Flux RSS

Domination masculine : la dérive des incontinents

Je n’ai pas l’intention d’humilier les malades, femmes et hommes, qui souffrent d’incontinence physique, une maladie invalidante.

Je ne parle ici que des Malveillants. Les Bienveillants ne s’y reconnaîtront pas 😉 Comme dirait Sacha Guitry : Je suis contre les hommes …tout contre

Dérive des incontinents de la vanité, de l’orgueil, de l’arrogance et du pouvoir, ces mâles incapables de se retenir enivrés qu’ils sont par leur privilège de naître avec des bijoux de famille, cette morbide triade qui leur sert de filtre. Ce privilège inné se traduit par l’assurance acquise que le plus misérable, physiquement et mentalement, des hommes se pense toujours supérieur à la meilleure femme du monde.

Ces hommes qui ont de tous temps dirigé et organisé le monde l’ont conduit à sa perte et ne feront jamais leur mea culpa pour laisser les femmes essayer à leur tour de faire mieux et de redresser la situation. Observez donc la bataille des vieux chevaux de retour que se mènent en vue des présidentielles, des hommes qui ont déjà été aux affaires et n’ont rien fait pour améliorer les nôtres. Il faudrait être bouché pour avoir envie de revoir aux rennes de la France, les Sarkozy, Juppé, Fillon, Copé, Hollande, Valls, Sapin, Strauss-Kahn, Fabius ou Ayrault.

Quand ces incontinents mettent des femmes en avant, comme dans le dernier remaniement ministériel, c’est toujours pour se couvrir en les envoyant au casse-pipe. Ces inconscientes qui ne peuvent pas résister aux ors de la République ne possèdent pas suffisamment d’amour propre pour éviter de se faire maltraiter comme en son temps Edith Cresson et récemment dans le gouvernement Ayrault, le gouvernement Valls. Je ne parle pas du scandale des « Jupettes », sitôt nommées sitôt jetées. Alors que dire d’un Alan Juppé qui, après une telle infamie, ose se porter candidat à la présidence de la République ? Idem pour un Sarkozy qui a largement fait joujou avec Rachida Dati en lui confiant une réforme explosive, un Sarkozy qui aurait bien aimé rempiler si la Justice ne l’avait pas rattrapé.

Alors bien sûr vous allez me dire que les femmes ne sont pas meilleures que les hommes en me citant toutes les potiches que ces messieurs ont nommées aux avant postes pour se protéger. N’y avait-il pas de meilleure candidate que Belkacem à l’Education nationale ? Pas de meilleure candiate qu’El khomri au travail ? pas de meilleure que Taubira à la Justice ? Pas de meilleure que Dati à la Justice de Sarkozy ?

Il est proprement ignoble et surtout pervers, de nommer des femmes sans compétences et sans expérience à des ministères régaliens et ensuite de leur reprocher d’échouer dans leur gestion. « Vous voyez, je vous l’avais bien dit que les femmes étaient incapables ». On connaît la chanson.

Quant aux femmes qui réussissent à tenir la barre elles oublient leurs semblables parce qu’elles ne peuvent résister qu’en adoptant le modèle masculin, en s’entourant de conseillers mâles, en fermant les yeux et les oreilles sur leur goujaterie et leurs allusions sexuelles (comme elles l’ont fait avec Strauss-Kahn) et en essayant de jouer à trois bandes comme ils le leur ont enseigné. Générosité, humanité, sens du bien commun, empathie et droiture font rapidement long feu dans l’univers masculin du club de foot. Oui, le modèle du foot guide les mâles : brutalité, injures, feintes, coups de tête, mise sur la touche, manipulations, dopage, mensonges, trucages, perversité, vulgarité et obsessions sexuelles (affaire Zahia).

Histoire de faire semblant de se souvenir de leurs sœurs, les femmes de pouvoir s’entourent d’homosexuels dont on dit dans les milieux autorisés qu’ils ont une sensibilité féminine. Ce consensus leur permet d’occuper à la fois la place traditionnelle réservée aux hommes et la place traditionnelle réservée aux femmes. Ils gagnent sur tous les tableaux et nous, femmes, restons en bord de Scène ou Seine. Regardez l’équipe d’Anne Hidalgo dont le premier adjoint a fait son outing ; la courageuse Marine Le Pen secondée par Florian Philippot ; les artistes médiatiques ; les journalistes ; les écrivains à succès ; les dictateurs de la mode ; etc.

Ce que je reproche au lobby gay, ce n’est pas son homosexualité mais son double jeu, de dominer comme les hommes machos et de prendre la place des femmes parce que, comme tous les mâles ils jouissent du prestige de leur sexe et des ficelles du patriarcat. Les femmes, y compris les féministes, ont tendance à oublier que les homosexuels sont aussi des mâles.

Voyons voir ce que les mâles ont fait du monde qu’ils dirigent :

Qu’entends-je par Dérive du monde ?

La guerre conventionnelle

La guerre civile

Le terrorisme

L’insurrection

Le djihad culturel (formatage des cerveaux au bénéfice de l’Islam dont le but est de conquérir le monde non musulman par tous les moyens) : terreur, contrôle des femmes, contrôle de l’économie, incitation à l’insurrection des populations musulmanes dans les pays non musulmans, viols collectifs organisés, exigence d’accommodements spécifiques aux musulmans (séparation des femmes et des hommes, horaires spéciaux dans les piscines, boycott de certains enseignements comme le darwinisme/Evolution en faveur du Créationnisme, la reproduction des plantes, le sport, l’Histoire ), émeutes, saccage des lieux publics, trafics de drogue, vol et recel, imposition du halal partout, obligation du ramadan et surveillance des poubelles, mariages forcés, affichage de la religion par le voile et autres accoutrements typiques, refus de se soumettre à la loi et ses représentants, insultes à la France et aux français (Nique la France), racisme, discrimination, sexisme, finance islamique, immobilisation du raisonnement dans des questions imposés par l’islamisation : voile, laïcité, racisme, déchéance de la nationalité, pertinence de la binationalité, islamophobie, droits de l’Homme récupérés par Tarik Ramadan qui se pavane dans les médias pour nous faire la leçon, destruction de l’école, etc.

La perte des valeurs morales et du respect d’autrui quels que soient son statut et son état

L’oubli du bien commun

L’antisémitisme

Le communautarisme, l’égoïsme, le narcissisme, le mépris de l’autre

La fuite dans les drogues, les jeux vidéo, la télé, les émotions fortes (le jeu du foulard, les conduites à risque, la vitesse motorisée, etc.)

l’accroissement de l’écart entre riches et pauvres, les riches toujours plus riches et les pauvres encore plus pauvres

L’écrasement des classes moyennes

Soumission des êtres humains aux conséquences de leurs inventions irresponsables : pollutions, réchauffement climatique, épidémies, cancers, maladies respiratoires, perturbations endocriniennes, désertification, disparition de certaines espèces de la faune et de la flore, augmentation des anomalies fœtales et de l’autisme, déplacements massifs de populations, assèchement des mers et des rivières, montée des océans, augmentation des allergies, etc.

La mise en danger des femmes

la régression de la condition féminine

La marchandisation du corps des femmes : PMA, GPA, chirurgie esthétique

Soumission de la nature féminine aux inventions médicales et pharmaceutiques

Loi d’égalité salariale non appliquée

Loi sur la parité non appliquée sauf siège éjectable comme dans le nouveau gouvernement Valls du 11/02/2016

Violences conjugales et viols tolérés et relativisés

Pouvoir d’achat des femmes exploité par les marchands de cosmétiques, de chaussures, de vêtements, d’accessoires, de drogues pour maigrir, d’opérations esthétiques

Régulation des naissances en danger

Représentation de la femme dévalorisante

La consommation gâchis, l’influence subliminale de la publicité et des effets spéciaux

Le cynisme des industriels et des commerçants de toutes sortes

Exploitation de la souffrance humaine, notamment de celle des vieilles et des vieux qui est tellement rentable que les propositions d’investissement dans les maisons de retraite EPHAD poussent comme des champignons. Pléthore des formations de tuteurs (MJPM) , un véritable fromage, au détriment des « majeurs protégés » et de leur famille, même quand elle est bienveillante.

Le développement des arnaques par le détournement crapuleux du fabuleux moyen de communication, d’expression et d’information qu’est l’Internet.

La tricherie institutionnalisée par l’invention de « l’avocat-fiscaliste »

Police et Justice au service du Pouvoir et non du peuple

ETC.

La Connectrice qui n’est pas contente du tout à l’approche de la Journée internationale des femmes, le 8 mars

 

"

  1. Bonjour, J’ai toujours ressenti un profond dégoût pour Matzneff et tous les « intellos de gauche » qui l’ont porté aux nues, ce lobby qui était défendu par le journal Libération dans les années 70 et 80 et le journal Le Monde qui lui offrait une tribune régulière. Comment peut-on d’une part cracher sur les curés pédophiles au nom de l’anticléricalisme et encenser un pédophile parce qu’il n’est pas curé ? Comme le dit courageusement Denise Bombardier, la littérature n’excuse pas tout .Matzneff devrait être en prison où il aurait la chance d’expérimenter la sodomie qu’il impose à de jeunes filles.
    A ce propos, la sodomie est une obsession pour les mecs mais très peu prisée par les femmes qui s’y soumettent de peur de perdre leur seigneur et maître, tout comme le libertinage, le triolisme et bien d’autres pratiques sexuelles qui ne sont pas leur choix. Je tire ces conclusions de mes entretiens avec de nombreuses femmes et de la lecture de posts sur les forum « sexualité » sur de nombreux sites.santé populaires comme « doctissimo »
    Quant à la douceur, le respect, la courtoisie et la délicatesse que s’octroie Matzneff, elle sont indispensables au pédophile bien né car elles dissimulent la violence de leur prédation et expliquent pourquoi les enfants concernés et leurs parents n’osent pas porter plainte. Dans le beau monde, on pédophile sans coups et sans menaces ce qui se verrait et se saurait, non on pédophile par la séduction, la manipulation et la perversité qui font perdre à la victime sa personnalité, sa volonté, son libre arbitre et l’estime d’elle-même.

    J'aime

    Réponse
  2. Bonjour! Je viens de visionner cette vidéo que le plus vieux de mes garçons, m’a envoyée. Il s’est passé un événement majeur cette semaine au Québec suite à la biographie d’un grand cinéaste d’ici, un pionnier, décédé par suicide il y a déjà plusieurs années. Sa biographie dévoila indirectement sa pédophilie. En fin de compte ce fut un ras de marée.
    Après le visionnement de la vidéo, j’ai été abasourdi que seul Denise Bombardier-connue en France à l’époque- fut la seule à intervenir vraiment justement sur le sujet… En fait, je veux dire que tout n’est pas possible au nom d’être un artiste ou environ cela.

    *** Je suis un peu confus de commenter ici étant homme hétérosexuel respectueux des autres en autant que c’est réciproque. J’ajouterai ici que l’homosexualité prend une place démesurée dans notre société qui se cherche. Je pense qu’il faille jeter un coup d’oeil dans la nature pour y voir plus clair.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :