Flux RSS

Paris XIXème. Gentils lycéens innocents contre flics sauvages

Publié le

Mise à jour au 12/05/2016

Ce matin, des profs du lycée Bergson manifestent sur la place de la mairie pour réclamer des classes de 25 élèves au lieu de 36 actuellement, en classe de seconde, une étape difficile comme chacun le sait. Ils me disent que 99% du personnel est en grève. Après la mairie, ils se rendront au rectorat.

Une brigade de policiers garde l’entrée de la mairie tandis que plusieurs brigades ont envahi les alentours de Bergson qui s’attendait à un grand blocage contre le 49-3 décidé pour faire passer la loi travail.

Je m’informe auprès d’une aimable prof d’économie qui vient d’assister au procès du flic frappeur du 19ème. La procureur a requis une interdiction de fonction sur la voie publique, pas de mis à pied ou de suspension de salaire. La prof est assez satisfaite car, si ses positions sont très claires contre la violence policière, elle est consciente de la fragilité du flic et de la lâcheté de sa hiérarchie qui lui a certainement donné l’ordre de ne pas faire de quartiers.

Le flic en question est un jeune adulte orphelin qui en a déjà vu de toutes les couleurs dans sa vie personnelle et qui a tout de même choisi de rentrer dans la police plutôt que faire la loi dans les rues sombres.

La prof reconnait que les lycéens ne sont pas des anges mais qu’un policier est là pour protéger la population et non pour lui casser le nez comme au lycéen de 15 ans dont la vidéo et le témoignage ont largement circulé sur le net.

Pour cette prof de Bergson, la solution, c’est la raison de la manifestation de ce matin pour réclamer davantage de moyens pour l’Education nationale et, en particulier, l’arrêt des fermetures d’IUFM, la gestion et la formation des profs débutants, l’allègement des classes.

Sur ce je la salue en disant que je suis pessimiste et elle me répond qu’elle est optimiste. A la bonne heure !

Qu’une prof directement confrontée à des conditions de travail difficiles soit optimiste vis à vis de la résolution du problème me remonte le moral 😉 Il y a vraiment des profs courageux, motivés et consciencieux qui aiment leur métier.

Mise à jour au 02/04/2016

Le policier qui avait frappé au thorax  Adam lycéen de Bergson devant la halle Sécétan et non devant le lycée comme le prétendent les médias, a été mis en examen et sera jugé au mois de mai.

Ce gardien de la paix de 26 ans, placé en garde à vue jeudi à l’Inspection générale de la police judiciaire (IGPN), a été renvoyé samedi par le parquet devant le tribunal correctionnel de Paris. Il sera jugé en mai pour violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique sur le lycéen de 15 ans. ..Durant sa garde à vue vendredi, le policier a été confronté au lycéen. Il a aussi été soumis à un contrôle judiciaire avec interdiction d’exercer dans l’attente de son jugement, a précisé une source judiciaire.

La mesure réjouit toutes celles et ceux qui sont antisystème à commencer par les racailles de tous bords qui font la loi dans les quartiers et les cités HLM, ceux-là même qui vocifèrent « la loi c’est quoi » ou « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et qui cogne sur tout les professionnels qui représentent la loi et l’ordre public : policiers, gendarmes, vigiles, gardiens, pompiers, secouristes, enseignants et médecins. Les mêmes encore qui écrivent des raps encourageant la haine des blancs, des flics qu’ils traitent de porcs et les femmes non voilées « les salopes de blanches ».

Il y a longtemps que les enfants se comportent comme les adultes les plus dangereux et ils ne devraient plus bénéficier de l’excuse de minorité. Dès 11 ans des enfants font le « chouf » pour les dealers, ils les assistent pour garder la drogue, ils ont pour modèle de relation les films pornos, ils imitent les caïds, ils lancent des pierres et toutes sortes de projectiles létaux sur les pompiers et les flics.

Alors quand la mère d’Adam, le lycéen frappé, pleurniche en disant « c’est un gamin, c’est un gosse », on peut légitimement douter de l’innocence pure de son rejeton en l’absence d’enquête même si les médias diffusent une vidéo dans laquelle le gamin jure qu’il n’a rien fait …Jusqu’à preuve du contraire, permettez-moi de douter d’affirmations aussi pures. S’il s’avère que le gentil Adam n’a rien fait de mal, je serai la première à le défendre comme victime innocente de l’ignoble brutalité policière. Parole de citoyenne.

Mes Questions

1) Adam a été frappé devant la halle Secrétan et non devant le lycée Bergson situé à environ 800 m. Pourquoi cette désinformation ? Pourquoi les flics et Adam se trouvaient loin du lycée ? Course poursuite après méfaits ? Tentative de pillage des magasins de la halle comme cela avait été fait dans deux supermarchés Franprix ?
2) La vidéo dure 12 secondes. Que s’est-il passé avant ? Qu’a dit Adam aux flics pour les provoquer au point d’en faire disjoncter l’un d’eux?
3) Nous sommes en état d’urgence, tout rassemblement est interdit, les flics ont ordre de les disperser par tous les moyens. Les parents des lycéens les encouragent donc à se faire massacrer. Ni les parents ni les lycéens ne respectent la loi de l’état d’urgence, ils sont en état d’insurrection.
4) Nous sommes en état d’urgence parce que nous encourons des risques mortels du fait de gens qui ne respectent pas les lois de la République que les flics sont chargés de faire respecter. Désavouer un flic sans résultat d’enquête c’est nous mettre en danger et castrer les représentants de la loi

—————————————————–

Article initial

Ce matin, de gentils lycéens attaquaient les commissariats des 19 et 10ème arrondissements en représailles contre le flic qui avait cogné Adam, un jeune noir de 15 ans manifestant devant la halle Secrétan à 800 m du Lycée Bergson.

Des policiers ont pris place devant le commissariat du 19e arrondissement de Paris suite à l'assaut mené par des lycéens.

Commissariat du XIXème ce matin http://www.sudouest.fr/2016/03/25/lyceen-frappe-par-un-policier-deux-commissariats-attaques-par-des-jeunes-a-paris-2312742-4697.php

Commissariat du Xème assiégé par les « Assassins » masqués par leurs hoodies, sweats à capuche

Afficher l'image d'origine

http://cosplaywho.com/assassin-s-creed-desmond-hoodie-eagle-beak-version.html

Voir les différentes vidéos des évènements ici La vidéo de l’agression policière du lycéen est en troisième position. Jugez par vous-même de ces 12 secondes de film détaché du contexte.

Cette « agression sauvage » avait fait le tour du net grâce à une vidéo de 12 secondes prise par un manifestant.

Sur ce petit bout de film muet, on voit un jeune à terre relevé par deux policiers. Une fois debout, l’un des policiers qui l’a aidé à se relever lui donne un coup de poing en pleine poitrine. C’est tout. La vidéo n’indique pas ce qui s’est passé avant et, comme elle est prise de côté, on ne sait pas si la victime a fait ou dit quelque chose. Mais il n’en faut pas moins pour accuser la police de brutalité gratuite incontrôlée . Sur le site du Parisien qui diffusait hier ce fragment de vidéo, les 333 commentaires abondaient d’injures anti flics  mais il se trouvait aussi des internautes lucides qui s’interrogeaient sur tout ce qu’on ne voyait ni n’entendait. On notera que les commentaires les plus anti flics sont remarquables par le nombre de fautes d’orthographe et de syntaxe …

Déjà hier, BFMTV qui aujourd’hui diffuse le témoignage de la victime, avait clos son enquête et conclut que le petit lycéen de 15 ans était innocent et que le flic était coupable. Pas la peine d’attendre le résultat de l’enquête de l’IGPN, BFM sait tout mieux que tout le monde justifiant a priori la débauche de violences qui devait suivre ce matin. BFMTV pousse-au-crime ?

Personnellement, je n’apprécie pas plus les flics que certains jeunes du XIXème, les premiers étant souvent à l’égal des seconds : brutaux, ignares, vulgaires, à courte vue, emplis de préjugés racistes (anti basané ou anti blanc selon leur propre couleur), couards, hypocrites et menteurs, flemmards, imbus d’eux mêmes, communautaristes et égocentristes et dénués d’humanité. Je ne parle pas des exceptions mais du tout venant et je sais de quoi je cause puisque j’habite depuis 40 ans dans le XIXème et qu’après de mauvaises expériences je change de trottoir quand je croise des djeuns et que je n’appelle plus les flics ni ne me rends au commissariat qui me traite systématiquement comme une coupable quand je suis victime..

Rappelons tout de même que le gouvernement a déclaré l’état d’urgence et que tous les rassemblements sont interdits, ce qui veut dire que la police est mandatée pour intervenir avec les moyens qui sont les siens pour disperser les manifestants, quels qu’ils soient. Les jeunes qui transgressent la loi et leurs parents qui les y encouragent prennent des risques annoncés et connus de tout le monde. Dans ce contexte, pleurnicher contre les violences policières est comme se plaindre d’être brûlé quand on met volontairement sa main dans les flammes.

Que  des adultes soutiennent les actes délinquants de leurs enfants dénote un grand mépris pour ces petits qu’ils infantilisent dans l’irresponsabilité, le mépris des autorités républicaines, le manque de respect pour les adultes et le mépris des lois. Cette attitude est clairement une manière de les pousser dans le fossé de l’échec où les attendent chômage, misère, conduites à risques et mise en danger de leur existence et de la vie d’autrui.

La Connectrice

Jugez par vous-même sur images

  • Le coup de poing du policier casqué, passage en boucle : 12 secondes et c’est pris pour argent comptant !

  • Témoignage du gentil lycéen qui n’a rien fait du tout et va porter plainte contre la police https://youtu.be/wiQYWa-j56s

  • La mère du lycéen est indignée : c’est un enfant, on arrête un gamin. BFMTV commente qu’il est arrêté devant le lycée alors que la scène se déroule devant la halle Secrétan …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :