Flux RSS

Guerre déclarée à la France. Croire Guy Millière, Antoine Sfeir, Luc Ferry et Marc Trevidic ou les collabos ?

Publié le

Afficher l'image d'origine

Source image https://louyehi.wordpress.com/category/journal-de-la-dhimmitude-dans-le-reste-du-monde/

Afficher l'image d'origine

Source image http://cafephilodedroite.blogspot.fr/2013/12/connaissez-vous-lobservatoire-de.html

Afficher l'image d'origine

Source image http://ripostelaique.com/Mariage-force-entre-Mahomet-et-1982.html

Afficher l'image d'origine

Source image http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=7562

Afficher l'image d'origine

Source image http://ripostelaique.com/belgique-ebranlee-islam-a-ete-prononce.html

Cachez-donc sous le voile islamique cette guerre que je ne saurais voir…C’est ainsi que pensent nos responsables irresponsables face aux insultes, aux menaces et aux attentats que subit la France depuis des années , comme le dit Marc Trévidic, On est dans une guerre en temps de paix. C’est le principe de l’attentat terroriste. Il faut être aveugle, sourd et débile mental pour ne pas s’en rendre compte. L’islamisation de la France, ce n’est pas seulement une affaire de nombre (10 millions de musulmans en comptant la population clandestine pour 45 millions de catholiques, 800 000 juifs et quelques millions d’athées, agnostiques et autres religions). Il faut être d’autant plus aveugle et débile pour ne pas s’en rendre compte que l’islam s’affiche avec fierté. Voiles, qamis, abayas et barbes ont envahi la France jusque dans les campagnes les plus reculées. Le hallal est partout et nous compterions désormais 2 500 mosquées qui ont poussé comme des champignons avec l’aide de dicatatures musulmanes mais aussi celle des collectivités locales et de l’Etat qui ont imaginé toutes sortes de dérogations et d’accommodements raisonnables pour, au nom d’un laïcité détournée, permettre à ces pauvres misérables musulmans de pratiquer leur religion, la liberté de culte étant un principe de la République française.

Nous pouvons féliciter les musulmans de France pour leur habilité a détourner nos principes républicains, nos lois, nos valeurs, notre patrimoine et notre argent. Nos responsables irresponsables cèdent à toutes leurs revendications « par souci d’apaisement » grâce aux attentats commis par les faux-frères musulmans, ceux que les « vrais musulmans » ont de la peine à désavouer.

Dans cet ordre d’idée, on décernera le pompon au prêcheur de Nice qui ose dire que la laïcité est un « extrémisme », faut croire qu’il est contrarié de ne pas avoir obtenu son bail emphytéotique….(c’est juste une hypothèse pour le prêcheur en question mais une réalité pour la construction des mosquées en France) http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/03/20/31001-20150320ARTFIG00447-mosquees-comment-les-elus-contournent-la-loi-de-1905.php

Nos responsables irresponsables et leurs suppôts peuvent toujours essayer de nous faire prendre des mosquées pour des lanternes, les Français sont de plus en plus nombreux à voir que le roi est nu

La Connectrice

Guy Millière:“La guerre dans laquelle nous sommes engagés est une guerre planétaire, car elle ne connaît pas de frontières. C’est une guerre qui peut frapper n’importe où, n’importe qui, n’importe quand. On vient de le voir une fois de plus (…) – C’est une guerre impossible à mener efficacement dans un pays tel que la France où il existe tout à la fois la communauté musulmane la plus forte d’Europe, les plus puissants contingents de gauchistes disponibles sur le marché, et une imposante cohorte de bien-pensants qui tiennent l’information, la culture et la politique (…) – C’est une guerre, de fait, quasiment impossible à mener en France, dès lors qu’existent en supplément des zones de non-droit, et une présence massive de l’islam dans les prisons, où des imams fanatiques font basculer des délinquants musulmans vers l’islam radical en leur disant  que les activités criminelles peuvent être nobles et glorieuses, si elles sont menées pour le jihad (…)La France est un pays qui semble avoir perdu la guerre, et les propos fermes d’hommes politiques après un attentat n’y changent jamais rien. La France est un pays qui se prépare des lendemains très difficiles et pourra difficilement échapper au pire. On y parle ici et là d’un risque de guerre civile. Le risque ne cesse de s’intensifier. La France me semble être prise dans des engrenages qu’il sera difficile d’arrêter, hélas. Le reste de l’Europe n’est pas vraiment en meilleure posture”.

Antoine Sfeir, politologue, spécialiste de l’Islam : « Ce qui est étonnant suite aux différents attentats, c’est qu’il n’y ait pas encore eu de fatwa de dignitaires musulmans condamnant les auteurs des meurtres, qui les mette au ban de l’islam. Il ne s’agit pas seulement de condamner, mais de lancer des édits religieux, des fatwas, contre ces gens-là ! Qu’ils soient présentés, au sein de la communauté musulmane, comme des barbares qui ne peuvent en aucun cas se réclamer de l’islam. Mais cela n’a encore jamais été fait…. ! »

Luc Ferry, ancien ministre : « Quelle part joue dans cette affaire leur religion ? Les vraies questions sont les suivantes: que veulent-ils au juste, que demandent-ils, où veulent-ils en venir? Pourquoi nous haïssent-ils avec une telle violence? Quelle part joue dans cette affaire leur religion? Pourquoi des jeunes gens européens depuis des générations se laissent-ils recruter aussi aisément? Quelles réponses pouvons-nous leur donner en dehors de bombardements d’une efficacité douteuse, voire contre-productive? C’est en effet chez nous qu’agit une cinquième colonne et les assassins sont pour la plupart des Français, des Belges, des Allemands dont les parents furent naturalisés depuis des lustres, même si quelques migrants peuvent se mêler à la masse des fanatiques.

Nos dirigeants devraient, fût-ce en secret, rencontrer ceux qui sont en prison, parler avec eux, tenter de saisir leurs motivations pour mieux les combattre, car dans cette guerre, et c’en est évidemment une, à tout le moins aux yeux de nos ennemis, nous aurons besoin de trois armes: d’abord et avant tout de comprendre au lieu de se débarrasser de cette tâche difficile en invoquant niaisement la folie; ensuite, cesser de sortir de prison des djihadistes pour les envoyer voir un psy tant que nous sommes en guerre, ce qui est le comble du ridicule et tourne chaque fois au drame pour des innocents; enfin, d’une belle et bonne dose de fraternité, y compris et même surtout avec nos compatriotes musulmans, ce qui supposerait en retour qu’ils se mobilisent bien davantage et bien plus massivement contre ceux qui tuent en leur nom. Encore une fois, nous sommes en guerre, et sans une fermeté implacable compensée par une fraternité ouverte, cette guerre se transformera bientôt en guerre civile à la plus grande joie de Daech ».

– Après l’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, le juge Marc Trévidic s’exprime pour la première fois à la télévision : »L’année qui vient va être épouvantable avant les élections présidentielles. La tentation pour l’Etat islamique va être très grande de s’en prendre au pays. On est dans une guerre en temps de paix. C’est le principe de l’attentat terroriste. Mon espérance à moyen terme, c’est l’essoufflement suite au degré d’horreur. Mais cela peut durer dix ans. Ce n’est pas exclu.« 

Les alertes de Marc Trévidic début aoôut 2016http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/terrorisme-l-ancien-juge-antiterroriste-marc-trevidic-prevoit-une-annee-epouvantable-7784344391

Les collabos

  • Contrairement à d’autres pays d’Europe, la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), qui dépend du ministère de l’Intérieur, a décliné l’offre d’une société israélienne d’un logiciel de traque de terroristes qui aurait permis la détection de cellules jihadistes. Ce logiciel est utilisé pour analyser et faire correspondre des rapports de renseignements fragmentés à partir de plusieurs bases de données nationales et internationales, ce qui permet de fournir aux agents de lutte contre le terrorisme des informations mises à jour en temps réel sur les terroristes potentiels et leur historique.
  • – Interview d’Abdelkader Sadouni, prêcheur sunnite de Nice par un journaliste italien, Luca Steinmann, suite à l’attentat du 14 juillet. Le titre original de l’interview est « La laicità francese è responsabile per gli attentati » (source : www.ilgiornale.it): «S’il y a des attentats, c’est la faute de la laïcité des Français  les politiciens doivent dialoguer avec les musulmans. S’ils refusent, il n’y aura plus moyen d’arrêter les violences… La laïcité d’aujourd’hui est un extrémisme qui tente d’éradiquer toutes les religions. Les chrétiens se sont adaptés, les musulmans refuseront, car ce serait une injustice »

Source des citations

http://www.nuitdorient.com/n6171.htm

Albert Soued et www.nuitdorient.com – N° 171 – le 10 août 2016

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :