Flux RSS

Le discours algérien de Macron a payé, la Grande Mosquée de Paris le soutient

Publié le

« La Grande mosquée de Paris et sa Fédération nationale (FGMP) appellent les musulmans de France à voter massivement pour le candidat Emmanuel Macron qui, dans le respect des valeurs républicaines et de l’ application stricte des principes de la laïcité , incarne la voie de l’espoir et de la confiance dans les forces spirituelles et citoyennes de la Nation »

 

Lors de sa visite en Algérie, le 13 février 2017, Emmanuel Macron a été reçu avec tous les honneurs dus à un chef d’Etat. Il faut croire que le gouvernement algérien était sûr de son coup puisque 20.000 Français sont recensés au consulat de France à Alger, qu’il existe plus d’1,5 million de binationaux franco-algériens en France et d’Algériens français de papiers. On ne s’étonnera donc pas de l’appel du recteur de la Grande Mosquée de Paris à voter massivement pour Macron.

Application stricte de la laïcité c’est, selon Bariza Khiari, son ambassadrice franco-algérienne, la liberté a-t-elle dit sur CNews ce jour. Cette sénatrice PS, présidente de l’Institut des Cultures de l’Islam, n’a pas du suivre ses cours sur la laïcité.

Ce franc soutien de Dalil Boubakeur à Macron ne peut être détaché de la demande de L’Algérie pour  l’ouverture en 2015 des procédures visant à acquérir la propriété de la Grande Mosquée de Paris

Cet appel signifie aussi qu’en cas de victoire de Marine Le Pen nous devons nous attendre à une mise à sac de la France par les Algériens secondés par les anars et racailles qui ont manifesté à République dès l’annonce des résultats.

L’adoubement algérien est une constante pour les candidats français à la présidence de la République car nous entretenons de nombreux accords avec l’ancienne colonie, des accords qui semblent  économiques mais qui sont réellement politiques et ressortent de la revendication du paiement de la dette coloniale par les Algériens qui, ayant lamentablement échoué dans le développement de leur pays, exigent de la France que, sous la menace des attentats, elle paye et repaye éternellement. Dans ce contexte, la soumission de Macron à Alger est un aveu de faiblesse, un blanc-seing  qui augure mal de notre sécurité économique et physique.

Rappels utiles

L’accord le plus rappelé dans le cadre de la protection est immigrés est l’acord du 27 février 1968  consolidé en 2001. Dans un cahier juridique, le Gisti souligne que  la situation des ressortissants algériens est aujourd’hui, en droit, un peu moins défavorable que celle des autres populations étrangères. Cinq paragraphes concernent le regroupement familial dont l’attribution des allocations familiales à tous les enfants algériens

(source Wikipedia)

  • Depuis 1921, la mosquée est régie par la Société des habous et lieux saints de l’islam, une association de type loi 1901, propriétaire de l’édifice à la suite d’une donation de la ville de Paris. Le ministre de l’Intérieur Gaston Defferre retire dans les années 1980 la tutelle de la mosquée du ministère et de la ville de Paris, ce qui permet depuis à l’Algérie de financer un tiers du budget de la mosquée (en 2015, le budget total est de 1,8 million d’euros). Si la mosquée est juridiquement indépendante, elle reste religieusement et culturellement liée à l’Algérie, qui exerce un droit d’immixtion non écrit sur la nomination de son recteur38.
  • En 2015, l’Algérie a annoncé officiellement l’ouverture des procédures visant à acquérir la propriété de la Grande Mosquée de Paris34.
  • En février 2017, Macron se rendait en Algérie où il tenait les propos qui ont choqué la France
  • On peut supposer que les Algériens l’ont intérôgé sur le sort de la GMP et qu’il leur a donné une réponse favorable, ce qui explique le soutien du recteur à sa candidature
  • http://afrique.lepoint.fr/actualites/que-va-faire-emmanuel-macron-en-algerie-13-02-2017-2104440_2365.php exemples de commentaires à cet article :

… Mais Macron!?
« Qu’allait il faire dans cette galère » !
Chèques, Visas et repentances ?
Seul compterait le retour de la tolérance multiculturelle d’avant EVIAN au Sud dans cette MARE NOSTRUM devenue amère et cercueil pour tous avec ou sans « valise ».
Alors les populations locales pourraient jouir d’une réelle indépendance heureuse y compris dans nos banlieues sans victimisation ostentatoire haineuse assistée !
Le nom d’Abd El Kader à remplacé celui de Bugeaud au fronton du Lycée qui dés la présence française en Algérie remplaça une caserne de janissaires ( convertis par la force et réduits à fournir de la chair à canon au grand turc ! ).
Ce Lycée donna deux Nobel au Monde par deux de ses fils : l’un Albert Camus d’une famille plus que modeste de Belcourt ( faubourg d’Alger), l’autre issu de racines méditerranéennes juives ancestrales ballotées par l’histoire d’avant l’invasion arabe en Physique atomique – 1997 !
Depuis l’Algérie livrée au totalitarisme marxiste par nos bobos inconscients à subi une révolte islamiciste. Prévisible ( cf Daoud sur sa recherche de l »Islam contre le totalitarisme FLN)
Et nos bobos nés de la dernière pluie servent la soupe populiste aigrie.
NB : A Lire Dilem, Sansal, Daoud et quelques autres… Les peuples algériens Kabyles et berbères sont toujours dignes d’Abd El Kader et de la Kaïna… Oubliés.
Et de Camus !
Amnésie profonde hors toute nostalgerie : qui se souvient du Pape chrétien Kabyle Gélase à qui nous devons la Chandeleur ?
ROME UNISSAIT alors LES DEUX RIVES.

—-

J’espère qu’il va durcir les conditions d’émigration vers la France Qu’il va se faire payer de 6 Milliards que l’Algérie doit à laSECU  Qu’il va cesser de verser des allocations, pour des enfants restés au pays. Il a pas mal de travail à faire sur place

Prêt à toutes les compromissions pour gagner la Présidentielle : entre autres, récupérer des électeurs de Hamon très nombreux dans les banlieues. On imagine la suite… Tant pis pour la France et sa culture puisque de toute façon, pour lui,  » il n’y a pas de culture française » !


Ce voyage en Algérie est pathétique. Promettre une télé franco-algerienne, draguer les voix de la communauté algérienne, c’est non seulement lamentable, mais c’est aussi dangereux. C’est flatter le communautarisme, ce fléau qui détruit l’unité nationale.

Chercher des électeurs, qu il en profite pour demander où en est l enquête sur l assasinat des moines de Thibérine.

Je pense que les « pieds noirs » et leurs enfants, ainsi que les harkis et leur enfants qui ont pu gagner la france apprécieront, surtout qu’ils ont du choisir en toute hate  » entre la valise ou le cercueil !.

Il est en train d’organiser l’immigration future ?
Il n’a pas remarqué que le gouvernement algérien n’est pas des plus démocratiques. On peut s’y faire élire Président de la République sans sortir de chez soi ! Cela doit le ravir, non seulement pas de programme mais pas de campagne !
Pour une première visite à l’étranger, il a bien choisi son pays !

  •  Terrorisme algérien ou franco algérien en France et contre les Français

source infos

1994 À compter de 1994, le GIA fait assassiner plusieurs ressortissants français en Algérie et organise la prise d’otages et le détournement d’un vol d’Air France à Alger, réclamant qu’il se rende à Paris. Les pirates de l’air sont finalement abattus au cours de l’intervention du GIGN sur l’aéroport de Marignane.

1995 la détonation d’une bonbonne de gaz dans la station de RER Saint-Michel Notre-Dame, à Paris, a causé la mort de huit personnes et fait 117 blessés le 25 juillet.

Khaled Kelkal, un jeune Franco-Algérien abattu par la police, les armes à la main, au mois de septembre, dans les monts du Lyonnais.

 

Boualem Bensaїd active un réseau dormant dont fait partie Smaїn Belkacem, basé dans le nord de la France. La police relève cependant les empreintes de Bensaїd sur la bonbonne de gaz bourrée de clous qui explose près du métro Maison Blanche, en octobre, faisant douze blessés légers.

Ali Touchent, dit «Tarek», figure islamiste dont le rôle initial aurait été déterminant dans la constitution du réseau entre Paris, Lyon et Lille et la venue en France de Boualem Bensaїd et Smaїn Belkacem

Salah Abdeslam, impliqué dans les attentats de Paris et Saint Denis de novembre 2015

le franco-algérien Djamel Beghal  condamné à dix ans de prison pour «association de malfaiteurs en vue de commettre un acte terroriste», puis, après sa libération, placé en résidence surveillée dans le Cantal.

Chérif Kouachi et son frère

l’assassin de Toulouse et Montauban Mohammed Merah

l’assaillant du musée juif de Bruxelles Mehdi Nemmouche

le tueur du couple de policiers de Magnanville Larossi Abballa

les assassins du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean

18 mars 2017 Ziyed Ben Belgacem, franco-tunisien attaque des militaires de l’opération Sentinelle à Orly

http://www.slate.fr/story/129356/trois-moments-djihad-francais

20 avril 2017 Karim Cheurfi assassine le policier Xavier Jugelé. L’Etat islamique revendique aussitôt le meurtre.

 

 

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :