Flux RSS

Soreinte 28 ans « baise » une fillette de 11 ans , ce n’est pas un viol pour les juges !!!

En avril 2017, la petite Sarah, 11 ans était harcelée depuis plusieurs jours par Soreinte, 28 ans. Persuadée de le suivre, il lui imposait une fellation et une copulation. La maman allant au commissariat déposer plainte pour viol s’entendit répondre par les policiers que la fillette était consentante puisqu’elle n’avait résisté physiquement. Les magistrats du parquet de Pontoise sur la foi du dossier de police décida de requalifier la plainte en atteinte sexuelle et laissa le violeur en liberté.

Pour la petite Sarah il s’agit d’une quadruple peine

-Traumatisée à vie par le viol

-Méprisée par la société que les magistrats représentent

-Contrainte de croiser son violeur qui habite dans sa cité

-Mise en danger du fait qu’en minimisant son agression les magistrats donnent une autorisation implicite à d’éventuels mâles en chasse puisqu’il n’est pas rare d’entendre des prédateurs dire que « puisqu’elle y est déjà passée, elle peut y repasser ».

Pour le violeur, il s’agit d’une invitation à recommencer

-violer une petite fille de 11 ans pour un homme de 28 ans, ce n’est pas un crime

Pour les violeurs potentiels, c’est une autorisation de viol

 

On ne le sait que trop, la femme qu’elle ait 6 ou 90 ans est toujours responsable de son viol,  car, par définition c’est une provocatrice par son comportement, son habillement, ses messages subliminaux  (que seul perçoit le violeur) déclenchant un afflux incontrôlable de testostérone que le violeur transforme en pulsion irrépressible pour dire qu’il n’y est pour rien. C’est d’ailleurs pour se protéger de ses propres pulsion que dans de nombreuses civilisation l’homme contraint la femme à cacher son corps (voiles, hijab, burqa, haïk, masque, foulard, etc.) à se soumettre à sa protection et son contrôle par la terreur et la législation.

En avril dernier, Sarah 11 ans sortait de classe lorsqu’elle fut harcelée par Soreinte, un homme de 28 ans qui avait prémédité son acte puisqu’il la suivait depuis plusieurs jours, instaurant une familiarité qui devait faire penser à la fillette qu’il était un gentil voisin. Après avoir conditionné Sarah, au bout de quelques jours, il la persuada de le suivre, lui imposa une fellation puis un un coït.

Au commissariat, les policiers se sont montrés très compréhensifs vis-à-vis du violeur selon la maman de la fillette Mais les policiers se montrent peu compréhensifs vis-à-vis du drame vécu par la fillette. Selon la mère, ils ont immédiatement expliqué que l’homme ne l’ayant pas emmenée par la contrainte, cela ne serait peut être pas qualifié de viol, et que seul l’âge de Sarah pourrait éventuellement jouer en sa faveur. Interrogé, l’homme a quant à lui affirmé avoir pensé que la jeune fille avait «entre 14 et 16 ans». Devant une telle attitude face à une victime, on comprend pourquoi la grande majorité des femmes violées ne portent pas plainte ce qui arrange bien police et justice car on ne va tout de même pas dépenser du temps et de l’argent pour une affaire de cul comme me l’a lancé un planton montant la garde devant un commissariat où je me rendais pour un autre motif d’ailleurs…Devant des policiers aussi formatés par le machisme et aussi ignorants de la psychologie humaine il est difficile de se sentir protégée et a fortiori défendue.

Pour le parquet de Pontoise, sur la foi des déclarations policières biaisées, il n’y a pas eu viol puisque la fillette n’a pas résisté ! Et d’ajouter que l’homme n’était pas inconnu de la fillette puisqu’il habitait dans sa cité et l’avait suivie quelques jours auparavant.

Qui sont-ils ces enquêteurs et ces magistrats qui ignorent ce qu’est l’état de sujétion de fait d’un enfant face à un adulte ?

Partagent-ils l’opinion de Soreinte qui affirme sans honte « Vous savez, maintenant, les filles sont faciles. Avant, à mon époque, il fallait rester au moins un an avec une fille pour la baiser, mais maintenant c’est en dix minutes. » ?

A l’image de Soreinte méprisent-ils à ce point les filles pour les baiser en dix minutes?

Soreinte, vous avez dit Soreinte ? Les médias ne donnent pas l’origine du violeur. Après quelques recherches sur le net, j »ai trouvé une localité des Philippines portant ce nom et quelques patronymes d’origine italienne…

Ce viol aura des conséquences sur toute la vie de la fillette dont la scolarité a déjà été affectée mais la décision du parquet de Pontoise et l’attitude des policiers suscite un tollé dans notre société qui développe la culture du viol et traite la gens féminine avec indignité.

Quelle est cette société qui tolère qu’une femme soit violée en France toutes les 7 minutes et qui privilégie le violeur au détriment de la victime ? J’ai envie de vomir…

La Connectrice

Ce qu’en disent les médias

http://www.bfmtv.com/police-justice/relation-sexuelle-avec-une-fille-de-11-ans-malgre-la-plainte-le-parquet-ne-poursuit-pas-pour-viol-un-homme-de-28-ans-1264564.html

Deux relations sexuelles avec une enfant âgée de 11 ans sans être poursuivi pour viol. Un homme de 28 ans devait être jugé ce mardi à Pontoise, dans le Val-d’Oise, pour atteinte sexuelle sur mineur de 15 ans. Le parquet a estimé qu’il n’y avait pas eu viol: la fillette -n’ayant pas exprimé son opposition- n’aurait pas été contrainte. Le procès a été renvoyé à février prochain.

https://www.mediapart.fr/journal/france/250917/relation-sexuelle-11-ans-le-parquet-de-pontoise-ne-poursuit-pas-pour-viol?onglet=full

Dans le Val-d’Oise, une enfant de 11 ans a eu une relation sexuelle avec un inconnu de 28 ans. Elle l’a suivi, puis a subi l’acte sans protester, ce qui fait dire au parquet qu’elle était consentante. L’homme devait être jugé pour « atteinte sexuelle », et non pour viol. Une spécificité française.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/justice-pourquoi-l-agression-sexuelle-d-une-enfant-n-a-pas-ete-qualifiee-de-viol_1947019.html

Un homme de 28 ans doit être jugé en février pour avoir eu une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans. Des faits qualifiés d' »atteinte sexuelle » par le parquet de Pontoise, que la partie civile demande à voir requalifiés en « viol ».

Le 27 avril dernier, à la sortie des cours, Sarah, 11 ans, croise la route de Sereinte, 28 ans, à Montmagny, dans le Val-d’Oise. Après une brève discussion, la fillette suit l’inconnu avec lequel elle a une relation sexuelle, raconte Mediapart qui révèle l’affaire.

Ni contrainte ni violence d’après ce récit des faits. Pourtant, la collégienne était « tétanisée », « n’osait pas bouger, de peur qu’il la brutalise », a raconté sa mère. « Elle a pensé que c’était trop tard, qu’elle n’avait pas le droit de manifester, que cela ne servirait à rien, et elle a donc choisi d’être comme une automate, sans émotion, sans réaction », détaille-t-elle.

http://www.vsd.fr/actualite/polemique-rapport-sexuel-avec-une-fille-de-11-ans-lhomme-nest-pas-poursuivi-pour-viol-22892

Une plainte pour « viol » avait été déposée. L’individu sera finalement jugé pour « atteinte sexuelle sur mineure de 15 ans ». Pourtant, l’homme mis en cause, âgé de 28 ans, a eu une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans, rapporte Mediapart.

La fillette de 11 ans, Sarah, a accepté de suivre l’inconnu dans un immeuble. Ils auront deux relations sexuelles. L’homme, Sereinte, a d’abord exigé de Sarah une fellation, avant d’essayer de la pénétrer, mais la présence du gardien de l’immeuble l’arrête. Ils entrent alors dans l’appartement du jeune homme, où ce dernier demande une deuxième fellation avant de la pénétrer. En sortant, Sarah a appelé sa mère, précise Mediapart« Elle avait une peine immense, complètement désespérée. C’était comme si la vie avait perdu sons sens. Une des premières choses qu’elle m’a dite, c’est : « Papa va croire que je suis une pute » », affirme-t-elle.

Selon les policiers, la petite fille aurait suivi Sereinte « sans violence, sans contrainte ». Le problème, c’est que la version de Sarah atteste que l’individu était au courant de son âge. Lui a démenti, assurant à l’expert-psychiatre qu’il lui donnait entre 14 et 16 ans. La petite fille, visiblement traumatisée, n’est depuis jamais retournée dans son collège, finissant son année par correspondance avant de changer d’établissement à la rentrée, détaille Mediapart.

Selon l’avocate, les faits d’ « atteinte sexuelle » doivent être requalifiés à l’audience en « viol », et renvoyés pour instruction. Emmanuel Piet, présidente du collectif féministe contre le viol, s’est quant à elle offusquée de la situation : « C’est honteux. On a dû batailler 20 ans pour que l’âge légal du mariage soit le même pour les filles que pour les garçons (18 ans et non plus 15). Mais que voulez-vous? Les vieux garçons aiment la chair fraîche. On en arrive à des situations inouïes. Une fille violée par son papa à 6 ans a été jugée consentante. Il n’a pris qu’un an avec sursis. Deux ans après, il l’a tuée. Mais pour l’instant, en France, après 4 ans et demi, on considère qu’un enfant est a priori consentant », déclare-t-elle auprès de Mediapart. Reste à savoir si a requête de l’avocate sera acceptée.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/26/en-france-il-vaut-mieux-violer-sarah-11-ans-que-deposer-une-tete-de-sanglier-sur-une-mosquee/

Laissons à Soreinte, le Casanova des petites collégiennes, le mot de la fin :

« Vous savez, maintenant, les filles sont faciles.

Avant, à mon époque, il fallait rester au moins un an avec une fille pour la baiser, mais maintenant c’est en dix minutes. »

"

  1. Au nom de l’égalité » chère aux (pseudo) « féministes », il me semble que le terme de « femelle » eût dû être employé pour parler de la gamine, celui de « mâle » étant du reste largement considéré comme « normal » par la pègre pseudo « féministe »…

    J'aime

    Réponse
    • J’adore ces mâles qui se permettent de donner des leçons à la « pègre féministe » dont je suis ravie de faire partie
      Il ne vous est pas venu à l’esprit (si vous en avez) que je n’avais pas fait le parallèle mâle/femelle à dessein ?
      Et c’est tout ce que vôtre morale vous dicte par rapport à ce cas tragique ? oui, tragique car la fillette est marquée à vie

      J'aime

      Réponse
  2. faudrait lui faire autant, avec un gentil homme qui en a un très grosse.

    J'aime

    Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :