Flux RSS

Antisémitisme. agressions à Livry-Gargan et Garges-les Gonesses

L’antisémitisme islamique est une réalité récurrente que nos médias nationaux, toujours prêts à donner des leçons droitdel’hommistes , se gardent bien de mettre à la une. Mieux, la plupart n’en parlent même pas et laissent les organes juifs seuls en traiter comme si les français de confession juive étaient moins français que ceux qui les agressent.

Depuis des années que l’antisémitisme reprend du poil de la bête immonde sous l’influence de l’islamisation de la France, les responsables irresponsables aveuglés par les pétrodollars laissent faire.

A la veille du nouvel an juif, Rosh Hashana, on peut craindre que des terroristes profitent de la fête pour commettre des attentats contre les Juifs en fête.

New Year's dinner Rosh Hashanah

Des pommes et du miel pour que l’année à venir soit aussi douce

Vendredi 8 septembre 2017 à Livry-Gargan

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/09/11/01016-20170911ARTFIG00336-famille-agressee-a-livry-gargan-la-communaute-juive-s-alarme.php

Une enquête a été ouverte pour séquestration, vol et extorsion en réunion avec violences, après l’agression, tôt vendredi matin, à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), d’un militant associatif juif, de sa femme et de leur fils. «Selon les premiers éléments, la motivation de cet acte lâche semble directement liée à la religion des victimes», a dénoncé le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Encore traumatisé après des coups à la tête, Roger Pinto, 78 ans, président de l’association «de défense du peuple juif et de l’État d’Israël» Siona et ancien vice-président du Crif, n’a qu’une demande: «Il faut que ça cesse!»…

…Les agresseurs, poursuit-il, sont «trois Noirs: deux d’une vingtaine d’années, et celui qui semblait être leur chef, plus âgé, le visage masqué par un foulard». Seul ce «chef» s’exprime, en tutoyant ses victimes: «Où caches-tu tes bijoux, ton argent?», demande-t-il à Mireille Pinto. «Nous savons que les Juifs ont beaucoup d’argent, scande-t-il encore. Si vous ne nous donnez pas ce qu’on demande, on vous tue.»…

Dimanche 17 septembre 2017 à Garges-les-Gonesses

http://www.leparisien.fr/garges-les-gonesse-95140/garges-les-gonesse-plusieurs-fideles-de-la-synagogue-pris-a-partie-18-09-2017-7269687.php

Il est environ 16h30 ce dimanche lorsque des fidèles de confession juive sont verbalement agressés devant la synagogue de Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), dans la rue Jean-Baptiste-Corot. « Allahou akbar, nique les juifs » ont crié une vingtaine d’individus âgés de quinze ans et plus…

Communiqué du BNVCA -Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme-

19/09/2017 

Le BNVCA condamne l’agression commise contre des fidèles de la communauté juive de Garges les Gonesses commise le 17/09/17 
Le BNVCA condamne la nouvelle agression antisémite commise le dimanche 17 septembre 2017, vers 16h30, par une horde de jeunes gens décrits d’origine nord africaine, âgés d’environ 15 ans, qui ont agressé verbalement des membres de la synagogue de Garges les Gonesses (95) au cri de « Alla ouakbah, on va vous égorger ». Constatant que l’un des agresseurs possède une bombe lacrymogène et qu’un autre tente d’escalader le mur de la synagogue, les victimes font immédiatement appel à la police. Les auteurs ont pris la fuite. Selon le président de cette communauté, les attaques des fidèles et de ce lieu de culte sont récurrentes. Plusieurs plaintes ont été déposées. La synagogue reste un site particulièrement vulnérable car elle est entourée de tours d’immeubles, dans une cité réputée sensible. Le BNVCA salue l’intervention rapide des forces de l’ordre et demande une surveillance accrue de cette synagogue notamment durant les fêtes solennelles du Jour de l’An Juif et du jour du Grand Pardon (Yom Kippour). Le BNVCA demande au Préfet du Val d’Oise d’intervenir auprès du maire de Garges, afin qu’il accède à la demande des dirigeants de la communauté juive de Garges, et fasse élaguer les arbres qui masquent la visibilité aux caméras de vidéo surveillance installées pour prévenir les incidents. Le BNVCA ressent un « ras le bol » que lui expriment la plupart des citoyens juifs, qui en ont assez d’être ainsi terrorisés depuis près de 18 ans, et de subir ce nouvel antisémitisme qui persiste et ne faiblit pas malgré toutes les mesures engagées.

 

 

"

  1. Cher Connectrice
    au moins s’il continue comme ça, en masquant leur prémon, ou saura trouve qui sont.
    Bien à vous

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :