Flux RSS

Archives de Catégorie: Immigration de masse

Exigeons un référendum sur l’immigration. Pétition

Publié le

J’ai signé ! L.C.

 

https://damocles.co/referendum-immigration/

URGENT — Exigeons un Référendum
sur l’immigration

  • •••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

    Avertissement : Ce que vous vous apprêtez à lire est très sensible,
    et peut être perçu comme « offensant » par certains lecteurs.

    •••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

      

Laurent Oberton

Bonjour, je m’appelle Laurent Obertone.

Je suis journaliste d’investigation et auteur d’enquêtes indépendantes.

Mes livres, tels que La France Orange Mécanique ou Guerilla, se sont vendus à des centaines de milliers d’exemplaires en France et dans le monde entier.

À moins que vous n’ayez passé les cinq dernières années dans une grotte, vous avez entendu parler de l’explosion des crimes et délits en France.

Vous l’avez peut-être même subie de plein fouet.

Je lançais déjà l’alerte dans La France Orange Mécanique, en 2013, car je prévoyais que cette explosion n’en était qu’à son début. Et les chiffres aujourd’hui le confirment.

Les « violences gratuites », c’est-à-dire commises sans mobile crapuleux, font officiellement près de mille victimes par jour.

Ainsi, chaque année, plusieurs centaines de milliers de Français, victimes de l’insécurité ordinaire, tombent sous les coups et parfois meurent pour un « vivre ensemble » qui n’a jamais été.

Comme je le démontrais dans La France Orange mécanique, et comme l’attestent de nombreuses études, certaines communautés immigrées sont fortement surreprésentées dans cette criminalité.

À l’époque, contre toute attente, les médias m’ont invité. Les politiques m’ont lu.

Mais rien n’a été fait.

Je pourrais vous noyer de chiffres sur les agressions, les viols, les cambriolages et le terrorisme…

Mais il y a beaucoup plus urgent.

La France va atteindre un point de rupture

Je viens de publier un nouveau livre, La France Interdite, déjà en tête des ventes malgré l’épais silence médiatique qui l’entoure.

J’y démontre, point par point, que la France telle que nous la connaissons va disparaître d’ici quelques décennies — si les Français ne font rien maintenant.

Tout ce que je vais vous dire est sourcé. Je n’ai fait que collecter les preuves, des études du monde entier, de chercheurs universitaires, d’organismes officiels.

La France Interdite comprend 65 pages de sources et de bibliographie — pour que chacun puisse vérifier mes propos par lui-même.

Mais ce n’est pas que pour vous parler de mon livre que je vous écris aujourd’hui.

C’est parce que je crois qu’une crise encore plus grave que l’explosion de la criminalité est sur le point de se produire.

Nous approchons d’un point de rupture.

Si les Français ne font rien, la France va peu à peu sombrer, de manière irréversible, dans les tensions et le morcellement sanglant du territoire français.

Attendez-vous d’abord, dans les mois qui viennent, à encore plus de délinquanced’ultraviolence, à de nombreuses émeutes, partout sur le territoire. Peu à peu tous les standards de ce pays vont s’effondrer. Les forces de l’ordre seront dépassées. Notre pays sera débordé par ses fractions communautaires.

Ce qui nous attend à court terme, c’est soit la guerre civile soit la partition irrémédiable de notre pays.

Je suppose qu’en lisant ces lignes, vous allez peut-être vous dire :

« Ça ne peut pas arriver. Pas en France. Pas possible. »

Et qui aurait imaginé, voici quelques années :

  • Que les terroristes massacreraient tant de Français ?
  • Que des pans entiers de notre territoire échapperaient à tout contrôle ?
  • Que tant de citoyens seraient lynchés par des « bandes » ?
  • Qu’aucun événement festif ne pourrait plus se dérouler sans violences ?
  • Que chaque soir ou presque des « jeunes » alimenteraient une véritable guérilla contre la France, en s’en prenant violemment aux policiers, aux pompiers, ou à quiconque n’est pas des leurs ?

Ce n’est que le début du processus.

Le chantage au racisme

Croyez-moi, je ne suis pas du genre à lancer des prédictions en l’air, et je n’ai aucun intérêt à tenter de vous effrayer pour rien.

Farouchement indépendant, je ne suis proche d’aucun parti, et ne suis financé par personne. Je ne suis qu’un suprémaciste des faits. Je tire simplement la conclusion logique des recherches que j’ai réalisées pour La France Interdite.

J’ai mené exactement la même réflexion, quand j’ai analysé l’explosion des crimes et des délits avec La France Orange Mécanique. Tout le monde en a été scandalisé à l’époque.

Mais, avec le temps, tout le monde a pu constater que j’avais raison.

Tout le monde, sauf certains médias…

Au contraire, la plupart des commentateurs autorisés m’accusaient, m’accusent, et m’accuseront encore de « faire le jeu de l’extrême droite ».

Alors que je me contentais d’exposer les faitsseulement les faits et uniquement les faits, sans jamais prendre position.

Ce chantage au racisme est leur meilleur moyen de censurer les faits. D’interdire toute forme de débat rationnel. Donc de priver les Français de leur droit de savoir, de leur liberté d’opinion, et de leur devoir d’agir.

Depuis, je ne suis plus invité dans les principaux médias.

Et ça ne risque pas de s’arranger avec mon nouveau livre, La France Interdite, qui, comme son titre l’indique, s’attaque au tabou suprême, celui de l’immigration.

L’immigration n’est généralement qu’une question d’émotion, de posture partisane : soit on est violemment pour, soit on est violemment contre, mais au bout du compte, personne ne dissèque objectivement et rationnellement l’ampleur et les conséquences de l’immigration.

Je l’ai fait.

Une immigration sans précédent

L’immigration massive extraeuropéenne que nous connaissons n’a aucun précédent historique.  

Aujourd’hui, 18 % des individus qui vivent en France, et plus de 40 % des nouveau-nés sont « perçus comme non-blancs », comme disent les démographes. C’est un phénomène fulgurant, inédit, massif, aux conséquences incalculables. Et ce n’en est que le début.

En à peine cent ans, la population de l’Afrique subsaharienne va se multiplier par quatre. Cette région largement sous-développée n’a économiquement aucune chance de suivre une telle croissance démographique, que rien ne pourra endiguer. À votre avis, où iront ces milliards de jeunes en quête d’une vie meilleure ?

Le président Macron lui-même l’avouait sur BFM TV, le 15/04/2018 : cette démographie africaine est « une véritable bombe ». Son ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, évoquait quant à lui une probable « submersion migratoire ».

Les Français autochtones seront minoritaires en 2060

Parce qu’ils ne font pas assez d’enfants, les Européens, et tout ce qui leur est propre, seront tout bonnement remplacés par des populations extraeuropéennes. La France ne sera plus la France. L’UE et l’ONU n’ont pas l’air de s’en inquiéter, bien au contraire. L’ONU recommande explicitement cette « migration de remplacement ».

Est-ce vraiment ce que veulent les Français ? Voulez-vous voir votre peuple disparaître ? Votre pays et votre civilisation s’effacer de la carte et de l’Histoire ?

L’immigration massive extraeuropéenne que nous connaissons est :

  • un fardeau économique,
  • un facteur d’implosion de notre société,
  • une machine à tirer notre niveau de vie vers le bas.

Ce sujet va bientôt monopoliser toutes les actualités, et cristalliser toutes les inquiétudes. Les revendications communautaires et les tensions politiques empoisonneront notre démocratie.

Plus ce débat sera repoussé, moins il pourra avoir lieu, moins nous pourrons agir.

Bien sûr, le plus important n’est pas ce qui va se passer si nous ne faisons rien… mais ce que nous pouvons faire ensemble pour l’éviter.

Vous pensez peut-être que le gouvernement ne laissera pas le chaos s’installer ?
Grave erreur.

Rappelez-vous une simple chose : depuis plus de 40 ans, ce sont les gouvernements successifs qui ont laissé pourrir la situation.

Pensez-vous que le gouvernement actuel est sur ce plan différent des autres ? Pensez-vous sérieusement qu’un courage soudain va saisir nos hauts fonctionnaires et nos ministres ? Autant faire la danse de la pluie…

Quand le point de rupture sera atteint, notre quotidien sera de moins en moins « pacifique ».

Bientôt, il sera trop tard

Je pourrais vous parler du racisme anti-blanc, de cette manie si bien-pensante d’accuser les Blancs d’être coupables de tout, et de prétendre les autres jamais responsables de rien.

Je pourrais vous parler de ce mythe de la « discrimination », qui fait peser tous les échecs de l’immigration sur la société française… Je pourrais détailler les raisons pour lesquelles ce « vivre ensemble » n’est pas une chance, et n’a aucune chance.

Je pourrais continuer comme ça longtemps. Je vous l’ai dit : j’ai écrit plusieurs livres pour compiler et exposer tous ces faits, dont le dernier, La France interdite, qui prouve en long et en large tout ce que je suis en train d’avancer.

Mais il est URGENT que vous agissiez.

Mon but ici n’est plus de vous alerter ou de vous apporter de nouvelles preuves : je vous demande d’agir.

C’est pourquoi je lance cette pétition, avec l’aide de l’association Damoclès.

C’est à vous d’agir maintenant. Personne d’autre ne pourra le faire à votre place, c’est VOTRE responsabilité individuelle.

Vous devez AGIR. Et VITE.

Car chaque instant compte.

Car, encore une fois, ne vous attendez pas à ce que l’État prenne l’initiative.

N’attendez pas non plus que les médias en parlent. Selon le magazine Marianne, 87 % des journalistes français sont en faveur de la régularisation automatique de tous les « sans-papiers ».

Au contraire :

• 75 % des Français estiment qu’il y a « trop » d’étrangers dans leur pays (seuls 11 % d’entre eux jugent « positif » l’impact de l’immigration).

• 71 % de nos compatriotes pensent qu’il faut rétablir les frontières nationales, et une majorité d’entre eux qu’il faut les « fermer entièrement aux réfugiés » (Ifop, 2015 ; Ipsos, 2016 & 2017).

• 68 % d’entre eux se disent « opposés » à l’arrivée par bateaux de migrants africains (Ifop, avril 2015).

• Et les Européens sont du même avis (Ipsos, 2011). L’immigration est leur première crainte, et la principale préoccupation des Français, devant l’économie et le chômage (Eurobaromètre, 2015).

Oui, vous pouvez agir, et mettre fin à ce véritable déni de démocratie. Il est encore possible d’éteindre l’incendie.

D’autres pays l’ont fait

La Hongrie a décidé d’arrêter l’immigration, avec des clôtures barbelées, et des lois plus sévères. Elle a totalement réussi.

Le Japon, malgré sa dénatalité, refuse de recourir à l’immigration massive, et ne connaît donc aucun des problèmes que nous connaissons.

L’Australie trie elle aussi soigneusement ses immigrés. Il est parfaitement possible d’en faire autant.

Partout en Europe, des voix s’élèvent pour ramener nos responsables à des politiques enfin réalistes.

Prétendre qu’on ne peut pas refuser l’immigration ou qu’on ne peut pas renvoyer les « migrants » est un mensonge, qui relève au mieux de l’ignorance, ou, au pire, de l’idéologie.

Exigeons du président Macron qu’il agisse d’urgence et lance un Référendum sur l’immigration

• 76 % des Français souhaitent un référendum sur l’immigration (Ifop, 2018).

• 71 % des 25-34 ans jugent le rythme de l’immigration « trop élevé » (Ifop, 2017).

• 72 % des Français pensent que l’immigration « est un processus inquiétant, qui cause des problèmes de coexistence entre des cultures très différentes et menace à terme notre mode de vie » (Ifop, décembre 2017).

• 54 % des Français ne croient pas que ce phénomène soit inéluctable (Ifop, décembre 2017), et souhaitent même « le départ d’un grand nombre d’immigrés qui vivent actuellement en France. »

Quand on veut, on peut.

Les Français veulent, les Français peuvent, nos élites ne veulent pas. Voilà la vérité.

Alors, tenez votre rôle avec confiance : la majorité des Français est avec vous. Elle est juste silencieuse, endormie. Tétanisée par les menaces du politiquement correct. Et vous avez le pouvoir de la réveiller.

Comment ?

En cessant de craindre le politiquement correct. En diffusant l’information. Et d’abord en signant cette pétition : demandez au président Macron un Référendum sur l’immigration.

Agissons à tous les niveaux :

  1. D’abord, signez cette pétition : demandez au président Macron un Référendum sur l’immigration. Il suffit pour cela de remplir le formulaire avec une adresse valide (attention, une seule personne par adresse email). Elle sera prise en charge par l’association Damoclès.
  2. Puis, écrivez à votre député et aux sénateurs. Samuel Lafont de Damoclès vous enverra tous les éléments pour le faire, par email, avec une lettre type, dès que vous aurez signé.
  3. Vous demanderez enfin à votre maire de signer officiellement : là encore vous recevrez tous les éléments à lui donner par email après votre signature.

Puis partagez cette page massivement, sur les réseaux sociaux, par email.

Partagez le lien https://damocles.co/referendum-immigration

Imprimez-le, faites-en des tracts.

Le peuple a le droit de savoir.

Il a aussi le droit de penser, et il doit maintenant agir. Et notre République a le devoir de lui obéir.

Nous devons créer un raz-de-marée citoyen pour exiger du président de la République qu’il ouvre ce référendum, et qu’il agisse déjà face à l’urgence.

Nous devons :

  • cesser de verser des milliards inutiles en « politique de la ville »,
  • cesser de signer aveuglément des centaines de milliers de titres de séjour et de visas,
  • revoir nos accords migratoires et notre code de la nationalité,
  • réformer notre protection sociale,
  • couper les subventions aux associations qui favorisent illégalement l’immigration clandestine,
  • restaurer une justice implacable,
  • mettre fin aux « naturalisations » massives,
  • expulser et sanctionner réellement les centaines de milliers de clandestins et autres « déboutés »…

Il y a déjà tant de choses qu’Emmanuel Macron doit commencer par faire.

Il s’agit simplement de volonté politique. Et c’est ce que veut la majorité des Français.

Si vous le saviez déjà, voici le moyen d’agir : signez la pétition.

On n’a pas le droit de se plaindre si l’on n’essaie même pas. Si vous n’agissez pas tout de suite, vous ne pourrez pas dire « je ne savais pas » quand les prochaines générations vous accuseront d’avoir détourné le regard.

Laurent Obertone avec Damoclès

 

Sahra Wagenknecht, à la gauche de la gauche allemande, une politique à observer

Sahra Wagenknecht est une économiste allemande du mouvement de gauche Die Linke (proche de La France insoumise) qui vient de créer le mouvement Aufstehen (Debout) lequel regroupe des partisans de Die Linke, des Verts, du centre et de la droite (CDU, CSU, AFD…). Belle et charismatique, cette femme politique a rallié 100 000 adhérents en l’espace d’un mois sans doute parce qu’elle allie l’idéologie traditionnelle de la gauche au nationalisme défensif contre l’insécurité sociale provoquée par une immigration pléthorique. Elle défend clairement le droit d’asile mais s’oppose à l’immigration économique qui porte atteinte aux droits des travailleurs allemands. Elle défend le principe de la préférence nationale pour l’emploi, le rôle de Poutine et les acquis du socialisme.

Sahra Wagenknecht illustre une tendance européenne à l’union des différentes tendances politiques pour faire face à la déstabilisation sociale, culturelle et économique induite par la mondialisation, l’immigration de masse non contrôlée et la colère populaire qui en résulte.

L’article ci-dessous publié par le journal La Croix résume à peu près tout ce que l’on sait actuellement de cette actrice politique telle que nous la présentent quelques médias français.

L.C.

Sahra Wagenknecht veut rassembler la gauche allemande

La leader du mouvement « Aufstehen » (Debout) entend aussi attirer des électeurs du parti populiste de droite.

Sahra Wagenknecht.


Sahra Wagenknecht. / Tobias Schwarz/AFP

Sahra Wagenknecht n’est pas connue pour son côté fédérateur. Celle que l’on surnomme souvent en France la « Mélenchon allemande », car elle représente la gauche de la gauche, divise régulièrement l’opinion publique et sa propre formation, le parti de gauche radicale Die Linke.

Pourtant, c’est bien le rassemblement que prône cette économiste de 49 ans, en lançant officiellement, le 4 septembre, un nouveau mouvement, baptisé Debout, (« Aufstehen » en allemand) dans le but de « créer une majorité parlementaire » en « faisant pression » sur les partis écologiste et social-démocrate, avec un agenda résolument social. Sahra Wagenknecht dit s’inspirer de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon et de Podemos en Espagne.

Parler aux « gens en colère »

Pour y parvenir, elle souhaite renouer le contact avec les électeurs de gauche devenus abstentionnistes et avec ceux attirés par le parti populiste de droite Alternative pour l’Allemagne (AfD). « L’Allemagne change, dans une direction qui déplaît à beaucoup » avec « la montée des inégalités sociales, de la haine et du racisme », constate-t-elle. Coprésidente du groupe parlementaire de Die Linke, elle estime que « la majorité des électeurs de l’AfD sont des gens en colère, qui se sentent laissés pour compte et non écoutés par les partis traditionnels… Ce ne sont pas tous des néo-nazis ! » affirme-t-elle.

Reconquérir les électeurs de l’AfD, le pari tombe à pic alors que l’Allemagne observe avec stupeur, depuis une semaine, la mobilisation de l’extrême droite dans la ville de Chemnitz et, depuis 2015, le succès croissant de l’AfD. Ce parti a fait son entrée en trombe au Bundestag en 2017 et monte encore dans les intentions de vote. Sahra Wagenknecht parviendra-t-elle à limiter cette ascension ?

La classe politique sceptique

Si le but est louable, le scepticisme est grand au sein de la classe politique. « Le problème est Sarah Wagenknecht elle-même, estime le politologue Klaus Schroeder. Elle divise plus qu’elle ne rassemble. »

Cette charismatique députée, née d’un père iranien qu’elle n’a pas connu et d’une mère allemande, et élevée par ses grands-parents à Jena (ex-RDA), connue pour ses discours enflammés, choque avec ses prises de position sur les migrants. Flirte-t-elle avec les idées de l’extrême droite ? C’est ce que lui reprochent certains de ses camarades.

Si elle soutient l’accueil des réfugiés de guerre et la nécessité de les aider à s’intégrer, elle refuse un accueil illimité des migrants économiques qui, selon elle, « font pression sur les petits salaires », sur les logements sociaux, les écoles et les crèches. Elle juge que l’arrivée de centaines de milliers de migrants, depuis 2015, a renforcé une crise sociale déjà en cours.

Dans le sillage d’Oskar Lafontaine

En minorité dans son propre parti, Sahra Wagenknecht prône une limitation de l’immigration économique et s’est fait huer en juin en déclarant que « des frontières ouvertes n’aident en rien les gens qui meurent de faim en Afrique ».

Pour Klaus Schoeder de l’Université libre de Berlin, l’influence de son mari, Oskar Lafontaine, ancien ministre social-démocrate devenu cofondateur du parti Die Linke, est de taille. « Lafontaine plaide depuis des années pour que les chômeurs allemands aient la priorité sur les emplois, avant les étrangers, et il estime que le changement social ne peut se faire que dans un cadre national », explique ce chercheur.

Charismatique mais polémique, Sahra Wagenknecht a en tout cas déjà réussi une chose : susciter en un mois l’intérêt de 100 000 personnes, inscrites en tant que membres de ce nouveau mouvement.

Delphine Nerbollier (à Berlin)

La Suède sous la menace d’une attaque russe ?

Publié le

 

Courte vidéo de Russia Today se moquant de la paranoïa suédoise

Lundi 22 mai 2018, le gouvernement suédois organisait une conférence de presse pour présenter ses mesures de protection civile et militaire face à la menace russe. Tous les médias francophones et anglophones que j’ai consultés reprennent les informations données officiellement sans plus d’analyse.

Nous avons ainsi appris que la Suède distribuerait à ses citoyens à partir du 28 mai  près de 5 millions de livrets de préparation à la guerre : comment se protéger, combien de nourriture et d’eau provisionner, quelles dispositions prendre en général en cas d’attaque nucléaire, cyber attaque ou autre. Les ministres suédois précisent que ces mesures sont à prendre non seulement en cas de menace directe contre le pays mais aussi en cas d’attaques contre d’autres pays proches comme la Finlande. Les suédois en supporteraient les conséquences. Comment est-ce possible étant donné que Suède et Russie n’ont pas de frontière terrestre commune ?

Sur la carte ci-dessous, on voit que la Russie possède une entrée directe sur la mer baltique par le golfe de Finlande et que la Suède est dotée d’une longue côte sur la mer Baltique.

Résultat de recherche d'images pour "carte suède"

Source carte http://valpardfilms.free.fr/Photos/VALPARD_PHOTOS_STOCKHOLM.html

L’histoire de la Suède plaide pour la crédibilité d’une guerre avec la Russie qu’elle a affrontée de nombreuses fois entre le XIIème et le XIXème siècles https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_wars_between_Russia_and_Sweden

Le journal 20 minutes, comme tous les autres médias, rappelle l’origine de l’alerte Les inquiétudes de la Suède ont été ravivées par l’incursion en 2014 d’un sous-marin non identifié dans l’archipel de Stockholm, et par diverses incursions d’appareils russes dans le ciel suédois. Selon Ouest-France, le gouvernement suédois avait déjà imprimé une brochure de ce type en 1961, en pleine Guerre Froide.

La Suède qui ne fait pas partie actuellement de l’Otan envisagerait de rejoindre l’organisation ce qui serait un retour à la guerre froide avec pour principaux acteurs l’aigle russe et l’aigle américain, comme autrefois. Plusieurs médias n’hésitent pas à parler de troisième guerre mondiale.

Le roi lui-même prend la menace russe très au sérieux Lundi, le roi Carl XVI Gustaf et le Premier ministre Stefan Löfven ont présidé, à Gotland, à la première création d’un nouveau régiment depuis la Seconde Guerre mondiale. «Nous montrons ainsi nos muscles», s’est félicité le Premier ministre. «Nous avons vu ce qu’il s’est passé en Ukraine, avec l’annexion de la Crimée, et un conflit en cours dans les régions orientales du pays. Nous enregistrons une activité croissante en mer Baltique, surtout côté russe. Nous devons le prendre en compte, la Suède doit se sentir en sécurité», a-t-il ajouté. 

La brochure "En cas de crise ou de guerre" qui sera envoyée aux Suédois dans les prochains jours.

La brochure « En cas de crise ou de guerre » qui sera envoyée aux Suédois dans les prochains jours.PONTUS LUNDAHL / TT NEWS AGENCY / AFP  http://www.parismatch.com/Actu/International/Suede-un-livret-edite-a-4-8-millions-de-copies-prepare-la-population-a-la-guerre-1523207

Cette info n’ayant pas encore été commentée par nos commentateurs professionnels, les internautes livrent leurs élucubrations qui ne manquent pas de sens. En voici quelques-unes assaisonnées à ma façon :

  • Qui a intérêt à ce que la Suède s’inquiète d’une attaque russe dans la région ? -Les Usa qui souhaiteraient qu’elle rejoigne l’OTAN.
  • La Suède connait actuellement de sérieux problèmes avec ses migrants musulmans. -Cette alerte nationale est-elle un moyen de détourner les citoyens des véritables problèmes qu’ils affrontent quotidiennement ?
  • La diabolisation de la Russie est-elle une revanche de l’Europe politique sur le soutien de Poutine au syrien Bachar Al Hassad ?
  • Existerait-il un mouvement suédois souverainiste fort pour appeler la Russie et la Chine à contribuer à chasser les musulmans du pays comme le font Poutine contre les Tchétchènes et  Xi Jinping contre les Ouïgours ? La 3ème guerre mondiale qui menace serait elle cette union improbable du monde non musulman contre l’invasion musulmane ?

A suivre …

 

La Connectrice

 

 

Le maire socialiste du XIXème victime d’une transformation stupéfiante

Publié le

 

Monsieur François Dagnaud maire socialiste du XIXème arrondissement de Paris : une transformation stupéfiante pour présenter ses vœux à ses administrés

Qu’est-il arrivé à nôtre gentil maire ? En quelques mois il a subi une transformation stupéfiante pour nous présenter ses bons vœux.

A-t-il subi l’influence radicale de ses administrés et non administrés préférés ?

Blanc, homosexuel, père de deux filles tombées du ciel de ses rêves les plus fous de défier la nature, amoureux de la diversité et généreux -avec nos sous- hébergeur  de pauvres migrants, protecteur des gentils musulmans comme Yacine Chaouat condamné pour violences conjugales, si peu privilégié dans ses amitiés politiques -Hidalgo, Delanoë), Monsieur Dagnaud aurait-il honte d’être tout ça, un représentant des horribles  blancs bourgeois capitalistes responsables de tout la misère du monde ?

Eté 2017

Piscine-dagnaud2

Sur cette photo, François Dagnaud à droite, inaugure la piscine flottante du canal de l’Ourcq dans le cadre de Paris Plages

Hiver 2017-2018

Le Maire, François Dagnaud
et l’équipe municipale
vous adressent
leurs meilleurs vœux pour 2018 

http://mailchi.mp/f7465c13bb76/actualits-de-la-mairie-du-19e-newsletter-5?e=eaf69c171a

Newsletter n°5 // Janvier 2018

 

Après quelques recherches, je découvre que ce François Dagnaud nouvelle formule est la reproduction d’une oeuvre de street art réalisée par un heureux copain subventionné, journaliste, auteur, réalisateur et producteur, Julien de Casabianca, à l’origine du projet Outings. Cette oeuvre monumentale s’inspire d’un tableau de Louis Béroud conservé au musée Carnavalet. Et pour les ignorantes de mon espèce, cette oeuvre est collée sur le mur d’un immeuble de la rue Mathis dans l’arrondissement que François Dagnaud administre.

Vous autres, habitantes et habitants du XIXème qui me lisez, vous le saviez sans nul doute …Et vous avez aussi fait le lien entre le nom du projet « outings » et le lobby homosexuel qui fait désormais plus d’entrisme politique que de sorties forcées du placard (outing).

Rassurez-vous, je ne suis pas homophobe mais je déteste les groupes de pression, surtout ceux qui font semblant, seulement semblant d’aimer les femmes et comparent leur ventre à des bras (Pierre Bergé)…

 

Je n’ai pas retrouvé la peinture de Louis Béroud dont un personnage aurait servi de modèle à Mr Dagnaud.

Désolée, avec mon mauvais esprit, je n’avais pas compris que notre maire était un amateur d’art qui faisait la promotion d’un artiste émérite.

 

LC

Les 11 vaccins obligatoires n’ont rien à voir avec les maladies infectieuses apportées par les migrants ?

Le rapport montre une incidence accrue de la conjonctivite à adénovirus, du botulisme, de la varicelle, du choléra, de la cryptosporidiose, de la dengue, de l’échinococcose, de l’E. Coli entérohémorragique, de la giardiase, de l’infection à Haemophilus influenzae, du Hantavirus, de l’hépatite, de la fièvre hémorragique, du VIH / SIDA, de la lèpre, de la fièvre récurrente à poux, du paludisme, de la rougeole, de la méningococcie, de l’encéphalite méningée, des oreillons, de la paratyphoïde, de la rubéole, de la shigellose, de la syphilis, de la toxoplasmose, de la trichinellose, de la tuberculose, de la tularémie, du typhus et de la coqueluche. 

Rapport de l’Institut Robert Koch (IRK), l’organisme fédéral chargé du suivi et la prévention des épidémies

 

Depuis 2015, des articles et des rapports font état de la propagation de maladies infectieuses par les migrants : tuberculose résistante aux traitements courants, VIH, variole, peste, gâle, rougeole, syphilis, paludisme, typhus, etc. C’est un rapport officiel allemand qui a révélé des cas de contamination par des migrants mais le sujet reste tabou en France et les rapports des organismes de santé portent surtout sur la prise en charge par la sécurité sociale de ces malades.

A la lueur de ce grave problème de santé publique, on comprend mieux pourquoi le Docteur Buzyn, ministre de la santé a ordonné l’obligation de 11 vaccins. En l’état actuel de la présence migratoire, c’est une décision responsable pour protéger nos bambins de maladies que l’on croyait disparues. Mais c’est aussi une lâche décision que celle de ne pas traiter le problème à la base, l’invasion migratoire, et d’en faire subir les conséquences à nos chérubins.

On peut affirmer que l’obligation vaccinale est aujourd’hui la réponse politique du gouvernement aux risques que fait courir l’invasion migratoire à la population française.

Je ne parlerai pas ici de la collusion entre les laboratoires pharmaceutiques favorisée par la présence en nombre de représentants du corps médical parmi les élus et les représentants de l’Etat. On se souvient des vaccins inutiles achetés par Madame Bachelot, ancienne employée de laboratoires pharmaceutiques.

Par exemple le nouveau vaccin obligatoire contre l’infection à Haemophilus influenzae, est une réponse à cette infection repérée chez les migrants.

La ministre a admis la réapparition de la rougeole et de la méningite sans en donner la cause « Aujourd’hui, en France, la rougeole réapparait. Il n’est pas tolérable que des enfants en meurent », se défend Agnès Buzyn, donnant le nombre de dix décès depuis 2008. « On a le même problème avec la méningite. Il n’est pas supportable qu’un ado de 15 ans puisse en mourir parce qu’il n’est pas vacciné ». 

Alors, faut-il se soumettre à cette obligation vaccinale sachant que le risque est réel d’être contaminé par l’afflux massif de migrants porteurs de maladies infectieuses ? Le choix est cornélien et j’aimerais savoir ce qu’en pensent les médecins opposés à la vaccination obligatoire.

Ce que je retiens surtout c’est l’hypocrisie du gouvernement qui ne donne pas les véritables motifs de sa dictature vaccinale et qui refuse d’agir à la source du risque sanitaire.

Je retiens aussi que la décision de ne pas expulser les migrants illégaux en ne les déclarant plus illégaux est une réponse aux ONG médicales qui ont fait savoir que les migrants ne se faisaient pas soigner, malgré la généreuse AME de crainte de se faire remarquer par la police de l’immigration et être expulsés.

La conclusion de cette affaire est que nos bébés seront piqués dix fois en deux ans parce qu’ils sont moins précieux que l’Autre, le migrant vénéré même s’il est vénéneux.

Je précise toutefois que si le migrant est infecté, c’est parce que dans sa grande majorité il provient de dictatures musulmanes qui maintiennent leur peuple dans la misère totale pour l’envoyer faire le djihad dans les pays développés au nom de la dette coloniale et ainsi s’accaparer toutes les richesses du pays en collaboration avec nos zélites bien pensantes qui trouvent doublement leur compte dans ce marché, monter le peuple contre les migrants et les possédants, diviser pour régner afin de s’enrichir en paix sans partage.

La Connectrice

 

Pour en savoir plus

https://fr.gatestoneinstitute.org/10713/allemagne-maladies-infectieuses

Un nouveau rapport de l’Institut Robert Koch (IRK), l’organisme fédéral chargé du suivi et la prévention des épidémies, confirme une augmentation généralisée des maladies depuis 2015, date à laquelle l’Allemagne a accepté un nombre sans précédent de migrants.

Le rapport annuel sur l’épidémiologie des maladies infectieuses – publié le 12 juillet 2017 qui dresse le bilan de plus de 50 maladies infectieuses recensées en Allemagne en 2016 – donne un premier aperçu des conséquences de l’afflux massif de migrants sur la santé publique en Allemagne, depuis la fin 2015.

 

Délices migrantesques. Pouvoirs publics impuissants. Volontairement ?

Publié le

Bizarre, tout de même, cette incapacité des responsables irresponsables à gérer la crise migratoire avec toutes ses conséquences pour la sécurité, la santé, l’hygiène et la sérénité des Français. Est-ce seulement une question d’argent ou de compétences locales ? Non bien évidemment. Faute de volonté politique au plus haut niveau pour gérer la situation, le peuple trinque et ça, c’est voulu.

Quand on veut la paix et l’harmonie pour tout le monde, on prend des décisions radicales ou alors on laisse les misérables attaquer les pauvres, les pauvres attaquer les moins pauvres et les moins pauvres se venger sur les classes moyennes. Quand le peuple s’entretetue, les riches et la nomenklatura peuvent dormir en paix sur leur matelas bien garni.

LC

Paris

  • Depuis quelques semaines, les mineurs marocains isolés du square Alain-Bashung réapparaissent dans le 18e arrondissement, mais aussi dans le 10e et le 19e.
  • Des mesures d’urgence ont été prises pour, notamment, mettre à l’abri les jeunes filles qui se trouvent désormais parmi eux.
  • Le quartier reste tout aussi choqué que les autorités par la situation de ces gamins qui auraient quitté volontairement leur pays.

« Leur état de santé est inquiétant, leurs actes de violence sont plus nombreux et des jeunes filles sont désormais présentes. » Dans une lettre adressée aux habitants le 27 juillet, la mairie du 18e arrondissement fait savoir que ceux que l’on a appelés les gamins perdus de la Goutte d’Or, ces mineurs marocains isolés, balbutiant le français, accros à la colle et auteurs de menus larcins, ont fait leur réapparition square Alain-Bashung, mais aussi dans le 10e et le 19e.

http://www.20minutes.fr/paris/2111883-20170803-paris-mineurs-marocains-square-alain-bashung-toujours-livres-memes

http://www.20minutes.fr/paris/2036255-20170323-paris-drogue-vols-arrachee-alcool-gamins-perdus-square-alain-bashung

http://www.20minutes.fr/lille/398226-20100416-mineurs-marocains-campent-positions-a-noyelles

http://www.20minutes.fr/lille/377760-20100120-mineurs-marocains-attente

http://www.20minutes.fr/paris/1903347-20160801-paris-six-ados-armes-depouillent-mere-fils

http://www.20minutes.fr/dossier/maroc

Toulouse

  • Toulouse aux prises avec l’un des plus grands squats de France

Dans d’anciens bureaux désaffectés à quelques encablures du centre-ville, 400 personnes s’entassent depuis novembre 2015. Les pouvoirs publics commencent à réagir.

http://www.la-croix.com/France/Toulouse-prises-avec-plus-grands-squats-France-2017-01-19-1200818366

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/10/2571853-le-squat-des-arenes-evacues-a-toulouse.html

Nîmes

Le centre de rétention administrative de Nîmes aurait été l’objet, durant ce week-end, de plusieurs évasions. Le CRA est un lieu où les personnes en situation irrégulière sont retenues le temps de leur expulsion ou de leur autorisation à quitter le centre de rétention.

 

Deux vagues d’évasion

De source non confirmée, une première vague d’évasions serait intervenue et quatre personnes seraient parvenues à s’enfuir avant d’être finalement retrouvées et interpellées par les services de police.

Un peu plus tard, cette fois dans la nuit de dimanche à lundi, vers 2 h du matin, une autre série d’évasions s’est produite. Selon nos informations, ce sont dix personnes, au total, qui auraient réussi à quitter les bâtiments sécurisés du CRA et à prendre la fuite. Il semble que ces évadés ont réussi à nouer des draps pour descendre des bâtiments puis à remonter sur des parties en hauteur permettant de quitter l’enceinte du centre qui se situe à proximité de l’école de police.

http://www.midilibre.fr/2017/08/03/nimes-onze-pensionnaires-du-centre-de-retention-ont-pris-la-poudre-d-escampette,1544061.php

 

Pétition. Stop à l’invasion migratoire

Signer la pétition ici http://www.stop-invasion.eu/fr/

« Les migrants sont accueillis à la Chapelle quelques jours, le temps de leur trouver un hébergement plus pérenne en CAO ou en centre d’hébergement, explique un responsable du dossier à la mairie de Paris. Nous avons 200 à 300 sorties par semaine. Mais dans le même temps, il y a minimum 350 nouvelles arrivées aux portes du centre. C’est mécanique. Les campements de rue ne cessent de se reformer. »

Ce jour, je lisais dans le journal Le Parisien qu’au centre d’hébergement de 450 places de La Chapelle, pour 300 migrants replacés ailleurs, 350 nouveaux arrivaient. Nous sommes clairement confrontés à un tonneau des Danaïdes, un puits sans fond. Le journal précise que la majorité de ces migrants est masculine, ce qui est constaté depuis longtemps et ne change pas. Le journal confirme ce constat en concluant : Quelque 2 771 réfugiés avaient été évacués des abords de celui de la Chapelle, il y a exactement 15 jours. Ce vendredi, ils étaient à nouveau près de 500 aux portes du site.

Ces observations ne concernent que le site parisien de La Chapelle, on peut imaginer ce que ça représente pour l’ensemble de la capitale et de la France en général.

Les Français sont, dans leur ensemble, généreux et tolérants mais il y a des limites à ce qu’ils peuvent faire sur le plan matériel et sur les plans sécuritaire, sanitaire et civilisationnel.

  • Limites matérielles : la France est endettée et demande des efforts d’économie au peuple, les Français manquent de logements, le pouvoir d’achat régresse (le fond du pot remonte, le litre est ramené à 75cl, le kilo à 750 g, etc.), les chômage est au plus haut, la TVA que tout le monde paie, augmente, les retraites stagnent et Macron prévoit d’augmenter leur CSG, la sécurité sociale dérembourse et la cotisation aux mutuelles augmente, la présence d’un ancien directeur de mutuelles à la direction du cabinet de la ministre de la Santé étant une indication d’un mouvement vers la privatisation de la SS ; la police, l’armée, les hôpitaux, les maisons de retraite et les services publics manquent de moyens et de personnel ; les aides allouées aux associations qui pallient les manques du Service Public sont en baisse, par exemple, alors que la condition des femmes régresse en particulier sur les salaires, l’insécurité (viol et harcèlement, violences conjugales, augmentation des excisions sur le territoire national, mariages forcés, polygamie, etc.), leurs moyens diminuent :

http://www.50-50magazine.fr/2017/07/19/le-micro-budget-accorde-aux-droits-des-femmes/

http://www.50-50magazine.fr/2016/09/20/ou-est-largent-pour-les-droits-des-femmes-une-sonnette-dalarme-13/

…Le budget du ministère des Droits des femmes demeure donc le plus petit budget de l’État.En 2016 il représente 0,0066% du budget de la France soit 26,9 millions d’€ pour 2016en augmentation de 6,7 %. Il avait augmenté de 3,8% en 2014 et de 4,1% en 2015 …

  • Vous me direz mais que vient faire le droit des femmes dans la question migratoire ? Je vous réponds elle est au coeur des nuisances de cette invasion et voici pourquoi :

Les migrants sont dans leur immense majorité des hommes dans la force de l’âge qui ont abandonné femmes et enfants à leur triste sort dans des pays où elles sont maltraitées, discriminées, excisées malgré les lois de leur pays, négligées dans leur santé, infériorisées, privées d’instruction, parfois séquestrées par le père, les maris, les cousins, les frères, mariées de force, victimes de polygamie malgré les déclarations officielles, encore plus pauvres et misérables que les hommes dont elles dépendent, etc.« L’ONG Terre des Femmes estime à 58.000 le nombre de femmes vivant en Allemagne qui ont subi des mutilations génitales féminines (MGF), et à 13.000 supplémentaires les mineures à risque, des chiffres qui ont augmenté respectivement de 10.000 et de 4.000, depuis 2016. »En cause, « l’afflux des migrants de pays comme l’Érythrée, la Somalie et l’Irak ».

 https://laconnectrice.wordpress.com/2016/11/12/migrants-gynecideurs-ils-abandonnent-ces-pays-ou-les-femmes-sont-excisees-violees-et-exploitees-a-leur-profit/

Dans toute l’Europe des migrants ont sauvagement attaqué des femmes, on se souvient du nouvel an 2015 à Cologne et ce n’est pas le seul cas. Des femmes ont été violées et assassinées par des migrants. Les migrants sont prêts à tout pour se faire épouser par une européenne à la faveur d’un mariage blanc, gris ou rouge, même s’ils sont déjà époux et père au bled ou au village.

Avez-vous déjà entendu des migrants dénoncer le terrible sort des femmes de leur pays ? Ils nous donnent des leçons de solidarité alors qu’eux-mêmes n’en ont pas pour leurs femmes (mère,grand-mère, épouse (s), fille, sœur, cousine, tante, voisine, compatriotes).

https://laconnectrice.wordpress.com/2016/01/08/18-demandeurs-dasile-parmi-les-voleursvioleurs-de-cologne/

Certains migrants prostituent leurs compatriotes en les emmenant de force avec eux pour faire fructifier leur petit commerce.

…ces dernières années, le trafic a explosé: selon les données de l’OIM, 433 Nigérianes sont arrivées sur les côtes italiennes en 2013, 1.454 en 2014, 5.653 en 2015, 7.768 au 30 septembre de cette année. Sans compter depuis deux ans des centaines de mineures, parfois âgées de 12-14 ans.« Entre 70 et 80% d’entre elles risquent d’être forcées de se prostituer » en Italie, en France, en Espagne, en Autriche etc, où la demande est toujours croissante, explique Luca Pianese, expert de l’OIM…http://www.slateafrique.com/699506/litalie-voit-arriver-des-nigerianes-destinees-

Le modèle civilisationnel machiste, misogyne et patriarcal de migrants majoritairement musulmans influence les hommes des pays d’accueil en les libérant de leur misogynie et de leur machisme, en les autorisant implicitement à exploiter les femmes sexuellement et économiquement, à exercer davantage de contrôle sur elles et à leur pourrir la vie en mettant à mal des siècles de lutte des femmes pour leurs libertés et leurs droits.

Les Française sont de plus en plus nombreuses conscientes des impressionnants dangers qui les guettent avec l’arrivée massive de migrants mâles qui les méprisent, ce sentiment pouvant expliquer en grande partie pourquoi elles rejoignent le Front National qui prétend mettre fin à cette invasion qui les expose aux dangers. Le vote de ces femmes ne signifie pas qu’elles soient convaincues du féminisme de ce parti. Comme l’on dit de nombreux philosophes depuis les antiquités, pas de civilisation sans sécurité.

  • Problèmes de santé publique

OMS

Source image

L’Allemagne a publié des données sur les maladies apportées par les migrants qui ne passent pas par les services de santé. Des rapports expliquent qu’une forme de tuberculose très agressive et résistante aux antibiotiques classiques explose et que des enfants allemands en contact avec des migrants ont été contaminés. Des maladies tropicales ont également fait leur apparition dans le pays.

L'Union européenne se penche sur sa politique d'immigration, un après le drame de Lampedusa

 

Accueil de migrants à Lampedusa Source photo

Nous avons vu suffisamment de photos d’européens accueillant des migrants pour constater que les professionnels portaient des gants, des masques et des combinaisons de protections ce qui signifie que les autorités sont conscientes des risques épidémiques véhiculés par les migrants. Chut, il ne faut pas le dire, ce serait raciste ! Et pourtant, tout le monde sait qu’il faut prendre des précautions au contact avec des précaires. Ce fut mon cas il y a environ dix ans lorsque j’étais bénévoles auprès de SDF bien français. Je du actualiser mon BCG. On se souvient aussi du contrôle sanitaire qui sévissait à Ellis Island alors que les migrants de l’époque venaient peupler la vaste Amérique.

https://i2.wp.com/img.over-blog.com/448x499/0/44/42/51/xx-jusquen-1945/Ellis-Island-immigrants-2.jpg

Examen des yeux à Ellis Island

Examen médical de jeunes migrants en 1911 à Ellis Island

Un cri d’alarme a été lancé en Allemagne par l’Institut Rober Koch, institution de l’Etat fédéral chargée de la statistique épidémiologique. Dans un rapport publié le 12 juillet 2017, l’Institut relève une importante augmentation d’une cinquantaine de maladies infectieuses, et cela depuis 2011. Date qui correspond à l’arrivée massive des migrants…Le nombre de cas de tuberculose révélé par l’Institut Robert Koch est passé de 4.488 cas en 2014 à 5.915 cas en 2016 soit une augmentation de 30%…Le Gatestone Institute des Etats-Unis indique pour les maladies les plus graves en Allemagne que l’incidence de l’hépatite B a grimpé de 300% au cours des trois dernières années (3006 cas en 2016 contre 755 cas en 2014). Il note également que 40% des nouveaux cas d’HIV sont attribués à la déferlante migratoire. Certains hôpitaux se plaignent de voir apparaître, dans le flux des malades qu’ils reçoivent, des pathologies qui n’ont pas été rencontrées depuis 20 à 25 ans et que les jeunes médecins n’ont jamais vues, comme la bilharziose ou le trachome…En France, Le Parisien du 19 juin 2015 relevait à Limoges cinq cas de tuberculose parmi les CRS 20 après leur mission à Calais. La hiérarchie de la police n’avait pas démenti ces cas mais avait affirmé qu’il s’agit de « problèmes de santé personnels ».

http://ripostelaique.com/allemagne-50-enfants-contractent-la-tuberculose-grace-a-la-charite-chretienne.html

En France, en principe l’AME (Aide médicale d’Etat) a été instituée pour couvrir toutes les populations résidant en France en situation illégale mais nombre de migrants hésitent à recourir aux services médicaux de crainte d’être expulsés. Ceux qui n’ont pas cette crainte profitent de l’AME pour profiter de soins qui s’éloignent de l’intention initiale de l’AME comme de l’orthopédie, des opérations des voies respiratoires, une PMA demandée par des femmes qui craignent de perdre leur mari pour cause d’infertilité, des soins dentaires , etc. En conséquence le budget de l’AME est inflationniste tandis que les Français sont de plus en plus nombreux à renoncer à des soins médicaux. Les services d’urgence sont débordés parce qu’il n’y a pas de contrôle, qu’on peut y donner une fausse identité et une fausse adresse pour recevoir une facture qui ne sera jamais payée par le patient mais incombera à la collectivité, c’est-à-dire chacun de nous.

OMS Europe a publié un document qui fait le point sur les risques sanitaires liés à l’immigration, surtout pour les migrants eux-mêmes. Mais la conclusion très politiquement correcte refuse l’obligation de soins pour ne pas blesser les migrants  ;

…Quelles sont les recommandations de l’OMS relatives au triage des migrants à leur arrivée et de dépistage des maladies ?

L’OMS ne recommande pas le dépistage systématique des maladies dans les populations réfugiées et migrantes, car il n’existe aucune donnée démontrant clairement son intérêt (ou son efficacité par rapport au coût). En outre, ce contrôle peut être source d’angoisse pour certains réfugiés et pour la communauté au sens large.

En revanche, l’OMS recommande vivement de proposer et de pratiquer des examens médicaux afin que tous les réfugiés et migrants ayant besoin d’une protection sanitaire aient accès à des soins de santé. Ces examens devraient être effectués pour détecter les maladies transmissibles comme les maladies non transmissibles, dans le respect des droits de l’homme et de la dignité des migrants.

Les résultats d’un dépistage ne doivent jamais être utilisés comme motif ou justification pour expulser un réfugié ou un migrant d’un pays :…

Ces considérations sont en complet décalage avec nos expériences et obligations sanitaires. Les Français se sentent-ils humiliés et blessés alors que tout au long de leur vie ils sont soumis à des contrôles et obligations sanitaires depuis la maternité jusque dans leur activité professionnelle par la médecine du travail. Et que dire de ces 11 vaccins que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, entend imposer aux Français ?

Il y a de quoi se demander si, après le djihad religieux, le djihad politique, le djihad criminel et terroriste, le djihad stupéfiant (drogues), le djihad médiatique, le djihad financier (la finance islamique), le djihad foncier (l’acquisition de fleurons de notre patrimoine), le djihad judiciaire, le djihad culturel (islamisation des esprits, refus de la scolarité laïque et obligatoire par l’absentéisme) le djihad civilisationnel nous ne sommes pas aussi victimes d’un djihad sanitaire.

Dire que nos responsables irresponsables sont toujours dans le déni de ces réalités est plus qu’alarmant. Devrons-nous émigrer en Europe de l’Est là où les dirigeants semblent avoir pris la mesure du danger ?

La Connectrice

Pour en savoir plus

  • l’enquête complète du Gatestone Institute sur les contaminations par voie migratoire

https://fr.gatestoneinstitute.org/10713/allemagne-maladies-infectieuses

  • Le rapport de l’OMS-Europe sur la santé des migrants  n’est pas rassurant pour la santé publique http://hopital-territoires.com/?p=4745Quelles sont les recommandations de l’OMS relatives au triage des migrants à leur arrivée et de dépistage des maladies ?

 

La Pétition

EUROPE : STOP INVASION

Paris est méconnaissable. Stupéfait, le monde assiste au suicide de la Ville-Lumière, que le changement de peuple et de civilisation transforme en un véritable coupe-gorge. Pourtant le maire de la ville crée toujours plus de centres d’accueil pour les migrants et veut voir étendu ce modèle désastreux au moindre recoin du territoire français. Le gouvernement d’Emmanuel Macron s’apprête très probablement à légiférer en ce sens.

La “politique de peuplement” fait comme si l’Europe était un désert à coloniser. Partout sur le continent — sauf en quelques pays, Hongrie, Pologne, Slovaquie, République tchèque, etc., qui ont de la tyrannie des souvenirs moins lointains, et résistent à l’invasion imposée —, partout les autorités nationales et supranationales, oublieuses de leurs propres peuples, de leur identité et de leur souffrance, décrètent et répartissent la submersion migratoire, la substitution ethnique, le Grand Remplacement, l’avènement de l’homme remplaçable. Elles le font hypocritement en appelant à la compassion, alors que leur politique d’appel d’air précipite sur les routes et les mers des masses humaines inouïes, qui comptent une proportion infime de réfugiés authentiques mais qui paient tous les jours à l’espérance d’une vie meilleure, ou à la volonté de conquête, leur sinistre tribut de naufragés.

Européens, vous êtes abandonnés et trahis par des gens qui veulent nous imposer le règne du profit et l’interchangeabilité générale. Révoltez-vous ! En signant cette pétition, manifestez votre droit à des patries qui demeurent les vôtres. Si nous sommes plus d’un million à la signer, les institutions européennes devront enfin nous entendre et ainsi renoncer au chaos migratoire qui condamne à la disparition programmée de notre civilisation.

Renaud Camus – Karim Ouchikh

 

Signer la pétition ici http://www.stop-invasion.eu/fr/

 

%d blogueurs aiment cette page :