Flux RSS

Archives de Catégorie: Danse

De la douceur dans ce monde de brutes. Ballet grec hommes et femmes

 

Ce ballet donne à voir une expression douce de la virilité et de l’harmonie des relations femmes/hommes. Toutefois, dans cette danse, les hommes ont de plus beaux rôles que les femmes et les exécutent avec douceur (pas les femmes, les pas 😉

La variété des figures masculines est particulièrement riche, autrement plus que celles du ballet classique où les danseurs sont cantonnés aux porters, sissonnes et battements les danseuses ayant des figures plus variées.

Je me souviens avoir vu Rudolph Nureyev sur scène à Berlin en 1964 et de ses sauts prodigieux qui mettaient en liesse les spectateurs excités. Je ne garde en mémoire que ces sauts…

Si danseuses et danseurs exécutent des prouesses athlétiques, dans le ballet classique celles des femmes sont transparentes ne laissant voir que leur grâce et leur délicatesse alors que les danseurs brillent par leur prouesse athlétique toute crue. Dans ce ballet grec, les danseurs bougent sans laisser transparaître leur prouesse physique. C’est mon avis personnel.

LC

De la douceur dans ce monde de brutes. Mariages ashkenazes avec danses hassidiques traditionnelles

Publié le

Les juifs d’Europe de l’Est et de Russie qui ont fui les pogromes et les nazis pour s’installer en Amérique du Nord ont enrichi les musiques, en particulier le Jazz

Les musiciens juifs ne craignaient pas de fréquenter les musiciens noirs au temps de l’apartheid et furent les premiers à organiser des concerts mixtes multiraciaux. Jazz, musique classique, musiques juives, musiques tziganes se sont mutuellement fertilisées. Il n’est pas vain de dire que la musique adoucit les mœurs et rassemble les peuples.

Les juifs américains ont maintenu leurs traditions musicales tout en les mettant au goût du jour et la musique joue toujours un rôle très important dans les mariages et cérémonies juifs. Des orchestres sont embauchés pour les animer et jouent des airs traditionnels comme des mélodies imprégnées de style israélien.

Le violon joue une rôle important dans les musiques juives comme dans les musiques tziganes car c’est un instrument que le juif errant et le bohémien ambulant peuvent emporter avec eux lorsqu’ils fuient la haine des populations qu’ils rencontrent. Le violon peut se jouer n’importe où et aussi permettre de gagner un peu d’argent pour survivre. Le violon s’adapte aussi à tous les autres instruments et autres musiques.

Quant à la musique classique ou folklorique, elle touche l’âme et apaise comme cela a été prouvé par les recherches de Joêl Sternheimer.

http://esev.e-monsite.com/pages/les-effets-de-la-musique-sur-les-plantes.html#E1xp7ZKSIfcXd4QT.99

Aujourd’hui, comme on le voit dans les vidéos ci-dessus, les danses hassidiques des hommes en noir font partie des traditions ashkénazes car elles sont particulièrement joyeuses selon la théorie de leur fondateur, le Baal Chem Tov , de son vrai nom Israël Ben Eliezer qui disait que D. devait être loué dans la joie, le vin aidant. C’est pour cela que les Hassidims dansent avec une bouteille ou un verre sur la tête et que leur spectacle est prisé dans les fêtes.

Le fait que le hassid ait puisé son inspiration et ses connaissances dans l’observation de la nature et l’utilisation des plantes explique partiellement sa philosophie à une époque où les rabbins passaient leur temps à l’intérieur  des synagogues, des yeshivahs et des bibliothèques pour étudier le talmud et la torah.

 

La danse des papas et des bébés. Tonique !

Publié le

Cours de danse pour les papas et leur bébé

Intéressant …

 

Humour. Papas et mamans à l’école de danse de Philadelphie

Ajoutée le 16 févr. 2017

When teachers at the Philadelphia Dance Center asked students to invite someone to class, they had no idea what they were in for. Most moms attended a hip-hop class, as many fathers tried their feet at ballet. The day was captured in multiple videos which were posted on the school’s social media page. While the mothers shook their stuff with ease, the fathers seemed to have a more difficult time. Some dressed in traditional ballet tutus but even those couldn’t distract viewers from their botched moves.

A l’occasion de la saint Valentin 2017 (Valentine’s day) les papas et les mamans des jeunes élèves ont été invités à participer aux cours avec leurs enfants.La plupart des mères ont choisi de participer à un cours de hip-hop où elles se sont plutôt bien débrouillées tandis que les pères participaient à un cours de danse classique avec des résultats hilarants.

Les papas ont joué le jeu avec bonne volonté et ne craignant pas le ridicule – y-ont-ils seulement pensé ?-l’objectif étant d’offrir une preuve d’amour à leur fille.

Ce n’est pas en France qu’on verrait cela ….

Danse à claquettes. Evolution de 1899 à 2014

« Evolution Of Tap Dance » – Postmodern Jukebox ft. Sarah Reich

Superbe revue des styles de la danse à claquettes-Tap danse-démontrés par Sarah Reich

 

Ajoutée le 2 févr. 2017

Get tix to see PMJ on tour worldwide: http://www.pmjtour.com
Get PMJ albums & official merch: http://www.shoppmj.com
Watch PMJ tap dance sensation Sarah Reich tap her way through the history of pop music – from ragtime to EDM – in this brand new tap feature, as seen on #PMJtour!

The Band:
Sarah Reich – tap dance
http://www.instagram.com/sourtaps
http://www.facebook.com/sarahreichoff…
http://www.sarahreich.com
http://www.tapmusicproject.com
Jacob Scesney – clarinet & sax
http://www.instagram.com/jsayswho
Mike Rocha – trumpet
http://www.instagram.com/themikerocha
Lemar Guillary – trombone
http://www.instagram.com/lemarguillary
Adam Kubota – bass
http://www.instagram.com/adamkubota_bass
Dave Tedeschi – drums
http://www.instagram.com/davetedeschi
Scott Bradlee – piano
https://www.facebook.com/scottbradlee…
http://www.instagram.com/scottbradlee
http://www.twitter.com/scottbradlee

Get all Postmodern Jukebox Tix here: http://www.pmjtour.com

 

Étonnante Indonésie. Policières et militaires dansant Gangnam Style. Hue !

Publié le

Je n’avais jamais entendu parler ou chanter le Gangnam Style créé par le Chanteur Sud-coréen PSY et je suis tombée par hasard sur ces vidéos incroyables de policières et de militaires dansant pour célébrer certains événements. Non seulement ils dansent bien mais aussi avec enthousiasme et plaisir. Les mouvements d’ensemble sont presque parfaits, sans doute l’héritage de ces mouvements collectifs que l’on peut voir à l’occasion des jeux olympiques, de cérémonies nationales et de spectacles. Ces mouvements d’ensemble sont très populaires en Asie et, en France nous connaissons surtout les immenses manifestations chinoises que Mao avait transformées en éléments de propagande.

J’espère que ces vidéos vous amuseront et vous changeront des tristes nouvelles quotidiennes.

Dommage que nos armées et nos polices ne pratiquent pas ce genre de sport spectacle.

La Connectrice

Ajoutée le 16 oct. 2012 Gangnam style during Indonesian military anniversary, Halim Perdanakusuma airport, Jakarta, Oktober 5, 2012

Ajoutée le 3 mai 2013 Surabaya, Java: 80 Police women dance Gangnam Style in front of protesters in Indonesia on May 1, 2013. Some happy men from mob join in /

Surabaya, Java: 80 Femmes policières dansent Gangnam devant les manifestants en Indonésie, le 1er mai 2013. Certains hommes heureux de se joindre /

Grandes célébrations pour le 50ème anniversaire du WWF Indonesia. Pour l’occasion 345 militaires de l’armée de l’air ont fait une flash-mob à la Gangnam Style au centre de Séoul par un beau dimanche de décembre 2012 et c’est décoiffant 😉 Surtout quand on considère que l’Indonésie est très majoritairement musulmane. Dans cette vidéo on voit des jeunes filles en cheveu danser avec les militaires au milieu des pandas en peluche. Tous les militaires portent un pin’s panda à la boutonnière. Pourtant nos musulmans de France chassent la danse, la musique et les cheveux des femmes….un mystère culturel à éclaircir.
Para peserta tampak melukiskan wajahnya saat mengikuti aksi Karnaval untuk Bumi, Jakarta, (12/10/14). (Liputan6.com/Miftahul Hayat)
Carnaval de Djakarta en 2014

Ajoutée le 21 déc. 2012 In conjuction to celebrate WWF-Indonesia’s 50th Anniversary, among other activities it opened with Flash-mob a la « Gangnam-Style » performed by three hundred forty five ‘BRIGIF 17/1 KOSTRAD (Indonesian Airborne)’ Soldiers at the heart of the Capital City and City Landmark, ‘BUNDARAN H I’ on a beautiful Sunday Morning 16 December 2012.

 

Qu’est-ce que le Gangnam style ?

Clip officiel de PSY vu 2 534 784 274 fois à travers le monde et repris par d’autres chanteurs et chanteuses célèbres, surtout en Asie


D’après Wikipedia

Gangnam Style (en coréen 강남 스타일 [kaŋnam sɯtʰail], translittération Gangnam Style, qui signifie littéralement Style de Gangnam, du nom de ce quartier de Séoul considéré comme le plus riche de la région métropolitaine) est une chanson parodique du chanteur sud-coréen Psy, de son vrai nom Park Jai-Sang, cosignée avec Yoo Gun-Hyung. Le single est extrait de l’EP Psy 6 (Six Rules), Part 1 (2012).

 

La chanson est connue pour son humour et son rythme accrocheur, accompagnés d’une chorégraphie insolite. Le single sort le 15 juillet 2012 et entre directement numéro un du classement sud-coréen, le Gaon Chart. Il connaît ensuite un succès planétaire, particulièrement à travers sa diffusion sur les sites de partage vidéo, le clip officiel de la chanson devenant le plus visionné de l’histoire de YouTube, puis la première vidéo ayant dépassé le milliard de vues le 21 décembre 2012, puis les 2 milliards le 31 mai 2014.

Paroles

Les paroles originales parlent de « la petite copine parfaite qui sait quand être précieuse et quand être sauvage »1. Les paroles chantées pendant le refrain : 오빤 강남 스타일 (« Oppan Gangnam style ») pourraient être traduites par : « Grand frère a le style Gangnam », l’expression idiomatique « Oppa ! » étant un terme utilisé de manière familière par les jeunes filles coréennes pour appeler une personne plus âgée de sexe masculin2. L’expression « Gangnam Style » est un néologisme coréen principalement associé à la mode haut de gamme et à un style de vie somptueux, associé à des tendances dans le quartier de Gangnam (강남) à Séoul, considéré comme la partie la plus riche de la région métropolitaine. Une traduction française des paroles a été proposée par un cabinet de traduction3.

Parodie à grand succès

 

Une rue de Gangnam-gu.

Le clip vidéo montre Psy exécutant inlassablement une danse comique (souvent appelée a posteriori « danse du cheval » ou encore « danse du cavalier » dans le monde francophone et « horse-riding dance » en anglais), mimant de manière caricaturale les gestes de l’équitation (précisément un cavalier, plutôt cow-boy, au galop jouant de temps à autre de son lasso). Il apparaît dans différents décors présentés comme des lieux peu fréquentés de l’arrondissement de Gangnam-gu, quartier chic du sud de Séoul en Corée du Sud. Le clip et la chanson se veulent ainsi « un embrochement [de] l’image Gangnam par un non-Gangnam ». Le néologisme « Gangnam » est, par métonymie, le nom donné à tout ce qui rapporte à l’univers du riche quartier séoulien, de la même manière que l’expression française « seizième » pour parler des habitants ou de l’ambiance du seizième arrondissement de Paris. Pour résumer, Psy met en scène cette classe de la société que l’on appelle, selon une expression française, les « nouveaux riches »4,5,6.

Psy fait notamment une critique de la débauche consumériste des jeunes femmes de ce quartier, et met en scène différents lieux de défoulement de la société sud-coréenne étouffée sous la pression sociale (représentée dans le clip par un sauna rempli de mafieux tatoués). La carrière d’entraînement des chevaux, la salle de sport, le métro, le supermarché sont transformés en discothèque, et des « ajoumas » (littéralement « dames d’un âge certain ») traversent le pays en bus en chantant et en dansant. Symbole du réveil d’une Corée décomplexée face à la morosité de la société que met en scène Psy, ces femmes commencent à s’amuser après une vie à subir un mari artisan du « miracle économique coréen ». Mais Psy se défend de vouloir jouer au chanteur engagé en dénonçant les dérives d’une société de plus en plus inégalitaire. Il s’agit plus pour lui d’un prétexte pour s’amuser4,5,6,7,8 

Philippines. Quand les prisonniers dansent les gardiens respirent

Publié le

J’espère que vous pourrez voir ces vidéos qui transmettent de magnifiques danses d’ensemble. Il parait que ces prisonniers s’entrainent et répètent tous les jours. C’est leur moment aerobic. Si les prisonniers français faisaient de même, il y aurait peut-être moins de récidives et plus de réadaptation …sans compter qu’occupés les détenus seraient moins agressifs entre eux.

LC

Prison’s flash mob.Michel Jackson’s song(its realy nice)

https://youtu.be/hMnk7lh9M3o
Mise en ligne le 17 juil. 2007

Update: 1/29/01 Video can be viewed worldwide except in Germany.

Why « Thriller » ? visit: http://byronfgarcia.com

1,500 plus CPDRC inmates of the Cebu Provincial Detention and Rehabilitation Center, Cebu, Philippines at practice! This is not the final routine, and definitely not a punishment!

WHY THRILLER?

What made me choose Michael Jackson’s Thriller for the aerobics routine is that Michael Jackson was a convicted man to the eyes of those who hated him. He would have been in imprisoned had it not been for settlement arrangements, they would say. Still Michael Jackson’s frailty as a human being makes him like one of us — whether one is a prisoner or not.

I saw in the lyrics and video of Thriller much of what jail culture is like. Because of the hideous conditions in jails, prisons are like tombs and inmates are like ghoulish creatures. The only difference is that dancers in the MJ Thriller video come with make-up and costumes. The Dancing Inmates come as themselves. People perceived to be evil.

The message of the Thriller is a message for all of us. The funk of forty thousand years embedded in the cycle of sin and punishment is a legacy no mere mortal can resist or is capable of resisting. No prison wall can and will stop evil from lurking in the dark. No shackle can stop the beast about to strike. No punitive or brutal treatment is ever too strong to stop creatures crawling in search of blood. Unless we stop breeding demons in jails, gruesome ghouls from every tomb will seal the doom of nations and civilizations.

What I wanted inmates to do in dancing to the Thriller was for them to be convicted to sin. When I uploaded this on the YouTube, what I wanted viewers to see is how evil dances in our lives without knowing its deathly consequences.

But then the song and dance number is but a medium to the message. The message is, governments must stop looking at jails darkly. We have to stop being entertained and thrilled by the sting of sin. We have to look at prisons beyond the cycle of crime and punishment and certainly look inside underlying social, cultural and psychological implications of rehabilitation.

No matter how jails are called, prisons by any name are still hell — the corpse’s shell. It is a location in the map that governments would like to hide but cannot conceal. It’s like the « horror looking right between the eyes, you’re paralyzed. » This paralyzing reality is such that if we make jails a living hell, we may be breeding the next generation demons or beast and we may be sending out devils once they are released and reintegrated to society.

Michael Jackson may have exposed the evils of this Earth in the Thriller but he had a strong message of saving humanity from doom in his « Heal the World » where he said « heal the world, make it a better place, for you and for me and the entire human race. » Michael Jackson’s message was a message of salvation. « There are people dying if you care enough for the living, make it a better place for you and for me. » We may have missed out what Michael was trying to say beyond the lyrics.

PEACE TO ALL MANKIND! Byron F. Garcia

%d blogueurs aiment cette page :