Flux RSS

Archives de Catégorie: sécurité

La LuftHansa confie les passagers à un pilote malade. Une affaire d’argent ?

Publié le

nouveau au 31/03/2015

Le père du copilote et la Lufthansa savaient qu’il était dépressif.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/crash-de-l-a320-le-pere-du-copilote-savait-que-son-fils-etait-depressif-31-03-2015-4653683.php

http://www.nytimes.com/2015/04/01/world/europe/lufthansa-germanwings-andreas-lubitz.html?emc=edit_na_20150331&nlid=63815623&_r=0

Lufthansa said a search of its records found an email showing that the co-pilot, Andreas Lubitz, had informed it of his condition as he was seeking to rejoin its training program after a monthslong absence. The airline said in a statement that Mr. Lubitz had sent its flight training school an email including medical documents describing a “previous episode of severe depression.”

Au fur et à mesure de l’enquête, la maladie de Lubitz se confirme. Il était traité depuis longtemps pour tendances suicidaires et troubles anxieux. Et pourtant personne de son entourage ne s’est inquiété des conséquences de ses troubles psychiatriques sur son activité professionnelle à responsabilité majeure. Dans un avion, les passagers et le personnel sont captifs et dépendent entièrement des pilotes.

Il est impossible que personne n’ai su que l’homme n’était pas fiable pour ce métier. La responsabilité des parents, des médecins, des formateurs et des employeurs ne fait aucun doute. Nous en dire plus sur la personnalité du pilote ne nous apprend rien. La question est de savoir qui a mis un déséquilibré notoire aux commandes de l’Airbus avec pour conséquence la mort tragique et douloureuse de 150 personnes.

Des bruits circulent sur la conversion de Lubitz à l’Islam sans que rien ne prouve cette rumeur lancée par un journaliste allemand, Mickael Mannheimer. La rumeur est démontée ici The Evidence That the Germanwings Copilot Was Muslim Is Sketchy as Hell

————————————————–

Si les informations relatives à l’état psychique d’Andreas Lubitz, copilote de l’Airbus Barcelone-Dûsseldorf qui s’est écrasé contre les Alpes tuant 150 personnes, s’avèrent exactes, la responsabilité de LuftHansa/Germanwings est indiscutable. La compagnie aurait embauché un pilote qu’elle savait malade mais qui lui avait coûté 70 000 euros en formation. (chiffre à vérifier)

On apprend dans les médias de France, d’Amérique et d’Allemagne que le jeune pilote était fragile, qu’il avait fait des épisodes dépressifs nécessitant des soins psychiatriques, que le centre de formation de Phoenix ne l’avait pas déclaré apte à piloter, qu’il avait interrompu sa formation pendant un an pour motif psychiatrique mais que, pour la LuftHansa, il était un pilote confirmé dont les compétences avaient pleinement justifié son embauche quelques mois auparavant.

On est quand même étonné par la légèreté de LuftHansa à embaucher un jeune homme à la personnalité connue comme fragile pour remettre entre ses mains et son cerveau, la vie des milliers de passagers qui lui seront confiés dans l’exercice de son métier de pilote. Le centre de formation de Phoenix avait refusé de prendre ce risque.

Alors pourquoi LuftHansa aurait passé outre cet avertissement du centre de formation où elle avait envoyé Andreas Lubitz, une formation payante bien entendu ?

Une formation payante, voilà le fin mot de l’affaire, pour autant que les informations dont je dispose soient exactes.

La formation d’un pilote coûterait au moins 70 000 euros que l’étudiant rembourserait en heures de vol s’il était embauché. A partir de ce constat, on peut légitimement se demander si la LuftHasa n’a pas fermé les yeux sur la fragilité psychologique d’Andreas Lubitz pour rentrer dans ses frais. L’argent aurait-il alors été le point de bascule qui a allégé la prise de risque au profit de la rentabilité ?

On peut aussi s’interroger sur le rôle des parents qui connaissaient sans nul doute l’état de leur fils, sa pathologie et les difficultés qu’il rencontrait occasionnellement dans son couple mais ont privilégié les intérêts de la famille à ceux des personnes, ces passagers, qui remettraient leur vie entre les mains du copilote.

On peut encore aussi se demander si les parents et les proches n’ont pas fait jouer leurs relations en faveur du jeune homme qui rêvait d’être pilote depuis son enfance pour rentabiliser leur investissement affectif et financier. On ne sait que trop que les familles ont tendance à minimiser les problèmes de leur enfant pour des motifs normaux et respectables mais, en principe, les psychiatres et les administrations doivent se prononcer sur la dangerosité du patient pour lui-même et autrui.

Pour résumer l’affaire, on a confié à un « Amok » connu un avion transportant 150 personnes. Cette tragédie aurait pu être évitée si, pour des raisons financières et sociologiques, les responsables n’avaient pas favorisé le déni consensuel au détriment de leur responsabilité…pour des questions d’argent.

La Connectrice

NB Je rédige ce billet en fonction des informations que j’ai recueillies dans les médias à ce jour. J’effectuerai des corrections si elles s’avèrent erronées.

Pour en savoir plus

  • Les dessous de la formation des pilotes

Il y a quatre étapes de sélection : présélection sur dossier, tests communs, entretiens avec des pilotes, puis entretien avec des psychologues. L’écrasante majorité des personnes qui passent ces sélections ne sont que de jeunes bacheliers, que les compagnies adorent pour leur malléabilité intellectuelle. En Europe, les compagnies recrutent principalement ces newbies, n’ayant jamais mis les pieds dans un cockpit, même d’un petit avion, et l’expérience en vol comme privée est même pénalisante dans le cadre des sélections, un maximum de 85 heures de vol est demandé, par exemple, dans le cadre des recrutement pour easyJet. Une fois cette sélection passée avec succès (ce n’est tout de même pas simple), il est gentiment demandé au futur pilote de verser 9.000 € pour financer lui-même sa formation ; hors frais de vie. Le futur jeune pilote commencera alors sa vie professionnelle avec plus de 10.000 euros de dettes dans le meilleur des cas et à peine 200 heures de vol…

http://www.bvoltaire.fr/cyrilgermain/germanwings-la-face-cachee-de-la-formation-des-pilotes,167227

  • La dernière petite amie du pilote témoin de sa maladie

L’ancienne petite amie du copilote de Germanwings soupçonné d’avoir provoqué délibérément la chute de l’Airbus A320 dans les Alpes françaises affirme dans une interview publiée samedi qu’il lui avait dit qu’un jour « tout le monde connaîtrait (son) nom ».

Dans un entretien au quotidien allemand Bild, Maria W., une hôtesse de l’air de 26 ans, déclare que lorsqu’elle a entendu parler du crash, une phrase d’Andreas Lubitz lui est « revenue en mémoire: « Un jour, je vais faire quelque chose qui va changer tout le système, et tout le monde connaîtra mon nom et s’en souviendra » ».

S’il « a fait ça », « c’est parce qu’il a compris qu’à cause de ses problèmes de santé, son grand rêve d’un emploi à la Lufthansa, comme capitaine et comme pilote de long courrier était pratiquement impossible », affirme-t-elle encore.

Germanwings, la compagnie allemande à laquelle appartenait l’Airbus, est une filiale low cost de Lufthansa.

La jeune femme explique s’être séparée d’Andreas Lubitz « parce qu’il devenait de plus en plus clair qu’il avait un problème. Pendant les discussions, il craquait et me criait dessus (…) La nuit, il se réveillait et criait « Nous tombons » », en proie à des cauchemars…

http://www.bvoltaire.fr/breves/crash-a320-le-copilote-voulait-que-tout-le-monde-connaisse-son-nom,167420

La Tunisie rend hommage à Akil, son chien policier abattu par les terroristes du Bardo

Publié le

««Akil», ce berger allemand d'un an et demi, tué par les terroristes lors de l'attaque du musée du Bardo, est considéré comme un héros par les Tunisiens.

««Akil», ce berger allemand d’un an et demi, tué par les terroristes lors de l’attaque du musée du Bardo, est considéré comme un héros par les Tunisiens.
DR http://www.leparisien.fr/international/tunisie-le-president-rend-hommage-au-chien-policier-tue-par-les-terroristes-20-03-2015-4622101.php

« C’est une victime dont on ne parle pas, mais c’est une lourde perte ». Par des mots très simples et emprunts de gravité, le président tunisien Béji Caïd Essebsi a déploré hier la mort d’une victime inattendue de l’attentat du musée du Bardo, à Tunis.

 Celle d’« Akil », ce berger allemand d’un an et demi dont le destin funeste a ému de nombreux Tunisiens, qui le qualifient de « héros » à titre posthume.

Car c’est grâce à ce membre de la brigade canine doté d’un flair hors norme que, mardi, les forces spéciales tunisiennes sont parvenues à débusquer les assaillants dans l’immense enceinte de l’établissement où ils étaient retranchés, semant la mort sur leur passage. « Sans lui, il y aurait peut-être eu beaucoup plus de morts », souligne un haut-fonctionnaire du ministère de l’Intérieur tunisien qui rappelle qu’entre 150 à 200 visiteurs se trouvaient à l’intérieur du musée au moment de l’attaque.

Lors des échanges de tirs très violents qui ont suivi la découverte des assaillants, cachés au deuxième étage du musée, l’animal a été abattu par les terroristes. Les images de son cadavre transporté sur un brancard ont bouleversé de très nombreux Tunisiens. Le président Essebsi s’est lui aussi ému du sort de l’animal auprès d’officiels français, d’autant qu’il ne reste que dix animaux doués de la sorte dans la brigade canine locale.

En déplacement à Tunis hier, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a proposé au chef de l’Etat tunisien de trouver une façon de compenser cette perte, et pourquoi pas du côté de la brigade canine tricolore. Réponse du président tunisien : « Merci beaucoup mais vos chiens ne sont pas dressés comme les nôtres. Et surtout, ils ne parlent pas arabe. » Malicieux, Cazeneuve a assuré à Essebsi que les chiens policiers français avaient tous passé le « concours d’Orient », un examen très sélectif pour les diplomates affectés à l’étranger.

Comment l’Union européenne lutte-t-elle contre le terrorisme ?

Publié le

En théorie, l’Union européenne dispose d’un réseau de lutte contre le terrorisme. En réalité les derniers attentats démontrent que son système est inefficace, ce qui a de quoi inquiéter les petits citoyens que nous sommes.

Il est certain que les rivalités entre les polices nationales et les polices internationales limitent sévèrement l’efficacité de la lutte anti terroriste. Autant à l’intérieur des nations elles-mêmes qu’entre les différentes nations d’Europe, le bien commun n’est pas l’objectif principal des responsables de la sécurité des peuples.Des intérêts politiques et personnels sont responsables des cafouillages et de l’inefficacité des systèmes de protection. « Moi je » favorise le terrorisme.

Pendant que dans les cours de récréation des institutions européennes les hommes cherchent à savoir qui a le plus gros phallus, femmes, enfants et seniors trinquent.

La Connectrice

  • Comment l’Union européenne lutte-t-elle contre le terrorisme ?
Europol - Lutte contre le terrorisme en Europe

En Europe, la lutte contre le terrorisme reste avant tout une compétence nationale…

Commentaire

Il n’est pas exact d’écrire qu' »en Europe la lutte contre le terrorisme reste avant tout une compétence nationale ».
Le Traité de Lisbonne donne en effet aux Institutions de l’Union les moyens juridiques permettant de mutualiser largement cette lutte, notamment via les clauses de « solidarité » et de « défense mutuelle » (articles 42 TUE et 222 TFUE) .
Mais il est vrai que les États membres n’ont pas, jusqu’ici, accepté la mise en vigueur de ces clauses – soit par un souci de préserver leurs prérogatives, soit par méfiance vis à vis des Institutions européennes .
Ainsi, la responsabilité d’une protection insuffisante des citoyens du fait de la dispersion des actions nationales repose entièrement sur les gouvernements. JGG

mais le cadre juridique permet aux Etats membres de coordonner les moyens d’actions et les autorités chargées de la politique antiterroriste. Depuis les attentats du World Trade Center en 2001 et ceux de 2004 à Madrid, l’Union européenne s’est dotée d’instruments pour renforcer sa capacité d’action, tandis que les attentats de janvier 2015 en France ont accru la détermination des 28 à se mobiliser ensemble face au terrorisme. Découvrez les dates des principaux attentats en Europe, ainsi que les outils et acteurs de la lutte contre le terrorisme.

Datavisualisation - Lutte contre le terrorisme : que fait l'Europe ?

  • Pierre Conesa : « On ne lutte pas contre le terrorisme avec des moyens militaires »
Pierre Conesa terrorisme Daesh islamiste

Les récents attentats, en France et au Danemark, font à nouveau surgir la question des mesures de prévention contre le terrorisme. Parmi celles-ci, la contre-radicalisation vise à la fois à prévenir, à déradicaliser ou à désengager des individus à risques. Ex-haut fonctionnaire au ministère de la Défense, président de l’Association française d’Aide aux Victimes du Terrorisme (AfVT) et auteur d’un rapport sur la politique de contre-radicalisation en France, Pierre Conesa est catégorique : l’Europe ne peut faire face à la radicalisation sans remettre en cause sa politique extérieure.

  Touteleurope.eu : Comment définir la radicalisation ?

Pierre Conesa : Le sociologue définit la radicalisation comme la posture de légitimation ou de passage à l’acte dans le domaine de la violence. En ce sens, la radicalisation touche aujourd’hui beaucoup de domaines : politique avec une radicalisation d’extrême gauche ou d’extrême droite (identitaires, black blocs…), religieux (l’islam n’étant pas la seule grande religion touchée), ou encore des domaines tout à fait inattendus comme la défense des animaux, par exemple…

La radicalisation est un phénomène générique, qui pose des problèmes à toutes les sociétés démocratiques. Mais ce qui nous préoccupe évidemment le plus actuellement, à cause des attentats terroristes, c’est la radicalisation djihadiste.

Voir des extraits de l’interview en vidéo

Touteleurope.eu : En Europe, ce phénomène touche-t-il certains pays plus que d’autres ?

Pierre Conesa : Oui évidemment, parce que la proportion et la composition des communautés musulmanes est assez différente selon les pays. La France est le pays occidental qui a la proportion de musulmans la plus importante (aux Etats-Unis, ils représentent 1% de la population, dont 50% de convertis : c’est donc une sociologie tout à fait différente).

La caractéristique du système français est d’avoir une forte composante maghrébine, avec un rapport d’anciens colonisés à colonisateur.

En France comme dans le reste de l’Occident, il y a un recrutement de la désespérance sociale, de gens issus de milieux sociaux très défavorisés, mais la nouveauté réside dans le phénomène des conversions, qui lui touche les classes moyennes et procède donc d’une analyse sociologique totalement différente : dans ce cas ça n’est pas la situation économique et sociale qui justifie les postures radicales.

Touteleurope.eu : Plusieurs pays européens ont mis en place des programmes de contre-radicalisation : peut-on évaluer leur efficacité ?

Pierre Conesa : C’est très difficile, d’une part parce que les programmes sont assez récents, d’autre part cela revient à mesurer une politique de prévention. Si l’on constate qu’il y a moins de radicalisation, sur quel critère se base-t-on ? On sait que c’est indispensable mais on n’a pas d’échelle de mesure véritable.

Par contre, beaucoup de pays démocratiques ont insisté sur le suivi des radicaux qui sont passés par la prison, partis en Syrie et reviennent, etc. Dans ce cas là, l’indicateur est beaucoup plus facile à déterminer.

Mais il n’y a pas de succès significatif : peu de temps avant l’attentat de Copenhague on vantait le système danois de prise en charge individuelle…

Touteleurope.eu : La France elle-même a mis en avant un programme de déradicalisation axé sur les prisons : qu’en pensez-vous ?

Pierre Conesa : 90% des gens qui reviennent de Syrie ne sont passés ni par la mosquée ni par la prison. Donc la volonté du ministère de la Justice de traiter la prison comme lieu de radicalisation est un enjeu important… mais on se focalise sur la prison parce que c’est un endroit que l’on connaît bien, grâce aux nombreuses études déjà réalisées. Il y a évidemment le cas des frères Kouachi et de Coulibaly, dont la rencontre s’est faite en prison. Mais les statistiques montrent qu’il y a d’autres méthodes de radicalisation.

Ce qui nous manque aujourd’hui, c’est un tableau d’ensemble qui permettrait de répondre aux questions suivantes : que se passe-t-il sur Internet ? Par des contacts directs ? Dans les lieux de culte clandestins ? Cela permettrait d’avoir une vue d’ensemble de tous ces processus dans lesquels la prison n’est qu’une étape.

Cette volonté de trouver dans la prison des moyens d’éviter le contact entre les personnalités fragiles et les radicaux violents, la manière de s’occuper des gens censés s’être amendés après avoir fait leur peine de prison mais qui ne sont pas du tout déradicalisés… tout cela pose des problèmes de droit public complexes.

Touteleurope.eu : La France pourrait-elle prendre exemple sur les programmes de déradicalisation mis en place ailleurs ?

Pierre Conesa : Dans les pays démocratiques, tout le monde est coincé entre des objectifs contradictoires : respecter les libertés publiques et empêcher les gens de partir en Syrie (en les privant de leur carte d’identité…). Il s’agit alors d’une prévention contre un hypothétique délit, qui entrave la liberté d’un individu faute de dossier pénal suffisant pour l’arrêter… la situation est donc compliquée. De plus, lorsqu’on empêche quelqu’un de partir en Syrie et qu’il n’a plus la possibilité de « se faire tuer » là-bas, il a en revanche le feu vert pour agir dans le pays qui le retient !

Mais le principal problème est que toutes les analyses de déradicalisation ne tiennent pas compte des politiques extérieures. Or la radicalisation sectaire salafiste/djihadiste, contrairement à d’autres sectes, se base avant tout sur des thèmes internationaux : victimisation des musulmans, théorie du complot américano-juif… Quand vous trouvez sur des sites web djihadistes : « 2000 morts à Gaza et on ne fait rien, 4 occidentaux égorgés on envoie l’armée », vous ne pouvez pas avoir de contre-arguments face à ce type de posture diplomatique. Et tant qu’on ne prend pas en compte cette dimension de la politique extérieure, une des causes de la mobilisation et de la radicalisation ne sera pas arrêtée.

Touteleurope.eu : Qu’attendez-vous de la stratégie européenne de lutte contre le terrorisme ?

Pierre Conesa : J’ai bien peur que les Européens oublient cette dimension, à savoir qu’on ne lutte pas contre le terrorisme avec des moyens militaires. C’est un mensonge qui a été énoncé par George Bush après le choc de 2001, et l’on a vu le résultat des guerres en Irak, en Libye, ou en Afghanistan. Or, au lieu d’en tirer des conclusions, on en rajoute avec l’Irak et la Syrie… D’autre part on ne lutte pas contre le terrorisme avec des bombes aériennes de 250 kilos ! Quand vous jetez une bombe pour tuer un type dans une maison et que vous faites 60 victimes autour, vous avez 60 familles de terroristes demain !

Toutes ces actions qui, offertes à l’opinion publique, donnent le sentiment qu’on a l’intention de lutter contre sont de mauvaises méthodes. Et je pose une question de fond : pourquoi aller se battre contre l’Etat islamique parce qu’il égorge des gens, coupe les mains des voleurs, opprime les femmes et interdit les autres religions… pour défendre l’Arabie Saoudite, qui coupe les mains des voleurs, opprime les femmes et interdit les autres religions ? Je ne comprends pas la conditionnalité politique de notre intervention. Nous devrions plutôt dire : nous intervenons si vous faites l’effort de faire disparaître tous vos radicaux, vos imams qui diffusent les discours de radicalité, je ne vois pas quel sera le résultat politique d’une telle action militaire.

Par ailleurs, à la mobilisation du tiers-mondisme des années 70-80, à la lutte contre l’impérialisme et à l’action violente de l’extrême-gauche succède, pour certains, la défense des musulmans, nouvelle cause du héros positif qui part défendre des victimes. Donc tant que l’Etat se comportera ainsi dans le monde arabo-musulman, tout en racontant qu’il est le droit, la sécurité, la justice, on ne convaincra pas des jeunes gens de ne pas partir.

Ukraine. Projection débat du film « Rester vivant » (VOSTF) de Babylon’13 sur la guerre en Ukraine

Publié le
Ukraine. Projection débat du film « Rester vivant » (VOSTF) de Babylon’13 sur la guerre en Ukraine

Projection-débat du film « Rester vivant » (VOSTF) de Babylon’13 sur la guerre en Ukraine

Projection-débat du film « Rester vivant » (VOSTF) de Babylon’13 sur la guerre dans l’Est de l’Ukraine en présence de la réalisatrice, de la productrice et de l’opérateur: samedi, le 14 mars à 18h30 au Centre culturel de l’Ambassade d’Ukraine (22, avenue de Messine, 75008 Paris)

Présence de la réalisatrice du film Yuliya Gontaruk, l’opérateur Yury Gruzinov et la productrice Ganna Kapustina.

« Rester vivant » – documentaire réalisé par BABYLON’13 –  montre la tragédie de la guerre, la division des familles, l’impact sur les vies quotidiennes des Ukrainiens frappés par le conflit, et comment les habitants de l’Est de l’Ukraine font face aux bombardements et aux tirs. Le film permet de décrypter l’état d’esprit des Ukrainiens, leurs motivations et leurs préoccupations dans un contexte de violence quotidienne.

La ville de Marioupol figure en premier plan de ce film qui montre la douleur et la terreur que subissent ses habitants – et en particulier le quartier résidentiel « Est », bombardé le 24 janvier 2015 par des systèmes de lance-roquettes multiples « Grad » à partir des territoires occupés par les milices séparatistes.

BABYLON’13 est un collectif de cinéma de société civile, dont l’initiative est née de la volonté de contribuer aux manifestations du peuple ukrainien.

Les courts-métrages sur les manifestations 2013/2014 tournés dans le cadre de cette initiative ont eu des dizaines de milliers de vues de page sur YouTube et sont transmis sur les chaînes internationales. Le film « La compagnie céleste » (de BABYLON’13) a été projeté en France dans le cadre du Festival International du Film des Droits de l’Homme.

Attention, certaines images peuvent choquer. Âge conseillé : 16 ans minimum.

Pour en savoir plus: https://www.facebook.com/events/1021312137883010/

Contacts :

Anna Garmash, anya_garmash@yahoo.de , +33 6 25 09 41 49
Igor Reshetnyak, igor.reshetnyak@gmail.com, + 33 6 68 17 89 84

Impérialisme russe . Liste des sites et pages Facebook Françaises pro-russes et soutenant « Novorossia »

Publié le

Nous avons déjà publié l’article consacré aux français qui s’affichaient avec les troupes pro-russes dans le Donbass.

Aujourd’hui, notre site a reçu de plus amples informations que nous partageons avec nos lecteurs.

C’est une longue liste de sites, pages et personnalités soutenant le régime de Poutine et l’idée de la Novorossia, une sorte de la V ème colonne de Poutine en France et dans les pays francophones.Cette liste est publiée à titre d’information.

https://www.facebook.com/unite.continentale

Unité continentale soutenue et défendue par Alain Benajam, comme étant « une organisation de (je cite) nos jeunes volontaires qui appartenaient à la troisième voie  »

Unité continental a du plomb dans l’aile et c’est tant mieux !

Le côté psychopathe de 2 d’entre eux a pris le dessus

Une enquête de commandement et une instruction judiciare ont été déclenchées par les autorités russes et pro-russes pour faire le point sur les agissements criminels de Victor Lenta et Nikola Perovic (article ci-dessous)

https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/22/37025/

Sur le terrain,  9 français :

Guillaume Lenormand https://www.facebook.com/guillaume.lnormand?fref=ts

Nicola Peroviћ https://www.facebook.com/frederic.delahas?fref=tl_fr_box

Victor Alfonso Lenta https://www.facebook.com/victordiazdevivar

Mika Mma https://www.facebook.com/mickael.takahashi

Renaud Pyrenees https://www.facebook.com/renaud.delagarde

Golio Ducoin https://www.facebook.com/profile.php?id=100001595776844&fref=ufi

Guillaume Lextradé dit « little doc » (infirmier sur le terrain)  https://www.facebook.com/guillaume.lextrade.5?fref=pb&hc_location=friends_tab&pnref=friends.all

Erwan Castel https://www.facebook.com/erwan.castel.98?fref=ts

Et une certaine « Cécile » (son pseudo) qui est infirmière

info sur site propag./http://novorossia.today/les-volontaires-francais-et-bresiliens-se-battent-contre-la-junte-fasciste-de-kiev/

https://www.youtube.com/watch?v=_0B3uk9KRY4&feature=youtu.be

– communiqué d’Unité Continentale

 Appel à manifestation – Soutenue par le collectif France-Russie, Réseau Voltaire et Comité Valmy.

Appel aux dons et soutien à la lutte du Donbass: sur le site Dobrovolec.org

Guillaume Lenormand rabatteur de Fonds et de volontaires pour l’Unité Continentale

https://www.facebook.com/guillaume.lnormand

– Il tient le blog Rouge-Noir 76

http://rougenoir76.over-blog.com/ sur lequel il recrute des volontaires pour aller dans le Dombass.

Il est relayé par le site de Rébellion

(organisation socialiste révolutionnaire européenne, dans lequel il partage ces articles

http://rebellion.hautetfort.com/archive/2014/05/07/tribune-libre-eurasisme-une-arme-de-guerre-contre-le-mondial-5364332.html

+ page Facebook « Rouge-Noir » 76

https://www.facebook.com/pages/Rouge-Noir-76/423689107716757?ref=stream

Rouge & Noir 76

Page de relais d’infos, d’analyses et de relais socialiste révolutionnaire, nationaliste, solidariste et eurasiste. (De Guillaume Lenormand)

Section Pyrénées (Extrême droite)

https://www.facebook.com/sectionpyrenees

https://www.facebook.com/renaud.delagarde?fref=nf

Renaud Delagarde / activiste du groupe Section Pyrénées en lien avec le groupe comité Rouge Brun , parti rejoindre le front https://www.facebook.com/groups/476382362437565/

Svetlana Kissileva https://www.facebook.com/svitlana.kysilyova Coordinatrice de l’aide française avec

Alain Benajam https://www.facebook.com/alain.benajam?fref=grp_mmbr_list

https://www.facebook.com/voltairenetbenajam

et André Michel Chanclu https://www.facebook.com/andre.chanclu?fref=ts

https://www.facebook.com/andre.chanclu?fref=nf

André Le NovoRussophile  qui est en fait André Chanclu fondateur du Collectif France-Russie et du Comité France-Donbass

Novopole »

https://www.facebook.com/novopole.org/info?tab=overview

Svetlana Kissileva, présidente de Novopole, André Chanclu et Alain Benajam, secrétaires et adjoints sont les représentants officiels des (je cite) « Etats indépendants de la Novorossia en France »

info/http://novorossia.today/dejeuner-de-l-association-novopole-une-famille-s-est-creee/#prettyPhoto

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2013/02/05/andre-chanclu-nous-presente-novopole.html 

Synthèse Nationale Site de André Chanclu

https://www.facebook.com/brigadescontinentales?ref=profile – autre page d’ »Unité continentale »

Les Brigades Continentales (Page d’information sur l’action des (« abrutis ») volontaires Français)

http://liguefrancilienne.com/2014/09/06/donb

La ligue Francilienne  Réseau des identitaires

VOIR ARTICLE :-  » Est de l’Ukraine & Alliance des rouges-bruns d’Europe » (pour  + d’infos sur unité continental et Lenormand)

https://www.facebook.com/notes/agn%C3%A8s-lecomte/est-de-lukraine-alliance-des-rouges-bruns-deurope-/849582155066858

 https://www.facebook.com/iv.bataj 

Iv Bataj proche de Douguine

https://www.facebook.com/thomas.casteran.3?fref=nf_fr

Thomas Castéran

 https://www.facebook.com/olgadaric?fref=ufi# 

Daric Olga membre de Noworossiya-Info

https://www.facebook.com/yuliya.chernushenko

Yuliya Chernushenko rabateuse des finances pour la page Aide Humanitaire au Sud-Est de l’Ukraine

https://www.facebook.com/profile.php?id=100004928673126&fref=nf

Anton  Davidchenko militant actif à Odessa

https://www.facebook.com/pierre.piccinin 

Pierre Piccinin da Prata  » reporter-militant Pro-russe et pro-Syrie de Bachar »

https://www.facebook.com/geostrategy?fref=nf

Claude Rainaudi gère la page InfoBeez  (stratégie militaire)http://infobeez.com/2014/09/07/flash-ops-lennemi-chasse-de-telmanovo-nos-liaisons-nord-sud-retablies-situation-confuse-a-marioupol/

https://www.facebook.com/laurence.guillon.10 

Laurence Guillon ancienne institutrice à lycée français de Moscou, soutien actif et relais de financement pro-russe

https://www.facebook.com/ernest.makarov?fref=ts 

Ernest Makarov  un bon facho de base, les idées qui vont avec…

https://www.facebook.com/david.revel.3?fref=ufi

David Revel activiste proche d’Alain Benajam et (Aide Humanitaire au Sud-Est de l’Ukraine)

http://www.les-crises.fr/ukraine/

Site de Olivier Berruyer un bon petit soldat ! Propagande 100% Russie de Poutine, écrit également sur le blog vineyardsaker.fr  (voir + bas)

https://www.facebook.com/pages/Allain-Jules/168839727077?sk=timeline

Allain Jules se dit journaliste… (si c’est le cas, journaliste « à charge » !)

On retrouve sur son site un lien vers le « réseau Voltaire »

Site d’Allain Jules

http://allainjules.com/2014/07/25/printemps-russe-ukraine-donbass-video-officielle-des-brigades-internationales/

Alexandre Sivov y dévoile la video officielle des Brigades Internationales, (proches du parti l’Autre Russie) qui opèrent pour la plupart dans la région de Lougansk au sein du bataillon Zaria (« l’Aube »)

A la fin de la vidéo, il lance un appel pour s’inscrire dans les Brigades internationales ou de faire des dons aux miliciens des Brigades Internationales.

https://www.facebook.com/beaur.fabrice

Fabrice Beaur (Фабрис Бэор) activiste novorossia (il vit entre Europe et Russie).

Membre dirigeant « Parti Communautaire National-européen » (PCN)

 Président-Fondateur du « Mouvement International pour la Démocratie Directe » (MIDD) voir + bas,

section francophone du « Mouvement des Comités Révolutionnaires » (MCR, Libye) en 1995.

– Cofondateur de la revue « La Cause Des Peuples » (LCDP)

Rédacteur en chef des multiples publications du Groupe de presse du PCN

et du MEDD,revues, journaux, newsletters et bulletins,

notamment : DEMOCRATIE DIRECTE, LYBIAN NEWS & FACTS, NEFAST’FOOD, AL BA’ATH AL-IRAQI,

FREE SLOBO, NATION-EUROPE, LA NATION EUROPEENNE, PCN-INFOS,

…et Directeur du Département technique et informatique des « Editions Machiavel ».

Proche de Luc Michel et administrateur de tous sites de propagande PCN-NPC

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel?ref=profile

Luc Michel est un militant politique belge,

ancien membre du mouvement néo-nazi FANE et fondateur du PCN-NCP en 1984. 

Réseaux Eurasie et Afrique 

Intervenant à INTERNATIONAL CONFERENCE « RUSSIA – NOVOROSSIYA – UKRAINE (à Yalta Août 2014)

Luc MICHEL faisait parti de la « fameuse » Mission d’Observation internationale pour le (pseudo) Référendum du 16 mars en Crimée à Simféropol.

Il sévit aussi dans le groupe propagandiste « La Cause des Peuples – The Peoples’ Cause – PCN-NCP »

https://www.facebook.com/groups/LCDP.TPC.PCN.NCP/

EUROPÄISCHER WIDERSTAND – RESISTANCE EUROPEENNE

https://www.facebook.com/groups/europaischer.widerstand/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

ou l’on retrouve encore Luc Michel et Fabrice Beaur

https://www.facebook.com/PCN.NCP.org?fref=pb&hc_location=profile_browser 

PCN-NCP / Parti Communautaire National-européen 

extrait de leur page

 » Il n’a échappé à personne que les dirigeants des républiques du Donbass ont des idées proches de celles que le PCN développe depuis 30 ans 

et notre Organisation Communautariste Transnationale depuis 50 ans. 

Ce qui n’est pas étonnant puisque nous sommes à l’origine de la réactivation en 1986 

de l’Eurasisme, la grande idée de tous les patriotes de la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavík (capitale Moscou) … »

https://www.facebook.com/pcn.courant.leniniste.europeen

PCN – Courant Léniniste Européen – une variante du parti ci-dessus (on ratisse large !)

mais toujours la même propagande Novorossia

Euro Pro Poutine

https://www.facebook.com/pages/Euro-Pro-Poutine/170457709760088?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/BaronEvola?ref=profile 

Julius Evola – citations

https://www.facebook.com/francesoutienpoutine?ref=profile

Soutien français à Vladimir Poutine

Base de données conflit Ukrainien

https://www.facebook.com/baseinfou?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/lcdp.tpc 

LA CAUSE DES PEUPLES /  THE PEOPLES’ CAUSE (autre variante) relais propagande NOVOROSSIYA,

Anti-américanisme de base, anti-sémitisme… Soutien de Bachar al Assad, Poutine  et autres« démocrates ! » (humour)  

 https://www.facebook.com/midd.rcm/info

Midd-Rcm / Movement for International Direct Democracy  

(toujours ce Luc Michel et encore page relais propagande NOVOROSSIYA)

https://www.facebook.com/the.jamahiriyan.resistance.network

THE JAMAHIRIYAN NETWORK : MEDD-RCM – ELAC – ALAC 

Site « Aidons le sud Est de l’Ukraine »

http://www.help-russians-ukraine.org/2014/08/largent-collect%C3%A9-par-nos-b%C3%A9n%C3%A9voles-re%C3%A7u-%C3%A0-donetsk-%D0%B4%D0%B5%D0%BD%D0%B5%D0%B6%D0%BD%D1%8B%D0%B5-%D1%81%D1%80%D0%B5%D0%B4%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%B0-%D1%81%D0%BE%D0%B1%D1%80%D0%B0%D0%BD%D0%BD%D1%8B%D0%B5-%D0%BD%D0%B0%D1%88%D0%B8%D0%BC%D0%B8-%D0%B4%D0%BE.html

/appel aux dons, en rapport avec la Page Noworossiya-Info et Svetlana Kissileva

PRO RUSSES ( UKRAINE )

https://www.facebook.com/groups/260410007479262/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

admin :Alfredo Tol

https://www.facebook.com/alfredotolen?fref=grp_mmbr_list

PRO Russes

https://www.facebook.com/pages/PRO-Russes/260515970794929?fref=pb&hc_location=profile_browser

Français opposés à la guerre US-UE vs Russie

https://www.facebook.com/FRANCAISpourLApaixAVEClesRUSSES?fref=pb&hc_location=profile_browser

Ukraine, la neutralité de la Suisse en jeu

https://www.facebook.com/pages/Ukraine-la-neutralit%C3%A9-de-la-Suisse-en-jeu/289589881221930?fref=pb&hc_location=profile_browser

Ukraine en direct

https://www.facebook.com/groups/260143324161941/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

en partenariat avec Alain Benajam

https://www.facebook.com/aidedonbassannecy/info 

VOSTOK-l’entraide et solidarité sans frontières et sans politique 

 Page facebook créée récemment comme étant une action humanitaire non politique

…en lien direct avec (European Front) 

 http://europeanfront.info/

site (European Front) :

Propagande « humanitaire » hébergé en Allemagne…

transfert de fonds pour le bataillon humanitaire « nouvelle Russie »,

dont les comptes bancaires sont en Russie…

et relayé par http://vk.com/battalion_novorossia

page VK (bataillon « nouvelle Russie »)

Éternelle Russie https://www.facebook.com/groups/404733486361367/

Ukraine : Contre la réhabilitation des nazis.

https://www.facebook.com/pages/Ukraine-Contre-la-r%C3%A9habilitation-des-nazis/1435984889947544?fref=pb&hc_location=profile_browser

Anti Maydan Ukraine

https://www.facebook.com/antievromaydan?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/groups/antimaidan.france/

Antimaidan France

anti-maidan.com

https://www.facebook.com/antimaidancom?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/antimaydan.france?ref=profile

AntiMaydan  l  Disons NON au fascisme

et leur site internet 

http://vk.com/antimaydan_french hébergé en Fédération de Russie

https://www.facebook.com/antimaidaninternacionalbrigadeseuropa?ref=profile

Antimaidan International Brigades Europa

Antimajdan.Europe

https://www.facebook.com/groups/Antimajdan.Evropa/

administré entre autre par Luc Michel et Fabrice Beaur

Alexandr Dugin (groupe)

https://www.facebook.com/groups/262431180450314/

groupe administré par Alexandre Douguine

https://www.facebook.com/alexandr.dugin?fref=grp_mmbr_list

et Natella Speranskaja

https://www.facebook.com/natella.speranskaja?fref=grp_mmbr_list

https://www.facebook.com/EurasianArtistsAssociation

Eurasian Artists Association relais de propagande de Douguine

http://evrazia.org/article/1880

Eurasia – Paroles de Douguine  (site de Douguine)

Eurosibérie https://www.facebook.com/eurosiberie

ils se définissent ainsi : « Nationaliste, paneuropéen et révolutionnaire,

Eurosibérie est destiné à promouvoir la réunification des peuples de la vieille Europe… »

https://www.facebook.com/groups/306455999487634/  Groupe Fermé ;-)

Eurasia

https://www.facebook.com/multipolarresistancefront?ref=profile

Multipolar Resistance Front  page de soutien Eurasie, Syrie, FN etc…

https://www.facebook.com/donetskrepub?ref=profile

Narodowe Republiki Doniecka i Ługańska (page de soutien, polonaise)

http://en.voicesevas.ru/

Voice of Sevastopol (info en Anglais sur les actions militaires russes du front Ukrainien)

impossible de géolocaliser l’adresse IP (?!)

https://www.facebook.com/groups/defenserussieliberte/

Défense Russie Liberté

https://www.facebook.com/groups/europeanfront/

Européan Front

Soutien francophone à la République de Novorossia

https://www.facebook.com/pages/Soutien-francophone-%C3%A0-la-R%C3%A9publique-de-Novorossia/810841938976778?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/pages/Support-Antifasciste-%C3%A0-la-Novorossiya/538171819662719?fref=photo

Support Antifasciste à la Novorossiya se dit 100%bolcheviques

NOVOROSSIA VISION

http://novorossia.vision/fr/

http://fr.novorosinform.org/

« L »agence de Nouvelles de Novorossia » site d’informations/propagandes Novorossia

(Adresse IP Fédération de Russie)

leur page facebook:https://www.facebook.com/pages/%D0%90%D0%B3%D0%B5%D0%BD%D1%82%D1%81%D1%82%D0%B2%D0%BE-%D0%9D%D0%BE%D0%B2%D0%BE%D1%80%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D1%8F/1505320053014419

https://www.facebook.com/groups/315061001983496/

Groupe Noworossiya-Info

Groupe crée par l’Agence d’Information la Novorossia pour informer le publique francophone

de ce qui se passe aujourd’hui à la Novorossia (Donbass – Sud-Est de l’Ukraine).

https://www.facebook.com/svitlana.kysilyova?fref=nf

Svetlana Kissileva administratrice de la page Noworossiya-Info

Noworossiya-Info

https://www.facebook.com/groups/315061001983496/

Svetlana Kissileva (administratrice du groupe ci-dessus)

https://www.facebook.com/svetlana.kissi/groups?pnref=lhc

Ukraine / Novorussie – Operations (military operations analysis group)

https://www.facebook.com/groups/ukraine.resistance/

administrateur du groupe : Claude Rainaudi

https://www.facebook.com/geostrategy?fref=grp_mmbr_list

Responsable du blog INFOBEEZ 

http://infobeez.com/

Euro Pro Poutine

https://www.facebook.com/pages/Euro-Pro-Poutine/170457709760088?ref=profile

Soutien francophone à la République de Novorossia

https://www.facebook.com/pages/Soutien-francophone-%C3%A0-la-R%C3%A9publique-de-Novorossia/810841938976778?fref=pb&hc_location=profile_browser

Brigade Antifasciste pour la Novorossia

https://www.facebook.com/brigade.antifasciste.novorossia?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/novopress.france?ref=profile 

Novopress Officiel

 https://www.facebook.com/groups/novorossiaquebec/ 

Amitié Québec Novorossia

https://www.facebook.com/pages/Soutient-aux-pro-russes-en-Ukraine/501758343285509?ref=profile

Soutient aux pro-russes en Ukraine

https://www.facebook.com/Aidehumanitairesudestukraine?ref=profile

Aide Humanitaire au Sud-Est de l’Ukraine…qui finance l’achat de gilets par balle

des casques pare-balles de l’OTAN, des détecteur de mines, des lunettes de vision nocturne,

des jumelles, des étuis et des lunettes pare-éclats etc… Très humanitaire !

СВОИХ НЕ БРОСАЕМ! ON NE LAISSE PAS TOMBER LES SIENS!

https://www.facebook.com/groups/748221765215063/members/

Veronica Vero (administratrice de ce groupe dit humanitaire) 

https://www.facebook.com/veronica.novitskiy?fref=grp_mmbr_list

https://www.facebook.com/FRANCAISpourLApaixAVEClesRUSSES?ref=profile

Français opposés à la guerre US-UE vs Russie

 https://www.facebook.com/pages/BERKUT-Ukraine/574477605978934?ref=profile 

BERKUT – Ukraine (en anglais)

https://www.facebook.com/events/311234455720237/?source=71

Soutien aux patriotes du Donbass

Les Français pour la liberté du Donbass

https://www.facebook.com/francedonbass?fref=pb&hc_location=profile_browser

https://www.facebook.com/groups/21fevrier2015.ukraine/

SOUTIEN à la paix au DONBASS »

 https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/

Soutien au Dombass

 https://www.facebook.com/DonbassRevolution?ref=profile 

Donbass Revolution

https://www.facebook.com/groups/497831487029105/

Comité France Dombass

Le Comité France Donbass c’est cinq organisations françaises :

Le Réseau Voltaire, le Comité anti impérialiste, La Voix de la Libye,

Le Rassemblement pour la Syrie et le Collectif France Russie.

https://www.facebook.com/SolidarityDonbass?ref=profile

Solidarité Donbass

https://www.facebook.com/pages/Agir-pour-Donbass/610002712432216?ref=profile

Agir pour Donbass

 https://www.facebook.com/republikpopulairedudonbass?ref=profile

Soutien à la république populaire du Donbass

SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS

https://www.facebook.com/groups/soutien.donbass/ 

http://alawata-rebellion.blogspot.fr/2015/02/le-detonateur-nemtsov.html

Erwan Castel administrateur du groupe SOUTIEN A LA RÉBELLION DU DONBASS  

(Parti dans Dombass, mi février, rejoindre les volontaires terroristes français)

https://www.facebook.com/erwan.castel.98

et se dit ami de Bertrand du Donbass (Bertrand Rivière) également administrateur du Groupe (blog plus bas sur la page)

Autre page ou l’on retrouve les infos d’Erwan Castel:

Chevaucher avec les Cosaques – Езда с казаками

https://www.facebook.com/groups/389580050273/

Belgique  contre la guerre en Ukraine (groupe privé francophone)

https://www.facebook.com/groups/BelgiquecontrelaguerreenUkraine/

https://www.facebook.com/pages/Infos-et-analyses-dissidentes/101582246577280?ref=profile

Infos et analyses dissidentes

http://openrevolt.info/

Open Révolt site de propagande basé aux USA

https://www.facebook.com/southfrontfra?ref=stream

Le Front Sud infos en direct du Front Sud en Ukraine.

https://www.facebook.com/pages/Ukraine-Contre-la-r%C3%A9habilitation-des-nazis/1435984889947544?ref=profile 

Ukraine : Contre la réhabilitation des nazis.

https://www.facebook.com/groups/231556153703254/

Initiative Populaire pour le Rattachement de la France à la Russie

 

https://www.facebook.com/ReferendumFranceRussie?ref=profile 

Référendum pour le rattachement de la France à la Fédération de Russie

 https://www.facebook.com/pages/Coalition-Franco-Russe-%D0%9A%D0%BE%D0%B0%D0%BB%D0%B8%D1%86%D0%B8%D1%8F-%D0%A4%D1%80%D0%B0%D0%BD%D1%86%D0%B8%D1%8F-%D0%A0%D0%BE%D1%81%D1%81%D0%B8%D1%8F/294946343966137?ref=profile 

Coalition Franco Russe // Коалиция Франция-Россия

Les amis occidentaux de  Vladimir POUTINE (groupe d’extrème droite belge)

https://www.facebook.com/groups/548818478551030/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

Philippe Duquenne administrateur et fondateur du parti radical Belge 

« Nouvelle Wallonie Alternative »

https://www.facebook.com/duquenne.philippe?fref=grp_mmbr_list

Club Vladimir Poutine

https://www.facebook.com/groups/204113143132019/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

diffuse bcp d’articles de Luc Michel entre autre….

https://www.facebook.com/groups/181525125380582/

Les amis européens de Rossiya Segodnya soutien aux pro-russes.

http://lecollectiffrancerussie.blogspot.fr/search?updated-min=2008-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2009-01-01T00:00:00-08:00&max-results=1

Le Collectif France-Russie dont le responsable est André Chanclu

http://vk.com/nodcontact

Appel à Rejoindre l’armée Novorossia  et appel aux dons, de toutes les régions du pays d’Ukraine et des autres pays

Page facebook Varyag volunteer Regiment

Soutien  du régiment des volontaires du DPR – « Varyag » gérant toutes les questions de Sécurité (saboteurs et pillards)

et qui condamne les interpellés soit à creuser des tranchés ou purement et simplement condamne à la peine de mort…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vol-mh17-au-dessus-d-un-nid-de-154753

(article de Camus qui écrit aussi pour le comité Valmy, clairement propagandiste pro-russe)

http://frudialogue.wordpress.com/2014/07/16/arreter-la-guerre-en-ukraine-sauver-nos-enfants-11-juillet-action-a-paris/

(blog France-Russie-Ukraine: dialogue) dont l’un des membres est Jacques Maillard (Comité Valmy)

sont actifs dans les rassemblements organisés par le Comité citoyen pour la paix en Ukraine 

 http://www.scoop.it/t/koter-info-lln-wsl

La Gazette des campus de LLN et de WSL-UCL en Belgique …

Richement et étonnement documentée en propagande pro-russe

L’Université catholique de Louvain (UCL) est une université belge francophone.

Suite à la scission de l’Université catholique de Louvain en deux entités juridiquement indépendantes (1968),

l’université francophone s’est implantée dans sa majeure partie à Louvain-la-Neuve (Brabant wallon) depuis 1972

et à Woluwe-Saint-Lambert pour la faculté de médecine, l’université néerlandophone demeurant à Louvain,

sous le nom de Katholieke Universiteit Leuven (KU Leuven).

Sputnik France (média de propagande russe pur jus)

https://www.facebook.com/LaVoixdelaRussie?fref=pb&hc_location=profile_browser

http://fr.sputniknews.com/

Les amis français de SPUTNIKNEWS

https://www.facebook.com/groups/784024075018733/

André Michel Chanclu (administrateur du groupe « Les amis français de SPUTNIKNEWS »)

https://www.facebook.com/andre.chanclu?fref=grp_mmbr_list

http://www.vineyardsaker.fr/

« The vineyard of the Saker  »  LE SAKER FRANCOPHONE version française

( lien avec le site » KOTER Info « qui reprend les articles de « The Saker »)

(extrait) OUI, LA CAUSE DU DONBASS ET DE L’UKRAINE NOUS SOUCIE. 

Et plus que cela : nous tremblons chaque jour pour la Novorossia ; 

la colère nous étreint en contemplant les exactions qui s’y commettent, les mensonges de nos « politiques » qui les absolvent si même ils ne les encouragent pas. 

Un autre petit exploit, étant donné que la Novorossia n’existe pas, pas pour nos médias, pas pour nos dirigeants, mais seulement l’est de l’Ukraine, où sévissent, nous explique-t-on, des séparatistes acharnés et mal intentionnés à l’égard de l’Europe. 

Et étant donné aussi qu’il ne se passe presque rien là-bas (je dis presque parce qu’à en croire nos journaux, nos radios, nos chaînes de télévision, ce serait simplement Poutine, en nouvel Hitler, qui intriguerait avec fourberie pour infliger à la pauvre Ukraine et au monde une agression injustifiée et une domination russe tyrannique).

C’est d’abord pour cela que le site-miroir en langue française a été voulu, que nous avons choisi d’y contribuer bénévolement : 

pour offrir une information qui manque ; un son de cloche différent ; pour démentir les mensonges dont on abreuve nos compatriotes.

Et c’est aussi pour cela que nous nous réjouissons de la naissance de ce site russophone

Et de la possibilité qui nous est (enfin !) offerte de vous assurer, malgré les efforts déployés par ceux qui nous gouvernent (et par leurs maîtres, encore plus à l’ouest), malgré tous ceux qui s’évertuent à tenter d’instaurer et de consolider entre nous et vous une inimitié qui n’a pas de raison d’être, que non seulement nous ne sommes pas contre la Russie ou contre les Russes, mais que nous avons au contraire bien compris que votre véritable ennemi est aussi notre ennemi. 

A cet ennemi, nous refusons de nous associer. 

Et nous n’acceptons pas cette situation de mensonge et d’antagonisme qu’il cherche à imposer.

Nos institutions et bien d’autres choses encore, malheureusement, sont sous son contrôle. 

Mais nos esprits ne le sont pas. Et, plus que tout, nos cœurs non plus !

 Le collectif des éditeurs de  et vineyardsaker.ru

La maîtresse d’œuvre de l’entreprise est l’astronome Claude Roddier, épouse de l’astronome François Roddier,

et à l’origine de la reprise du Blog américain  » The vineyard of the saker  » pour traduire ces articles en Français

Après avoir enseigné pendant 18 ans la physique à l’Université de Nice,ils sont partis travailler aux États-Unis 4 ans à Tucson (Arizona)

et 12 ans à Honolulu (Hawaii).

Ils ont participé au développement de l’instrumentation optique des grands télescopes. À la fin de l’année 2000, retraite et retour en France.

LE SAKER FRANCOPHONE

Leurs auteurs de référence  de  The vineyard of the saker  » version française : 

Olivier Berruyer, Actuaire, il est membre du conseil d’administration de l’Institut des actuaires,

administrateur de la profession, il soutient les créateurs du parti politique « Nouvelle Donne »,

issu du » Collectif Roosevelt,  » il fonde en 2011 l’association DiaCrisis  

- Blog les-crises.fr

https://www.facebook.com/pages/Blog-Les-Crisesfr/118123311617759

 Paul Jorion, chercheur en sciences sociales, de nationalité belge,

il a enseigné dans les universités de Bruxelles, Cambridge, Paris-VIII et de Californie à Irvine.

Il a également été fonctionnaire des Nations-unies, participant à des projets de développement en Afrique. 

Il anime son blog pauljorion.com 

http://www.pauljorion.com/blog/ 

 Philippe Grasset Journaliste indépendant, lancement de de defensa (Lettre d’Analyse) 1985,

formation de la société éditrice Euredit SPRL

Lancement de Context en 1994,

du site http://dedefensa.org/ en 1999.

Bertrand Gaideclin, Pas de pédigré pour ce « pseudo »

qui se fait aussi appeler Bertrand Rivière et/ou Bertrand du Dombass

il reprend des infos + militaire du front du Dombass dans son Blog

« Bertrand du Dombass-Le Blogue Noir de Brocéliande « .

 Site hébergé à Mountain View, USA comme le site source « The Saker » 

il dit  venir d’un coin reculé d’une colonie impériale. : France,

descriptif ressemblant à celui de « The Saker » ou l’on trouve « vivant actuellement dans la patrie impériale »

https://www.facebook.com/profile.php?id=100007496292346&fref=photo

Jean Paul Baquiast historien et homme politique français Parti radical de gauche (PRG),

secrétaire général de l’Union des républicains radicaux (U2R).

Dirige le blog www.europesolidaire.eu

  leur BLOG SOURCE

 http://vineyardsaker.blogspot.fr/

 » The vineyard of the saker  » (hébergé à Mountain view aux Etats Unis) créé en mai 2007

un site qui se dit d’Analyse géo-politique démontrant une expertise particulière sur la Russie et le Moyen-Orient

Dont l’auteur pro-Poutine (anonyme ?) est considéré comme LA SOURCE d’information la plus fiable sur la situation de l’Ukraine

par un grand nombre de sites d’Extrême droite et pro-novorossia.

Certains spéculent sur son identité, (il serait Russe, ancien militaire, pro-Poutine ?)

il se décrit ainsi «Je suis un ‘ étranger en situation régulière »vivant actuellement dans la patrie impériale » A « site Google Blogspot.

Vraisemblablement «  The vineyard of the saker » se décline en +sieurs sites traduisant ainsi ces textes

En France (hébergé en France)

http://lesakerfrancophone.net/les-us-veulent-armer-les-forces-ukrainiennes-a-qui-cela-profiterait-il-reellement/

Russie (hébergé en France),

Allemagne (hébergé en France)

Océanie (hébergé en Iceland)

et Anglais  (hébergé aux USA).

C’est très déroutant cette source unique reprise par tous… à se demander si c’est un individu ou plutôt un état qui distille ainsi sa propagande, car TRÈS informer et TRÈS désinformant… ET pas de prise pour le démasquer… ? J’opterais pour des services de renseignements Russes (mais cela n’engage que moi…)

http://www.legrandsoir.info/_the-saker_.html

LE GRAND SOIR 

Site hébergé à Vernier en Suisse, traduction des textes de « The Saker »

http://arktogeja.blogspot.fr/2014/08/we-must-drive-out-merchants-from-temple.html

Blog de Boris Nad Boris Nad. Auteur serbe, représentant du Mouvement eurasien,

leader quatrième théoricien politique et ami de révolte ouverte 

comme « The vineyard of the saker  » (hébergé à Mountain view aux Etats Unis) ? Étrange coïncidence…

http://french.ruvr.ru/2014_07_18/Ukraine-Manifestation-de-soutien-aux-patriotes-du-Donbass-a-Paris-ce-19-juillet-7392/

(Article dans la voix de la Russie ci dessous)

Voici ce que l’on peut lire dans la « Voix de la Russie » du 18 juillet 2014… véritable appel à faire le djihad en Ukraine !! :

« Le Réseau Voltaire soutient l’action d’Unité Continentale, qui est engagée physiquement dans le Donbass par l’engagement

de certains de ses membres comme volontaires français avec l’armée des ukrainiens russophones et auprès d’Igor Strelkov,

le ministre de la Défense de la République populaire de Donetsk.

Les Français ne se limitent plus seulement à manifester dans la rue pour dénoncer la guerre et l’action du gouvernement de Kiev,

qui mène une politique fasciste et d’extermination sur les populations du Donbass.

Ces Français s’engagent aussi militairement et vont dans le Donbass prendre les armes.

Ces Français qui soutiennent les ukrainiens russophones ne peuvent plus supporter de voir sans rien faire le massacre des civils ukrainiens russophones, sous la menace d’un génocide mis en place par le président actuel Piotr Porochenko.

Dénonçant le silence des médias, du gouvernement français et de l’Union européenne qui en plus soutiennent le gouvernement fasciste de Kiev,

ils vont combattre dans le Donbass.

http/: 4pt.su/en/node/1184The Fourth Political Theory-beyond left and right but against the center

 ON RETROUVE EGALEMENT CETTE PROPAGANDE « NOVOROSSIA  » SUR LES SITES CONSPIRATIONNISTES, 

dont vous pouvez retrouver une liste alphabétique non exhaustive en bas de l’article sur « l’Extrême DROITE ET CONSPIRATIONNISTES »

https://www.facebook.com/notes/agn%C3%A8s-lecomte/information-sur-les-outils-de-propagande-de-lextr%C3%AAme-droite-et-conspirationniste/765759083449166

En particulier Réseau International

https://www.facebook.com/reseauinternational

http://reseauinternational.net/

Voltaire Network

https://www.facebook.com/groups/voltairenet/

http://www.voltairenet.org/

Pas mal d’articles de Breiz Atao ( site nationaliste breton/extrême droite)

http://breizatao.com/2015/03/01/lopposant-russe-nemtsov-etait-le-descendant-du-commanditaire-juif-de-lassassinat-du-tsar/

STOP AUX GUERRES AMERICAINES

https://www.facebook.com/groups/1447764632143743/admins/?memberView=admins-default&order=default&member_query=

Comité pour une Nouvelle Résistance (CNR)

https://www.facebook.com/groups/803570529679771/members/

RUSSEUROPE / Blog de Jacques Sapir

http://russeurope.hypotheses.org/3509

HISTOIRE ET SOCIÉTÉ

https://histoireetsociete.wordpress.com/2015/02/28/le-clown-de-kiev-vend-la-meche/

Veille sur le nouvel ordre mondial

https://www.facebook.com/groups/133598960003241/members/

NEWS 360X ( MEDIA TRÈS A DROITE…encore un !)

http://news360x.fr/

http://www.agoravox.tv/auteur/news360x

https://www.facebook.com/News360x

Ré-information dissidente

https://www.facebook.com/reinformationdissidente

http://re-informationdissidente.over-blog.com/

NATION PRESSE INFO (Très actif et relayé, Extrême droite)

Bon nombre d’articles sont signés JACQUES FRERE ( Sapir ? à vérifier)

http://www.nationspresse.info/mondialisme/atlantisme/ukraine-donbass-emeutes-chaos-et-rationnement-de-la-nourriture-a-kiev

8 mars 2015 Féminisme. Nous avions 20 ans en 68 et nous pensions pouvoir changer le monde …

Publié le

Les féministes historiques dont je suis avaient 20 ans en 68. Nous étions idéalistes, belles, enthousiastes, sincères et humanistes. Nous étions imprégnées de christianisme, de marxisme, de maoïsme, d’anarchisme, de judaïsme, de bouddhisme, de républicanisme, de psychanalyse et de toutes les grandes idées diffusées depuis des siècles par des philosophes et des scientifiques. Nous pensions pouvoir construire une société meilleure parce que plus égalitaire où les femmes, la moitié du ciel comme disait Mao, seraient respectées dans tous les domaines de la société au même titre que les hommes. Nous ne voulions ni dominer, ni être dominées et, pour ma part, j’adoptai la devise « ni maîtresse ni esclave ».

De nombreuses féministes nous avaient précédées dans l’Histoire et nous ne faisions que reprendre des revendications vieilles comme le monde mais, cette fois-ci avec de magnifiques modèles de militantes pour la cause des femmes.

Au cours de la première décade des années 70 nous connurent ivresse, rigolades, joies, espoirs et une libération réelle des morales religieuses, des diktats du patriarcat, des modes, de la morale avec sa pression sociale et des idéologies. Plus exactement, tout en se disant politique, le mouvement de libération des femmes se démarquait des organisations politiques qui, dans leur majorité, favorisaient les hommes et fonctionnaient selon un schéma patriarcal. Certaines femmes quittèrent alors organisations et partis pour rejoindre « le Mouvement », comme nous disions alors.

Lycéenne dans les années 60, j’étais révoltée par la discrimination institutionnelle dont les filles étaient l’objet. Élève d’un rare lycée mixte pour l’époque, j’avais interdiction de porter un pantalon, je devais mettre une blouse rose les semaines paires et une blouse bleue les semaines impaires tandis que les garçons portaient des blouses grises tâchées et couvertes de graffitis sans obligation d’en changer durant toute l’année, j’avais des cours de cuisine et de puériculture tandis que les garçons avaient « atelier ». A la maison, les filles devaient aider à la cuisine, mettre le couvert, faire la vaisselle tandis que les mâles de la famille se prélassaient au salon en écoutant les informations et lisant le journal, un moment sacré et essentiel pour eux.

Nous étions alors dans une grande sécurité matérielle car il n’y avait jamais de vols ni de délinquance dans le bourg où je vivais. Les portes des maisons restaient ouvertes et les clefs des véhicules sur le tableau de bord. Par contre les filles comprenaient très jeunes qu’elles étaient des proies potentielles et les adultes minimisaient l’incidence des réflexions graveleuses ou obscènes et quand le notaire me pinçait les seins en s’exclamant « ça pousse ! », j’étais la seule confuse et humiliée.

Autrefois, on disait aux petites filles, ne fais pas ceci, ne fait pas cela, une fille ne fait pas ça, ceci est réservé aux garçons. Et si la petite fille grimpait dans les arbres, courait après un ballon ou se roulait dans l’herbe à roule-barricot, criait de joie, on la traitait avec mépris et désolation de « garçon manqué. » Dans le Mouvement on disait au contraire « On peut tout faire, il suffit d’apprendre ». Et en effet, nous abandonnâmes nombre de nos inhibitions pour faire des journaux, des affiches en sérigraphie, résoudre nos problèmes de plomberie ou d’électricité, utiliser les premiers magnétoscopes et monter des vidéos et nous organiser en groupes de conscience non mixtes. Dans un de ces groupes des femmes utilisaient des miroirs pour voir de leurs propres yeux comment elles étaient faites, un privilège réservé jusque là à ces messieurs qu’ils soient gynécologues ou non. Pour Beaucoup, la vulve était encore « la partie infâme de leur individu » comme la morale puritaine le leur avait transmis avec ses histoires de femmes pécheresses, de filles de mauvaise vie et de dévergondées.

Bien qu’ils prétendissent le contraire, les hommes tenaient les femmes par le sexe, non pour le plaisir mais pour la reproduction de l’espèce, de la lignée et de la chair à canon. C’est pourquoi, dès les premiers engagements du Mouvement, le contrôle des naissances prit une grande importance. La pilule contraceptive venait juste d’être commercialisée en France et peu de gynécologues la prescrivaient. L’avortement était interdit et environ un million de femme avortaient chaque année à l’étranger si elles en avaient les moyens, sinon dans la clandestinité avec des méthodes barbares : recours aux faiseuses d’ange, introduction d’une aiguille à tricoter ou d’une queue de persil dans le col de l’utérus pour provoquer une infection qui parfois se transformait en tétanos mortel, absorption de potions soit-disant abortives, sauts de plusieurs mètres dans le vide, coups sur le ventre, etc. Ces méthodes cruelles entraînaient souvent la mort par septicémie, empoisonnement ou traumatismes. Les femmes qui survivaient couraient le risque d’une infection qui les rendrait stériles en bouchant leurs trompes ou en nécessitant une hystérectomie.

Malheureusement, les technologies progressant plus vite que ne changent les mentalités, les petits et grands chefs virent dans notre libération sexuelle une magnifique opportunité de se constituer des harems. Nous étions peut-être libres de nos corps mais nos têtes étaient sous l’emprise de la servitude volontaire ou du syndrome de Stokholm. Nous étions toujours psychologiquement dépendantes de nos mâles, qu’il y en eut un ou plusieurs dans notre entourage. Certaines féministes divorcèrent mais ce fut souvent pour tomber de Charybde en Scylla, soit pour s’unir à un révolutionnaire certes machiste mais pour la « bonne cause », soit pour s’unir à une femme avec laquelle elle reproduisait le schéma du couple hétérosexuel. L’expérience nous apprend que beaucoup de temps est nécessaire pour modifier les schémas psychologiques, sociologiques et légaux. Regardez la loi sur l’interdiction du pantalon aux femmes : édictée le 17 novembre 1800 elle ne fut abrogée qu’en 2013 !

En 1969, je n’étais absolument pas politisée lorsque, informée par une amie, je me rendis à une réunion du Mouvement à l’Ecole de la rue d’Ulm. Je fus immédiatement séduite par le discours enflammé mais réaliste de ces jeunes femmes intelligentes, éduquées, cultivées et sympathiques. Mon féminisme inconscient y trouva tout de suite un écho et du réconfort. Je n’étais plus seule à me révolter contre l’injustice de ma condition de femme, je n’étais plus ni folle, ni asociale, ni nulle et incapable. J’eu à peine le temps de savourer ma révélation que je partis étudier une année aux Etats-Unis où la toute fraîche émancipation des Afro-Américains prit le pas sur mon féminisme tout juste conceptualisé.

J’avais parfois côtoyé des noirs, notamment au lycée que fréquentaient quatre Camerounais en tout et pour tout et je ne leur avais trouvé comme différence que d’être particulièrement collants lorsque nous dansions dans les surprises-parties. A Saint-Louis du Missouri, je découvris à ma grande surprise que les noirs étaient noirs. Le nombre et le comportement faisaient la différence. En dehors des campus et des quartiers universitaires, la plupart de noirs vivaient dans des ghettos souvent misérables et ils restaient entre eux, jusque dans les bus où ils s’asseyaient au fond comme sous les lois ségrégationnistes. Les blancs les craignaient et eux ne se gênaient pas pour nous insulter ou nous manifester leur hostilité. Alors qu’un jour, accompagnée d’une étudiante noire, nous regardions des affiches épinglées dans le local d’une association noire, une femme vint rageusement  les arracher sous notre nez afin que nous ne puissions pas les lire. Mon amie noire fut outragée tandis que j’étais effarée. Il est possible que, du fait de mon expérience personnelle aux USA, par la suite je ne me suis jamais sentie vraiment concernée par l’assimilation du féminisme à l’anti-colonialisme. Je savais qu’une femme blanche était inférieure à un homme noir, quoi qu’en disent les marxistes et consorts. Et aujourd’hui, lorsque je constate que certains « collectifs de femmes » fusionnent féminisme, islamophilie et homophilie je suis consternée pour la bonne raison que le plus misérable des hommes se sentira toujours supérieur à la plus extraordinaire des femmes et qu’il n’hésitera pas à le lui prouver en la violant.

De retour en France, je me précipitai à la première réunion féministe venue. En une année, le Mouvement s’était étoffé et se réunissait désormais dans le bâtiment préfabriqué édifié dans la cour de l’Ecole des Beaux-Arts, rue Bonaparte. Nous étions de deux à trois cents femmes passionnées pour ces AG hebdomadaires, toutes belles et sympathiques. J’étais alors trop spontanée et naïve pour y distinguer des leaders, des manipulatrices et des ambitieuses. Tandis que nous débattions avec fougue, quelques hommes nous attendaient à l’extérieur. Parmi eux se trouvait Roland Castro, le futur « architecte du Président », chef de VLR (Vive la Révolution, Mao Spontex) et directeur de « Nous voulons tout ». Il avait « autorisé » les femmes de son groupuscule à le quitter (enfin presque) pour rejoindre le Mouvement. Annette, Sophie, Nadja et quelques autres s’étaient peu de temps auparavant enchaînées aux portes de la prison pour femmes de La Roquette et avaient pour cela un peu goûté à la prison. Elles étaient nos héroïnes du moment mais pour ma part, je m’intéressais plus à Hubertine Auclert qu’une plaque située juste en face de la prison de la Roquette rappelait à mon bon souvenir. J’avais été particulièrement conquise par les féministes du XIXème siècle qui avaient efficacement déblayé les tunnels et voies sans issue de la condition des femmes, notamment en matière d’éducation.

Hubertine Auclert  (1848-1914). Source photo http://www.eveleblog.com/approfondir/connaissez-vous-hubertine-auclert/

A suivre …

Pour en savoir plus

  • Archives du féminisme sur le blog Re-belles

http://re-belles.over-blog.com/

  • Revue féministe Sisyphe

un site féministe d’information, d’analyse et d’opinion.

http://sisyphe.org/

Témoignage d’un Français engagé dans le Donbass contre le gouvernement de Kiev

Novorossia. Entretien avec Guillaume Lenormand, un Français volontaire dans le Donbass [exclusif]

dombass

Les volontaires européens dans le Dombass

27/02/2015 – 07h00 Donetsk (Breizh-info.com) ‑ Le cessez-le-feu entre Ukrainiens et partisans d’une Novorossia libre est fréquemment mis à mal par les différents belligérants ; sur la scène internationale, les USA et leurs alliés mènent une nouvelle guerre d’influence à l’Europe de l’Est et à la Russie ; la récente affaire du Mistral, qui a vu l’Etat français s’opposer frontalement à la Russie ou encore le refus pressenti de la Commission européenne concernant un contrat nucléaire passé entre la Hongrie et la Russie laissent apparaître une profonde fracture (une de plus) entre les élites occidentales et leurs peuples, qui se retrouvent lésés – comme certains secteurs économiques de Bretagne - par les décisions des Atlantistes.

Loin des décisions prises en haut lieu, il se trouve des jeunes Européens, qui par idéalisme, par conviction politique, par idéal, ont décidé d’aller se battre en Ukraine et en Novorossia dans un camp ou dans un autre. Ce fût le cas de ces volontaires partis soutenir la révolution de Maïdan, par conviction nationalistes-révolutionnaires. C’est également le cas de cette poignée de Français, partis aux côtés d’autres Européens dans le Dombass défendre les partisans de Novorussia contre les forces armées ukrainiennes et les milices .

Nous avons interrogé Guillaume Lenormand, qui s’est engagé il y a plusieurs mois déjà dans le Dombass, au nom d’un idéal Européen et anti-impérialiste. Pour connaitre les raisons de son engagement, mais pour avoir également son avis sur la situation, son ressenti, loin des interprétations de salon que peuvent en faire les médias occidentaux trop souvent cantonnés à reprendre des dépêches AFP.

guillaume_lenormand2

Breizh-info.com : pouvez-vous expliquer les raisons de votre engagement en Ukraine et en Novorossia ? 

Guillaume Lenormand : Pour faire vite, je suis un militant nationaliste français, licencié en histoire, ayant fait un peu de tout (dont du dessin de presse sous le pseudonyme de Krampon).
La politique en France me semblant une impasse, j’avais envie d’aller défendre mes idées sur le terrain, de la manière la plus simple et la plus radicale.
La Novorossia représentant pour moi l’exemple-type d’une « révolte contre le monde moderne », il m’a semblé assez naturel de m’engager pour elle. Ou alors peut-être que, comme mes camarades, j’avais trop lu Corto Maltese, Dimitri et Jean Mabire.

Breizh-info.com :  Quelle est la situation, à l’heure actuelle, en Novorossia ? Les accords de paix ont ils changé quelque chose ? Comment ont ils été perçu par la population ?

Guillaume Lenormand : Notre armée est en voie de régularisation, le commandement fait chaque jours de nouveaux progrès dans la coordination et l’organisation.
Le moral est très haut (victoire de Debaltsevo) et nous pouvons compter sur l’expérience croissante de nos soldats. Malheureusement, toujours des carences en matériel et un manque de formation, avec parfois des conceptions militaires dépassées qui nous provoquent des pertes inutiles.

Les accords de paix n’empêchent pas l’artillerie de faire trembler nos vitres chaque nuit et les blessés d’arriver chaque jours plus nombreux à l’hôpital…
Ces accords sont du vent, comme d’habitude.

La seule paix possible s’achètera par notre victoire finale ou notre écrasement total.

Breizh-info.com :  Pouvez-vous nous décrire votre quotidien, depuis votre arrivée, et les différentes étapes de votre parcours ?

Guillaume Lenormand : Il faut prendre conscience que nous menons une guerre dans des conditions très différentes de celles de l’OTAN.

Il n’y a pas le confort et la logistique que l’on peut trouver dans les armées de l’Occident. La nourriture est frugale, les soldats sont exposés au manque d’hygiène, au froid, aux privations diverses, dans des conditions qui nous rappellent parfois d’autres temps.

Tenir une position, une tranchée, un bunker boueux ou un block-post n’a rien d’exaltant, quand aux missions d’infiltration ou de combat, elles se font avec très peu de moyens, les munitions sont insuffisantes.

Si vous êtes blessé, vous ne disposez que rarement d’une évacuation rapide. Il faut composer avec tout cela, s’endurcir et devenir rustique. L’entraînement et le travail « sur le terrain » ont été pour moi simultanés, et j’ai eu l’occasion de faire une grande variété de choses différentes.

guillaume_lenormand

Breizh-info.com : Comment votre famille , vos amis perçoivent-ils cet engagement « la peau au bout du fusil » ?

Guillaume Lenormand : Ils sont inquiets, c’est normal. Ils voudraient me revoir entier. Mais ils sont également fiers et soutiennent ma cause. C’est l’essentiel. Certains sont plutôt pro-ukrainiens, mais leur amitié transcende ces barrières idéologiques et ils me soutiennent moralement.

Breizh-info.com : Vous êtes plusieurs volontaires français actuellement, regroupés derrière l’unité continentale . Qu’est ce que c’est ? Comment cela évolue sur le terrain ?

Guillaume Lenormand : Unité Continentale disposait d’un groupe français de taille variable (environ 8 soldats, en plus d’un groupe serbe et d’un groupe espagnol) et d’une unité médicale française.
Il y a eu récemment des développements. Des désaccords avec le commandement d’Unité Continentale ont mené la plupart des derniers volontaires français à la quitter.

Ils sont actuellement une petite dizaine à se redéployer dans différents secteurs, selon leurs préférence.

Breizh-info.com : Avez vous vous même été sur le Front ? Vous avez été blessé il me semble ?

Guillaume Lenormand : Lorsque l’on parle de front, la plupart des gens s’imaginent un spectacle hollywoodien, des combats intenses et constants, du spectacle…
Ils ne réalisent pas que dans 99% des secteurs, le front n’est constitué que par une chaîne de block-posts et de positions enterrées.
Le contact avec l’ennemi a souvent été rompu et celui-ci, dans bien des cas, se situe à des kilomètres. Il faut donc aller le « chercher ».

Le front, c’est une longue attente, un quotidien triste, gris, bien peu glorieux, entrecoupé de très brefs moments de chaos et d’adrénaline. J’ai connu plusieurs fronts, de Donetsk à Debaltsevo et Marioupol.

J’ai participé (en désobéissant à mes commandants) à quelques actions « agressives ».
Enfin, j’ai été blessé, mais seulement légèrement. Ce jour là, plusieurs de mes camarades ont été tués et d’autres blessés gravement, je m’estime donc très chanceux.

Breizh-info.com : En France, les médias mainstream ont une vision particulière de l’Ukraine et ne comprennent pas le séparatismeLa Russie a t-elle l’influence que les médias occidentaux décrivent ? 

Guillaume Lenormand : A vous de l’expliquer. Au Donbass, nous sommes géographiquement, culturellement et linguistiquement en Russie. Dissocier le Donbass et son peuple de la Russie, serait aussi bête que s’offusquer que la France soutienne une rébellion séparatiste au Québec ou en Wallonie, par exemple.

Pour autant que je puisse en juger, c’est le peuple russe qui aide directement le Donbass, par l’envois de volontaires et de matériel acheté dans des surplus ou des magasins de sport.

L’Etat russe, lui, agit sur un plan diplomatique, il ne faut donc pas tout confondre. On ne passe pas la frontière impunément, la légalité est respectée.

Breizh-info.com : Pour vous, comment sortir de cette crise, qui ressemble fort à une nouvelle guerre civile entre Européens ? Comment expliquez-vous ce déchirement qui parcourt une partie de la droite et de la gauche radicale en France ?

Guillaume Lenormand : Ce déchirement illustre la frontière qu’il y a entre ceux qui, d’une part, se perdent dans la défense d’une « forteresse occidentale » (aux valeurs progressistes, démocratiques et cosmopolites) et d’autre part, ceux qui ont entrepris la reconquête de notre continent.

Cette reconquête, contre les banquiers et la mafia mondialiste, ne pourra débuter qu’à l’Est.

Toute révolution nationaliste ne pourra être réalisée que par des hommes qui ont hérité d’une expérience militaire, qui ont laissé tomber les sempiternels débats inutils ou les molleries intellectuelles et renoué avec le feu de l’action et de la guerre.
Quels que soient nos efforts, le futur de l’Europe passera par la violence, nécessairement. Après 6 mois de guerre ici, j’en suis d’autant plus convaincu.

Breizh-info.com :  Quelles sont les besoins de la population civile dans le Dombass ? Des associations françaises travaillent-t-elles avec vous ?

Guillaume Lenormand : Les populations civiles manquent avant tout de médicaments. Même les produits pharmaceutiques les plus basiques font défauts. L’hôpital de Donetsk manque d’Oxygène. Un peu partout, les opiacés comme la morphine, le Tramadol, sont les premiers à faire défaut. Pour ce qui est des civils, ils continuent à tenir tête au quotidien, avec une dignité, un calme et une discipline remarquable.

L’ordre règne, alors que dans la même situation, en France, ce serait déjà l’anarchie, avec pillages et violences…

L’association française Novopole et les différents comités de soutien animés par exemple, par André Chanclu ou Alain Benajam, sont les principaux centre de solidarité française envers le Donbass.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Commentaires

  • Du beau travail de journaliste, félicitations… On sent à peine le parti pris… Surtout, ne pas trop interroger ce type sur les justifications idéologiques / personnelles, se contenter de parler d’un « nationaliste français », c’est bien, ça reste politiquement correct.

    Tout d’abord, ce n’est pas le Dombass mais le Donbass.

    Ensuite, je suis surpris de toutes les positions paradoxales assumées par cet ex-futur enseignant aux velléités guerrières. Il aurait dû fréquenter plus assidument la faculté d’histoire et les bibliothèques universitaires.
    Il aurait su que le Donbass est une terre ukrainienne, que les habitants de souches parlent l’ukrainien.
    Il aurait su que le Donbass n’est pas russe, et ce n’est pas la Crimée. La forte présence de russophone dans les villes s’explique par le fait que les bolchéviks ont massivement fait venir des travailleurs de
    toute l’URSS dans le bassin minier du Donbass. Mais être russophone ne signifie pas être russe (au sens grand russe). Ces mineurs et fils de mineurs sont issus de toutes les minorités de l’URSS et même d’ailleurs. Les villes du Donbass, c’est un joyeux melting pot de plusieurs identités, bref, pas de quoi justifier un combat nationaliste.
    Maintenant, remplacez ukrainiens par bretons, et bolchéviks par république française. Ou va votre sympathie ?

    Alors je comprends que le conservatisme de la société russe sur lequel surfe Poutine puisse attirer les nationalistes européens, tout comme le rejet de l’impérialisme américain et l’anti-atlantisme. Mais l’ennemi de mon ennemi n’est pas forcément mon ami.

  • Source http://www.breizh-info.com/23423/actualite-internationale/novorussia-entretien-avec-guillaume-lenormand-volontaire-francais-dans-le-donbass-exclusif/

     
    Suivre

    Recevez les nouvelles publications par mail.

    Rejoignez 277 autres abonnés

    %d blogueurs aiment cette page :