Flux RSS

Présidentielles. Qui a lu les programmes des candidats ?

Publié le



Je suis consternée de constater en discutant avec toutes sortes de Français qu’ils jugent les candidats sur leur bonne mine, leur réputation médiatique et leurs prestations publiques mais que pratiquement aucun d’entre eux n’a pris la peine de lire leurs programmes.

Préjugés, idées toutes faites, positions idéologiques, politiquement correct, position de classe, corporatisme, recherche du prêt-à-penser, suivisme et passion pour les effets spéciaux les privent de toute curiosité. Quel que soit leur choix, ils y tiennent mordicus et malheur à qui n’est pas d’accord.

Pourtant, certaines vérités éternelles sont rappelées http://www.huffingtonpost.fr/idriss-j-aberkane/economie-de-la-connaissance_b_5443212.html qui méritent qu’on s’y attache : Quand on partage un bien matériel il se divise… Quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. Qu’y a-t-il de plus immatériel que notre intelligence et notre bienveillance ? Quelques années plus tôt on parlait beaucoup de « bonnes pratiques » qui incitaient à aller voir ailleurs comment certains problèmes avaient pu être résolus. Qu’en est-il aujourd’hui de l’identification et de l’application des « bonnes pratiques » chez nos candidats ? Chacun ne se prend-t-il pas pour un démiurge, un dieu créateur qui a tout inventé tout seul ?

Marine Le Pen est la chèvre émissaire des ignorants qui gobent toutes les salades en kit offertes par les médias et par les candidats de gauche et de droite. Ce jour, je discutais des candidatures avec un jeune couple charmant auquel je demandais s’il avait lu le programme du FN. « Ah non, il n’en est pas question, je ne lirai jamais cette saloperie ! -L’avez-vous écoutée ? -Non, ça me dégoûte. » Je me suis tue car il n’y avait aucune ouverture. Je ne suis pas une fan de MLP mais j’ai fait l’effort de lire son programme et de l’écouter pour me faire une opinion par moi-même et je trouverais juste que chaque électeur en fît autant pour tous les candidats.

Devant tant de paresse intellectuelle, il sera difficile de penser et dire que les Français ont choisi leur président en toute connaissance de cause, d’autant plus qu’il est probable que le taux d’abstention, les votes blancs ou nuls seront notables et encore plus pour les législatives qui suivront. Il sera ensuite dit qu’une minorité gouverne une majorité de citoyens et que les riches décident pour les pauvres ou que les dirigeants du pays n’agissent que dans leur propre intérêt.

Rendre le vote obligatoire contraindrait-il les citoyens à s’informer sur les programmes des candidats, qui seraient alors plus enclins à les mettre en œuvre ? Pourquoi, en effet, les élus s’efforceraient-ils de respecter leurs promesses si personne ne s’y intéresse réellement ?

Alice Braitberg

http://ripostelaique.com/combien-de-francais-ont-lu-les-programmes-des-candidats.html

PS la documentation électorale vient seulement d’arriver dans ma boïte aux lettres. Trois jours avant le vote, il était temps ? Pourquoi si tard ? Pour ne pas inciter les Français à se faire une opinion par eux-mêmes mais ne pas déranger leur « temps de cerveau disponible » saturé par la propagande médiatique ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :