Flux RSS

Paris XIXème. Pétition contre le marché du crack et ses conséquences

Publié le

Stop au marché au crack qui nous met en danger Place Stalingrad !

19 STOP CRACK a lancé cette pétition adressée à Préfet de police de Paris

Pétition à l’attention du Préfet de police de Paris

Adresse à la Maire de Paris, au Maire du 19ème, à la Députée de la 17ème circonscription de Paris, au Sénateur de Paris, élu du 19ème

La place Stalingrad est redevenue la chasse gardée des dealers de crack et de leurs clients.

Nous, riverains et commerçants de la place Stalingrad, déplorons que depuis plusieurs mois la situation se dégrade à un rythme inquiétant. Les consommateurs de crack, de plus en plus nombreux, prennent leurs drogues en plein jour, dans les abribus, devant les écoles, en laissant leur matériel sur la voie publique. Du matin au soir, nous devons subir leur mendicité insistante, et parfois agressive : dans la rue, dans le métro, à la terrasse des restaurants, à la sortie des commerces. Nos halls d’immeubles sont squattés, dégradés, souillés de déjections et de produits dangereux. Les dealers vendent leur marchandise en toute impunité, ils ont instauré des zones de non-droit que nous ne pouvons plus traverser. Nous sommes emplis d’appréhension à la simple idée de rentrer un peu tard chez nous. L’inquiétude est généralisée, la peur monte.

Cette situation est passée de préoccupante à franchement alarmante ces derniers jours, avec plusieurs évènements très violents qui ont eu lieu coup sur coup au début de l’avenue Jean Jaurès, qui ont entrainé pour l’un la mort d’un homme à 20h en pleine rue suite à un règlement de comptes, et pour l’autre un coup de couteau porté à un habitant qui rentrait chez lui. Ce coup de couteau, traumatisant, n’a pas eu de conséquence fatale ; et le prochain ?

Ces évènements très graves vont continuer à se multiplier si rien n’est fait. Nous déplorons qu’aucune réponse satisfaisante ne soit apportée à cette situation extrêmement critique. Nos droits élémentaires de citoyens à la tranquillité, mais au-delà à la sûreté et à la sécurité ne sont plus respectés.

Outre la poursuite et le renforcement du soutien aux associations spécialisées qui luttent contre les addictions et prennent en charge les malades que sont ces toxicomanes, nous attendons une réaction rapide, ferme et efficace des pouvoirs publics pour la sécurisation de cette zone.

Monsieur le Préfet de Police, nous refusons que vous abandonniez la Place Stalingrad aux mains des délinquants. Nous vous exhortons à tout mettre en œuvre pour empêcher les réseaux de trafiquants de prospérer, nous vous demandons d’allouer au plus vite d’avantage de moyens à l’arrestation des dealers et au rétablissement de la sécurité dans ce quartier.

Madame la Maire de Paris, Madame, Monsieur les Parlementaires, nous vous demandons de relayer cette demande avec toute la force qu’elle exige.

Signez ici https://www.change.org/p/pr%C3%A9fet-de-police-de-paris-stop-au-march%C3%A9-au-crack-qui-nous-met-en-danger-place-stalingrad?signed=true

 

Nouveau : Le maire aurait déjà réagi

http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-le-retour-du-crack-electrise-la-place-de-stalingrad-31-08-2018-7871775.php

"

  1. 15ansdemafia

    Il y a une trentaine d’années ou plus, le gouvernement français laissait volontairement se développer le trafic de drogue dans les villes communistes. La gentrification est aussi un phénomène volontaire de dégrader l’image d’un quartier. A qui profite la situation actuelle Place Stalingrad ?

    J'aime

    Réponse
    • laconnectrice

      Depuis trois mandatures municipales, la chienlit profite au PS qui consolide son électorat en créant moult associations avec l’argent de la politique de la Ville et toutes sortes de subventions publiques y compris européennes. Cela crée des emplois associatifs, les associations étant hébergées dans des immeubles sociaux avec leurs employés. Le réseau des associations, y compris les « culturelles » est particulièrement dense dans l’arrondissement. J’oubliais de préciser que ces associations sont légitimées par la « pauvreté des habitants exploités par le capitalisme et voués au chômage et à l’exclusion raciste. » Ce raisonnement séduit la gôche, les bobos et les décérébrés qui souhaitent que le généreux PS reste en place. Et si LREM remportait les élections en 2020 le changement serait Canada dry, comme Macron. Je précise que je ne roule pour aucun parti. J’observe et je réfléchis.

      J'aime

      Réponse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :