Flux RSS

Archives de Catégorie: Culture

Eric Zemmour. Celui qui dit la vérité, il doit être exécuté

Publié le

Tous les bien-pensants, les handicapés de la réflexion, les aveugles des réalités, les Déni-oui-oui, les mandarins auto proclamés, toutes ces têtes mal faites tombent à pensée raccourcie sur Eric Zemmour avec des arguments et un vocabulaire aussi succincts que la doxa LREM & cie les y autorise.

Ce qui me frappe chez ces qualificateurs fanatiques c’est qu’ils ne parlent pas du fond des problèmes évoqués par Zemmour. Ils ne lui opposent pas des arguments du genre « l’immigration est une chance pour la France » chiffres et études à l’appui. Non, leur cerveau est tellement lavé qu’ils ne savent que l’invectiver « raciste », « facho », « Drumond », « antisémite », « pétainiste ». Ou alors on le somme de dire s’il est journaliste ou politique. Quant à la Justice, elle le poursuit pour des motifs qu’elle se garde bien d’utiliser contre ceux qui « niquent la France » et appellent au meurtre de tous les mécréants, traitent les flics de porcs ou harcèlent les enseignants.

Depuis que Zemmour s’est exprimé à la convention des droites, nous avons appris le suicide d’une enseignante « épuisée » à Pantin (zone de non droit) et ce jour l’égorgement au couteau de deux policières et deux policiers par un agent radicalisé.  Les rétrécis du cerveau vont ils accuser Zemmour d’être responsable par ses propos du passage à l’acte de la malheureuse Christine Renon et de celui du radicalisé antillais  ?

« Le parquet ouvre une enquête contre Éric Zemmour pour injures publiques et provocation à la discrimination. »

C’est par ces mots qu’on apprend qu’une nouvelle campagne contre la liberté d’expression en France est lancée.

L’heure est grave : cette enquête est diligentée contre Zemmour suite à son discours du 28 septembre sur l’immigration et l’islam.

Et nombre de journalistes de médias politiquement corrects profitent de cette enquête pour faire pression sur le polémiste.

Ce qui est reproché à Zemmour par ces juges et journalistes, c’est un délit d’opinion.

Signez la Pétition

https://damocles.co/zemmour-censure-liberte-expression/

28 mars 1968 Guy Béart chante « la vérité » en s’accompagnant à la guitare.

Le premier qui dit se trouve toujours sacrifié
D’abord on le tue
Puis on s’habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

….

Ce soir avec vous j’ai enfreint la règle du jeu
J?ai enfreint la règle
Des moineaux, des aigles
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
Risque vos murmures
Vos tomates mûres
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m’exécuter

Zemmour tout simplement homme français et patriote

Eric Zemmour n’est qu’un pauvre mortel avec des qualités et des défaut comme tout le monde mais il fait montre d’un courage remarquable en allant à l’encontre du politiquement correct, de la doxa UMPS, de la pensée grégaire des médias subventionnés par l’Etat (organes et journalistes compris avec 30% d’abattement fiscal) et de la pensée ready made des bobos trop occupés à cocooner, fumer des joints, faire la fête avec de la MDMA et jouir sans entraves.

Ces mêmes bobos roulent sur les trottoirs, brûlent les feux rouges et les passages piétons au détriment des vieux et vieilles qu’ils méprisent, ont toujours raison et donnent raison à leurs enfants quoiqu’ils fassent, transgressent usages et coutumes, défendent la prostitution, la PMA et la GPA au détriment des femmes et des enfants, vénèrent le lobby LGBTQXY qui règne à la mairie de Paris et à l’Elysée et, au nom de leur liberté censurent la liberté de parole. Je suis sidérée par la violence verbale des bobos lorsque j’évoque les conséquences de l’immigration pléthorique et l’islamisation de la France. Pourquoi tant de violence ? Pour qui donc se prennent ces arrogants qui imposent leur doxa en niant les réalités ?

Je fus récemment ostracisée et interdite de parole par une jeune doctoresse habitant un bunker dans un quartier très populaire près du canal de l’Ourcq (comprendre islamisé, peuplé de racailles trafiquant en tous genres, hôtels sociaux, population immigrée vivant sur les aides sociales, population sans papiers, cambriolages, rixes, etc.) Cette charmante bobo censeure de l’expression des réalités vit dans une forteresse entourée de grilles, bouclée par des codes à tous les étages, gardien permanent et brigades cynophiles circulant nuit et jour. La jeune toubib parfaite ne se pose aucune question sur les causes de l’organisation de sa sécurité et son racisme implicite.

Raciste Zemmour ?

Tout d’abord notons l’hypocrisie du système qui supprime « race » de la constitution mais crie haro sur le racisme. Il faudrait savoir : comment peut-on être raciste si les races n’existent pas ?

Ensuite comment peut-on logiquement qualifier de « racistes » ceux qui précisément  dénoncent le racisme de toute une frange de la population qui privilégie l’autre au détriment du nôtre le français de nationalité, de culture et  de cœur ? Oui, on peut être francophile sans papiers comme on peut être francophobe avec titre de séjour ou passeport français.

Pour Macron, LREM et ses affidés, se dire patriote est devenu obscène, défendre la langue française, la culture et l’histoire française, les usages français, l’identité française sont devenus des monstruosités racistes et discriminantes, voire nauséabondes. Parler d’excellence dans la maîtrise de la culture française, c’est mépriser l’étranger en France depuis 40 ans qui baragouine le français, a travaillé sans cotiser « pour la France » et pleurniche de toucher une toute petite retraite et de la perdre s’il retourne au bled où il a construit une baraque avec l’argent de la CAF (en principe le minimum social n’est versé qu’aux résidents en France). Grâce à des réseaux d’ONG droitdel’hommiste, ce type d’individu connait mieux ses droits que nombre de français. Je le sais pour avoir fait du bénévolat auprès de populations étrangères.

Et l’on cria Drumont sur le Zemmour

Édouard Drumont, né à Paris le 3 mai 1844 où il est mort le 3 février 1917, est un journaliste, écrivain, polémiste et homme politique français. Fondateur du journal La Libre Parole, antidreyfusard, nationaliste et antisémite, il est le créateur, avec le marquis de Morès, de la Ligue nationale antisémitique de France. Wikipédia

Un certain Noiriel s’efforce dans les médias de démontrer que Zemmour est le Drumond du 21ème siècle. Il faut avoir du temps à perdre pour s’adonner à cette comparaison en recherchant les moindres détails qui prouveraient que l’un et l’autre ne font qu’un. Et surtout il faut partir de l’hypothèse que Zemmour est un facho, raciste, antisémite, frustré, prétentieux, ambitieux, complexé pour ensuite dérouler le fil des preuves dont la conclusion a été annoncé à l’avance. Voilà un exemple de malhonnêté intellectuelle qui ne fait pas honneur à celui qui la produit. J’ai entendu Noiriel sur « Le Media » avec des arguments qui ne reposaient pas sur des faits mais des suppositions, des on-dits, des interprétations orientées, des préjugés et des arrières pensées.

Le respectable Noiriel accueilli dans les pages du « Monde » prétend que Zemmour appelle à la guerre civile ! Elle est bien bonne cette affirmation quand on sait que Daech a appelé à massacrer les mécréants par tous les moyens à commencer par le couteau, ce qu’on a vu aujourd’hui, que les musulmans ne cessent de cracher leur haine de la France et des français, qu’ils sont en état d’insurrection refusant l’autorité de l’Etat en attaquant policiers, gendarmes, pompiers, ambulanciers, médecins et enseignants, etc. Il vit où le Noiriel ?

Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage.

Zemmour machiste

Zemmour est un affreux macho qui pleure sur la déchéance du mâle blanc hétérosexuel, conséquence des attaques des méchantes féministes. Je suis en total désaccord avec cette opinion qui ne tient pas compte de la défaillance de cet homme blanc hétérosexuel qui d’une part refuse sournoisement l’égalité femme/homme et baisse les bras devant l’islamisation qui ramène le statut de la femme aux traditions du VIIème siècle. Zemmour ignore à dessein pour justifier sa position que nombre de féministes dont Simone de Beauvoir ont clairement affirmé que l’émancipation des femmes ne pourrait pas exister sans la contribution des hommes.

Il semble que, comme beaucoup de mâles, Zemmour ait tété sa supériorité au sein de maman qui lui a prédit un avenir de monarque supérieur aux femmes et destiné à régner sur elles comme un coq dans un poulailler.

Et que dire de ces femmes musulmanes qui posent en évidence une kalachnikov en plastique sur la poussette du bébé qu’elles promènent ? J’ai vu ceci de mes propres yeux. Et que dire de cette musulmane malienne qui faisait manger ses garçons en premier et servait les restes à ses filles ?

Zemmour sait parfaitement ce qu’intégration veut dire

J’adhère  à l’analyse politique, historique, sociologique et philosophique de Zemmour. Exception faite comme je viens de l’écrire de son obsession de l’oppression du mâle blanc hétérosexuel. L’homme manifeste une lucidité et un courage que peu de français peuvent lui envier. Le patriotisme de Zemmour qui repose sur la défense de l’identité française et de ses valeurs tient compte de déplorables réalités que tout français peut observer à sa porte.

La théorie de Zemmour sur le choix de prénoms français comme volonté d’intégration repose sur l’expérience des israélites qui, après avoir signé un accord d’organisation avec Napoléon, ont donné en majorité des prénoms français à leurs enfants (Alain, François, Eric…) ou parfois des prénoms bibliques comme les protestants (Abel, Marthe, Léah, Noé…) . Les chinois qui ont une véritable volonté d’intégration choisissent volontairement un pseudo occidental selon le pays où ils s’installent : Léo pour Ning Haï, Sophie pour Zhenying, par exemple. Les juifs d’origine étrangère ont généralement francisé leur prénom et parfois aussi leur nom quand les artistes ont pris un nom d’usage à consonance française. Parfois aussi, après la Shoah, des parents ont donné un prénom français à leurs enfants afin qu’ils ne soient pas stigmatisés.

De leur côté les enfants de parents musulmans nomment leurs petits Mohamed, Moussa, Rachid, Fatima, Rachida, lesquels lorsqu’ils grandissent se plaignent d’être discriminés pour un emploi ou un logement sur leur seul prénom. Il ne leur vient pas à l’esprit de comprendre que le choix du prénom donne une indication sur le désir d’intégration, ce qui signifie qu’on respecte les lois de la République et les usages de la France ? Et quand on les entend proclamer que les « lois d’Allah sont supérieures à celles de la république » ou que « celui qui fait comme le kouffar n’appartient plus à l’Oumma islamiya », on n’a plus tellement envie de fréquenter un Mohamed ou une Rachida et ce n’est pas parce qu’on est raciste mais parce qu’on est informé du refus d’intégration du musulman confirmé par sa religion.

Malheureusement l’idéologie actuelle, le politiquement correct, obère l’honnêteté intellectuelle et favorise la philosophie de l’individualisme qui se résume à « je fais ce que je veux et je t’emmerde ». Alors un Zemmour qui se préoccupe du Bien Commun France, vous pensez bien que c’est l’homme à abattre et ce n’est pas flatteur pour celles et ceux qui s’y attellent.

La Connectrice

 

Pour en savoir plus

discussion sur l’effet Zemmour à partir de 3.35

Sommaire ⬇️⬇️⬇️ 02:09 L’image de la semaine A l’ONU, Donald Trump s’élève contre la censure des réseaux sociaux. 03:36 Eric Zemmour : le retour qui affole les médias ! C’est la nouvelle qui provoque des crises d’urticaire chez tous les journalistes de gauche – et ils sont quelques uns ! L’écrivain et éditorialiste de droite va vraisemblablement animer une émission quotidienne sur CNews. 11:00 Revue de presse La semaine médiatique aura une fois de plus tenu toutes ses promesses ! Parmi les sujets abordés dans cette revue de presse : le parti pris pro-PMA et la soumission médiatique à l’islamisme… 21:33 Greta Thunberg : le crépuscule d’une idole ? Après un discours très violent à la tribune de l’ONU, les éditorialistes et journalistes français semblent vouloir prendre un peu de recul par rapport à la folie Greta. L’ado n’est plus en odeur de sainteté médiatique ! 30:51 Une convention médiatiquement incorrecte La Convention de la Droite aura lieu ce samedi à Paris. Co-organisé par le média L’Incorrect, l’événement a suscité une belle polémique médiatique cette semaine. Jean-Yves Le Gallou nous expliquera pourquoi.

Quand Jessye Norman (RIP) chantait notre Marseillaise en 1989

Publié le

Résultat de recherche d'images pour "jessye norman bi centenaire"

Il y avait beaucoup de vent ce soir-là. La prise de son est détestable. En direct place de la Concorde pour le bicentenaire de la Révolution française, le 14 juillet 1989

Une prise de son différente mais pas meilleure. La Marseillaise Place de la Concorde, Paris Jessye Norman July 14, 1989, on the 200th anniversary of the French Revolution Bastille Day celebration

Compilation de diverses prises de son donnant une voix grave à la cantatrice

Jessye Norman closes the 200th anniversary celebration of the French Revolution with The Marseillaise on Place de la Concorde, Paris, France, July 14, 1989 (This is a compilation of the two different versions floating around the YouTube)

Version retravaillée de la Marseillaise par Jessye Norman pour une bonne qualité de son

Et pour celles et ceux qui ignorent tout de la préparation du bicentenaire de la Révolution, je propose de se rafraîchir la mémoire avec Les Inconnus qui illustrent les efforts que durent fournir les écoles pour répondre au grand projet festif de Jack Lang, alors ministre de la Culture.

REVOLUTION DES INCONNUS

Philosophes d’aujourd’hui : Finkielkraut et Onfray. Culture, courage, lucidité et souci du Bien commun

 

Alain Finkielkraut présente son autobiographie A la première personne

J’ai suivi un chemin intellectuel et politique proche d’Alain Finkielkraut dont j’admire la lucidité et le courage de sortir du « politiquement correct ». Toutefois, je n’approuve pas son soutien à la prostitution mais…Nobody’s perfect.

Son dernier ouvrage, « Penser est une chose, exister dans ce qu’on pense est autre chose. » Dans « À la première personne », un essai aux accents introspectifs, Alain Finkielkraut, l’académicien à la personnalité complexe éclaire ses « chemins de pensée » et apporte ses réflexions sur le monde d’aujourd’hui, en compagnie de son homologue et ami Pascal Bruckner. « À la première personne » est publié aux éditions Gallimard.

 

Je me sens un peu moins proche de Michel Onfray à cause de sa polygamie revendiquée et de son discours marxiste. Par contre, j’apprécie son courage et sa lucidité sur les réalités de notre société.

Michel Onfray lance l’Université Populaire Nomade

Visitez le site : http://www.mollat.com/

A propos de l’agression antisémite de finkielkraut et le soutien d’Onfray

Sur LCI, Michel Onfray prend la défense d’Alain Finkielkraut à la suite de son agression par un adepte d’Allah (jusqu’à 22.50, Finkielkraut est interrogé sur le procés de son agresseur, ensuite Onfray exprime son chagrin et son indignation sur cette agression)

 

Débat entre Onfray et Finkielkraut à propos de l’élection de Macron. Décryptage.

CNews, Galzi jusqu’à minuit en 2017

Humour. Enfin la naissance du jihad français

 

Enfin la naissance du jihad français

 

Tous Avec Moi

Nous devons impérativement former le « Djihad Français » .. Ce matin, j’ai déjà commencé la formation de mon petit fils.

Arborant fièrement le Béret et armé d’un vrai bon Saucisson Pur Porc, il a ensuite dégusté un bon fromage bien de chez nous pendant que je lui apprenais le maniement de la bouteille de pinard  en criant « Allez au Bar » !!!

Je vous invite toutes et tous à faire de même et à venir rejoindre mon parti « Allah Péro

PMA. GPA. Le terrifiant pouvoir du lobby LBGTQXYZ

 

Résultat de recherche d'images pour "pma caricature"

Le lobby homosexuel n’a jamais caché son intention de faire évoluer le PACS vers le mariage de même sexe, la PMA pour toutes et la GPA pour tous. Il l’a dit ouvertement au cours de débats et par la voix de son avocate Caroline Mécary. Il a été appuyé par le lobby médical qui, par la voix du docteur Olivennes au cours des débats sur la bioéthique assurait que les médecins étaient prêts, qu’ils avaient déjà le savoir faire et le matériel, qu’ils n’attendaient que le vote de la loi autorisant la GPA, ajoutant que la France était très en retard dans ce domaine.

De son côté, le financier  du PS, Pierre Bergé assurait qu’être mère porteuse était l’équivalant d’un ouvrier qui louait ses bras pour gagner sa vie. Un argument qui me rappelait celui du professeur Jérôme Lejeune, fervent opposant à la liberté d’avorter qui comparait une femme enceinte à un automobiliste décidant de tuer ses passagers. Dans les deux cas, des hommes décident du sort du ventre des femmes.

Ce sont encore des hommes qui louent des ventres de femmes pour satisfaire leur désir d’enfant, littéralement coûte que coûte, payant un service maternel très coûteux pour la mère porteuse et l’enfant commandé, les deux courant de sérieux risques de santé. A ces risques de santé s’ajoutent pour la mère de substitution de lourdes contraintes : prise massive d’hormones, contrôles médicaux réguliers, surveillance obstétrique et surveillance de son mode de vie car elle ne doit pas mettre l’investissement de ses clients en danger . La donneuse d’ovocyte encourt également des risques. J’avais récapitulé ces risques et contraintes dans deux articles détaillés :  https://laconnectrice.wordpress.com/2019/08/04/la-pma-gpa-don-dovocytes-font-courir-des-risques-a-la-mere-et-lenfant/  

https://laconnectrice.wordpress.com/2019/08/04/la-pma-gpa-don-dovocytes-font-courir-des-risques-a-la-mere-et-lenfant/

Les partisans de la PMA et de ma GPA ont peu d’arguments : justice sociale, droit à l’enfant, justice de genre, lutte contre la discrimination, changement de la cellule familiale avec rôles paternels et maternels interchangeables, la technique permet l’égalité des droits.

Les opposants à la PMA pour toutes et à la GPA défendent la culture française, le respect des parents et des enfants, contre la marchandisation des femmes et de bébés, la commercialisation de la procréation par l’exploitation de technologies toutes puissantes parce que sources de profit, la défense des pauvres qui sont exclus du marché, la difficulté d’adopter des enfants existants orphelins mal traités exploités, abandonnés par l’Etat sans contrôle des familles d’accueil, contre l’anonymat des donneurs de gamètes et les naissances sous X, etc.

Résultat de recherche d'images pour "pma caricature"


PMA et GPA: pas encore votées, déjà adoptées (par nos élites)!

Du PACS au transhumanisme, la roue crantée du progrès est inarrêtable

Disons-le tout net, le PACS a mené au mariage… qui mène à la PMA… qui mène à la GPA… qui mènera à la libéralisation de la recherche sur l’embryon. Bientôt: les chimères génétiques. La boucle est bouclée.

Au lieu de l’action, c’est la fuite en avant sur le front sociétal. La PMA n’est pas mise en débat à l’Assemblée qu’on a anticipé la GPA. Depuis les politiques jusqu’au peuple en passant par les élites et les sondeurs patentés ; depuis les journaux de tout bord jusqu’aux émissions télévisées ; depuis belle lurette, on parle de la PMA comme si la loi était votée. La page est tournée sans avoir été écrite. Des extrémistes donneront de la voix à la rentrée ? Qu’on les fasse taire et passons à autre chose ! Bien joué !

A lire aussi : Marc-Olivier Fogiel: « Ce n’est pas la génétique qui m’a fait père, c’est le désir »

Les diktats du désir

Dans Le Figaro du 2 août, la philosophe Chantal Delsol analyse « le rouleau compresseur » menant du PACS à l’eugénisme, non plus programmé par un Etat totalitaire mais « légitimé par la volonté individuelle » : ce qu’elle appelle excellemment : « la roue crantée du progrès ». Guillaume Larrivé, tête de gondole du clan LR, prépare, à haute voix, son projet de loi contre la GPA, afin de nous éviter de nous réveiller « hagards, dans un monde transhumaniste, qui ne respecte plus les normes humaines ».

🇫🇷 Guillaume Larrivé

@GLarrive

. Les conventions de mère porteuse sont une violence faite aux femmes, aux enfants et à l’Humanité. Parce que nous sommes humanistes, nous ne pouvons l’accepter.

Vidéo intégrée

Ce qui le dispense, pour lors, d’être vent debout contre la PMA, porte royale du transhumanisme, avec l’instrumentalisation du corps humain et le marché juteux de l’or blanc. L’épiscopat pointe les dangers de la PMA. Un journal catholique la banalise tout en reconnaissant que ses conséquences, extrêmement néfastes, seront peu de chose en fonction de ce qui vient. Ainsi s’accomplit la prophétie : le PACS a mené au mariage qui mène à la PMA qui mène à la GPA qui mène à la libéralisation de la recherche sur l’embryon. Bientôt les ciseaux CRISPR-CAS9 et les chimères génétiques. La boucle est bouclée.

Macron nage

Au fort de Brégançon, le président nage, en gilet jaune, au milieu de ses sous-marins, en attendant le dénouement de la pièce, à l’affiche depuis 6 ans : Nouvelles Familles, scénario et mise en scène de et par « La Compagnie H. et Cie ». Il se frotte les ailerons : le travail de sape a été parfait. Ah ! Les enfants, le « don et le donneur » : quelle trouvaille ! Il peut compter sur sa jeune Chambre, biberonnée à l’idéologie. La PMA n’est-elle pas « actée » dans l’opinion ? Madame Delsol parle même de « fatalité ». C’est que la pièce manie admirablement les deux ressorts tragiques que sont la pitié (la femme en mal d’enfant) et la terreur (l’homophobie).

A lire aussi, du même auteur : « Faire des enfants sans faire l’amour est terrifiant »

Place au final de la récitante tirant la morale de la pièce : « Rien éthiquement ne s’oppose à la PMA. » Un spectateur, qu’on appellera Z., s’écrie du fond de la salle : « Eh bien voyons ! » : il est exfiltré. « Le droit est la plus puissante des écoles de l’imagination. Jamais poète n’a interprété la nature aussi librement qu’un juriste la réalité. » Ainsi parle Hector dans la pièce de Giraudoux La guerre de Troie n’aura pas lieu. Si le droit est une fiction, le théâtre une illusion, le réel est têtu. Amandine, comme Capri, c’est fini. Au lieu de jouer les Cassandre dans les tribunes, de planter des drapeaux sur des châteaux de sable au bord de l’Océan, le temps est venu pour tous de battre le rappel des énergies. « Allons, enfants de la patrie ! » La pièce ne fait que commencer.

La guerre de Troie n’aura pas lieu

Price: EUR 3,50

4.0 étoiles sur 5(1 customer reviews)

17 used & new available from EUR 1,40

La fabrique dŽorphelins – Essai

Price: EUR 12,90

(0 customer reviews)

5 used & new available from EUR 12,90

 

  • Sylviane Agacinski: « Parler de GPA éthique, c’est aussi absurde que de parler d’esclavage éthique. »

 

  • La procréation est-elle un marché comme les autres ? avec Marianne Durano

Protection des personnels : une priorité pour l’éducation nationale Information – Jean-Michel Blanquer – 05/09/2019

 

Résultat de recherche d'images pour "dessin élève incivique"

https://www.education.gouv.fr/cid144637/protection-des-personnels-une-priorite-pour-l-education-nationale.html

Enfin ! le ministre de l’Education nationale prend en main les maux qui rongent l’école de la République comme le refus des enseignements, les incivilités, la violence contre les enseignants et les élèves, les menaces, le manque de respect de l’autorité. Le ministère vient de mettre à la disposition du personnel des écoles des livrets d’information et de conseils pour faire face aux situations concrètes de déstabilisation et de destruction du système scolaire. Espérons que la prise au sérieux des signalements sera de mise, que le personnel sera réellement protégé et que des sanctions efficaces car pédagogiques suivront pour les élèves inciviques, leurs parents et la famille qui parfois vient venger le petit qui a été justement réprimandé ou mal noté.

On ne peut que se réjouir des mesure prises par le ministre car les enseignants et les parents allertent le ministère depuis des décades.Par exemple SOS Education qui dès 2010 soulignait l’attitude néfaste de parents et en tenaient pour responsables les syndicats marxistes qui obéissaient à l’idéologie Meirieu

La guerre parents-profs

Parmi les nombreux signes du pourrissement de l’Éducation nationale, on assiste à une montée des agressions de parents contre les professeurs. Le plus souvent, ces agressions se produisent quand un professeur a donné une mauvaise note ou une punition à un élève, ou encore quand il conseille de le faire redoubler.

Parents indignes ?

La première réaction est de condamner les parents : « Ils se mettent systématiquement du côté de leur enfant, entend-on. Ce sont des parents indignes, qui ne supportent pas qu’on touche à un cheveu de leurs « petits chéris », mais qui n’assument pas leur rôle éducatif. Autrefois, les parents avaient des principes, ils se rangeaient toujours à l’avis du professeur. Et si les enfants étaient punis à l’école, ils étaient punis une seconde fois, et beaucoup plus sévèrement, le soir à la maison ! ».

 

Image associée

https://ligue-enseignement.be/contention-a-lecole-des-regles-de-base-a-respecter/

Espérons aussi que les fausses accusations de pédophilie et de maltraitances physiques seront sérieusement décryptées par les enquêteurs sachant que des associations communautaristes soutiennent les parents mécontents des mauvais résultats scolaires de leurs rejetons et des sanctions qu’ils méritent;

Image associée

http://losservatore-caledo.com/?p=4463

Récemment un directeur d’école maternelle se voyait l’objet d’une plainte pour pédophilie car il avait convoqué dans son bureau un garçonnet qui urinait sur le matériel de classe et avait osé le signaler aux parents…L’affaire avait été classée sans suite mais le directeur avait été stigmatisé et contraint de demander sa mutation.

Dans une autre école primaire parisienne, un enfant difficile dont la famille qui vit dans un hôtel est suivie depuis 17 ans par les services sociaux, est encouragé dans son refus de scolarité par ses parents et ses aînés et « cousins » (familles polygames). Ce cas n’est pas exceptionnel.

De trop nombreuses familles ne valorisent pas l’éducation de leur enfant, importunent les enseignants pour savoir si la cantine est halal, ne participent jamais aux réunions de parents d’élèves convoquées par l’établissement et n’ouvrent jamais le cartable de l’élève pour prendre connaissance des communiqués de l’établissement scolaire.

Je tiens mes informations d’une personne impliquée professionnellement dans le système scolaire et je l’incite à tenir son journal de terrain. A suivre.

Image associée

https://www.change.org/p/madame-najat-vallaud-belkacem-p%C3%A9tition-contre-les-violences-faites-aux-enseignantes-et-aux-enseignants

 

Résultat de recherche d'images pour "caricature philippe meirieu"

http://moissacaucoeur.fr/2019/01/21/philippe-meirieu-%E2%80%89une-ecole-prefigure-toujours-un-projet-de-societe%E2%80%89/

Les dispositions ministérielles

Depuis mai 2017, la protection des personnels est une priorité. Une réponse systématique à chacun des faits de violence commis dans l’enceinte scolaire doit être apportée. Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a engagé un plan d’action global en cinq points visant à préserver l’École de toute forme de violence et à apporter un soutien sans faille aux professeurs.

Protéger l’école, sécuriser l’espace scolaire et les abords des établissements

Depuis mai 2017, une cellule ministérielle de veille et d’alerte contribue à améliorer les remontées de signalements d’agression et de violence. Elle a permis une connaissance plus précise des faits et la mise en place d’interventions ciblées.

Les cadres, notamment les personnels de direction des établissements, sont désormais formés à la gestion de crise, en partenariat avec la gendarmerie. 2 800 cadres ont déjà été formés dans les stages nationaux et 400 sont devenus formateurs en académie. À ce rythme, la formation de la totalité des personnels de direction sera atteinte dès 2021-2022.

Près de 85 % des académies ont déjà établi des partenariats avec les forces de l’ordre, le plus souvent avec la gendarmerie, la police, l’armée ou le service départemental d’incendie et de secours.

Dès la rentrée 2019 :

  • dans chaque département, une convention Éducation nationale-Justice-Intérieur-Agriculture et Alimentation est établie pour préciser les rôles et responsabilités de chacun, assurer un signalement et un traitement rapides des infractions les plus graves, mieux articuler les sanctions judiciaires et éducatives ;
  • un accompagnement personnalisé des professeurs et encadrants victimes de violences est mis en place ;
  • les directeurs d’école et les chefs d’établissement ont désormais pour interlocuteur un référent violence en milieu scolaire, nommé auprès de l’IA-Dasen, dans chaque département ;
  • les Quartiers de reconquête républicaine (QRR) font l’objet d’actions de sécurisation aux abords des établissements concernés (patrouilles, actions de prévention ciblées, etc.).

Trois guides d’accompagnement envoyés aux personnels à la rentrée 2019

Deux guides d’accompagnement en cas d’incivilité ou d’agression dans le cadre de leur fonction (premier et second degrés) :

Consultez le guide d’accompagnement en cas d’agression à destination des personnels du 1er degré

Consultez le guide d’accompagnement en cas d’agression à destination des personnels du 2nd degré

Un guide d’accompagnement lorsqu’une plainte est déposée contre eux :

Consultez le guide d’accompagnement des personnels visés par un dépôt de plainte

Renforcer la réponse aux incivilités dans les collèges et les lycées

Les procédures disciplinaires sont simplifiées et renforcées dans les établissements du second degré.

Simplification

  • Réduction de trois à deux jours au moins du délai minimum à l’issue duquel le chef d’établissement peut prononcer seul une sanction disciplinaire ;
  • raccourcissement de huit à cinq jours des délais de convocation du conseil de discipline ;
  • allègement des modalités de convocation.

Renforcement

  • Allongement du délai de conservation des sanctions (à l’exception de l’avertissement et de l’exclusion définitive) dans le dossier administratif des élèves ;
  • allongement du délai au cours duquel un sursis pourra être révoqué ;
  • révocation automatique du sursis en cas de nouvelle sanction disciplinaire au moins équivalente à la sanction disciplinaire à laquelle s’applique le sursis.

Réintégration

Les élèves ayant connu une exclusion temporaire de l’établissement pour des faits de violence feront l’objet, après leur réintégration, d’un suivi régulier pour mesurer qu’ils ont bien compris le sens de leur sanction et vérifier que leur comportement s’améliore.

Répondre plus efficacement aux violences les plus graves

Les faits de violences scolaires, commis au sein de l’établissement ou aux abords de celui-ci, donneront lieu à :

  • une réponse systématique, qu’elle soit disciplinaire et/ou pénale, à visée éducative ;
  • un accompagnement des victimes pour leur permettre de poursuivre leur scolarité/l’exercice de leurs fonctions au sein de l’établissement dans les meilleures conditions.

Les travaux d’intérêt général font partie des sanctions possibles. Grâce à l’Agence nationale pour le travail d’intêret général (Antig) créée fin 2018, des tuteurs peuvent désormais superviser les TIG. Des fiches de poste de travaux d’intérêt général élaborées avec l’Agence précisent :

  • la nature de l’activité ;
  • ses modalités dans l’enceinte de l’établissement ;
  • sa plus-value éducative ;
  • le choix du tuteur responsable qui a bénéficié d’une formation adaptée.

Prendre en charge les élèves hautement perturbateurs et poly-exclus

Aujourd’hui, 1 500 élèves environ ont été exclus à plusieurs reprises de leurs différents établissements.

Afin d’aider les équipes éducatives et les familles à prendre en charge des élèves hautement perturbateurs et/ou poly-exclus, deux dispositions nouvelles sont mises en place :

  • l’intervention de l’équipe mobile mixte d’intervention scolaire à la demande de l’école ou de l’établissement pour un élève qui, de manière répétée, manifeste des comportements scolaires hautement perturbateurs. En lien avec l’équipe pédagogique et les familles, un contrat est établi avec l’élève afin de le mettre devant ses responsabilités en lui signifiant clairement ses devoirs pour éviter une nouvelle sanction ;
  • l’affectation en classes relais pendant au moins six mois sur décision de l’IA-Dasen. Auparavant, l’accord de la famille était obligatoire.

Actuellement, 298 classes relais peuvent accueillir chacune 12 élèves pendant six mois. Le potentiel maximum d’accueil s’établit donc à 7 152 places sur la totalité d’une année scolaire.

En complément de ces dispositifs, les internats tremplin accueilleront notamment des élèves en rupture profonde avec les exigences de la vie des établissements scolaires. Ces internats proposeront un encadrement pédagogique et éducatif renforcé selon un cahier des charges défini au niveau national.

Ces nouvelles structures d’accueil seront créées par transformation des actuels internats-relais.

Associer et responsabiliser les familles

La réponse à la violence scolaire passe par le dialogue et la responsabilisation des responsables légaux de l’élève. C’est pourquoi, il est mis en place en cette rentrée un protocole d’accompagnement et de responsabilisation des parents (PAR) établi entre les parents ou les représentants légaux de l’élève et l’IA-Dasen lorsqu’un élève a fait l’objet de deux exclusions définitives au cours de la même année scolaire.

L’école, creuset de la République ou facteur d’inégalités ?! débat le 26/09 avec Polony et Meirieu

 

Résultat de recherche d'images pour "caricature philippe meirieu"

toute ressemblance avec Philippe Meirieu serait purement fortuite.

Retrouvez Super Pédago sur Facebook et sur son blog.

https://soseducation.wordpress.com/2010/02/19/super-pedago-prend-la-vie-du-bon-cote/

Si vous ne connaissez pas le pédagogue Philippe Meirieu, gourou de tous les ministres de l’Education nationale depuis 40 ans, inspirateur du collège unique, de 80% de réusssite au bac, réformateur de la formation des maîtres, et pour ses opposants fossoyeur de l’enseignement, ne manquez pas cette occasion de débattre (?) avec lui et l’une de ses critiques, la directrice du magazine Marianne, Natacha Polony.

Super Pédago contre les punitions

Dessin d'Éric Galland

Toute ressemblance avec Philippe Meirieu serait purement fortuite.

Retrouvez Super Pédago sur Facebook et sur son blog.

S’il est indiscutable que nôtre école a sombré dans un tel marasme que nombre d’enfants en sortent sans maîtriser la langue française écrite et parlée, qu’ils ne savent ni s’organiser pour assimiler les connaissances, ni critiquer et analyser, que les méthodes pédagogiques laissent à désirer, que la hiérarchie n’aide ni ne protège, a fortiori défende  la enseignants, il me semble que le problème crucial aujourd’hui est l’absence d’autorité  des différentes strates de l’Éducation nationale qui n’encourage pas les enseignants à enseigner dans la mesure où ils doivent affronter indiscipline, incivilités, irrespect, insécurité et menaces avec le concours de certains parents.

Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer vient de lancer des recommandation pour la protection des personnes, le sujet crucial aujourd’hui

Protection des personnels : une priorité pour l’éducation nationale
Information – Jean-Michel Blanquer – 05/09/2019

 

Bonjour

Le prochain Jeudi Mutuelle organisé en partenariat avec The Conversation France, aura pour thème « L’école, creuset de la République ou facteur d’inégalités ?! Pourquoi faut-il encore investir dans l’éducation ?! », il se tiendra :

Le jeudi 26 septembre 2019 de 18h à 20h
au siège du groupe MGEN
, 3 square Max Hymans – 75015 Paris
Grand Amphithéâtre
Métro Montparnasse – Bienvenüe : ligne 4, 6, 12, 13

Veuillez vous inscrire en confirmant votre présence à  jeudimutuelle@mgen.fr.

Participants au débat :

Animation par Aurélie Djavadi, cheffe de rubrique Education à The Conversation France

  • Roland Berthilier, Président du Groupe MGEN
  • Natacha Polony, journaliste, Directrice de Marianne
  • Philippe Meirieu, chercheur, essayiste et homme politique français, spécialiste des sciences de l’éducation et de la pédagogie
JE M’INSCRIS
%d blogueurs aiment cette page :