Flux RSS

Rahaf Mohammed : je vais travailler en soutien à la libération des femmes dans le monde

La jeune saoudienne réfugiée au Canada vient de faire ce mardi matin sa dernière déclaration aux médias avant de se consacrer à son installation et au perfectionnement de l’anglais.

https://www.journaldemontreal.com/2019/01/15/rahaf-mohammed-sadresse-une-derniere-fois-aux-medias-1

«Je voudrais d’abord vous dire merci. Merci au gouvernement du Canada, à la Thaïlande, au Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH), et à tout ceux qui m’ont aidée à trouver un pays sécuritaire où je pouvais vivre. 

Je fais partie des personnes chanceuses. Je sais que plusieurs femmes sont disparues après avoir tenté de fuir. Quand j’ai entendu aux nouvelles que le Canada avait été sélectionné pour devenir ma nouvelle maison, tout le stress que je vivais depuis les dernières semaines s’est envolé. 

Je n’étais pas traitée avec respect par ma famille, je n’avais pas le droit d’être moi-même, ou ce que j’avais envie d’être. 

Comme vous le savez, en Arabie saoudite, cette situation est vécue par toutes les femmes, exceptées pour celles qui sont assez chanceuses pour avoir des parents compréhensifs. 

Les femmes ne peuvent pas être indépendantes, et elles ont besoin de l’approbation de leur gardien pour faire absolument tout. 

Toute femme qui planifie de s’échapper, ou qui s’échappe, est persécutée. 

Je veux être indépendante, voyager, prendre mes propres décisions concernant mon éducation, ma carrière, à qui je vais me marier et quand. 

Aujourd’hui, je peux enfin dire que je suis en mesure de prendre toutes ces décisions. 

Je suis très reconnaissante de toutes les offres de soutien, les logements et les amitiés qui m’ont été présentées. 

Merci à tout le monde de m’avoir tendu la main et de m’avoir fait sentir bienvenue dans ma nouvelle maison.

Je comprends que tout le monde, ici et dans le monde entier, me souhaite bonne chance et aimerait continuer à entendre parler de mes progrès. Mais je ne ferai plus d’entrevue avec les médias pour le moment. Je demande à tous de respecter mes souhaits. 

J’aimerais commencer une vie privée normale, comme toute autre jeune femme vivant au Canada. Cela commence par mon processus d’installation et, bien sûr, par l’apprentissage de l’anglais. 

Aujourd’hui et dans les années à venir, je vais travailler en soutien à la libération des femmes dans le monde. Pour la même liberté que j’ai ressentie en arrivant au Canada.»

Interview de Rahaf par Sophie Macneill, la journaliste qui l’a accompagnée pendant les jours de terreur à Bangkok

Rahaf al Qunun poses for a portrait.

https://www.abc.net.au/news/2019-01-15/rahaf-alqunun-speaks-first-time-from-canada-asylum/10716182

Le père a déclaré publiquement lundi :

« We disavow the so-called ‘Rahaf Al-Qanun’ the mentally unstable daughter who has displayed insulting and disgraceful behaviour. »

Nous désavouons la dite Rahaf Al-Qanun, la fille mentalement perturbée qui a affiché un comportement insultant et honteux.

Le père a également affirmé son soutien au roi et au prince, sages responsables de la tutelle des deux mosquées sacrées

The family expressed their support behind the « the wise leadership of the Custodian of the Two Holy Mosques, King Sulaiman Bin Abdul Aziz and his Crown Prince, Prince Mohammed Bin Salman ».

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :