Flux RSS

Violer les femmes pour humilier les hommes. Place Tahrir-Cologne-Hambourg

Publié le

Nouveau au 07/01/2016

Finalement plus de 120 plaintes ont été déposées et 16 maghrébins ont été interpellés.

Le quotidien allemand Bild et l’édition en ligne de l’hebdomadaire Der Spiegel font état par ailleurs d’un procès-verbal de police, rédigé le 4 janvier, soit trois jours après les faits, décrivant le «chaos» le soir du Réveillon à Cologne, alors que la police a été accusée d’incurie. L’auteur du PV, un cadre de police, écrit que «des femmes en pleurs ont rapporté les agressions sexuelles» et que «des victimes et témoins ont été menacés». «Des policiers et des passants ont pu empêcher que des viols» ne soient commis et «des femmes, accompagnées ou pas, ont essuyé un harcèlement nourri indescriptible», poursuit-il.

http://www.leparisien.fr/international/agressions-sexuelles-en-allemagne-seize-suspects-pour-plus-de-120-plaintes-07-01-2016-5429599.php

Pendant les réjouissances du Nouvel an, environ un millier d’hommes d’origine non allemande ont encerclé des centaines de femmes pour les tripoter, les violer et les dépouiller. 90 d’entre elles auraient déposé plainte et les autorités s’attendent à des plaintes supplémentaires. Des agressions identiques se seraient déroulées à Hambourg où 27 plaintes ont été déposées.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2576507/2016/01/06/Les-agressions-de-Cologne-pourraient-avoir-ete-organisees.dhtml

Ces hommes décrits comme « originaires du Moyen-Orient et du Maghreb » par les témoins, ont pratiqué la même tactique que ceux de la place Tahrir en Egypte pendant le « printemps égyptien. On crée une diversion qui permet aux agresseurs de se rassembler en nombre, le groupe encercle les femmes pour constituer une barrière défensive afin de commettre viols et agressions en toute tranquillité. Le ministre allemand de la Justice estime que ces agressions pourraient avoir été coordonnées Les agressions sexuelles perpétrées à grande échelle à Cologne le soir du Nouvel An pourraient avoir été organisées, a indiqué le ministre allemand de la Justice, Heiko Maas, sur la chaîne télévisée ZDF mercredi. « Le tout semble avoir été coordonné », a-t-il dit.

Directement ordonné ou pas par l’Etat islamique/Daesch, ces agressions collectives sont manifestement effectuées dans l’esprit du Djihad et illustrent la conception qu’ont les musulmans des femmes, en particulier des mécréantes.

Ces agressions vraisemblablement coordonnées remplissent un double objectif :

-Humilier les hommes en violant « leurs femmes »

-Entretenir la zizanie et le chaos parmi les politiques et le peuple européen en alimentant la dispute entre partisans des migrants islamophiles et patriotes opposés à la croissance de l’oumma islamiya sur le sol de leur pays.

La division profite au djihad, Mesdames et Messieurs les politiques, Femmes et hommes de France et d’Europe, ressaisissez-vous, choisissez le peuple ou les terroristes islamistes et leurs suppôts.

Le viol des femmes de l’ennemi une constante universelle dans le temps et l’espace

Nicolas Poussin
L’Enlèvement des Sabines
vers 640 http://faustula.free.fr/origine/l’enl%E8vement%20des%20Sabines2.html

« Romulus du seuil d’un portique, élevant son manteau royal de pourpre fait signe à ses guerriers qu’ils assaillent et ravissent les Vierges Sabines. Il a représenté leur fuite, leurs larmes, leur épouvante et aussi la violence et la furie des ravisseurs. Voici une femme qui fuit avec son vieux père, lequel, tout haletant et les bras ouverts, se retourne en arrière au choc d’un soldat, qui saisit la femme et l’emporte. Non loin une de ses compagnes se traîne à terre et se cache dans le sein de sa vieille mère qui fait le geste d’éloigner un jeune homme armé, lequel la repousse, lui mettant la main à la poitrine et tient l’autre sous la jeune femme qu’il enlève. Du côté opposé une jeune femme se défend avec un âpre dédain, et tire les cheveux de son ravisseur qui la tient dans ses bras. De telles scènes ont lieu au-devant du tableau ; mais plus loin, à l’arrière-plan, et en figures plus petites, on voit un soldat qui enlève de terre une enfant et la pose de force sur la croupe du cheval de son compagnon qui se retourne pour l’embrasser, et de toutes parts fuient les Sabins, hommes et femmes, poursuivis par les Romains qui les assaillent de leurs épées. Les édifices de la nouvelle Rome sont là figurés avec la construction d’une tour, et Romulus est près du temple, devant un noble portique de colonnes, armé richement d’une cuirasse d’or, et drapant son manteau, et la couronne en tête. Ce tableau fut encore peint pour l’Éminentissime Seigneur Cardinal Aluigi Omodei. »http://www.nicolas-poussin.com/oeuvres/enlevement-des-sabines/

De tous temps, les hommes ont fait la guerre aux femmes pour humilier « leurs »hommes, mélanger les sangs pour détruire l’identité d’un peuple, rendre les femmes stériles par mutilation et exclusion (les violées sont « sales », augmenter leur pool de reproductrices ou éliminer les reproductrices afin que leur peuple disparaissent.

Cette épouvantable stratégie perdure aujourd’hui dans tous les coins du monde en période de guerre déclarée ou larvée.

En France, les 60% de musulmans  (dixit Jack Lang) qui occupent nos prisons seraient 30% à être incarcérés pour délits et crimes sexuels. Ces données sous-estiment la réalité car une femme serait violées toutes les 7 mn et une infime minorité ose porter plainte. Aux viols doivent s’ajouter le harcèlement de rue et celui des transports publics qui touchent pratiquement toutes les femmes de France.Bruits de bouche, paroles obscènes, attouchements, drague lourde, poursuite de la femme, Insultes voire coups en cas de refus, etc. Ces agressions constantes ne font pas l’objet de plaintes car les femmes sont résignées et n’ont pas le temps d’aller porter plainte au commissariat chaque fois, elles y passeraient leur vie sous les suspicions de provocation, l’humiliation d’être traitées en coupables et la vanité de s’en référer aux fonctionnaires de police qui ne sont pas missionnés pour protéger les femmes.

En Allemagne, on ne soutient pas les victimes, on privilégie padamalgam !

Suspects
Se basant sur les témoignages, la police estime que les suspects sont des hommes d’apparence nord-africaine, a indiqué mardi le ministre de l’Intérieur Thomas de Maizière. Mais peu de détails sont connus sur l’identité des assaillants et il n’est pas avéré qu’il s’agisse de demandeurs d’asile, soulignent différents médias allemands.

Malaise en Allemagne
Les événements créent néanmoins le malaise dans le pays, qui a accueilli un million de réfugiés en 2015. Plusieurs personnalités politiques ont exprimé leur crainte de voir apparaître des amalgames, comme n’hésitent pas à le faire le mouvement anti-islam Pegida et le petit parti d’extrême droite AfD.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2576507/2016/01/06/Les-agressions-de-Cologne-pourraient-avoir-ete-organisees.dhtml

Les migrants : 90% d’hommes musulmans dans la force de l’âge

Nous sommes plusieurs dans la réinformation sphère à avoir alerté l’opinion sur les caractéristiques des énormes vagues de migrants constituées essentiellement d’hommes dans la force de l’âge. Le risque pour les européennes et toutes les femmes non voilées vivant en Europe.

Il est fort regrettable que les femmes parvenues au pouvoir comme Angela Merkel ou Henriette Reker, la maire de Cologne, comme Anne Hidalgo la maire de Paris, soient tellement occupées à se défendre des vicieuses conspirations misogynes de leurs homologues masculins qu’elles en oublient de protéger et défendre l’ensemble de la population féminine.

Depuis le regroupement familial, le nombre des musulmans fait leur force

Non seulement on peut supposer que des « migrants » furent de la fête aux violeurs de Cologne mais qu’ils furent rejoints par d’autres « frères » enhardis par la force du nombre. En Effet, on observera sans risque de se tromper que l’islamisation de l’Europe croit au rythme du grossissement de l’Oumma islamiya. En France, avant le regroupement familial qui concernait essentiellement des populations musulmanes d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, du Sénégal, du Mali et de la Côte-d’Ivoire, nous n’avions pas de problèmes de voiles, de barbus, de mosquées, de revendications sur les écoles et les mosquées, d’aménagements « raisonnables », de halal, de charia, de haram, de licite et d’illicite, de haine des chiens et de leurs maîtres, de finance islamique, de fréquentes agressions antisémites, d’augmentation de viols, de saccage des églises chrétiennes, de racisme anti blancs, de rappeurs haineux, de terrorisme islamique , de djihadistes, de refus de l’école et de ses enseignants (une invite à attaquer les écoles a été lancée le 5 décembre par Daesch) et comme l’a dit Philippe Tesson, nous n’étions pas dans la « merde » actuelle.

A qui profite le crime ?

L’agression de dizaines de femmes à Hambourg et Cologne sont une forme édulcorée de l’enlèvement et du viol de jeunes femmes chrétiennes par Boko Haram au Nigéria.

Des violences sexistes sont dans la droite ligne du comportement de l’Etat islamique avec les femmes chrétiennes en Syrie et en Irak, en particulier les yézidies.

Gardons à l’esprit que l’Etat islamique appelle tous les musulmans à détruire le monde non musulman par tous les moyens.

Que les viols de Cologne et Hambourg aient été téléguidés par Daesch ou pas ne change rien aux motivations des violeurs : mener le djihad, la conquête du monde non musulman en détruisant les populations non musulmanes par les armes, la guerre psychologique, par les femmes et le désordre politique. Ce dernier point étant d’ores et déjà acquis par la confusion des politiques qui, en France, se disputent stupidement sur des questions idéologiques au lieu de se rassembler contre l’ennemi commun, le djihad.

Les appels au crime de l’Etat islamique visent tout un chacun

Guide du viol de l’Etat islamique

Le viol érigé en théologie par l’Etat islamique

<em>" Je lui répétais ‘ça fait mal’ - s'il vous plaît arrêtez,</em>"dit la fille, dont le corps est si frêle qu’un adulte pourrait encercler sa taille des deux mains. La photo en Une du New York Times du 14 août 2015

 » Je lui répétais ‘ça fait mal’ – s’il vous plaît arrêtez,« dit la fille, dont le corps est si frêle qu’un adulte pourrait encercler sa taille des deux mains. La photo en Une du New York Times du 14 août 2015
Mauricio Lima, New York Times

Le 13 août 2015, le New York Times publiait un long reportage/enquête sur les viols idéologiques perpétrés contre les femmes, les jeunes et même les petites filles yézidies. Mauricio Lima, grand reporter qui a photographié les rescapées de cette terreur, n’est pas sorti indemne de ces rencontres, au summum de l’inhumanité.

Et puis, il y a le degré supplémentaire dans la perversion qui choque et heurte nos clés internes de compréhension. Une enquête duNew York Times, parue ce jeudi sous la plume de Rukmini Callimachi, établit que l’État islamique codifie l’esclavage sexuel, le viol des jeunes filles, y compris pré pubères, de la minorité yézidie d’Irak. En 2014, 5 270 femmes ont été enlevées ; 3 144 sont toujours retenues captives. Les terribles témoignages décrivent une traite organisée avec des entrepôts où les victimes sont retenues, des salles où elles sont mises en vente…

Dans la mentalité dévoyée des membres de l’EI, violer une femme yézidie, considérée comme inférieure – y compris par rapport aux juifs et aux chrétiens (les gens du Livre) – serait conforme aux écritures. On assiste avec effroi au retour de pratiques moyenâgeuses (le trafic d’êtres humains), justifiées par des fatwas, des interprétations malades du Coran.

Cet esclavage sexuel codifié aiderait à recruter des jeunes combattants, frustrés par des sociétés conservatrices. L’attaque du mont Sinjar par Daesh, à l’été 2014, aurait été programmée pour alimenter la scandaleuse politique. « Autant une conquête sexuelle qu’une conquête territoriale », insiste dans The New York Times Matthew Barber, expert des Yézidis à l’université de Chicago. On sépare les hommes des femmes, puis les jeunes filles non mariées qui sont ensuite vendues.

Le pire, c’est que les membres de l’EI pensent se rapprocher de Dieu en commettant ces viols. Ils prieraient avant et après les actes odieux. Des abominations à peine croyables.

Dans le dernier numéro du magazine de l’État islamique Dar al Islam, écrit en français, et publié sur internet, il est ordonné aux parents musulmans de retirer leurs enfants des écoles françaises. Le groupe de terroristes profère également des menaces contre le système éducatif français et menace de mort les enseignants, rapporte Le Monde.

« La France à genoux » titre le 7ème numéro du magazine de propagande jihadiste, Dar Al-Islampublié sur internet en français fin novembre. A l’intérieur, tout un dossier diffamatoire entièrement consacré à l’éducation française. Selon Le Monde, ces différentes pages déroulent « une suite interminable de propos haineux ». L’enseignement de la République est considéré comme le berceau de la « mécréance » et de la « perversion ». Les enseignants français sont également particulièrement visés. Transformés en « corrupteurs » de l’âme des enfants musulmans, ils sont directement menacés de mort. Puisqu’ils cultiveraient chez l’enfant « l’ignorance et la corruption morale », ils affaibliraient « jusqu’à ce que, enchaîné à ses plus vils instincts, il soit esclave des vrais maîtres de l’Occident : les juifs corrupteurs ».

Les terroristes des « héros sacrifiés » et des « exemples à suivre »

La charte de la laïcité, affichée dans les écoles françaises depuis 2013, devient « un tissu de mensonges », traitée de « fanatisme » occidental. Le magazine présente même un paragraphe consacré à la tuerie chez Charlie Hebdo où les frères Kouachi sont considérés comme des « héros sacrifiés » pour la bonne cause et des « exemples à suivre ».

Les établissements scolaires français sont tous placés en « Vigipirate », sauf ceux d’Ile-de-France qui sont en « Vigipirate – alerte attentat ». Des affiches de prévention faites par le ministère de l’Éducation nationale sont d’ailleurs placardées dans tous les établissements depuis le 23 novembre dernier.

20 Minutes avec AFP

L’organisation Etat islamique a lancé lundi un appel à ses partisans à tuer des citoyens, notamment américains et français, des pays formant la coalition internationale mise en place pour combattre le groupe jihadiste en Irak et en Syrie.

« Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout (…) citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière », a déclaré Abou Mohammed al-Adnani, le porte-parole de l’EI,dans un message audio publié en plusieurs langues.

«Frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le…»

Les consignes sont d’ailleurs très explicites: «Frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le avec un couteau, écrasez-le avec votre voiture, jetez-le d’un lieu en hauteur, étranglez-le ou empoisonnez-le». Le porte-parole dresse par ailleurs des louanges aux militants actifs dans la péninsule du Sinaï en Egypte, les appelant à « trancher la gorge » des défenseurs du régime du président Abdel Fattah al-Sisi.

Des groupes jihadistes, dont Ansar Beït al-Maqdess, qui a récemment apporté son soutien à l’EI, revendiquent régulièrement des attentats contre les forces de sécurité depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l’armée en juillet 2013.

Les Etats-Unis et la France sont les deux pays qui ont jusqu’à présent mené des frappes aériennes en Irak sur des positions de l’EI, un groupe qui a déclaré en juillet un « califat » à cheval sur la Syrie et l’Irak, dont ils contrôlent de larges secteurs.

La Connectrice

 

"

  1. Le viol d’une femme est une abomination, la pire avec la pédophilie. Que cela se produise sur une grande échelle à la fin et au début d’une nouvelle année est significatif de l’état extrême de la situation actuelle de l’Europe au prise avec l’islamiste. C’est davantage extrême lorsque le « phénomène » fut presque tu au début par les autorités en place dont les médias en sont souvent complice je crois.
    Ce qui ressort de positif de cela est que le peuple en prend conscience.
    Et j’espère au plus point que cela va rallier le maximum de femmes au combat de leur liberté qui n’est toujours pas acquise en nombre.

    J'aime

    Réponse
  2. nous sommes tout simplement trahis

    J'aime

    Réponse
  3. Qu’attend-on pour défenestrer tous ceux qui défendent cette racaille et ces ramas de voyous ?
    Que toutes les femmes d’Europe soient mortes de peur ?
    Que toutes les écoles soient mitraillées?
    Que toutes les églises soient pillées et incendiées?
    Ne compte pas sur Hollande-Valls-Cazeneuve pour vous défendre, ils ne sont pas là pour ça…

    J'aime

    Réponse
  4. d’accord avec les commentaires de vos lecteurs, selon la chancelière Merkel, ces gens sont une chance pour l’Allemagne, je me demande si les politiciens ne marchent pas sur leur têtes, je ne comprends plus rien dans leur raisonnements.

    J'aime

    Réponse
    • Ils ne marchent pas sur la tête: ils marchent dans le sens de leurs comptes en banque , généreusement abondés par les pétrodollars.

      J'aime

      Réponse
  5. Monstrueux, innommable, ignoble…et cette peste mondiale progresse partout en Occident au vu et au su de tous Ses chefs d’États et de Sa gauche réactionnaire et complice.

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      et ce n’est pas fini. Le djihad frappe partout et tous les jours sans que nos dirigeants ne montrent une volonté politique ferme d’y mettre fin

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :