Flux RSS

Black M. Pas de grand-père tirailleur sénégalais aux archives militaires

Publié le

Nouveau au 19/05/2016

Une idée vient de me traverser la tête.

Et si le M. du rappeur figurait pour Mérah et non pour Mesrines ? Après tout les trois premières lettres sont identiques …

Connaissant l’admiration du terroriste de Toulouse parmi les djeuns, il ne serait pas étonnant que ce soit un hommage caché à Mérah, lequel expliquerait le succès de Black M.

——————————————

Afficher l'image d'origine

Black M a déclaré que son grand-père, Alpha Mamoudou Diallo aurait délivré la France avec le régiment des tirailleurs sénégalais qui comprenait aussi des Guinéens et d’autres nationaux africains.

Pascal Guy, historien, serait allé rechercher la trace de ce valeureux grand-père auquel Black Mesrines s’adosse pour justifier son patriotisme pour cette France qu’il a qualifiée de « pays de kouffars ».

L’historien, n’a rien trouvé malgré sa connaissance des archives et sa compétence en recherches historiques.

On attend la réaction de Black Mesrines et sa contribution à la mémoire de son grand-père.

Cette info a été relayée par le journaliste Robert Ménard sur LCI le 18/05/2016 et le site Fdsouche qui a contacté l’historien.

Personnellement je ne relaierais pas cette information si elle ne me semblait pas fondée mais j’attends avec impatience les explications de Black Mesrines. Je rectifierai s’il y a lieu.

La Connectrice

Afficher l'image d'origine

Suite à l’annulation de son concert à Verdun, Black M avait communiqué sur sa page Facebook : « Une terre pour laquelle mon grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d’origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais » avant de dénoncer « une polémique incompréhensible et inquiétante ».

Contacté par téléphone Pascal Guy est formel : historien et spécialiste du Ier Empire, qui a en sa qualité de chercheur a une carte d’accès aux archives militaires de Vincennes : « Il n’y a pas d’Alpha Mamoudou Diallo guinéen incorporé dans les troupes coloniales ».

Le chercheur ajoute qu’après avoir fait des recherches minutieuses avec toutes les orthographes possibles, et en supprimant le prénom « Alpha Mamoudou », seuls deux Guinéens (qui donc n’ont pas « Alpha » dans leur prénom) figurent dans les archives militaire l’un est trop agé née 1888, quand l’autre né en 1905 à été démobilisé en 1941 et n’a donc pas participé à la libération de la France.

Le chercheur explique que ces archives sont publiques et qu’il est possible pour chacun de faire la recherche soi-même.

Les médias auraient-ils pris le post Facebook de Black M pour argent comptant sans la moindre vérification ? Partout, dans presque tous les médias, des journalistes annonçaient sans aucune précaution la qualité d’ancien combattant du grand-père de Black M comme argument pour démontrer l’injustice qui était faite au rappeur.

Voici un lien vers un pdf de la liste complète des combattants des Troupes coloniales et indigènes (1850-1950) du Service historique de la Défense

Laicart

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :