Flux RSS

Droit A l’enfant SUR l’enfant. Le film « U-N-A » fait l’éloge de la pédophilie

Une amie  fidèle lectrice de ce blog me communique ses réflexions sur la pédophilie et sa propagande. J’approuve.
LC
Suite à la sortie sur les écrans du film U-N-A de l’Australien Benedict Andrews, basé sur un scénario de David Harrower, tiré de la pièce de théâtre dont il est l’auteur et cette critique dans La Libre Belgique
Voici un point de vue sous forme d’affirmations documentées
le lobby pédophile s’apprête à ressortir du bois ​: U​-​N​-​A ne sera que le premier d’une longue liste de films de propagande

Son arme de destruction massive des mentalités : l’excitation malsaine et les raisonnements faux pour tout public

le lobby homo qui va porter cette invasion ​plus ou moins consciemment et activement ​
est rodé à la médiatisation tout azimut.
Pas un film aujourd’hui où il n’y ait un gentil homo quand ce n’est pas exclusivement une histoire homo, trans, bi etc.
 
 
je n’irai pas voir le film : rien à apprendre et aucune curiosité ​sordide 

tout du vocabulaire de cet article démontre à suffisance les collusions mentales avec les agresseurs :

– pédophile vs pédomane : ces gens n’aiment pas les enfants, ils en sont obsédés et les utilisent pour leur plaisir ;  
– « relation pédophile«  = ce n’est pas une relation équitable, mais une agression caractérisée ;
– « histoire commune » = qu’y a t-il de « commun » entre un agresseur et sa victime ?! un crime ou un délit perpétré ou subi
– après ça continue dans ce registre minable : (ne pas pouvoir…) « tourner la page » etc.
– et ça explose dans une apothéose de propagande morbide :
 » « Una » joue très habilement avec la sensualité, et même l’érotisme, pour proposer une expérience troublante au spectateur. Lequel a beaucoup de mal à se situer par rapport à ce que les deux personnages ont vécu, à l’époque, comme une histoire d’amour… »
 – le dernier plan sera « glaçant et ambigu », on n’en avait pas douté un instant !
 
Après l’apologie du sado-masochisme (et ses produits dérivés de films, vidéos, menottes, fouets etc.) dans « 50 nuances de gris », on excite le spectateur ​des ​grande​s​
 salle​s​  avec des histoires d’agressions sexuelles à enfant  
le marketing fait feu de tous les marchés potentiels c’est « no future, no limits »
 
« Dans le rôle très difficile du pédophile, Ben Mendelsohn est épatant de justesse, conservant à son personnage toute sa part d’humanité.​ » SIC 
ou arriver à dire que jouer avec justesse un criminel est épatant !  
 

 

U-N-A « a été follement amoureuse alors qu’elle n’avait que 13 ans »

et donc l' »amour » d’une victime pour son agresseur est assimilable à un syndrome de Stockholm
l’interdit de l’inceste et l’interdit de l’usage de la sexualité enfantine ​sont des choix de société à promouvoir, soutenir et contrôler
il y va de la responsabilité des adultes de refuser cet « amour » et toute relation sexuelle avec des enfants qui le plus souvent n’exercent pas leur « liberté » mais remettent en situation pour le questionner un trauma personnel ou transgénérationnel
les adultes doivent être éduqués à ces refus et à se protéger eux-mêmes en protégeant les enfants et le projet de société qui défend leurs droits  
​EVRAS pour tous ! ​Education à la Vie Relationnelle, Affective et Sexuelle
 
C’est une invasion médiatique et du monde des arts, elle est délibérée, planifiée de longue date, financée par mécènes et magnats
Quant aux liens entre homo et pédo, un rappel historique de ce qu’est l' »apologie de la pédophilie » le démontre clairement
 

Le 22 juin 1979, la NVSH et d’autres organisations néerlandaises envoient au parlement du pays et au ministre de la justice une lettre et une pétition demandant la légalisation des rapports sexuels consentis entre enfants et adultes[11]. La pétition est signée notamment par l’Association hollandaise pour l’intégration des homosexuels (COC), ainsi que par des organisations politiques comme le Parti socialiste pacifiste et par diverses personnalités. Les pédopsychiatres de la Société psychiatrique néerlandaise s’opposent à la décriminalisation des rapports sexuels enfants-adultes en arguant que cela risquerait d’affaiblir l’autorité parentale[12].
L’année suivante, la COC déclare que la cause des pédophiles est liée à celle des 
homosexuels et que la libération des homosexuels ne sera jamais complète sans la « libération des enfants et des pédophiles »[13].

Difficile pour des victimes de prendre pleinement conscience de ce péril sans l’appui efficace de thérapeutes aguerris ou de techniques qui conviennent pour élaborer ou dissoudre les traumas passés

Penser que le danger perdure et ne pas pouvoir s’identifier à des sauveteurs dans une société qui explose sous le marketing de la permissivité ne fait qu’exacerber la peur
 
la partie ​pourrait être définitivement perdue
le pessimisme, l’activisme armé et la plus grande prudence sont plus que jamais de mise
Miaouou !
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :