Flux RSS

La France est morte. Vive le califat !

Autrefois, les étrangers venaient en France parce qu’ils aimaient et admiraient nôtre pays et son peuple. Aujourd’hui, les nouveaux arrivant s’imposent en pillant nos richesses au nom de la « dette coloniale » et pour le djihad, la conquête des pays non musulmans. Ils sont en bonne voie d’y parvenir. La France a nourri en son sein généreux des serpents venimeux qui veulent sa perte.

L’attentat de Nice que les gouvernants nous présentent comme la suite connue d’une longue liste annoncée depuis 4 ans par l’Etat islamique sonne le glas de la France de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Terminé la France des droits de l’Homme où les persécutés, les malheureux, les artistes, les écrivains, les amoureux de la France des Lumières, de son mode de vie, de ses paysages, de son histoire et de sa gastronomie, venaient du monde entier s’établir chez nous. Ils venaient en France parce qu’ils aimaient le pays et son peuple.

La France généreuse a accueilli des millions d’immigrés francophones issus des anciennes colonies et protectorats dont les dirigeants n’avaient pas su ou pas voulu profiter de leur libération pour construire une économie capable de les nourrir. Au contraire, ces pays, pour la plupart musulmans, ont maintenu leur peuple dans l’indigence en les incitant, comme Bouteflika à aller réclamer à la France la « dette coloniale », une exigence qui va de paire avec l’idéologie de conquête de l’Islam. Ainsi des djihadistes passifs ou actifs ont envahi notre pays avec l’intention d’en découdre avec nos lois clamant « Les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République » et ils nous ont promis que « les koufars allaient voir de quel bois les musulmans se chauffent. »

Au fur et à mesure que les Musulmans s’installaient en France, leurs coreligionnaires entreprenaient une campagne de prosélytisme exploitant le « mythe de la dette coloniale » justifiant ainsi leur comportement insurrectionnel. « La loi c’est quoi ? ». Le résultat est que la France compte environ 10 millions de musulmans qui ont construit officiellement 2 000 mosquées et créé de nombreuses salles de prière clandestines.Le résultat est aussi que les musulmans représentent environ 60% de la population carcérale et qu’il y a un lien confirmé par les spécialistes entre la délinquance et la radicalisation.

Alors qu’il y a encore 20 ans, les Musulmans de France pratiquaient leur religion dans le calme et le respect des traditions françaises, de sa loi sur la laïcité, fort de leur nombre, les musulmans ont exigé de plus en plus d’accommodements avec nos lois et nos coutumes et ont affiché « Islam is beautiful » avec les foulards, les burqas, les hidjabs, les barbes, les kamis, les djellabas, les prières de rue, la demande de halal dans les cantines scolaires, la suppression des arbres de Noël dans les mairies, les salles de prière dans les entreprises et les universités, les WC à la turque dans les lieux publics, la séparation des femmes et des hommes, le refus de serrer la main des femmes comme à la RATP ou dans certaines mairies, le refus des médecins hommes pour soigner les femmes, et un comportement insurrectionnel quand la police interpelle un musulman.

Pris sur le fait, les musulmans nient toute implication dans la criminalité ou la délinquance et l’oumma islamiya les soutient mordicus pour manifester sauvagement devant les commissariats et les tribunaux. Les flics et la justice français sont « pourris ».

La situation s’est aggravée au fil du temps à cause du laxisme, de la lâcheté et de la cupidité de nos gouvernements respectifs. L’autodestruction a commencé avec Giscard d’Estaing. Gauche et droite ont agi de même et de concert.

Je ne vois pas par quel miracle la France pourrait se redresser dans toute sa splendeur. L’Education nationale est en perdition, le système de santé se dégrade, l’emploi est en chute libre et les jeunes cerveaux brillants quittent la France qui n’encourage pas la recherche.

Je viens d’être grand-mère de deux petites filles et je m’inquiète du monde qu’elles vont découvrir. Je m’inquiète de leur avenir de femmes dans une France qui régresse sur leur émancipation et renforce sa misogynie congénitale au rythme des effluves sexistes de la charia. Je m’inquiète de l’arrivée massive de ces sauvages qui violent collectivement et de l’indulgence des politiques pour le harcèlement sexuel. Je m’inquiète de l’état de la société dans laquelle elles devraient s’intégrer et je leur souhaite de quitter cette France gravement malade mais pour aller où ?

Il est où le bonheur, il est où ? Pas en France en tous cas.

La Connectrice

 

 

"

  1. La France ne doit pas mourir. La France mourir est la mort de ce qui a été acquis âprement, durant les dernier siècles malgré tout le lot de souffrance et pire… Comme écrivait une journaliste ici cette semaine « la culture rapproche, la religion divise ». C’est simple, mais pas simpliste. Par moment, dans notre monde la religion et le pétrole se confondent. Tous les deux nous roulent.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :