Flux RSS

Le féminisme est-il plus effroyable que l’islamisme ?

Publié le

 

Une certaine Lucie Choffey, mère au foyer de son état, vient de publier un ouvrage intitulé « L’effroyable imposture du féminisme », rien que ça. Pourtant, cet « effroyable » féminisme n’a jamais tué personne comme l’a dit Benoîte Groult.

Une fois de plus, nous avons affaire à une idéologue bornée qui est obnubilée par ses propres fantasmes sur le féminisme mais se chauffe de n’importe quel bois pour justifier son esclavage domestique et sa soumission à la loi patriarcale. Malheureusement pour les femmes, ses opinions sont largement partagées et défendues par les souteneurs et souteneuses de l’infériorisation des femmes par leur réduction à leur fonction reproductrice. On peut se demander s’il y a une différence entre les loueurs d’utérus (GPA) et promoteurs et promotrices de la femme au foyer.

Attention, qu’on ne me fasse pas dire qu’en tant que féministe, je pourfends la femme au foyer. Chacune est libre de choisir son avenir et cultiver sa voction. Mais ce qui vaut pour les unes ne vaut pas forcément pour les autres et je doute d’ailleurs que Mme Choffey, si elle a des filles, les fera sortir de l’école à 14 ans pour les mettre en apprentissage de mère au foyer …

On notera que l’interview de Mme Choffey a été effectuée par une personne dont le nom a une certaine consonance …A. Usmani

Faut-il vraiment , pour défendre la femme au foyer, dénoncer le féminisme avec autant de violence que Mme Choffey ? Nourrit-elle vraiment d’aussi effroyables fantasmes sur la libération des femmes de crainte d’ouvrir les yeux sur son esclavage domestique ? Jugez-en avec son emploi-du-temps-de-mère-au-foyer ci-dessous. Je pense toutefois que cet emploi du temps n’est pas exact puisqu’elle n’y parle pas du temps passé pour écrire son livre ni du temps qu’elle consacre au repos du guerrier pas plus que des promenades en famille nucléaire, des relations avec la famille élargie ou les  amis.

Cette mère au foyer semble surtout vouloir nous démontrer qu’elle est toute puissante, une super femme, super mère et super fait-tout. Moi, moi et moi. Je pense que Mme Choffey souffre de ne pas être féministe en sus d’icône de mère au foyer.

http://lesobservateurs.ch/2016/03/11/leffroyable-imposture-du-feminisme-de-lucie-choffey-interview-a-usmani/

Oui bien sûr. Je suis mère au foyer à temps complet. J’ai 2 garçons. L’aîné a 9 ans et le cadet 8 mois.
J’allaite encore le petit 4 à 5 fois par jour et notamment la nuit vers 3h/4h de temps en temps et le matin vers 6h30.

Voici donc le déroulement d’une journée typique :

  • –  6h30 / 7h00 : mon petit se réveille, je l’allaite et le change. Je l’installe dans la cuisine dans sa chaise haute et prends mon petit déjeuner.
  • –  7h15 : je réveille mon grand, lui prépare son petit déjeuner.
  • –  7h45 : mon mari part pour son travail, à 45 minutes de route.
  • –  De 7h15 à 8h30 : je booste mon grand pour qu’il se lave, s’habille et range sa chambre avant de partir pour l’école. Je prends ma douche, je m’habille rapidement et je prépare et donne un biberon de complément à mon petit vers 8h15. (J’ai commencé à lui ajouter des biberons en plus de l’allaitement à 4 mois 1⁄2 car il tétait encore toutes les 2 heures de nuit comme de jour et j’étais épuisée)
  • –  8h25, mon grand part pour l’école
  • –  De 8h30 à 9h30, je fais la vaisselle du petit déjeuner (je n’ai pas de lave-vaisselle) et du rangement rapide dans les chambres, la cuisine et la salle de bain. J’ouvre les fenêtres pour aérer les pièces.
  • –  9h30 à 10h, je joue avec le petit. Je l’habille .Je lui montre des objets dans son parc, lui montre un livre et des dessins et le jardin par la fenêtre. Il aime regarder les oiseaux dans les arbres. Puis quand je sens qu’il est fatigué je l’allaite et le berce pour sa sieste du matin. Il s’endort vers 10h/10h15.
  • –  De 10h à 11h : je fais de l’administratif ou autre, c’est mon « temps libre » mais absolument pas un temps de pause.
  • –  De 11h à 12h : je prépare le repas du midi pour mon grand et moi (il rentre manger le midi) et la purée de légumes pour le repas du bébé (j’essaie d’en faire parfois 2-3 pots d’avance quand j’ai un peu plus de temps le matin et je congèle).
  • –  12h à 13h15 : repas, échange avec le grand, je change le petit et le fais manger ses légumes + un biberon.
  • –  13h15 à 14h00 : vaisselle, essuyage, rangement de la cuisine.
  • –  14h00 : je berce et j’allaite le petit pour sa sieste de l’après-midi.
  • –  14h00 à 16h : administratif ou autre, « temps libre n°2 » et préparation de la compote pour 16h du petit.
  • –  16h : Bébé se réveille, je le change, je lui donne sa compote et un petit biberon.
  • –  16h30 : le grand rentre de l’école ou je vais le chercher. Si je vais le chercher il faut habiller le bébé et le mettre dans la poussette. Tout cela pour le ressortir de la poussette et le déshabiller au retour. C’est beaucoup de manipulations pour peu de temps mais ça lui fait prendre l’air et se promener un peu s’il ne pleut pas.
  • –  16h30 à 18h: temps d’échanges avec le grand au goûter puis c’est le temps des devoirs du soir pendant que le petit joue dans son parc ou sa chaise haute. Je lui réexplique du français ou des maths. Parfois on sort pour aller chercher le pain ensemble et pour aérer bébé si je n’y suis pas allée en même temps au moment de la sortie des classes à 16h30.
  • –  18h à 19h30 : bain du petit, préparation du repas du soir.
  • –  19h30 : bébé prend son biberon mi lait mi soupe aux légumes puis je l’allaite pour l’endormir.
  • –  19h45 : repas avec le grand.
  • –  20h30 : je le couche et lui lis son histoire du soir et reste un peu avec lui pour qu’il s’endorme.
  • Mon mari rentre entre 20h et 20h30. Il mange. Nous échangeons sur les sujets importants. Mon grand, s’il ne dort pas, se relève pour le voir un peu.
  • –  20h30 -21h30, j’échange avec mon mari, je fais la vaisselle, range la cuisine, la salle de bain (suite au bain de bébé) et passe l’aspirateur dans le salon. Je nettoie aussi l’entrée et range la maison.
  • –  22h-23h : je me couche et m’endors fatiguée !
    Voici une journée simple et normale. A cela s’ajoute souvent beaucoup de choses. J’ai géré notamment de gros travaux dans ma maison : j’ai reçu de nombreux artisans pour choisir le meilleur au niveau qualité prix, j’ai réalisé moi-même le suivi, le dossier de permis de construire, les plans, les réunions de chantier, etc… J’ai organisé de A à Z mon mariage il y a 2 ans. J’ai créé les tenues de mes petites filles d’honneur, la déco de table etc.. Je guette les promotions dans les magasins et sur internet. Je couds le prénom de mon fils sur ses vêtements, je recouds des boutons sur les costumes de mon mari. J’assure la déco de la maison, l’ajustement de mes rideaux (il faut les couper, puis faire l’ourlet et les repasser). J’ai monté des meubles ikea (car j’adore ça ! et mon mari est très pris par son travail). Je prépare les affaires pour les sorties et camps scouts de mon grand. Je l’aide avec ses devoirs de solfège (musique) ; je l’emmène à ses activités (natation, judo, scoutisme, caté et musique)…tout en faisant suivre le bébé (qu’il faut habiller, accrocher dans son siège auto, transposer dans la poussette, etc..). J’aide aussi dans une association, je suis leur secrétaire. J’ai également fait partie de la chorale paroissiale pendant une année et j’essaie d’aller aux répétitions dès que je peux me libérer. Bref je ne m’ennuie jamais et cours après le temps. Je ne comprends pas les féministes qui me disent qu’on s’ennuie à la maison… Et j’ai encore d’autres projets comme faire un potager…

A suivre

"

  1. Une femme qui s’occupe de ses enfants , quelle horreur !!! Quelle servitude ! En plus , elle donne un peu de son temps pour son mari !!! Quelle démonstration du patriarcat! Il ne manquerait plus qu’elle soit heureuse avec un mari et des enfants qu’elle aime !

    J'aime

    Répondre
  2. Oh ! Les scouts et la chorale paroissiale ! Surpriiiiiise ! Je suis certaine que les femmes catholiques « modernes » sont ravies de la super publicité que cette femme « libérée » va leur faire !
    « Les hommes africains sont encore de vrais hommes, les femmes sont fortes et des mères fières et épanouies ». Hum, à méditer…

    J'aime

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :