Flux RSS

Archives de Catégorie: Musiques

Pas de Médine Zaouiche au Bataclan ! signez la pétition

Publié le

(Je n’ai pas trouvé la source première de cette photo reprise dans de nombreux médias, j’ignore donc s’il s’agit d’un montage ou d’une pose prise par Zouiche lui-même)

Le rappeur Médine se produira à deux reprises en octobre 2018 au Bataclan, haut lieu de la tragédie meurtrière lors des attentats de Paris.

Avec cette programmation dans ce lieu très symbolique du terrorisme islamiste, on atteind le comble de l’ indécence et de la soumission.

L’artiste est en effet connu pour ses paroles particulièrement violentes au nom de l’Islam.

Si la liberté d’expression est un droit fondamental, il y a des symboles qui peuvent aussi choquer.

Ainsi, le rappeur Médine avait écrit une chanson, «Don’t laïk» (non laïque), peu après la tragédie de Charlie Hebdo en janvier 2015,  dans laquelle il tenait des propos agressifs : «Crucifions les laïcards comme à Golgotha», «si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante», «Marianne est une femen tatouée « Fuck God » sur les mamelles», «J’mets des fatwas sur la tête des cons», etc.

Le chanteur rejette d’un revers de main ces accusations en évoquant un pamphlet musical contre les djihadistes,ce qui semble très difficile à accepter au regard de son combat ultra réactionnaire et communautariste qui transpire dans la majorité de ses textes.

Et comment expliquer, autrement que par l’envie de provoquer ou de jouer sur l’ambiguité, qu’il arbore fièrement ce t-shirt « Jihad » dont il a fait un business ? Sa chanson « Jihad » auquel ce vêtement fait référence est plutôt pacifiste, mais pour qui ne la connait pas, ce t shirt est plus que choquant et agressif. 

En signant cette pétition, vous demandez donc au préfet de police de Paris et au directeur Bataclan d’interdire ce concert ou d’en annuler la programmation dans ce lieu ou des dizaines de personnes ont été lâchement assassinées. 

Alors que des familles de victime portent plainte pour non assistance à personnes en péril, inutile d’ajouter de l’indécence dans ce lieu. 

Merci de signer par respect pour les victimes et leurs familles ainsi que tous ceux qui en France ont souffert, souffrent et souffriront encore du terrorisme islamiste.

https://www.change.org/p/prefet-de-police-de-paris-malaise-non-au-rappeur-medine-qui-veut-crucifier-les-la%C3%AFcards-au-bataclan?signed=true

 

 

  • Jusqu’à présent, le gouvernement se contentait d’opposer la règle de droit à ces appels. Le premier ministre a invoqué mardi le respect « scrupuleux » de « la loi » et de la « liberté d’expression ». « On peut se fixer comme règle simple (…) de vouloir en toute matière respecter la loi. Et la loi s’agissant d’un concert (…) est très simple : elle ne permet d’interdire que lorsque la programmation causerait un trouble manifeste à l’ordre public » en cas d’« incitation à la haine raciale », a déclaré Edouard Philippe devant le Sénat.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/06/13/le-gouvernement-n-exclut-plus-d-interdire-les-concerts-de-medine_5314404_3224.html

  • « Il y a la liberté de création, mais il ne faut pas sous-estimer ce que peuvent avoir de tels propos sur des esprits fragiles, sur un certain nombre de nos jeunes », a indiqué l’ancien maire de Lyon. LCP a filmé son allocution.
SUR LE MÊME SUJET

 

Et d’évoquer une possible intervention gouvernementale pour déprogrammer le concert du rappeur : « Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan. Mais comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l’ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction. Nous verrons d’ici le mois d’octobre ». En outre, il a promis de lutter contre « ceux qui appellent à la haine, à la division ».

https://www.valeursactuelles.com/culture/medine-au-bataclan-gerard-collomb-evoque-lannulation-des-concerts-96326

  • Pourquoi on ne peut pas interdire le concert de Médine au Bataclan

Les lecteurs de Causeur ne sont pas d’accord avec l’auteur de l’article :

A l’auteur: Vous êtes avocat et vous ignorez que la morale est une source du droit? Revoyez vos cours de Droit avant d’écrire des sottises!Par ailleurs concernant la chanson « Bataclan » ou avez vous vu qu’il s’agisse d’un hommage? Pas une seule fois, il n’exprime la moindre empathie pour les victimes de ce drame et/ou de condamnations de leurs auteurs! Il ne fait qu’exprimer son soi disant rêve de se produire au Bataclan. On se demande bien pourquoi car cette salle était connue pour les groupes de hard rock mais pas pour le rap! On en conclut donc que ce qui l’attire au Bataclan, c’est que lui, un islamiste frère musulman vienne se produire sur le lieu même ou d’autres islamistes ont assassiné 90 personnes.Enfin, dernière chose:vous n’ignorez pas que ce n’est pas parce que des propos n’ont pas été pénalement sanctionnés qu’ils ne sont pas pénalement punissables. Donc, votre argument sur l’absence de condamnation pénale préalable de Medine n’a aucun sens.

1) « Pour ma part, il est certain que je n’irai pas aux représentations. On ne pourra pas dire que je suis un fan de rap ».C’est tout ce qui vous préoccupe ? Votre réputation d’avoir bon goût sur le plan musical ?Si vous y allez, on dira juste que vous avez des sympathies pour l’islamisme, pas que vous avez un goût de chiotte.2) Pas d’atteinte à la dignité de la personne ? Pas de « propos pénalement répréhensibles » ? Je vous conseille d’écouter ses chansons.3) Le trouble à l’ordre public venu de l’extérieur, j’espère que nous serons nombreux à le provoquer.4) « Il n’est pas sûr que les chansons polémiques soient chantées. » Ça change quoi ? Chanterait-il « Au clair de la lune », qu’il a chanté ce qu’il a chanté.5) « Bataclan » n’est en rien un « hommage à la salle parisienne meurtrie par lesattentats du 13 novembre ». Encore une fois, écoutez la « chanson » avant d’écrire n’importe quoi.6) La victimisation est son créneau ? Très bien, qu’il en ait pour son argent. Au moins, il pougnera pour une bonne raison.7) Liberté d’expression pour les islamofascistes et leurs sympathisants ? Sur le lieu-même d’un de leurs massacres ?

Outre que le fait de vouloir entraver la liberté d’expression est un délit sanctionné par l’article 431-1 du code pénal, cela reviendrait à justifier le trouble à l’ordre public face à un adversaire dont on admettrait qu’il est fondé en droit et que seule la violence pourrait lui être opposée. 

On n’admet rien Monsieur, comme cela a déjà été dit : laisserait-on un chanteur néo-nazi se produire à Ouradour ? Serait-ce une entrave à la liberté d’expression ? Par ailleurs les risques de trouble à l’ordre public sont réels : une telle provocation peut engendrer des réactions violentes.

https://www.causeur.fr/medine-bataclan-droit-dieudonne-151866

Humour noir. Ses amoureuses soutiennent Bertrand Cantat

Publié le

Icone

Terminer l’année en douceur. Ella et Louis pour danser, Massenet pour rêver

Pour danser langoureusement, des mélodies intemporelles pour atteindre le nirvana…

Ella Fitzerald et Louis Armstrong.

Ella et Louis. Cheek to cheek. Rien de meilleur que danser joue contre joue…

Louis Armstrong. La vie en rose

.Pour rêver encore, la Méditation de Massenet

 

 

 

Que fais-tu pour le nouvel an ? What are you doing New Year’s Eve ?

 

Get the song: http://smarturl.it/pmjnye | Live Show Tix: http://pmjtour.com || Postmodern Jukebox cover of « What Are You Doing New Year’s Eve? » ft. Rayvon Owen & Olivia Kuper Harris Subscribe: http://bit.ly/subPMJ | Watch next, « Crazy » – Gnarls Barkley (Cover) https://youtu.be/FyFwko9O2UE

For our last video of 2017, we went back to a true classic: Frank Loesser’s « What Are You Doing New Year’s Eve, » featuring the talents of Rayvon Owen, #PMJsearch2017 winner Olivia Kuper Harris, and dance duo Caley & Kelsey. What are *we* doing New Year’s Eve? Playing a double show at the Walt Disney Concert Hall in Los Angeles!

La femme du président est de sortie. Après le panda, le Johnny…

Résultat de recherche d'images pour "brigitte panda caricature"

https://www.pinterest.fr/pin/438397344969947596/

Ah, le job de l’épouse du président, quelle gageure ! Toutes les petites filles de France rêveront désormais de s’extasier devant un bébé panda et de présenter leurs condoléances à la famille d’un chanteur populaire. Ce qui est bien dans la fonction c’est qu’on n’a pas besoin de faire de longues études et encore moins d’y exceller. Le problème réside plutôt dans la probabilité  d’épouser un futur président sachant que, si on est motivée, on peut le fabriquer de toutes pièces. On prend un jeune ado, on le séduit, on l’éduque, on le conditionne en le flattant abondamment : tu seras président mon petit et le petit devenu grand ne pourra plus se passer de sa pygma-lionne. Il aura même été dressé à l’embrasser spectaculairement devant un public populaire enthousiaste.

Johnny, c'est la France

http://talent.paperblog.fr/7455783/johnny-c-est-la-france/

Bon, d’accord, Johnny est un monument national et quand on aime le peuple, on se doit d’honorer le chanteur le plus populaire du populo. On se doit de comprendre que si Johnny plaisait autant, c’est parce que monsieur tout le monde pouvait s’identifier à une star si modeste, si simple et si gentille. Dit-on. Et une star si humaine qui menait la vie de tout le monde, transpirait comme tout le monde, divorçait et se remariait comme tout le monde, dépensait comme tout le monde, se ruinait comme tout le monde, cachait ses sous restants en Suisse comme tout le monde et partait en Amérique pour pouvoir faire ses emplettes comme tout le monde sans être importuné par le populo. Faut quand même pas exagérer, ce n’est pas parce qu’on est populaire qu’on doit subir le populo. Et comme tout le monde, Johnny imitait ses idoles, avec succès il faut le reconnaître. Fasciné par les rockeurs, Elvis en tête, il en avait adopté le style et les manières dès son enfance en les imitant et en traduisant leurs meilleures chansons en français. Plus tard il devait s’étonner de ne pas connaître la gloire au pays de ses idoles mais il aurait du comprendre que quand on a l’original on n’apprécie pas les copies. Qu’importe, son succès étant établi solidement en France et en Belgique, il devait cultiver sa francité en interprétant des chansons composées par les meilleurs compositeurs français tels Michel Berger ou Jean-Jacques Goldman. Johnny aurait composé lui-même une centaine de chansons sur des milliers.

On se souviendra que dans les années 1960, il intègre à son répertoire de l’Aznavour (Retiens la nuit) et du Jean-Jacques Debout. À la même époque, il excelle déjà dans les adaptations et les reprise du rock venu d’Amérique. On sait qu’il vouait une admiration sans borne à Chuck Berry.

Au milieu des années 1970, Johnny devient presque un chanteur classique. Après avoir utilisé le talent de plume de Philippe Labro (Que je t’aime), il emprunte Pierre Delanoë (Derrière l’amour) à Bécaud. Avec Gilles Thibaut et son vieux complice Long Chris, ils feront exploser les hit-parades avec des tubes comme Gabrielle et Requiem pour un fou.

Le grand tournant pour Johnny se situe au tournant du siècle. Il sait alors qu’il doit se renouveler sous peine de disparaître. Il va alors travailler avec Michel Berger, Jean-Jacques Goldman ou Gérald de Palmas. Signe du destin, à la fin de sa carrière il reprendra les chefs-d’œuvre d’Édith Piaf et de Jacques Brel. La boucle était bouclée. Les deux génies de la chanson peuvent l’accueillir sereinement au paradis des grands interprètes .http://www.lefigaro.fr/musique/2017/12/06/03006-20171206ARTFIG00006-vingt-chansons-de-johnny-hallydayqui-ont-marque-l-histoire.php

Vous l’avez compris, je n’ai pas d’attirance particulière pour ce que l’on dit populaire, y compris les chanteurs. Je suis plutôt snob ayant une préférence pour les auteurs compositeurs interprètes comme Brel, Brassens, Barbara ou Lavilliers. Adolescente j’avais été choquée par la passion que ma meilleure amie vouait à Johnny et l’hystérie dans laquelle l’avait plongée le fait de recevoir sur son visage une goutte de sueur de l’idole. Sa passion pour Johnny nous avait séparées.

Johnny était une bête de scène, un phénomène de foire, un musicien déchaîné, un rockeur émérite, une puissance vocale impressionnante, une gueule remarquable mais, Madame Macron, et le contenu dans tout ça ?

La Connectrice

 

 

Souvenirs. Chants de Noël de ma petite enfance

 

 

 

Variante des paroles pour rire : Mon beau lapin, roi des clapiers, que j’aime ta fourrure

 

 

 

 

 

 

 

 

De la douceur dans ce monde de brutes. Mariages ashkenazes avec danses hassidiques traditionnelles

Publié le

Les juifs d’Europe de l’Est et de Russie qui ont fui les pogromes et les nazis pour s’installer en Amérique du Nord ont enrichi les musiques, en particulier le Jazz

Les musiciens juifs ne craignaient pas de fréquenter les musiciens noirs au temps de l’apartheid et furent les premiers à organiser des concerts mixtes multiraciaux. Jazz, musique classique, musiques juives, musiques tziganes se sont mutuellement fertilisées. Il n’est pas vain de dire que la musique adoucit les mœurs et rassemble les peuples.

Les juifs américains ont maintenu leurs traditions musicales tout en les mettant au goût du jour et la musique joue toujours un rôle très important dans les mariages et cérémonies juifs. Des orchestres sont embauchés pour les animer et jouent des airs traditionnels comme des mélodies imprégnées de style israélien.

Le violon joue une rôle important dans les musiques juives comme dans les musiques tziganes car c’est un instrument que le juif errant et le bohémien ambulant peuvent emporter avec eux lorsqu’ils fuient la haine des populations qu’ils rencontrent. Le violon peut se jouer n’importe où et aussi permettre de gagner un peu d’argent pour survivre. Le violon s’adapte aussi à tous les autres instruments et autres musiques.

Quant à la musique classique ou folklorique, elle touche l’âme et apaise comme cela a été prouvé par les recherches de Joêl Sternheimer.

http://esev.e-monsite.com/pages/les-effets-de-la-musique-sur-les-plantes.html#E1xp7ZKSIfcXd4QT.99

Aujourd’hui, comme on le voit dans les vidéos ci-dessus, les danses hassidiques des hommes en noir font partie des traditions ashkénazes car elles sont particulièrement joyeuses selon la théorie de leur fondateur, le Baal Chem Tov , de son vrai nom Israël Ben Eliezer qui disait que D. devait être loué dans la joie, le vin aidant. C’est pour cela que les Hassidims dansent avec une bouteille ou un verre sur la tête et que leur spectacle est prisé dans les fêtes.

Le fait que le hassid ait puisé son inspiration et ses connaissances dans l’observation de la nature et l’utilisation des plantes explique partiellement sa philosophie à une époque où les rabbins passaient leur temps à l’intérieur  des synagogues, des yeshivahs et des bibliothèques pour étudier le talmud et la torah.

 

%d blogueurs aiment cette page :