Flux RSS

Renaissance des caricatures antisémites

Publié le

On ne le sait que trop, l’antisémitisme se porte bien en France au point que, ces dernières années des milliers de Juifs l’ont quittée pour s’installer en Israël ou partout où ils sont les bienvenus. Combien de futurs prix Nobel, de grands musiciens, artistes et écrivains parmi ces exilés ?

Nous savons aussi que des milliers de cerveaux quittent la France faute de moyens et de conditions de travail dignes de leur talent. Combien de Juifs parmi eux ?

La France est trop préoccupée par l’autre misérable, asocial, inculte et bon marché pour les patrons pour remédier à ces exodes de véritables Français, authentique par leur fidélité, leur culture, leur respect pour la République et ses lois. Au nom d’une idéologie crypto marxiste elle a choisi de tirer les forces vives de la Nation en favorisant la criminalité, l’ignorance, la mixité de la bêtise, de la misogynie, de la vulgarité et de la méchanceté. Le niveau de nos zélites est tombé si bas qu’elles ont besoin de faire valoir décérébrés.

Dieudonné antisémite national s’est acoquiné avec un certain Zéon qui vient de recevoir un prix à sa mesure , il a remporté la deuxième édition du Concours international de caricature et de dessin de l’Holocauste, dont la cérémonie de clôture s’est tenue à Téhéran le 31 mai. Il a obtenu le premier prix assorti de 12 000 dollars (10 700 euros).

Pascal Fernandez de son vrai nom, est très proche de l’essayiste Alain Soral et de l’humoriste controversé Dieudonné M’Bala M’Bala, avec qui il a signé une bande dessinée, Yacht Club. Il partage avec eux le mépris pour l’instrumentalisation supposée de la Shoah, expliquant sur son blog que « c’est rendre hommage à toutes les victimes (…) de la seconde guerre mondiale que de dénoncer ceux qui utilisent leur martyre à des fins de basse politique et de justification de massacres comme en Palestine », tout en reconnaissant avoir été « peut-être parfois un peu maladroit dans [s]a manière d’aborder [s]es sujets ».

Source informations http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/06/03/un-proche-de-dieudonne-gagne-un-concours-iranien-de-caricature-sur-l-holocauste_4933622_3218.html

Quelle différence entre la propagande nazie et celle de Zéon ?

Jugez par vous-même du talent de Zéon. https://zeondessinateur.wordpress.com/

Afficher l'image d'origine

Source image

Le fantasme du juif riche a coûté la vie au jeune Ilan Halimi. Zéon le perpétue avec sa caricature d’Auschwitz caisse enregistreuse comme les nazis travaillaient le cerveau des Allemands et des Polonais pour s’approprier les biens et le corps encombrant des juifs.

Ilan Halimi séquestré. Voici ce que produisent les antisémites comme Zéon. http://www.liguedefensejuive.com/dix-ans-apres-que-sont-devenus-les-protagonistes-de-laffaire-ilan-halimi-2016-01-21.html

A en juger par les commentaires d’approbation et de soutien qui suivent les caricatures de Zéon, il y a de quoi se faire du souci tant ils sont admiratifs et enthousiastes. Zéon, Dieudonné et Soral sont des pousse-au-crime qui portent une lourde responsabilité dans la recrudescence des actes antisémites au même titre que les musulmans de France et de l’étranger.

image007Source image 

Le tiroir-caisse est coiffé de la porte d’entrée du camp d’Auschwitz, son compteur est arrêté sur 6 millions – l’estimation du nombre de juifs tués lors de l’Holocauste –, et son tiroir plein de billets porte la mention « Shoah Business ». Le clavier, lui, évoque la loi Gayssot de 1990 sur la répression des actes racistes, antisémites ou xénophobes. C’est avec cette production que le dessinateur Zéon a remporté la deuxième édition du Concours international de caricature et de dessin de l’Holocauste, dont la cérémonie de clôture s’est tenue à Téhéran le 31 mai. Il a obtenu le premier prix assorti de 12 000 dollars (10 700 euros). Le site ActuaBD s’en est fait l’écho dès le lendemain.

Caricature de Philipp Rupprecht, dit « Fips », pour Der Stürmer. Der Stürmer (« l’attaquant ») était un journal hebdomadaire, publié de 1923 jusqu’à la fin de la guerre, qui était encore plus sauvagement antisémite que le magazine précédent. Alors que Neues Volk gardait tout de même l’apparence voilée d’un magazine respectable, Der Stürmer publiait des articles choquants et presque ridicules, comportant des accusations grotesques contre les Juifs comme la pornographie, l’anticapitalisme et l’anticatholicisme, entre autres. Entre les années 1941 et 1944, le journal publiait même des articles exigeant l’extermination et l’annihilation des Juifs. Le journal était connu pour ses caricatures antisémites, représentant les Juifs comme répugnants, avec des défauts exagérés et des corps difformes. On représentait souvent les Juifs comme des criminels sexuels, des violeurs, des meurtriers, des voleurs et tout simplement des parasites. http://propagande-nazie.e-monsite.com/pages/ii-a-la-devalorisation-du-juif.html

Source image  Der Ewige Juden, 1940  (« Le Juif éternel »). Le film a été commissionné par Joseph Goebbels, le Ministre de la Propagande, et réalisé par Fritz Hippler. Ce film violemment antisémite a été considéré comme un film documentaire sous le Troisième Reich. Il consiste de matériaux filmés peu après l’occupation Nazie de la Pologne. Le but fondamental du film est de faire une opposition entre l’Aryen et le Juif. L’Aryen est montré comme un homme vivant sainement, et étant satisfait du labeur physique. Le Juif, au contraire, est montré comme trouvant toujours du plaisir dans l’argent et dans un style de vie hédonique, et vivant dans la saleté. Le film fait parvenir de nombreuses accusations antisémites : Les Juifs s’associent à l’anarchisme, à la libération sexuelle et à la pornographie, ils torturent les animaux et sont responsables de la chute de la musique, de la science, de l’art et du commerce. Aucun crime n’est oublié ; le Juif est responsable de tout. Le film s’ouvre sur une scène montrant des rats sortant d’un égout, accompagnée de sous-titres annonçant : « Si les rats représentent la vermine du royaume des animaux, les Juifs sont la vermine de la race humaine et, comme les rats, diffusent les maladies et la corruption. Seulement, les Juifs diffèrent des rats car ils sont capables de changer leur apparence et de se transformer en leurs hôtes humains. »

Et voici les conséquences des caricatures nazies

Source

Rafle du Vel d’hiv

Déportation des Juifs vers Riga, Lettonie. Bielefeld, Allemagne, 13 décembre 1941.

Déportation des Juifs vers Riga, Lettonie. Bielefeld, Allemagne, 13 décembre 1941.

— Bildarchiv Preussischer Kulturbesitz

https://www.ushmm.org/wlc/fr/media_ph.php?MediaId=1644

Source image 

En 1945, 90 % des 3,3 M de Juifs polonais ont été exterminés, et 32 % des 3,1 millions de Juifs russes.

"

  1. Très long a développer 😦

    J'aime

    Répondre
  2. j’ai la gorge serrée

    J'aime

    Répondre
    • laconnectrice

      Oui, quand on pense que des milliers de gens approuvent et que l’Iran met de l’huile sur le feu, il y a de quoi s’inquiéter…

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :