de bord.

    Concernant le « cloud », c’est une aberration des médias et des gens qui ne connaissent rien au milieu aéronautique, et encore moins de le monde des IT. Il s’avère que je suis passionné d’aviation, et que je travaille dans l’informatique.

    Un crash d’avion, c’est complexe. Pour le décrypter, vous devez être en mesure d’avoir des informations vitales, fiables, non altérables. Les boites noires représentent un moyen performant pour garantir cette sécurité.
    Leur problématique, c’est la résistance aux crashs, et leur localisation après incident, notamment en milieu aquatique.
    Leur avantage, c’est qu’elles sont inviolables, peu couteuses, et dans l’ensemble de l’histoire aéronautique, fiables.

    La solution du cloud est une mauvaise solution. Déjà parce qu’elle pose le question de l’intégrité des données. Les données devront être envoyées quelque part, mais où ? Qui a la responsabilité de ces données ? Les compagnies ? Imaginez un seul instant qu’une compagnie low cost soit mise en défaut pour maintenance mal exécutée. Laisseriez-vous la clé de la boite noire à cette entreprise afin qu’elle falsifie ou altère le contenu envoyé afin de se libérer du poids que représente ces preuves ?

    Comment envoyer ces données qui plus est ? Internet n’est pas disponible partout sur le globe (zone crash Rio Paris par exemple). Vous devrez donc passer par des satellites. Encore une fois, qui a le contrôle de ces satellites ? 1 seul compagnie ? = monopole, dangereux. Plusieurs compagnies ? Gouvernements ? Et vous avez un conflit géopolitique qui interviendra (cas du MH370 avec Malaisia Airlines).

    Comment garantir que les flux ne soient pas piratées ? La sécurité n’existe pas en informatique, surtout du camps des « gentils ». Je ne parle même pas du pouvoir de la NSA, capable de pirater le téléphone de Angela Merkel !

    Imaginez en outre la quantité d’informations qui seraient envoyées dans le monde entier ! Et si jamais le satellite ou l’équipement informatique de réception tombe en panne ? Vous perdez des preuves.

    Les boites noires ont leur défaut, mais elles garantissent la pérennité des informations qui s’y trouvent, sauf cas extrêmes. Surtout, elles permettent assurément d’avoir des informations vitales, non altérées, lors de leur ouverture. Il est impossible pour un membre d’équipage de les retirer, les ouvrir.

    Dernier point, quel coût ? Aujourd’hui c’est la crise. Plus personne (en tout cas les gens « moyens » dont je fais partie) ne roulent pas sur l’or. Seriez vous prêt à payer plus l’installation et la gestion des ces boites noires pour votre « sécurité » ? Une sécurité qui n’a d’utilité que si vous vous crashez…
    On demande également aux PNC de tenir la porte des toilettes désormais pour assurer la sécurité du cockpit. Les PNC à qui ont demande déjà beaucoup, à moindre coût (germanwing était sous le coup d’une grève record avant le crash). Ces mesures vont juste rajouter de la suspision et dégrader l’ambiance à bord des avions.
    Ne pensez-vous pas qu’un suicide, après tout, ne peut-être évité ? Voyez-vous, on placarde des affiches de jeune homme qui a pu peut-être souffrir dans son enfance (ça n’excuse en rien son geste !), et qui aurait eu le malheur d’avoir des dépressions dans sa vie. Dois-t’on pour autant le priver de toute vie possible sous peine de « rechute » ? Renaud a bien eu des périodes douloureuses, France Gall aussi. Les as-t-on écarté comme de vulgaire paria ? non. Et à côté de ça, vous avez un directeur d’école accusé de pédophilie, qui a subit un arrêt pour des problèmes pédophile, et rien n’est inscrit dans son casier, il peut continuer de travailler dans le même environnement, et sa photo n’est placardée nulle part, point final.

    Bref, au final, je trouve qu’il y a un emballement médiatique terrible, encouragé par les médias à grands renforts de pseudo experts, ainsi que des citoyens lambda de plus en plus connecté avec leurs appareils, tandis que le cerveau lui semble ne plus l’être !
    Prenons le temps de réfléchir à des mesures concrètes, simples, rapides, sans supplément de coûts, et avec le recul nécessaire. Jeter en pâture ce qui a marché pendant 50 ans parce qu’il y a ça et là des exceptions…

    Je pense qu’il faille plutôt encourager les compagnies à renouveler les boites noires (cas du Air Algérie de Juillet 2014) lorsque les appareils sont vieux. Peut-être prévoir une meilleure maintenance de ces dernières au cours de maintenances récurrentes. Également revoir les procédures en matière de sécurité des avions ? cette porte blindée est-elle toujours nécessaire vu l’ensemble des autres mesures prises en aéroports pour contrer les actes terroristes ?

    Cordialement.

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Bonjour,

      Je vous remercie d’avoir pris le temps de nous éclairer.
      Je Ne commenterai pas vos explications techniques contre le « cloud » ou en faveur des boites noires car je ne connais pas le sujet comme vous et je n’ai fait que rapporter ce que j’ai lu, en particulier chez les lecteurs du NYT.

      Pour ce qui est du suicide et du passage à l’acte criminel on ne peut pas comparer les conséquences de la fragilité d’un pilote à celle de chanteurs, la fragilité étant une manifestation de leur sensibilité qui leur permet d’être créatifs et artistes. Renaud n’a jamais tué 150 personnes d’un coup.

      Dans le cas d’Andreas Lubitz il y avait des signaux si forts que le centre de formation de Phoenix l’avait déclaré inapte et la Lufthansa n’en a pas tenu compte malgré un congé maladie d’une année avec continuité de soins psychiatriques après l’hospitalisation. Je comprends qu’il soit triste d’empêcher un passionné d’aviation de voler mais quand il s’agit de la vie de centaines de personnes on se doit d’être réaliste.Lisez ce que j’en pense dans mon billet de ce jour « >https://laconnectrice.wordpress.com/2015/03/27/la-lufthansa-confie-les-passagers-a-un-pilote-malade-une-affaire-dargent/
      Je ne juge pas les personnes qui souffrent mais j’estime que leur entourage personnel, familial et professionnel doivent assumer leur responsabilité afin qu’elles ne se mettent pas en danger et ne mettent pas en danger la vie d’autrui. Dans le cas d’Andreas, il semble évident, sous réserve de plus d’information, que l’entourage a préféré fermer les yeux.
      Cordialement, LC

      J'aime

      Réponse
  2. Evidemment…cela serait un moyen supplémentaire en cas de défaut de boite noire!

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :