Flux RSS

Paris XIXème. Démonstration de décor en sucre et pâte d’amande

Publié le

Démonstration de 16 à 19h

Samedi 18 juin

Pâtisserie La Vieille France 5, avenue de Laumière 75019 Paris

Tel 01 40 40 08 31

Métro Laumière, bus 60 48 75 marie du XIXème

http://les-pastilles.com

Vous voulez apprendre à travailler la pâte d’amande et le sucre pour décorer vos œuvres pâtissières en fonction des saisons et des célébrations ? Alors rendez-vous le samedi 18 juin 2016 à la pâtisserie Vieille France, 5 avenue de Laumière 75019 Paris.

Yuka est devenue pâtissière après avoir étudié les arts à Tokyo puis s’est installée à Paris où elle s’est spécialisée dans la décoration alimentaire, un art très apprécié des Japonais qui maîtrisent le processus d’appétence dans le soin qu’ils apportent à la présentation de leurs plats. Formes, couleurs, disposition et présentation sont aussi importantes que l’ingrédient principal.

Sylvie, patronne de « La Vieille France » me racontait qu’elle avait rencontré au Japon une pâtissière qui pratiquait quotidiennement la gymnastique des doigts pour entretenir leur dextérité. En effet le travail de la pâte d’amande et du sucre est aussi délicat que celui d’une dentellière.

On peut d’ores et déjà admirer et acquérir à la Vieille France quelques-unes des œuvres de Yuka hina01

hina02

La fête des filles. Hinamatsuri

Halloween. Ballet des fantômes de sorcières et citrouilles

les pastilles hexhenhouse

 

À chaque Papa-Noel son sac !

Noël. Le châlet du père Noël en sablé et sucre glace. Un père Noël en pâte d’amande à l’intérieur.

img_0536.jpegT

Pâques. Piou-piou

Toutes les créations de Yuka sont visibles sur son site http://les-pastilles.com/category/gateau/

Quelques pâtisseries de la Vieille France, maison fondée en 1834

Tartelette au citron. Sablé garni d’une crème au citron qui a rendu la Vieille France célèbre lorsqu’elle était située rue de Buci

Tartelette Vieille France : pommes râpées cuites al dente sur fond de sablé, noix, raisins et cannelle

Fraisier ou framboisier selon la saison

Galette aux figues ou à l’abricot selon la saison

Mille feuilles

Bombe Buci : un petit cône recouvert de glaçage au café fourré avec des marrons et des grains de cassis macérés dans du marc de Bourgogne. Uniquement en période de fin d’année.

Petits fours secs, en particulier les sablés russes

Cheese-cake, Gâteau au fromage blanc. Une merveille de légèreté délicatement citronnée qui fond en bouche.

Macaron de Nancy. Le véritable macaron naturel tel que les Croisés l’avaient ramené d’Orient. Ni colorants, ni glaçage, ni parfums à la mode, uniquement des amandes, du blanc d’œuf et du sucre.

Le Colombier. Gâteau de ¨Pentecôte venu du Sud et adapté à la mode parisienne, très raffiné parfumé au Grand Marnier, décoré de sa colombe et glacé de gelée parfumée. Uniquement à Pentecôte.

Pourquoi la Vieille France ?

Les pâtisseries de la Vieille France sont aussi chères que dans n’importe quelle pâtisserie ou même boulangerie-pâtisserie mais pour un prix sensiblement identique, on acquiert une petite oeuvre d’art, de délice raffiné et de fraîcheur.

Les ingrédients sont de qualité, toujours frais et de saison, délicatement parfumés avec des crèmes légères même quand elles sont « au beurre ». Les pâtes sont fondantes ou croustillantes selon leur catégorie et le tout est très raffiné. Olivier maintient la tradition héritée de son grand-père et ajoute à son offre quelques spécialités japonaises que lui apportent ses apprenties envoyées par la maison sœur de Tokyo. On appréciera notamment les spécialités à base de matcha, la poudre de thé vert.

Si vous avez envie de voir la différence à l’œil, observez les gâteaux colorés dans les vitrines des boulangeries-pâtisseries : les couleurs sont très vives, elles dégoulinent dans la crème, les gâteaux s’affaissent, les nappages sont épais et gluants, le choix est multiple, tous les fruits sont représentés indépendamment de la saison, fraises et framboises sont recouvertes de sucre glace pour cacher leur ramollissement, etc. La raison de ce triste spectacle est que ces gâteaux sont confectionnés industriellement et que surgelés ou pas, ils arrivent tout faits chez le boulanger qui n’a plus qu’à les disposer en vitrine.

La Connectrice

 

 

 

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :