Flux RSS

Archives de Catégorie: catastrophes

Cataclysmes en série. Les dieux se fâchent car les gens sont méchants

 

Des dégâts à Philipsburg, dans la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin.

Après le passage de l’ouragan Irma dans la partie néerlandaise de Saint-Martin es dégâts à Philipsburg, dans la partie néerlandaise de l’île de Saint-Martin. | AFP PHOTO / DUTCH DEFENSE MINISTRY/GERBEN VAN ES

Water is dropped above homes in Sun Valley during the La Tuna Canyon fire over Burbank

Après et pendant Harvey et Irma, énorme incendie sur 2 800 ha à Los Angeles

Ce matin, j’échange quelques mots avec un commerçant sur les cataclysmes en cours et il me dit, péremptoire, « c’est parce que les gens sont méchants ».

Inondations, incendies et éboulements en Sierra Leone et en Chine, ouragans Harvey, Irma, José, Katia et tremblements de terre en Italie et à Mexico. La nature se déchaîne depuis plusieurs mois. Les experts se contredisent sur les causes de ces désastres : gestion humaine malheureuse de la terre avec le réchauffement climatique et la destruction des forêts et des obstacles naturels, cycles récurrents du climat et influence des astres, etc.

Une rue de Gustavia à Saint-Barthélémy.

Une rue de Gustavia à Saint-Barthélémy. | AFP PHOTO / FACEBOOK/KEVIN BARRALLON

Des habitants de Miami réfugiés dans un centre d'accueil avant le passage de l'ouragan Irma, le 8 septembre 2017 en Floride

Près de 6 millions de personnes ont été appelées par les autorités à quitter la Floride. Miami est quasiment déserte. Des habitants de Miami réfugiés dans un centre d’accueil avant le passage de l’ouragan Irma, le 8 septembre 2017 en Floride afp.com/SAUL LOEB

Je ne suis ni superstitieuse ni croyante mais devant ces catastrophes me viennent à l’esprit ces croyances millénaires qui hantent toutes les cultures. Jéovah a provoqué le déluge pour refaire une humanité qu’il trouvait mauvaise. Le châtiment divin plane sur les errements des humains. La punition divine menace de l’enfer sur terre ou sous terre.

Photo

http://www.barometres-humains.com/les-baromegravetres-humains/louragan-matthew-punition-divine-pour-les-non-musulmans

Plus de 200 personnes ont été blessées.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/au-mexique-le-bilan-du-seisme-passe-a-61-morts_1941838.html

Pour les musulmans, Allah punit les infidèles et fait subir des épreuves à ceux qui en sortiront victorieux pour devenir prophètes.

Pour les Témoins de Jéovah, Dieu étant amour ne peut être méchant et la Bible rapporte qu’Il a toujours prévenu de l’arrivée de catastrophes naturelles -sécheresse, inondation- chaque fois qu’Il a estimé devoir déchaîner les éléments. Comme Allah, Jéovah protège ceux qui lui sont fidèles.

Chez les juifs -Torah-et les chrétiens -Bible- en général le châtiment divin est mentionné dans les livres sacrés, Ancien et Nouveau testaments compris. Le premier châtiment divin découlant du pêché originel, archétype que l’on retrouve dans presque toutes les cultures.

Des processions ont justement lieu dans la ville de Mexico pour célébrer la fête de Pâques qui approche

Dans la mythologie grecque, les châtiments pleuvent au sein du panthéon : Héra -Junon- soeur et épouse de Zeus-Jupiter- trouve maintes occasions de se venger des infidélités de son époux. Zeus amoureux de la prétresse IO la transforma en génisse blanche afin de tromper Junon qui découvrant le subterfuge la fit chasser par un taon jusqu’en Egypte où elle retrouva forme humaine.

Je ne donne ici qu’un bref aperçu des religions qui invoquent le châtiment divin. Ces exemples ne sont donc pas exhaustifs.

Pour faire simple, disons que les humains attribuent à des volontés divines, donc très supérieures à eux-mêmes, ce qu’ils ne savent pas expliquer et contre quoi il leur est impossible de lutter. De nos jours toutefois, les sciences peuvent donner des explications qui, sans être complètes, pérennes et totalement satisfaisantes, s’appuient sur des réalités tangibles, vérifiées et répétitives. La Recherche suit son cours.

Par contre, il est inquiétant de constater que les régions susceptibles de connaître des catastrophes naturelles ne fassent pas le nécessaire pour protéger leur population et leur environnement. Constructions non adaptées aux séismes, constructions autorisées dans des zones inondables, constructions susceptibles d’être ensevelies sous des coulées de boue, etc.

Pour en savoir plus

Risque avalanche
Risque tempête
• Risque séisme
• Risque mouvement de terrain
• Risque cyclone
• Risque feu de forêt
• Risque volcanique
• Risque inondation

 

Secouristes, militaires et policiers s’efforçaient inlassablement vendredi de retrouver des survivants du séisme qui a fait au moins 61 morts et plus de 200 blessés dans le sud du Mexique. Photo REUTERS/Edgard Garrido

  • Irma, l’ouragan le plus puissant jamais observé

https://www.notre-planete.info/actualites/22-puissant-ouragan-Irma-Antilles

ouragan-Irma-092017

 

L’ouragan Irma de catégorie 5 qui frappe les Caraïbes en septembre 2017 est l’un des plus puissants jamais observé sur Terre 
NOAA / NASA Goddard MODIS Rapid Response Team – Licence : DR
  • La déforestation, causes et conséquences

https://www.notre-planete.info/environnement/deforestation.php

L’aggravation des catastophes naturelles

Les forêts sont indispensables à la structure et la qualité des sols. En effet, le couvert forestier protège de la dégradation des terres et la désertification en stabilisant les sols, en réduisant l’érosion hydrique et éolienne et en maintenant le cycle des nutriments dans les sols.

Un sol dénudé n’apporte plus la protection nécessaire contre les pluies violentes qui vont donc favoriser les glissements de terrain et les inondations dans les vallées.
Ce phénomène s’illustre particulièrement à Haïti où plus de 90 % des arbres y ont été abattus, essentiellement pour faire du charbon de bois. Sans racines ni feuillages, il n’y a rien pour retenir l’eau dans les localités situées au niveau de la mer, qui subbisent alors des coulées de boue meurtrières.

Autre exemple : lors de la mousson en Indonésie, d’octobre à avril, les glissements de terrain et inondations sont alors fréquents et parfois très meurtriers. Normalement, la végétation de l’île permettait en partie de contenir ces forts ruissellements, évitant ou diminuant ainsi les inondations et les coulées de boues. Cependant, l’Indonésie est victime d’une déforestation massive et donc d’une érosion de ses sols qui ne parviennent plus à jouer efficacement leur rôle absorbant.

Les forêts de mangroves jouent un rôle de barrière contre les tsunamis, les cyclones et les ouragans.

Débat futile. Le terroriste de Nice, un djihadiste, un loup solitaire, un déséquilibré, un radicalisé express ?

J’entends dans les médias d’éminents experts débattent avec conviction de la catégorie à laquelle appartiendrait le criminel de Nice sans jamais prononcer les mots musulman, Islam ou Coran. Cette pudeur idéologique est d’autant plus surprenante pour des gens qui ont fréquenté les universités qu’il y a un point commun entre tous les terroristes, sans exception, qui ont endeuillé la France depuis plus d’un an.

Un djihadiste, n’est-ce-pas un soldat d’Allah qui tue en hurlant Allah Akbar ?

Le loup solitaire existe-t-il en dehors des fantasmes bien pensants des chantre du déni quand on sait que l’Etat islamique et ses semblables inondent les réseaux d’appels à la destruction du monde non musulman pour la réalisation de califats urbi et orbi, qu’ils donnent des conseils précis pour faire du terrorisme do it yourself, qu’il encourage les musulmans à massacrer le plus grand nombre de koufars et à semer le désordre et la dissension pour créer le chaos qui déstabilisera les nations mécréantes et qu’il leur promet le paradis, le pardon,70 vierges et la médaille du martyr. L’Etat islamique a su recruter d’excellents communicants pour une propagande digne de l’Allemagne d’Hitler, de l’Union soviétique de Staline, de la Chine de Mao, de L’Oréal ou du PSG.

Jusqu’à ce jour ne disait-on pas de tout terroriste qu’il était un déséquilibré, qu’il ne savait pas ce qu’il faisait, qu’il était irresponsable ? Son passage à l’acte était qualifié de folie meurtrière sauf que ces soit-disant déséquilibrés ne tuent pas n’importe qui. Ils ne foncent pas en voiture bélier sur les prieurs de rue ni contre les mosquées. Ils discernent parfaitement l’objet de leur crime. La qualification de « déséquilibré » est un bon argument pour la défense des criminels afin qu’ils puissent échapper pour manque de discernement à la sanction qu’ils méritent. Le monstre de Nice a été défendu post-mortem par son papa qui a révélé qu’il avait fait une « dépression » et avait du être suivi par un psychiatre.

Radicalisé express, ce qui a été affirmé et répété maintes fois par le ministre de l’Intérieur signifie que ses services ne possédaient aucun indice permettant de le repérer pour le neutraliser. Or plus l’enquête avance, nous apprenons que cet homme avait envoyé de nombreux signaux qui auraient permis de l’avoir à l’œil : musulman+absence du père+violences conjugales+violences+délinquance+consommation intensive de drogues+fréquentation du milieu de la prostitution et de la drogue+Tunisien (la Tunisie étant le plus gros fournisseur de djihadistes à Daech). Ça fait quand même un sacré paquets d’indices mais s’il n’y a personne pour les rassembler et analyser l’ensemble on ne peut qu’être en colère contre les services de renseignement et de surveillance du sieur Cazeneuve.

La radicalisation de Bouhlel n’est pas tombée du ciel du jour au lendemain et il aurait seulement suffit de le vouloir pour que ses objectifs crèvent les yeux. En cas de doute, il aurait suffit de suivre les étapes de sa débauche, de son repentir et de sa rédemption. On ne se serait alors pas étonné d’observer que ce débauché se laissait pousser la barbe, qu’il tenait des propos favorables à l’Etat islamique, qu’il remboursait ses dettes tout en se rapprochant de musulmans intégristes.

Rien n’est vrai, tout est permis. Ibn al-Sabbah., le « Vieux de la Montagne » qui semait la terreur au 12ème siècle en Perse et autour.

Le plus inquiétant est que tandis que notre élite discute de la définition du terroriste des milliers de Bouhlel mûrissent tranquillement derrière leur ordinateur en se gavant de scènes d’horreur, de prêches fanatiques, de promesses de plaisirs et de gloire tout en s’abrutissant de haschich comme les ismaéliens haschischins d’Alamut le faisaient pour agir les horreurs du grand terroriste Ibn al-Sabbah.  Oui, je sais, les Ismaéliens étaient une secte chiite et Daech serait plutôt sunnite mais à ce niveau de barbarie au nom d’Allah est-ce que ça fait vraiment une différence ?

La Connectrice qui est lasse des discours fumeux, de la langue de bois, des bisbilles politiques et qui s’intéresse surtout aux véritables solutions.

Près de 100 morts à Nice le 14/07/2016. le chauffard du camion bélier était un tunisien niçois repris de justice.

 

Dessin de Plantu https://twitter.com/plantu/status/753732456365383684/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

 

Mise à jour le 15/07 à 23:46

Sources le 15/07 : Sud radio, RMC, Europe1, etc.

Source le 14/07: le fil d’information en direct du journal Le Monde à 2h10

Jeudi soir, vers 22h30, un énorme camion blanc de location, 18T, a foncé sur la foule rassemblée sur la promenade des Anglais pour assister au feu d’artifice du 14 juillet, nôtre fête nationale, the Bastille day comme le dit le New-York-Times et les médias anglophones.

Les témoins ont entendu de nombreux coups de feu. Ils parlent de deux hommes armés qui tiraient sur la foule en zigzaguant pour tuer le plus de personnes comme le camion qui avait visé les groupes les plus nombreux. Pour ces témoins il est évident que les terroristes comptaient faire un carnage, suivant en cela les consignes de l’Etat islamique. Vendredi soir les médias affirmaient que le terroriste était seul et que les médecins dépêchés sur place avaient constaté des blessures par balle sur les victimes. Que croire ?

Le parquet a annoncé plus de 80  morts mais au fil du temps, le nombre grandit car il y aurait près de 20 blessés dans un état critique et 55 grièvement touchés. On ne connaît pas encore le nombre exact des blessés, il y en aurait près de 200 ans dont des adolescents et de jeunes enfants..

Le chauffeur du camion a été abattu, il s’agit d’un tunisien (au début on parlait de franco-tunisien, allez savoir !) de 31 ans habitant Nice, fiché pour vols avec violences et violences que certains disent « conjugales ». Il était pourvu d’un titre de séjour et on se demande à juste raison pourquoi il n’a pas été expulsé après plusieurs condamnations dont une de 6 mois avec sursis. C’est d’autant plus irresponsable que la relation entre délinquance et radicalisation est certifiée par les experts. Une perquisition était en cours à son domicile vendredi matin. Il n’était pas fiché mais on sait que les Alpes maritimes abriteraient le plus de musulmans radicalisés en France. Le tunisien vivant en France rassemble à lui seul les caractéristiques des djihadistes les plus nombreux, la Tunisie fournit le plus gros des troupes de Daech sur leur total tandis que la France est la championne d’Europe pour le nombre de ces mercenaires.

Le camion aurait  foncé sur deux kilomètres. Je ne comprends pas cette phrase Le camion « a foncé sur la foule sur une longue distance, le long de la Promenade (des Anglais), ce qui explique ce bilan extrêmement lourd », a expliqué le sous-préfet. Il y avait effectivement de nombreux barrages de sécurité...

S’il y avait des barrages de sécurité en nombre, comment le camion a-t-il pu parcourir deux kilomètres ? Et comment a-t-il pu pénétrer sur la promenade des Anglais où se massaient environ 100 000 spectateurs dont de nombreux enfants ? J’ai souvent vu sur les bretelles d’autoroute des policiers installer des herses pour crever les pneus de manifestants en tracteur ou camion afin de les arrêter dans leur progression. Les forces de sécurité de Nice étaient-elles trop pauvres pour disposer des herses au niveau des accès de la promenade des Anglais ? Les autorités préfectorales et locales n’avaient-elles jamais entendu parler de ces voitures béliers qui foncent dans les marchés et les foires? Ignoraient-elles les consignes de l’Etat islamique sur le terrorisme « do it yourself » ?

Triste de constater que pour le foot on a mis le paquet pour protéger les « fanzones » et que la garde est baissée pour notre fête nationale, illustration terrible du mépris de nos dirigeants pour les valeurs et symboles républicains. Le fric du foot compte plus que la France et ses valeurs, son histoire , ses symboles et son peuple patriote.

Le plan Blanc a été déclenché Ce dispositif exceptionnel, qui n’avait plus été en application depuis les émeutes de 2005, offre de vastes pouvoirs aux autorités précise Le Monde.
Le plan Blanc un complément réactionnel de l’état d’urgence ? étant donné que l’Etat d’urgence a montré toute son inefficacité et sa désinvolture (nombreuses manifestations et rassemblements), on nous annonce une disposition d’urgence médicale comme un aveu d’impuissance. Si on ne peut pas prévenir, organisons-nous pour soigner, consoler et réparer.

Une fois de plus, j’attends les réactions indignées des musulmans de France et d’ailleurs. Oui, ils ont protesté mais pas comme un seul homme. Chaque organisation, chaque grande mosquée, les sunnites, les chiites ont fait connaître leur contrariété chacun de son côté et séparément. Pratique, chacun n’est pas responsable des crimes de son voisin.

Ce vendredi j’entendais des gens parler du drame de Nice sur Radio Beur. Pour eux, il ne s’agissait ni d’une catastrophe ni d’un drame mais d’un « truc ». Leur souci principal étant de se prémunir de stigmatisation, d’amalgame et d’islamophobie. Ils n’éprouvaient de chagrin que pour eux-mêmes, le véritable danger n’étant pas pour eux le terrorisme musulman mais les conséquences forcément terrrrribles que ça pouvait avoir sur eux. Ils vont me faire pleurer…de dégoût.

La Connectrice indignée

Les premiers témoignages

Damien Allemand, journaliste de « Nice Matin », a posté un témoignage sur le site Médium, en voici un extrait :

 « Dès la fin du show, on s’est tous levé, en même temps. Direction les escaliers, tous esquichés comme des sardines. Je zigzaguais entre les gens pour rejoindre mon scooter, garé à deux pas. Au loin, un bruit. Des cris. Ma première pensée: un malin a voulu faire son petit feu d’artifice de son côté et ne l’a pas maîtrisé… Mais non. Une fraction de seconde plus tard, un énorme camion blanc filait à une allure folle sur les gens donnant des coups de volant pour faucher un maximum de personnes. Ce camion de la mort est passé à quelques mètres de moi et je n’ai pas réalisé. J’ai vu des corps volaient comme des quilles de bowling sur son passage. Entendu des bruits, des hurlements que je n’oublierai jamais. J’étais tétanisé. Je n’ai pas bougé. J’ai suivi ce corbillard des yeux. Autour de moi, c’était la panique. Les gens couraient, criaient, pleuraient. Alors, j’ai réalisé. Et j’ai couru avec eux.« 
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/live/2016/07/15/en-direct-plusieurs-morts-a-nice-apres-qu-un-camion-a-fonce-sur-la-foule_4969598_1653578.html#cMg0eIPGoqWa7LUk.99

Témoignage de Mélina Macri, 40 ans, qui était sur la plage Beau Rivage, juste au-dessous de la Promenade des Anglais :

« J’étais avec des amis sur la plage Beau-Rivage, nous fêtions un anniversaire, et nous étions sur le point de rentrer chez nous, quand on a vu des gens courir sur la plage en direction du Vieux Nice en criant : « Il y a des coups de feu, courez ! » On a donc couru sans trop savoir pourquoi. Un mouvement de panique incroyable, tout le monde courait sur la plage et sur la Promenade des Anglais. On a essayé d’entrer dans l’hôtel Mercure, mais il avait fermé ses portes, avec des gens réfugiés à l’intérieur, alors on a continué à courir jusqu’à l’entrée du Vieux Nice, où un homme nous a ouvert les grilles d’un hangar qui avait l’air d’être un local à vélos, en face du pub L’Escalier. Il nous a distribué de l’eau et nous a tenus au courant de ce qui se passait. Nous étions 150 à peu près, nous sommes restés une heure et demie. »

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/live/2016/07/15/en-direct-plusieurs-morts-a-nice-apres-qu-un-camion-a-fonce-sur-la-foule_4969598_1653578.html#cMg0eIPGoqWa7LUk.99

« Il y avait des gens qui volaient dans tous les sens ». « Nous étions en bas, au bord de l’eau, et tout d’un coup, on a entendu des grands cris, on n’a pas compris », explique-t-il. « Tout le monde s’est retourné et on a vu un gros camion, genre 35 tonnes, blanc, qui rentrait dans la foule, qui est monté sur le trottoir et qui écrasait tout le monde. Il y avait des gens qui volaient dans tous les sens, qui étaient expulsés de partout et il a continué, continué sa route presque jusqu’au bout de la Promenade, sans s’arrêter », poursuit-il.

« C’était une horreur ». « Les gens se sont mis à courir partout, ça criait, ça hurlait. Il y avait des scènes de panique générale et quand j’ai voulu retraverser pour rentrer chez moi, il y avait des morts partout, partout, partout, sur la chaussée, c’était une horreur », décrit-il avec effroi. http://www.europe1.fr/faits-divers/nice-il-y-avait-des-morts-partout-partout-partout-2799901 (on notera que pour europe1, il s’agit d’un fait divers …)

Colère divine. 717 morts de plus en Arabie saoudite

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

Le sacrifice d’Abraham revisité à travers l’égorgement d’une chèvre aux Philippines A goat is slaughtered beside the Blue Mosque in Taguig, south of Manila, PhilippinesPicture: AP Photo/Aaron Favila source http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451378

Emergency workers at the site of a stampede in Mina, outside the Muslim holy city of Mecca, on Thursday. CreditSaudi Civil Defense, via Reuters

Source image http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/saudiarabia/11887302/Eid-al-Adha-At-least-100-killed-and-hundreds-injured-in-crush-during-hajj-outside-Mecca.html

Les drames se suivent et se ressemblent au cours des pèlerinages à la Mecque depuis des années. Cette année 2015 a déjà essuyé le drame de la grue qui le 11 septembre dernier s’est effondrée sur la grande mosquée tuant 111 personnes et faisant  394 blessés. Ensuite deux hôtels hébergeant des pèlerins ont pris feu, jeudi dernier 1 000 pèlerins asiatiques ont du évacuer leur hôtel faisant deux blessés et cette semaine ce sont 1 500 pèlerins qui ont du être évacués, 4 Yéménites étant blessés.

Ce matin, jeudi 24 septembre, une bousculade a fait 717 morts et plus de 800 blessés.La bousculade est advenue à Mina, à l’extérieur de la Mecque alors que des milliers de pèlerins se pressaient pour effectuer un rite propre au Hadj de l’Aïd qui consiste à lancer des pierres contre un pilier qui symbolise le diable, Chétane.

Muslim pilgrims making their way to cast stones at a pillar symbolizing the stoning of the devil in Mina, near the holy city of Mecca, Saudi Arabia, on Thursday.CreditMosa’Ab Elshamy/Associated Press

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

Mina, source photo http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451366

Décidément, l’Arabie soudite se montre incapable d’assurer la sécurité des pèlerins qui viennent faire leur devoir de Hadj alors qu’elle s’apprête à décapiter un jeune homme qui a manifesté pendant le printemps arabe au nom de la sécurité du pays.

On constate que ces Musulmans ne craignent pas la mort et qu’ils ne sont pas impressionnés par les nombreuses catastrophes qui ont émaillés les pélerinages à La Mecque.

L’histoire des pélerinages de la Mecque est émaillée de drames. En voici la liste de 1975 à nos jours

  • Décembre 1975 L’explosion d’une bonbonne de gaz met le feu au village de tentes dressées pour accueillir les pèlerins. 200 personnes sont tuées
  • Juillet 1987 Affrontements entre manifestants iraniens à la Mecque et forces saoudiennes de sécurité. Plus de 400 morts
  • Juillet 1989 Deux bombes explosent tuant une personne et blessant une douzaine. L’Arabie saoudite accuse et condamne 16 Koweitiens chiites qui seront décapités en public
  •  2 juillet 1990 1,426 pèlerins meurent au cours d’une bousculade à l’intérieur du tunnel qui relie la Mecque et Mina, en majorité des Indonésiens et des Turcs, ce qui provoquera la protestation de leurs gouvernements réclamant davantage de sécurité pendant les pèlerinages.
  • Avril 1997 343 pèlerins tués et 1,500 blessés à la suite de l’incendie des tentes du camp de Mina, vraisemblablement à cause de l’explosion d’une bonbonne de gaz. Désormais, les tentes sont ignifugés et les bonbonnes de gaz interdites.
  • Mai 1994, environ 270 personnes meurent dans une bousculade
  • Avril 1998, Environ 180 pèlerins meurent étouffés en tombant de la passerelle Al-Jamarat pendant le rituel de lapidation du diable à Mina
  • Mars 2001, A Mina, la bousculade fait 35 morts
  • Février 2003 14 personnes sont écrasées par la foule pendant le rituel de lapidation de Mina

    Février 2004 251 pèlerins meurent étouffées par la foule pendant le rituel de lapidation

    Janvier 2006 364 pèlerins tués dans une bousculade à l’entrée du pont conduisant au rituel de lapidation à Mina
  • 2006 Un immeuble de 8 étages situés prés de la Grande Mosquée de la Mecque s’effondre tuant plus de 73 personnes..
  •  2006, une bousculade fait 260 morts le soir du Hadj,
  • 11 septembre 2015 Une grue de l’entreprise de construction Bin Laden (famille tu terroriste) tombe sur la grande mosquée tuant 111 personnes et en blessant des centaines
  • 17 septembre un hôtel prend feu suite à un court-circuit électrique, 1 500 personnes évacuées, 4 Yéménites blessés
  • 24 Septembre 2015 Au moins 717 personnes tuées et des centaines de  blessés dans une bousculade à Mina

Lire aussi

Depuis l’annonce de cette tragédie, la plus meurtrière depuis 25 ans à La Mecque, le bilan des victimes de différentes nationalités n’a cessé de grimper faisant craindre un nombre de décès encore plus lourd. Selon un responsable du ministère de laSanté, la bousculade s’est produite lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux vers trois stèles le représentant. Un choc entre une marée humaine quittant l’une des stèles et une foule venant en sens inverse a provoqué le drame.

Dans la première réaction officielle après le drame survenu au premier jour de l’Aïd al-Adha, le ministre de la Santé Khaled al-Faleh a attribué la bousculade au manque de discipline des pèlerins. «Si les pèlerins avaient suivi les instructions, on aurait pu éviter ce genre d’accident», a-t-il confié à la télévision El-Ekhbariya après s’être rendu à Mina. «De nombreux pèlerins se mettent en mouvement sans respecter les horaires» fixés par les responsables de la gestion des rites du hadj. C’est la raison principale de ce genre d’accident», a-t-il affirmé. La nouvelle tragédie est survenue malgré les importants travaux d’infrastructure réalisés ces dernières années pour faciliter les mouvements des fidèles qui accèdent au site par des tunnels et des voies suspendues.

http://www.leparisien.fr/international/la-mecque-en-20-ans-le-rite-de-la-lapidation-des-steles-a-fait-plus-de-1700-morts-24-09-2015-5123383.php

Fête de l’AID dans le monde musulman

  • Prières de masse à Moscou Muslims attend an Eid al-Adha mass prayer in Moscow, RussiaPicture: REUTERS/Maxim Shemetov

Source http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451354

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

  • Enfants assistant à la décapitation d’un buffle Children watch the sacrifice of a buffalo after Eid al-Adha prayers on the outskirts of Peshawar, PakistanPicture: REUTERS/Khuram Parvez

http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/11887517/Eid-al-Adha-Muslims-around-world-celebrate-Festival-of-Sacrifice-in-pictures.html?frame=3451425

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

  • Indonesian Muslims stand near a cow after its slaughter, and whose meat will be distributed to the poor, at Matraman mosque in JakartaPicture: REUTERS/Beawiharta

Eid al-Adha (the Festival of Sacrifice) is celebrated throughout the Muslim world as a commemoration of Abraham's willingness to sacrifice his son for God, and cows, camels, goats and sheep are traditionally slaughtered on the holiest day

%d blogueurs aiment cette page :