Flux RSS

Étonnante Indonésie. Policières et militaires dansant Gangnam Style. Hue !

Publié le

Je n’avais jamais entendu parler ou chanter le Gangnam Style créé par le Chanteur Sud-coréen PSY et je suis tombée par hasard sur ces vidéos incroyables de policières et de militaires dansant pour célébrer certains événements. Non seulement ils dansent bien mais aussi avec enthousiasme et plaisir. Les mouvements d’ensemble sont presque parfaits, sans doute l’héritage de ces mouvements collectifs que l’on peut voir à l’occasion des jeux olympiques, de cérémonies nationales et de spectacles. Ces mouvements d’ensemble sont très populaires en Asie et, en France nous connaissons surtout les immenses manifestations chinoises que Mao avait transformées en éléments de propagande.

J’espère que ces vidéos vous amuseront et vous changeront des tristes nouvelles quotidiennes.

Dommage que nos armées et nos polices ne pratiquent pas ce genre de sport spectacle.

La Connectrice

Ajoutée le 16 oct. 2012 Gangnam style during Indonesian military anniversary, Halim Perdanakusuma airport, Jakarta, Oktober 5, 2012

Ajoutée le 3 mai 2013 Surabaya, Java: 80 Police women dance Gangnam Style in front of protesters in Indonesia on May 1, 2013. Some happy men from mob join in /

Surabaya, Java: 80 Femmes policières dansent Gangnam devant les manifestants en Indonésie, le 1er mai 2013. Certains hommes heureux de se joindre /

Grandes célébrations pour le 50ème anniversaire du WWF Indonesia. Pour l’occasion 345 militaires de l’armée de l’air ont fait une flash-mob à la Gangnam Style au centre de Séoul par un beau dimanche de décembre 2012 et c’est décoiffant 😉 Surtout quand on considère que l’Indonésie est très majoritairement musulmane. Dans cette vidéo on voit des jeunes filles en cheveu danser avec les militaires au milieu des pandas en peluche. Tous les militaires portent un pin’s panda à la boutonnière. Pourtant nos musulmans de France chassent la danse, la musique et les cheveux des femmes….un mystère culturel à éclaircir.
Para peserta tampak melukiskan wajahnya saat mengikuti aksi Karnaval untuk Bumi, Jakarta, (12/10/14). (Liputan6.com/Miftahul Hayat)
Carnaval de Djakarta en 2014

Ajoutée le 21 déc. 2012 In conjuction to celebrate WWF-Indonesia’s 50th Anniversary, among other activities it opened with Flash-mob a la « Gangnam-Style » performed by three hundred forty five ‘BRIGIF 17/1 KOSTRAD (Indonesian Airborne)’ Soldiers at the heart of the Capital City and City Landmark, ‘BUNDARAN H I’ on a beautiful Sunday Morning 16 December 2012.

 

Qu’est-ce que le Gangnam style ?

Clip officiel de PSY vu 2 534 784 274 fois à travers le monde et repris par d’autres chanteurs et chanteuses célèbres, surtout en Asie


D’après Wikipedia

Gangnam Style (en coréen 강남 스타일 [kaŋnam sɯtʰail], translittération Gangnam Style, qui signifie littéralement Style de Gangnam, du nom de ce quartier de Séoul considéré comme le plus riche de la région métropolitaine) est une chanson parodique du chanteur sud-coréen Psy, de son vrai nom Park Jai-Sang, cosignée avec Yoo Gun-Hyung. Le single est extrait de l’EP Psy 6 (Six Rules), Part 1 (2012).

 

La chanson est connue pour son humour et son rythme accrocheur, accompagnés d’une chorégraphie insolite. Le single sort le 15 juillet 2012 et entre directement numéro un du classement sud-coréen, le Gaon Chart. Il connaît ensuite un succès planétaire, particulièrement à travers sa diffusion sur les sites de partage vidéo, le clip officiel de la chanson devenant le plus visionné de l’histoire de YouTube, puis la première vidéo ayant dépassé le milliard de vues le 21 décembre 2012, puis les 2 milliards le 31 mai 2014.

Paroles

Les paroles originales parlent de « la petite copine parfaite qui sait quand être précieuse et quand être sauvage »1. Les paroles chantées pendant le refrain : 오빤 강남 스타일 (« Oppan Gangnam style ») pourraient être traduites par : « Grand frère a le style Gangnam », l’expression idiomatique « Oppa ! » étant un terme utilisé de manière familière par les jeunes filles coréennes pour appeler une personne plus âgée de sexe masculin2. L’expression « Gangnam Style » est un néologisme coréen principalement associé à la mode haut de gamme et à un style de vie somptueux, associé à des tendances dans le quartier de Gangnam (강남) à Séoul, considéré comme la partie la plus riche de la région métropolitaine. Une traduction française des paroles a été proposée par un cabinet de traduction3.

Parodie à grand succès

 

Une rue de Gangnam-gu.

Le clip vidéo montre Psy exécutant inlassablement une danse comique (souvent appelée a posteriori « danse du cheval » ou encore « danse du cavalier » dans le monde francophone et « horse-riding dance » en anglais), mimant de manière caricaturale les gestes de l’équitation (précisément un cavalier, plutôt cow-boy, au galop jouant de temps à autre de son lasso). Il apparaît dans différents décors présentés comme des lieux peu fréquentés de l’arrondissement de Gangnam-gu, quartier chic du sud de Séoul en Corée du Sud. Le clip et la chanson se veulent ainsi « un embrochement [de] l’image Gangnam par un non-Gangnam ». Le néologisme « Gangnam » est, par métonymie, le nom donné à tout ce qui rapporte à l’univers du riche quartier séoulien, de la même manière que l’expression française « seizième » pour parler des habitants ou de l’ambiance du seizième arrondissement de Paris. Pour résumer, Psy met en scène cette classe de la société que l’on appelle, selon une expression française, les « nouveaux riches »4,5,6.

Psy fait notamment une critique de la débauche consumériste des jeunes femmes de ce quartier, et met en scène différents lieux de défoulement de la société sud-coréenne étouffée sous la pression sociale (représentée dans le clip par un sauna rempli de mafieux tatoués). La carrière d’entraînement des chevaux, la salle de sport, le métro, le supermarché sont transformés en discothèque, et des « ajoumas » (littéralement « dames d’un âge certain ») traversent le pays en bus en chantant et en dansant. Symbole du réveil d’une Corée décomplexée face à la morosité de la société que met en scène Psy, ces femmes commencent à s’amuser après une vie à subir un mari artisan du « miracle économique coréen ». Mais Psy se défend de vouloir jouer au chanteur engagé en dénonçant les dérives d’une société de plus en plus inégalitaire. Il s’agit plus pour lui d’un prétexte pour s’amuser4,5,6,7,8 

"

  1. Cela aurait été dommage d’aller se coucher sans avoir vu ça ! ^^

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :