Flux RSS

Il y a dix ans, Ilan Halimi …

L’enlèvement, la séquestration, les tortures et l’assassinat d’Ilan Halimi est un drame qui m’a d’autant plus touchée qu’une trentaine de personnes était au courant et aucune d’elle n’est intervenue pour mettre un terme à cette abomination. Si une seule d’entre elles avait prévenu la police ou les parents, Ilan aurait été sauvé. Qu’on ne me dise pas que toutes ces personnes étaient terrorisées par Youssouf Fofana parce que ce sauvage et ses acolytes n’étaient pas toujours sur leur dos à les surveiller. Je pense plutôt que ces in-humains se réjouissaient de la capture d’un juif et de sa destruction morale et physique. L’augmentation des agressions antisémites me conforte dans mon opinion. L’antisémitisme ronge la France depuis des années et va croissant parce que les Français sont tellement passifs et faibles qu’il leur faut trouver un bouc émissaire pour

expliquer la misère qu’ils 1241034877-sc-715cultivent eux-mêmes. Une société qui est capable d’engendrer des monstres comme la bande à Fofana est en pleine perdition, elle oeuvre à sa propre perte. L’histoire de l’Allemagne en est l’exemple le plus proche.

En ce jour, toutes mes pensées vont à Ilan, sa famille, ses amis et les victimes de l’antisémitisme d’hier et d’aujourd’hui.

15-IMG_1032

La Connectrice

 

Paris : vibrant hommage à Ilan Halimi

Julien Duffé | 11 Févr. 2016, 21h44 | MAJ : 11 Févr. 2016, 21h44http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-75012/paris-vibrant-hommage-a-ilan-halimi-11-02-2016-5536957.php

 
Jardin Ilan-Halimi (XIIe), ce jeudi soir. P lusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans le square qui porte le nom d’Ilan-Halimi, enlevé et torturé par le gang des barbares il y a tout juste dix ans..
Jardin Ilan-Halimi (XIIe), ce jeudi soir. P lusieurs centaines de personnes se sont rassemblées dans le square qui porte le nom d’Ilan-Halimi, enlevé et torturé par le gang des barbares il y a tout juste dix ans.. (LP/Olivier Arandel.)

Aucun discours mais des mots, des extraits de films, des chants qu’Ilan Halimi affectionnait particulièrement. Dix ans après la mort du jeune homme, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce jeudi soir dans le petit jardin Ilan-Halimi (XIIe), dans le sud-est de Paris, à l’invitation du collectif Haverim, pour honorer sa mémoire.

« C’est parce que nous souhaitions célébrer la vie alors qu’eux célèbrent la mort que nous avons décidé de rendre cet hommage positif », explique Laurent Pariente, président de l’association, avant de laisser la place à Stéphane Guillon sur la scène ornée des drapeaux français et israéliens. « Hier encore j’avais 20 ans… », déclame l’humoriste en lisant la chanson de Charles Aznavour, l’une des préférées d’Ilan.

« Il a été assassiné simplement parce qu’il était juif »

Auteure du livre « 24 jours » qui a inspiré le film d’Alexandre Arcady, Emilie Frèche, lui succède avec un texte poignant évoquant la photo souriante de ce jeune homme bronzé tant de fois imprimée dans les journaux. Après un savoureux dialogue de Patrick Braoudé et Ariel Wizman tiré d’une pièce de Jean-Claude Grumberg, Laura Mayne, l’un des deux visages du groupe Native, reprend son tube « Si la vie demande ça » que le jeune Ilan écoutait en 1993.

Un extrait du film « la Vie est belle » résonne aussi dans le petit square où un olivier est planté symboliquement par quatre enfants. Dans la foule, on aperçoit le grand rabbin Haïm Korsia, la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo, de nombreux élus, mais aussi Yaël et Anne-Laure, les deux sœurs d’Ilan. Elles ont choisi de garder le silence mais ce sont elles qui ont guidé les organisateurs. Parisienne anonyme, Rety a du mal à retenir ses larmes. « Je me devais d’être là en mémoire de ce jeune homme qui a vécu un enfer et a été assassiné simplement parce qu’il était juif, confie-t-elle. C’est magnifique de le célébrer de cette façon. Parce que la religion juive, c’est la vie et seulement ça. »

"

  1. Bacquet Jean-Pierre

    Ce soir, peu de temps avant de prendre connaissance de votre message, j’ai vu à la télé l’émission qui passait sur ce drame Ilan Halimi.
    Je pense que j’ai été très choqué lorsque l’avocat de la famille Halimi a indiqué qu’au cours de l’audience Youssouf Fofana a refusé de répondre à ses questions en lui disant qu’il n’adressait pas la parole à un Avocat Juif … et que personne n’a réagit.
    … Il s’agit pourtant d’une injure à caractère racial, prononcée dans un Tribunal en présence de Juges et de Hauts Magistrats …
    … Mais, très fréquemment « on » ne manque pas de nous répéter « Que les Lois de la République seront respectées par tous » … « Qu’il n’y aura pas de zone ne non-droit »
    Il semblerait, que lors de cette audience, tenue à huis clos, le Tribunal était une Zone de non droit … Que les Lois de la République ont été bafouées en présence d’un Procureur chargé de requérir et de Juges chargés de Juger les infractions et de les sanctionner.
    Quelle l’hypocrisie !

    J'aime

    Réponse
    • La France est profondément antisémite, un antisémitisme passif et culturel, tellement ancré dans les esprits (juifs déicides) que même les français cultivés ne s’en rendent pas compte …

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :