Flux RSS

Archives de Catégorie: Musiques

Quand Jessye Norman (RIP) chantait notre Marseillaise en 1989

Publié le

Résultat de recherche d'images pour "jessye norman bi centenaire"

Il y avait beaucoup de vent ce soir-là. La prise de son est détestable. En direct place de la Concorde pour le bicentenaire de la Révolution française, le 14 juillet 1989

Une prise de son différente mais pas meilleure. La Marseillaise Place de la Concorde, Paris Jessye Norman July 14, 1989, on the 200th anniversary of the French Revolution Bastille Day celebration

Compilation de diverses prises de son donnant une voix grave à la cantatrice

Jessye Norman closes the 200th anniversary celebration of the French Revolution with The Marseillaise on Place de la Concorde, Paris, France, July 14, 1989 (This is a compilation of the two different versions floating around the YouTube)

Version retravaillée de la Marseillaise par Jessye Norman pour une bonne qualité de son

Et pour celles et ceux qui ignorent tout de la préparation du bicentenaire de la Révolution, je propose de se rafraîchir la mémoire avec Les Inconnus qui illustrent les efforts que durent fournir les écoles pour répondre au grand projet festif de Jack Lang, alors ministre de la Culture.

REVOLUTION DES INCONNUS

France en chansons. Il y a bien une culture française

Publié le

 Il n’y a pas une culture françaiseil y a une culture en France et elle est diverse”. Extrait du discours d’Emmanuel Macron à Lyon le 4 février 2017.

 

Quelques chansons évoquant la France choisies au hasard

Jean Ferrat – Ma France

Charles Trenet – Douce France

Maurice Chevalier – Ca sent bon la France

Serge Reggiani « Ma liberté »

Charles Trenet – Revoir Paris

 

Sous les ponts de Paris – Lucienne Delyle

 

Maurice Chevalier – La madelon de la victoire

 

Serge Reggiani – Les Loups sont entrés dans Paris

 

Dangereux – Pierre Vassiliu

Françoise Hardy: La maison où j’ai grandi

Fête de la musique. Paris 19, duo de guitare classique

Publié le

vendredi 21 juin à 20h30 au temple Saint-Pierre (55, rue Manin, Paris 19°

une soirée musicale raffinée avec les 2 guitaristes italiens

Luca Pier Paolo D’Amore et Gabriele Natilla –

 œuvres de Bach, Franck, Rodrigo, Castelnuovo-Tedesco, Turina, Moreno-Torroba…

Entrée libre

EPUdF  paroisse luthérienne Saint-Pierre, 55, rue Manin, 75019 Paris

Programme

 

César Franck : Prélude, fugue et variation

 

Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en Mi majeur*

 

Johann Sebastian Bach : Prélude et fugue en Mi mineur BWV 855**

 

Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en Si mineur*

 

Johann Sebastian Bach : Prélude et fugue en Sol majeur BWV 884**

 

Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en Si bémol majeur*

 

Joaquín Turina : Fandanguillo

 

Federico Moreno-Torroba : Suite Castellana (Fandanguillo, Arada, Finale)

 

Joaquín Rodrigo : Tonadilla (Allegretto ma non troppo – Minuetto pomposo – Allegro vivace)

*Les guitares bien tempérées, op. 199

**Das Wohltemperierte Clavier (arr.Gabriele Natilla)

Si vous avez aimé ce concert libre à vous de contribuer à la collecte d’une libre participation aux frais qui aura lieu à la sortie… merci d’ avance !

Les musiciens vous proposent aussi leurs CD‘s

Luca Pier Paolo D’Amore

Luca Pier Paolo D’Amore est formé par le Maître italien Mario Jalenti au sein du Conservatoire Giulio Briccialdi de Terni, où il obtient en 1998, avec les félicitations du jury, le Diplôme en guitare. Il poursuit sa formation au CRR d’Aubervilliers La Courneuve, et en 2002 il achève le Premier Prix en guitare à l’unanimité.

Par la suite il intègre l’Ecole Normale de Musique Alfred Cortot de Paris dans la classe du Maitre espagnol Alberto Ponce et remporte le Diplôme Supérieur d’Exécution en 2003, ainsi que le Diplôme Supérieur de Concertiste en 2004.

Il se produit régulièrement en concert en France et à l’étranger avec les faveurs du public et de la critique (Festival International de guitare de Fermo, Festival Guitarmania en Corée du Sud, Salle Cortot à Paris, Philarmonique de l’Ombrie, Festival International de guitare de Bortigiadas, Amici della Musica de Palermo…)

En 2011 il enregistre son premier CD pour guitare seule “Guitar Recital”, accueilli favorablement par la revue française “Guitare Classique”.

Titulaire du Certificat d’Aptitude, il est professeur de guitare au Conservatoire de Villepinte et au Conservatoire de Rosny-sous-Bois.

Contact : lucapierpaolodamore@gmail.com

 

Gabriele Natilla

Il a obtenu son premier diplôme en guitare au Conservatoire National de Monopoli-Bari (Pouilles, Italie) au plus haut degré en 1994. Il a en suite suivi les cours de Flavio Cucchi à Florence et ceux d’Oscar Ghiglia à l’Académie Chigiana de Sienne. Installé depuis 1995 à Paris, il a étudié à l’Ecole Normale de Musique en remportant le Diplôme Supérieur d’exécution sous le guide d’Alberto Ponce. Il a étudié la musique ancienne aux séminaires de Valtice en République Tchèque.

Il a un D.E.A. (« Laurea ») cum laude en Sciences de la Communication de l’Université de Sienne (avec une thèse sur la structure narrative de l’humour juif).

Il a reçu des prix dans plusieurs concours internationaux. Parmi d’autres: « Paolo Barsacchi » (Viareggio, Italie, 1995); Chitarrissima (Saluzzo, Italie, 1995); Ile-de-France (Paris, 1996); Miedzynarodowy Festiwal Muzyki Gitarowej (Cracovie, Pologne, 1997); Japan Chamber Music Academy (Nagoya, Japon, 2000); Toppan Hall (Tokyo, 2000); “Mauro Giuliani” (Bari, Italie, 2001). Il a tenu des concerts dans une quinzaine de pays européens, en Israël, au Maroc, aux Etats-Unis, en Corée du Sud et au Japon.

Sa passion pour les interprétations sur instruments anciens le mène à utiliser en concert, en plus de la guitare classique, le théorbe, la guitare baroque et celle du XIXe siècle, l’archiluth. En 2005 il a enregistré au Japon le Cd “Passeggiate” avec de la musique italienne pour guitare seule. Il a été invité plusieurs fois par la radiotélévision japonaise NHK. En 2010 le label sud-coréen ‘Guitarmania’ a produit son enregistrement des 25 études de Matteo Carcassi.

En plus de son activité autant que soliste Gabriele est actuellement engagé dans plusieurs projets permanents: « Lo sonar dell’alma » et « Les Esquisses » pour la musique baroque, « Tempéré variable » pour l’œuvre pour deux guitares de Mario Castelnuovo-Tedesco, le quatuor de guitares « Zellige ». La musique italienne occupe une place importante dans ses productions.

Il est co-fondateur en 2010 et co-directeur artistique du festival de guitare Sul Tasto. Depuis 2011, il est invité aux stages d’été de l’Académie Internationale de Musique et Danse de la Lozère à Mende.

Titulaire du Certificat d’Aptitude il enseigne la guitare au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Argenteuil (95).

Contact : gabchan1@gmail.com

White Christmas-Noël blanc interprété par le roi du violon, Jasha Heifetz

Heifetz plays his transcription of White Christmas

Un peu plus de Heifetz ? Voici le rondo capriccioso de Saint-Saens, live

 

http://jaschaheifetz.com/news/

De la douceur dans ce monde de brutes. Khatia Buniatishvili, beauté, allégresse, liberté et charisme

L’année dernière le magazine Slate  

publiait un article sur le nouveau look des musiciennes qui ont troqué la robe longue et le noir contre des tenues mettant en valeur leur silhouette, leur gestuelle et leur expression personnelle. Finies les redingotes noires et la stature figée des musiciens hommes qui, quels que soient leur talent et leur virtuosité contenaient leurs émotions dans un carcan.

Je viens d’assister à un concert du turc Fazil Say qui, quoique vêtu de noir, offre au public une gestuelle des mains, ou plus exactement de la main libre, gracieuse et touchante. L’expressivité de l’artiste semble devenir une mode dont on ne peut que se réjouir.

On ne peut confondre l’expressivité de Glenn Gould, vraisemblablement autiste Asperger, qui interprétait Bach avec mimiques, borborygmes et maniérisme des mains, expressions non  destinées au public et plutôt proches d’une respiration très personnelle. Rien à voir avec un Fazil Say ou une Khatia Buniatishvili qui s’adressent au public par leur jeu autant que par tous les pores de leur âme.

Assistant à un concert donné par Arthur Rubinstein, j’avais été frappé par sa position, droit comme un I devant le clavier où couraient ses doigts agiles pour nous restituer le meilleur de Frédéric Chopin. A l’époque, je n’aurais pas imaginé que l’on pu jouer autrement et Arthur me ravissait. Mon dernier souvenir ému du petit homme est sa réception à la Sorbonne en 1979 (j’en ai oublié le motif), tant de force et de talent dans un si petit corps…Je me demande ce qu’il aurait pensé de Khatia…

Khatia Buniatishvili excelle dans l’expression sensuelle de tout son corps, son visage compris, tandis que ses doigts courent sur le clavier avec autant de grâce que son sourire.  Ses doigts apparaissent courts et potelés pour s’articuler sue les touches du piano avec douceur et souplesse surprenantes pour une telle dextérité. Elle donne l’impression de jouer sans effort alors que l’exercice du piano est un véritable sport qui exige une grande force physique des qualités habituellement louées chez les hommes comme Claude Mann. Tandis que Khatia balade ses doigts sur le clavier, son visage s’illumine et se couvre au rythme du balancement de ses boucles brunes secouées par la passion de la musique qu’elle interprète.

Dans la vidéo ci-dessous, Khatia porte une robe bustier qui permet de suivre sa gestuelle du sommet de sa tête à l’extrémité de ses doigts et, selon la prise de vue, elle donne l’impression d’être nue au milieu d’un orchestre où ne brillent que le vernis des instruments à corde et le métal des instruments à vent.

Vous l’avez compris, je suis ensorcelée par Khatia Buniatishvili 😉

La Connectrice

 

 

Zubin Mehta with Khatia Buniatishvili – Schumann: Piano Concerto in A Minor, Op. 54

Ajoutée le 18 sept. 2017

S’ABONNER 153 K
Full concert here: http://bit.ly/Tsinandali2017Festival Subscribe to our channel for more videos http://ow.ly/ugONZ Robert Schumann: Piano Concerto in A Minor, Op. 54 Khatia Buniatishvili: Pianist Israel Philharmonic Orchestra Zubin Mehta: Conductor Concert recorded at Tsinandali (Georgia), the september 14, 2017 at 17:00. © Tsinandali Festival Follow medici.tv on: | Facebook : https://www.facebook.com/medicitv | Twitter : https://twitter.com/medicitv | Instagram : https://www.instagram.com/medici.tv/ Dive into the heart of classical music with medici.tv! Get closer than ever to the artists you love and have an unforgettable experience with 100+ live webcasts each year and 1,800+ videos. A rare and exclusive selection of concerts, ballets, operas, documentaries, master classes, behind-the-scenes and interviews!

MOINS

Khatia Buniatishvili Un Violon sur le sable Royan 2017

589 782 vues

Ajoutée le 27 août 2017

S’ABONNER 2,4 K
Rachmaninov – Piano Concerto No.2 (Adagio sostenuto) Orchestre Un Violon sur le sable Direction Jérôme Pillement

 

 

F. Liszt – « Ständchen » Piano Transcriptions After Schubert – Khatia Buniatishvili

2 452 490 vues

Ajoutée le 15 oct. 2015

S’ABONNER 9,9 K
Khatia Buniatishvili, piano.

MOINS

#CàVous

Khatia Buniatishvili, rockstar du piano – C à vous – 15/04/2016

203 378 vues à partir de 7.04

Ajoutée le 15 avr. 2016

S’ABONNER 215 K
En compagnie de chroniqueurs, Anne Sophie Lapix donne la parole à ses invités pour décrypter et analyser l’actualité. Plus de coulisses, de photos, d’infos, d’échanges, de Live-Tweet, de videos, de #CàVous sur : – Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ – Twitter : @cavousf5 – Instagram : @c_a_vous – Snapchat : snapcavous

De la douceur dans ce monde de brute. feux de bois et mélodies de Noël

 

 

 

 

 

Avec mélodies de Noël :

Le pendeur de blancs ne sera pas jugé pour incitation à la haine raciale

Publié le
Pour Alexandre Del Valle, Le rappeur inconnu Nick Conrad ne sera pas jugé pour incitation à la haine raciale afin de ne pas faire jurisprudence contre tous les rappeurs anti blancs plus célèbres. Ecoutez son analyse fort judicieuse :

Le rappeur Nick Conrad sera jugé en janvier 2019 pour « provocation directe à commettre des atteintes à la vie ». Aucune mention d’incitation à la haine raciale : cela veut-il dire que le racisme anti-Blancs n’existe pas ? Réaction d’Alexandre Del Valle au micro de Boulevard Voltaire.

http://www.bvoltaire.fr/alexandre-del-valle-nick-conrad-est-la-bonne-conscience-des-medias/

%d blogueurs aiment cette page :