Flux RSS

Il vaut mieux niquer la France que caricaturer Mahomet

On peut niquer la France, brûler son drapeau, insulter les Français, transgresser les lois de la République, tout cela sans risques. Les zélites vous pardonneront ou pire vous excuseront au nom de leur culpabilité post-coloniale, de relents de marxisme mal digérés, de l’anticapitalisme, de l’antisionisme, de l’antiaméricanisme, de la haine de soi et de la passion pour l’Autre, typiquement un djeun auquel on refuse l’entrée en boite ou le djeun ignare, inculte, agressif, impoli et magouilleur au profit des siens qu’aucun patron ne voudra embaucher dans son entreprise. Les fautes, crimes et délits de l’Autre seront respectés par les institutions et les droitsdel’hommiste au nom de l’antiracisme.

Par contre, si vous osez vous rebeller contre l’islamisation, si vous osez critiquer la religion-de-paix-et-d’amour, si vous caricaturez son prophète bien aimé, c’est la mort au pire et au mieux l’accusation de racisme, d’intolérance, de fascisme, d’extrême droitisme, les menaces et l’ostracisme.

Les musulmans, soit-disant « stigmatisés » stigmatisent les non musulmans sans vergogne avec l’appui des gouvernants, des partis politiques, de certains artistes et intellos en vogue et de tout ce que la France compte de bien pensants, sachant que la bienpensance est à géométrie variable.

Or, s’il y a en France une véritable discrimination qui ne cesse de progresser au rythme de l’islamisation, c’est le sexisme qui relègue les femmes au rôle d’assistante, de pute, de mère porteuse, de repos du guerrier, de servante, de bonniche, de faire valoir et de potiche. L’islam qui méprise les femmes arrive à point pour renforcer les machos dans leurs prérogatives et leur gestion catastrophique de la France, de l’Europe et du monde.

La discrimination universelle des femmes est semble-t-il bien moins injuste que porter plainte contre ceux qui niquent la France et appellent au viol de ses femmes.

La Connectrice

image: http://lagauchematuer.fr/wp-content/uploads/2015/12/agrif.jpg

agrif

La justice Taubira acquitte les auteurs de « Nique la France » au motif qu’il n’y a pas de délit avéré

De Manuel Gomez, Journaliste, Ecrivain
. Politique
13 décembre 2015
151 Vues
Manuel Gomez
Journaliste, Ecrivain

 

« La blancheur » ne constitue pas une composante juridique de la qualité des Français » !

Saïd Bouamama et le rappeur Saïdou, du collectif ZEP (Zone d’Expression Populaire) ont enregistré en 2010 un disque intitulé « Nique la France », dont les paroles opposent les « petits gaulois de souche » et « les culs tout blancs présents de l’Assemblée Nationale » ainsi que « Ses odeurs, ses relents, ses murs, ses remparts et ses délires capitalistes. Son passé colonialiste et impérialiste » aux Arabes, Noirs et musulmans.

L’AGRIF qui avait déposé plainte pour « injures publiques à caractère racial et provocation à la discrimination et à la violence à l’égard d’un groupe de personnes » vient d’être déboutée, ce 19 mars 2015, par la 17e chambre. Selon la procureure « la blancheur ne repose sur aucun critère scientifique et ne constitue pas une composante juridique de la qualité des Français »

 
 
Ouverture dans 3
Contenu sponsoriséFordCrédit au taux exceptionnel de 0% sur la gamme Ford.Lire la suite
Lire la suite
 

byimage: https://aksdk.s3.amazonaws.com/images/branded_moment/adn_couleur-temp%402x.png

 

Saïd Bouamama, était l’auteur du torchon intitulé également « Nique la France » dont la couverture reproduisait l’image d’une franco-algérienne, Houria BOUTELDJA, dressant son doigt majeur !

Saïd Bouamama est l’un des meneurs du Parti des Indigènes de la République, directeur de recherche à l’IFAR situé à Villeneuve d’Ascq et Houria BOUTELDJA était à l’époque salariée de l’Institut du Monde Arabe (subventionné par la France) et est connue pour ses discours haineux anti-français.

L’objectif de ce parti est de « rééduquer le reste de la société, la société occidentale. Nous voulons changer ce pays nous-mêmes, de l’intérieur et rien ne nous arrêtera ». Et cela se poursuit par une insulte aux soldats morts pour la France : « En ce premier novembre où nous célébrons le déclenchement de la Révolution anticoloniale en Algérie, quelques mois après la magnifique victoire de nos frères vietnamiens à Dien Bien Phu ». Cette « magnifique victoire » qui a coûté la vie à des milliers de soldats français.

(Nous attendons toujours des réactions officielles à cette atteinte à l’honneur de nos morts.)

**Quand Madame Taubira s’estime dénigrée par certaines caricatures et par sa couleur noire, le tribunal condamne les auteurs. Il reconnait donc la couleur noire de Mme Taubira et l’existence des noirs alors qu’il nie celle des blancs. A contrario selon le tribunal de Cayenne, si la race blanche ne constitue pas une composante juridique, la couleur noire oui.

Existe-t-elle vraiment cette justice égale pour tous ?

La Ligue des Droits de l’Homme s’est félicitée que soit reconnue le droit à l’insulte antiraciste et SOS racisme approuve ces paroles chantées par « nos chances pour la France » :

– J’baise votre nation – A la moindre occasion dès qu’tu l’peux, faut les baisers (les flics) – Pour mission exterminer les ministres et les fachos – Frères je lance un appel, on est là pour tous niquer – Les keufs sont lynchés, il faut que Paris crame – J’aimerais voir brûler Panam au napalm – J’ai envie de dégainer sur ces faces de craie – Ma carte d’identité avec laquelle je m’suis plusieurs fois torché – Par tous les moyens il faut leur niquer leurs mères Gouers (Français) – La France est un pays de putes – J’suis venu manger et chier là – Quand j’vois la France les jambes écartées j’l’encule sans huile – J’rêve de loger dans la tête d’un flic une balle de GLOCK – Dans vos rues on va faire couler votre pu – Hauts de Seine on te saigne – J’aime voir des CRS morts – Un jour j’te souris, un jour j’te crève – J’perds mon temps à m’dire que j’finirai bien par leur tirer d’ssus.

On a le droit d’insulter la France en chantant, de la diffamer et même de l’encu…, de la niquer (dans un livre), de se torcher le cul avec son drapeau (photo FNAC) et on ne risque pratiquement rien (amende avec sursis).

**Au cours d’une récente manifestation dans la commune de Sidi Salem, Algérie, près d’Annaba (ex-Bône) des manifestants ont sorti des drapeaux français pour réclamer des logements sociaux, comme ils en avaient « au temps béni des colonies ».

Cette marche de protestation vigoureusement réprimée par la brigade anti-émeute s’est soldée par de nombreuses arrestations. Les « émeutiers » ont crié des slogans hostiles au FLN et à Bouteflika et ils ont brûlé le drapeau algérien symbole de corruption, d’absence de liberté et d’appauvrissement. Dix-huit personnes ont été interpellées et elles ont été condamnées à de lourdes peines de prison, de 2 à 8 ans fermes. Toutes les personnes condamnées ont en outre écopé d’une amende d’un million de dinars (10.000 euros, somme énorme pour eux).

On comprend mieux que des centaines de milliers d’Algériens d’origine préfèrent vivre en France, manifester, chanter, écrire et brandir à la première occasion le drapeau algérien et ça leur coûte bien moins cher…quand ils sont condamnés !

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/12/13/la-justice-taubira-acquitte-les-auteurs-de-nique-la-france-au-motif-quil-ny-a-pas-de-delit-avere/#r6P3iFRCTzoo6IrW.99

"

  1. Je voulais mettre un peu de lumière dans le gris actuel du monde. C’était aujourd’hui la première tempête hivernale, tardive mais nécessaire pour passer de l’automne gris de décembre à décembre blanc de l’hiver… tempête moyenne par le vent et ses quelques 20 cm chez nous. Le blanc de l’hiver est irrémédiablement un grand témoin du temps, et je sais que le sable du désert l’est aussi, ce témoin. Je suis irrémédiablement un Québécois, façonné par le temps passé à l’est où le soleil se lève.

    J'aime

    Réponse
    • Merci Roger, pour cette carte postale du Québec.
      Elle aurait pu figurer dans ma rubrique : « de la douceur dans ce monde de brutes » …
      N’hésitez pas à nous en envoyer d’autres 😉

      J'aime

      Réponse
  2. Merci pour cette excellente synthèse de la situation actuelle. Personnellement, j’ai ajouté les (ou des) artistes aux élites car ils ont choisi ce camp des élites. Donc, le monde est viré de bord car les gens sensés montrés la voie, préparent le chemin de la soumission.

    J'aime

    Réponse
    • Il est quand même désespérant de constater comme la majorité est bête
      Les gens sont décérébrés abrutis qu’ils sont par une mauvaise digestion des « bienfaits » de la civilisation, en particulier de l’amélioration des conditions de vie.
      Chez nous, même les SDF et les migrants ot des téléphones mobiles, sont habillés, nourris et soignés gratuitement, ce qui serait bien en soi si ça profitait à la moralisation de l’ensemble de la société pour un monde non seulement solidaire mais coopératif et pacifique.

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :