Flux RSS

De la douceur dans ce monde de brutes. Tumbalaïka dans la synagogue portugaise d’Amsterdam

Tumbalaïka est une chanson d’amour traditionnelle yiddish. C’est l’histoire d’un célibataire qui tente de séduire une jeune femme en lui posant trois devinettes.

Qu’est-ce qui peut pousser sans pluie ? une pierre

Qu’est qui peut brûler sans fin ? l’amour

Qu’est ce qui peut souffrir et porter le deuil sans larmes ? Un cœur

La Connectrice

Mise en ligne le 20 déc. 2009

Naftali Herstik, Alberto Mizrachi, Benzion Miller with the Neimah Singers – Tumbalalaika. From the concert « Cantors; A Faith in Song » recorded in the Portuguese Synagogue of Amsterdam in 2003.

Tumbalaika is a Yiddish folk song about a bachelor who tries to make the acquaintance of a young woman by asking her three riddles. What can grow w/o rain? (A stone.) What can flame endlessly? (Love.) What can ache and mourn w/o tears? (A heart.)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :