Flux RSS

Massacre d’Agnès Marin. Un documentaire indécent sur son assassin

Public Sénat diffusait ce soir un documentaire « Parents à perpétuité » réalisé par  Anne Gintzburger d’après un article d’Isabelle Monnin. J’ai été très choquée par le texte et le documentaire parce que je les ai trouvés indécents dans la mesure où ils s’apitoient sur la famille de l’assassin et de ce meurtrier lui-même.

Dans notre société avide de trouver des excuses aux criminels, sous le couvert d’explication et de compréhension, ces œuvres étaient politiquement correctes au détriment du respect absolu que nous devons aux familles des victimes.

Agnès Marin avait été piégée, torturée, violée, assassinée et son corps brûlé par Matthieu Moulinas alors que tous deux étaient pensionnaires au collège cévenol du Chambon-sur-lignon. Agnès avait 13 ans et Matthieu violeur récidiviste était âgé de 17 ans. Matthieu avait prémédité et organisé son premier viol connu et avait fait de même avec Agnès.

Matthieu avait violé sous la menace d’un couteau Julie, une amie d’enfance et il avait été laissé en liberté soit-disant suivi par une psychiatre et une éducatrice. La première victime du violeur avait déclaré qu’elle était certaine qu’il recommencerait (ce qui n’est rappelé ni dans l’article ni le documentaire) mais le psychiatre expert ne l’avait pas trouvé dangereux.

Pourtant, tout le monde sait, surtout les femmes, que le viol est une véritable pandémie tolérée par la société qui en minimise les causes (le mépris et l’infériorisation des femmes) et les conséquences en leur accordant une indulgence coupable. Le violeur ne nait pas violeur, il le devient avec l’aide de la société qui l’environne et lui fait croire que le mâle a droit de vie et de mort sur les femmes, qu’elles sont à sa disposition. Il ne reste plus qu’à l’enfant innocent à regarder de la pornographie (à 11 ans, tous les enfants auraient vu des films pornos) pour apprendre comment traiter les femmes.

S’apitoyer sur le sort de l’assassin, ce pauvre petit malade, sur la douleur des parents de l’assassin (qui n’avaient rien vu venir !) avec autant d’insistance est d’autant plus ignoble qu’il est précisé que sa famille ne l’abandonne pas et qu’elle se donne la peine d’aller le voir régulièrement en prison même si c’est dur.

Les parents d’Agnès, eux, n’ont « que » leur peine à porter puisqu’ils ne pourront plus voir Agnès de toute éternité.

La Connectrice

"

  1. Pingback: Agnès Marin, ses parents choqués par le show des parents de son assassin | Laconnectrice's Weblog

  2. J’espère que cet homme aura tout le temps en prison de reconnaitre son acte criminel et de s’en rependre.
    Vous avez raison de dire qu’il y a un problème dans cette société qui dans le domaine du meurtre et du viol donne assez souvent raison aux agresseurs et non aux victimes.On est de toute évidence toujours dans une justice patriarcale.
    On s’imagine peut-être que de faire le deuil d’un enfant ou d’un membre de sa famille assassiné dans des conditions souvent atroce est facile. Je vous passe les détails quand la victime du meurtre n’est plus qu’une loque (excusez-moi d’utiliser ce terme) tant elle a été difigurée et encore quand cette dernière est retrouvée car dans certaines situations, ce n’est point le cas : disparition d’enfants et de personnes dont on a pas retrouvé les coupables ni la victimes. Comment peut on faire le deuil d’un être cher sans le corps de ce dernier mis en terre ?
    De même, on doit s’imaginer que la victime d’un viol peut facilement reconstruire sa vie…mais on s’étonne qu’il y est des suicides parmi ces victimes…
    Dans quel monde vit-on ? Il est plus que temps que nos juges et magistrats comprennent la douleur des familles et victimes de façon plus humaine.

    J'aime

    Réponse
  3. J’envoie ceci pour réflexion: http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/461887/femme-nue-pour-dessert-de-l-art-vraiment. Ce n’est pas en lien direct avec ton sujet, mais certainement pertinent dans la banalisation de tout présentement.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :