Flux RSS

« le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres. » Romain Gary

héros de la France libre, Compagnon de la Libération et gloire littéraire du XXe siècle : Romain Gary. Elle figure en page 371 de son unique essai, Pour Sganarelle (Gallimard, 476 pages, 25,40 €), publié en 1965. « La haine, celle de l’impuissance, est en eux [les critiques d’extrême-droite], ce qui est naturel dans le nationalisme : le patriotisme, c’est d’abord l’amour, le nationalisme, c’est d’abord la haine, le patriotisme, c’est d’abord l’amour des siens, le nationalisme, c’est d’abord la haine des autres. »

Gary savait de quoi il parlait. Juif confronté à l’antisémitisme, il avait également été victime du racisme ordinaire aux Etats-Unis où, avec son teint hâlé et sa moustache, on l’avait souvent pris pour un Mexicain, autant dire un métèque. Il avait aussi traité ce sujet dans son roman, Chien blanc (1970).

………………………………………………………

Elle figure en premier lieu dans son premier roman « Education européenne » paru en 1945 (qu’on trouve en Folio, n° 203). Voici le passage en question (page 246, à la fin du chapitre 31) :

– J’aime tous les peuples, dit Dobranski, mais je n’aime aucune nation. Je suis patriote, je ne suis pas nationaliste.
– Quelle est la différence ?
– Le patriotisme, c’est l’amour des siens. Le nationalisme, c’est la haine des autres. Les Russes, les Américains, tout ça… Il y a une grande fraternité qui se prépare dans le monde, les Allemands nous auront valu au moins ça…

Source http://savatier.blog.lemonde.fr/2012/05/01/rendons-a-romain-gary-ce-qui-lui-appartient/

Je recommande la lecture complète de ce texte sur la culture de nos présidents et leurs citations littéraires, texte publié en 2012.

 

"

  1. Je suis pessimiste présentement pour la France, le Québec et ailleurs naturellement.
    Je ne peux ouvrir la vidéo.
    J’ai un 33 tours de Barbara acheté autour des années 70 que j’ai beaucoup écouté. Elle ne laisse pas indifférent!

    J'aime

    Répondre
  2. Le patriotisme et le nationalisme sont-ils déjà des mots proscrits, enchaînés, malade de la peste dans le courant mondialiste où tout doit de fondre, se confondre et se désagréger pour reprendre vie sous une autre forme. Toujours est-il que chez moi, ces deux mots conduisent au rejet par, simplifions, les élites à la mode.

    J'aime

    Répondre
    • Même constat ici
      Avez-vous lu mon article sur ma distribution de drapeaux ?

      Mais aujourd’hui, journée nationale de deuil, le Président Hollande appelle le peuple à pavoiser …On verra le résultat …
      Moi je n’ai pas attendu ses ordres, je pavoise depuis au moins une semaine, je l’aurais fait tout de suite si j’avais facilement trouvé des drapeaux. Mais maintenant, on commence à voir des boutiques qui en vendent
      Ah, ces Français qui ne savent pas aller droit au but parce qu’ils se croient plus intelligents que tout le monde en faisant des raisonnements fumeux qui ne conduisent qu’à des tergiversations mortelles

      J'aime

      Répondre
      • Je viens de lire votre article sur la distribution des drapeaux. Quel courage surtout avec la réaction des Français de « souche » (1). Alain Finkielkraut : «Nous vivons la fin de la fin de l’Histoire», je le crois aussi. La chute de la France est la chute de l’Occident et sa soumission par l’islam, donc la fin d’un monde, de son histoire de quelques siècles. Cependant, je dois dire qu’il ne faut surtout pas abdiquer. Votre « combat » du drapeau est loin d’être vain. Paris c’est Paris, qu’en est-il des régions par rapport au drapeau?

        Le nationalisme: les Américains demeurent nationalistes, les Japonais aussi et autres…et malgré tout, on les laisse tranquille sur la définition de ce mot empoisonné par les chambres à gaz. Les Américains, quand ils viennent chez nous, ils ont leurs petits drapeaux et ça ne dérange personne.

        (1) Chez moi dire Québécois de souche équivaut à du raciste. Le PM du Québec actuel a dit que nous sommes tous des immigrants! Pas moi, mes premiers ancêtres viennent du Poitou et de Paris. mes parents ont même été colons dans les années 30 durant la crise. Je suis Québécois de souche et je n’ai rien contre ceux qui immigrent ici non pas en conquérant mais en tout respect de notre nation ou peuple.

        J'aime

        Répondre
        • Je suis peut-être plus inconsciente et naïve que courageuse.
          Ce jour dans le métro, journée de deuil avec invitation du Président à pavoiser, beaucoup de gens ont refusé et, encore une fois, ce sont les étrangers qui venaient m’en demander !
          Une jeune femme a été particulièrement agressive « je suis libre de faire ce que je veux »
          Par contre, une autre très jolie et souriante avait dessiné le drapeau tricolore sur ses paupières, c’était adorable

          Je ne peux pas vous répondre sur les régions, je n’ai pas examiné la question
          Par contre, ce jour dans mon quartier Paris 19ème, très peu de drapeaux aux fenêtres et dans le 13ème, c’était pareil. Par contre j’ai vu un drapeau à l’intérieur de la poste de l’avenue D’ivry et les bus de la RATP pavoisaient sur ordre.

          Je constate que vous avez au Québec le même problème que nous avec le patriotisme et l’identité nationale. Je croyais que les Québécois étaient plus évolués que les Français 😉

          Avez-vous entendu cette belle chanson de Barbara interprétée par la cantatrice Nathalie Dessay au cours de la cérémonie en hommage aux victimes aux Invalides ? https://youtu.be/gn1D9UtyuAU

          J'aime

          Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :