Flux RSS

Archives de Catégorie: Musiques

Buttes-Chaumont. La pollution sonore fait fuir les oiseaux, fragilise la flore et rend les humains malades.

Publié le

Image associée

Le test-t nous a permis d’affirmer qu’il y a bien corrélation entre musique et rythme cardiaque. Le test de Friedman, a permis de confirmer l’influence du genre de musique sur le rythme cardiaque. On constate une augmentation de la fréquence cardiaque par la musique Rock (1er rang) suivie de la musique Techno. Aucune influence n’a été constatée pour la musique classique. 
D’une part, cette expérience nous a permis de comprendre en quoi la musique joue un rôle si important dans notre société. Son influence sur le rythme cardiaque expliquerait notamment les moments d’euphorie et d’agitation que l’on ressent lorsqu’on écoute une musique au rythme élevé comme la musique techno ou rock. 

 http://apposcience.blogspot.fr/2012/02/conclusion.html

Depuis hier, samedi et aujourd’hui dimanche, le boum boum répétitif, lancinant et ininterrompu d’un machin électronique s’impose aux usagers du parc et aux riverains. La nuisance sonore est tellement forte qu’elle envahit mon espace personnel et m’oblige à fermer les fenêtres malgré la chaleur. J’en ai mal à la tête. Mais alors, quel impact sur les oiseaux, la faune et la flore ?

Le parc des Buttes-Chaumont est un désastre écologique. Presque tous les passereaux ont disparu, mésanges, pinsons, moineaux et même perruches se font rares. Ils sont victimes du bruit et de la destruction de leur chaîne alimentaire. A cause du bruit, de la destruction des plantes sauvages de l’île ainsi que de la pollution des eaux (circuit hydraulique fermé filtrant les bactéries nettoyeuses, absence d’algues), presque tous les oiseaux aquatiques ont disparu : il n’y a plus de foulques, seulement quelques malheureux canards et oies, un pauvre héron qui a perdu ses deux camarades et une poule d’eau. Les corneilles sont en trop grand nombre ainsi que les canards mâles qui persécutent à plusieurs les canes qui s’enfuient.

Le bruit, ce sont des vibrations physiques qui secouent les organismes fragiles des humains mais aussi de tout le vivant, oiseaux, faune et flore. Le physicien Joël Sternheimer a découvert que les protéines qui composent les plantes correspondaient chacune à la fréquence d’une note note de musique. Dans la vidéo La génodique : faire pousser les plantes en musique, on l’entend chanter les protéines qui composent l’ADN des plantes. (cf vidéo en fin d’article)

On dit que les plantes sont sensibles à la musique, qu’elle les aide à grandir , fleurir et fructifier mais le résultat est-il le même avec une berceuse de Mozart et un boum boum électronique car si ce dernier me provoque une migraine, imaginez ce qu’il peut faire à une plante ? De nombreuses expériences scientifiques ont démontré que le rock, caractérisé par l’importance des percussions pour un rythme rapide et saccadé, pouvait faire mourir des plantes. (cf notes et références en fin d’article)

La musique classique stimule le production d’auxine qui aide à la croissance de la plante. https://musique-plantes.jimdo.com/croissance-du-haricot/la-prot%C3%A9odie/

 

Alors bien sûr, il faut un œil attentif et exercé pour se rendre compte de l’impact du boum boum sur les plantes. Le travail quotidien des jardiniers efface les dégâts car quand les plantes sont abîmées ou malades, ils les remplacent promptement avec tout l’art dont ils sont capables. Mais malgré ce jardin Potemkine  ( L’expression « village Potemkine » désigne un trompe-l’œil à des fins de propagandeSelon une légende historique, de luxueuses façades avaient été érigées à base de carton-pâte1, à la demande du ministre russe Grigori Potemkine, afin de masquer la pauvreté des villages lors de la visite de l’impératrice Catherine II en Crimée en 1787.) la réalité écologique catastrophique saute aux yeux avertis. Qui s’en soucie ? Sûrement pas les responsables Verts et PS qui sont trop occupés à pédaler, bronzer à poil, faire la fête, se saouler à la bière maison et s’envoyer en l’air avec un peu de MDMA et beaucoup de bruit. ( La « drogue de l’amour  », la « D », la « MD »… Autant de petits noms pour désigner la MDMA (3,4-méthylènedioxyméthamphétamine), un stupéfiant plus connu quand il se trouve sous la forme d’ecstasy, qui signe son retour enEurope ).
L’usage répandu de la MDMA qui est sensée favoriser les contacts en dit long sur l’incapacité de beaucoup à s’intéresser spontanément aux gens et aux choses, au vivant dont la faune et la flore. Quand on n’a ni le désir, ni la volonté de connaissance et de respect, on se laisse porter par des artifices qui détruisent plus qu’ils ne construisent. La réapparition de cette drogue (ecstasy) et la banalisation de son usage en dit long sur l’état de la citoyenneté, du respect d’autrui et du Bien Commun. L’écologie réelle ne fait pas partie de leur préoccupation.

Une association « Poils et plumes des Buttes-Chaumont » est en train de se créer. Espérons que ses actions soient plus écologiques que politiques.

Autant la musique classique ou douce peut être bénéfique pour les humains, la faune et la flore, la musique bruyante de type rock ou électro, peut être nuisible au vivant, ce que des scientifiques ont prouvé depuis des années avec des applications utiles adoptées par des thérapeutes et des agriculteurs.

A quand des protéodies dans le parc des Buttes-Chaumont pour faire revenir les oiseaux et les plantes de leur indispensable chaîne alimentaire ? A quand des protéodies pour pacifier les humains ?

La Connectrice

Pour en savoir plus

Chez la plupart des espèces on peut distinguer des impacts directs et immédiats (par exemple, la perte d’acuité auditive momentanée, voire la destruction d’organes) et des impacts indirects sur le long terme (dont interactions avec le comportement de chasse, social ou de reproduction chez les espèces qui communiquent ou écho-localisent leurs proies avec le son ou des chants (baleines et autres cétacés en mer, oiseaux chanteurs ou amphibiens à proximité de sources de bruit, etc.). Ainsi le bruit de la circulation interfère négativement avec le chant d’amphibiens qui ne peuvent plus communiquer normalement15. Deux amphibiens Odorrana tormota et Huia cavitympanum intriguaient les biologistes car ils possèdent des membranes tympaniques encastrées. Elles leur permettent a priori d’entendre les ultrasons, qu’ils peuvent aussi émettre.

Existent donc des conséquences directes et indirectes sur les écosystèmes là où les espèces animales sont affectées : dépeuplement, déséquilibres écologiques, modification des réseaux trophiques, dégradation ou fragmentation écologique de l’habitat, mortalité des baleines ou autres cétacés16, traumatismes divers…

Des indices scientifiquement documentés laissent aussi penser que dans certaines conditions les ultrasons pourraient synergiquement avec d’autres facteurs environnementaux perturber la maturation sexuelle d’oiseaux (selon des expériences faites sur des poulets au début des années 2000)17, par un processus encore non compris.

En s’exposant à longueur de journée aux bruits de la circulation , on augmente considérablement notre taux de stress : du coup, noschances de subir un accident vasculaire cérébral (AVC) , un infarctus ou encore des troubles cardiaques sont maximisées. Par ailleurs, au-dessus de 40 dB, impossible de dormir : c’est la porte ouverte aux troubles du sommeil et à l’insomnie . Enfin, un bruit aigu et persistant (la perceuse du voisin, par exemple) peut causer des acouphènes . Bref, la pollution sonore, c’est mauvais pour notre santé !

Résultat de recherche d'images pour "influence musique sur les plantes"

  • Effet de la pollution sonore sur les oiseaux

Pollinisation Une équipe de chercheurs du Centre national de la synthèse évolutive de Caroline du Nord (Etats-Unis) a constaté en mars dernier que les bruits industriels repoussent les espèces animales des zones environnantes. Et lorsque les pollinisateurs fuient la pollution sonore, c’est toute une biodiversité qui est perturbée…
Read more at http://www.atlantico.fr/rdv/impacts-pollution-sonore-biodiversite-chant-oiseaux-baleines-pollinisation-zegreenweb-426478.html#RLQy6rUZwDUUF01f.99

Le chant , le territoire, la reproduction, l’alimentation. Le bruit chasse les oiseaux nicheurs et explique en partie la raréfaction des moineaux.

http://www.objectifs-biodiversites.com/medias/files/obios-2010-impact-de-la-pollution-sonore-sur-la-faune.pdf

Le bruit rend les oiseaux plus vulnérables aux prédateurs

La pollution sonore en ville affecte le système de communication des oiseaux en les rendant vulnérables aux prédateurs. Des chercheurs américains du New York Vassar College ont ainsi étudié leur comportement dans un univers urbain bruyant. 

La vie des oiseaux demeure soumise à de nombreux périls. À tout instant, ils peuvent être victimes de l’attaque d’un prédateur. Il suffit de les observer un peu pour constater qu’ils restent toujours sur le qui-vive.

Leur communication complexe leur permet d’interpréter les signaux d’alarme venant d’autres espèces que la leur. Aussitôt qu’un prédateur se trouve dans les parages, il est signalé par des cris d’alerte.

Pouvant provenir de plusieurs espèces à la fois, ils ont l’avantage d’être compris immédiatement par tous. Ainsi, les pies et les corbeaux émettent des sons particulièrement puissants.

On réalise aisément tous les dangers qui les menacent dans un environnement urbain bruyant. https://leblogdeveronika.wordpress.com/2017/04/18/pollution-sonore-en-ville/

  • Les effets de la musique sur les plantes

Effets positifs

En 1992, Joël Sternheimer, professeur à l’université européenne de la recherche, s’est intéressé aux effets de la musique sur les plantes, dépose le brevet du « Procédé de régulation épigénétique de la synthèse protéique » qui permettrait d’expliquer, entre autre, l’influence de la musique, ici appelé protéodie, sur des organismes vivants.

Il affirme : « une mélodie spécifique peut stimuler ouf inhiber la synthèse d’une protéine au sein d’un organisme », et que « chaque protéine peut être caractérisée par sa musique, qui est une vision de la protéine à une autre échelle ».

Joël Sternheimer est soutenu en cela par Jean Marie Pelt, le célèbre scientifique qui pense que Joël Sternheimer nous donne peut-être la clef, ou l’une des clefs des effets de la musique sur les plantes. Il déclare : « lorsque les plantes « écoutent » la mélodie appropriée, les ondes acoustiques sont transformées « microphoniquement » en ondes électromagnétiques elles-mêmes sources « d’ondes échelle » et elles se mettent à produire la protéine spécifique 

Amélioration des qualités gustatives et de conservation des avocats grâce à l’inhibition de l’expression de la Polygalacturonas d’avocat : à gauche les avocats « musicaux », et à droite les avocats témoins.
Read more at http://esev.e-monsite.com/pages/les-effets-de-la-musique-sur-les-plantes.html#T1r1MSkmi3Vgzuux.99

Effets négatifs

Mrs. Dorohy Rettallack au Collège Buell Temple à Denvers, dans le Colorado a avancé que l’écoute de Bach ou de Ravi Shankar influençait favorablement les cultures. Elle va même jusqu’à prétendre que cette influence varie en fonction du type de musique. Ainsi le rock aurait un effet négatif sur les plantes. Celles-ci ploieraient avant de se mettre à dépérir puis à mourir. En 1969, la chercheuse fit des expériences pour prouver cette hypothèse en testant plusieurs sortes de musiques sur plusieurs types de plantes (maïs, pétunias, courges, etc.). Dans son livre : The sound of music and plants, elle présente ses expériences et ses conclusions sur cette théorie.

Deuxième expérience : La chercheuse mit un premier groupe de plantes dans une pièce branchée à une radio locale de rock et dans une autre pièce un autre groupe branché à une radio de musique classique. Elle fit écouter à chaque groupe trois heures de musique.

Les plantes écoutant de la musique rock ont grandi au début mais sont devenus anormalement hautes, avec des feuilles plus petites que les autres plantes, elles consommaient plus d’eau et leurs tiges se dirigeaient à l’opposé du poste de radio. Certaines plantes sont même mortes. A l’inverse les plantes soumises à de la musique classique étaient plus saines et leurs tiges se dirigeaient vers le poste de radio. De plus, ces plantes présentaient des racines plus grosses et plus longues que celles de l’autre groupe.

Cette expérience semble démontrer que la musique a bien un effet sur les plantes et que cet effet peut être positif ou négatif en fonction du type de musique.

Read more at http://esev.e-monsite.com/pages/les-effets-de-la-musique-sur-les-plantes.html#E1xp7ZKSIfcXd4QT.99

  • La génodique, soigner et faire pousser les plantes avec des protéodies. L’inventeur de la génodique est le physicien Joël   Sternheimer, alias Évariste, le chanteur des années 70 qui lui a permis de financer ses recherches en toute indépendance. Le chercheur diplômé de Princeton est fondateur de Genodix qui commercialise le système fondé sur une synthèse de la biologie et de la physique quantique.

  Ajoutée le 6 févr. 2014 La génodique reste une pratique confidentielle mais elle a de plus en plus d’adeptes notamment en viticulture. Cette discipline inventée par le chercheur Joël Sternheimer, docteur en physique théorique, qui a autrefois mené une carrière de chanteur de variété, consiste à soigner les plantes et mêmes les animaux en les exposant régulièrement à des mélodies. Mélodies particulières qu’il appelle protéodies et qui agissent sur la production de protéïnes des organise mes vivants. En région Centre et en Normandie, les maraîchers et les viticulteurs que nous avons rencontrés sont très satisfaits des résultats. La génodique pourrait-elle un jour être utilisée en médecine ?

►►►Une enquête de Xavier Naizet, Yves Le bloa, Charly Krief, Jean Guéguéniat et Marianne Leroux

De la douceur dans ce monde de brutes. Somewhere above the rainbow

Publié le

Israel « IZ » Kamakawiwoʻol

Cette vidéo a été vue 272 136 492 depuis 2010 !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Israel_Kamakawiwo%CA%BBole

Israel Ka’ano’i Kamakawiwoʻole naît en 1959 sur l’île d’O`ahu à l’hôpital de Kuakini ; il est le fils d’Henry Kaleialoha Naniwa et d’Evangeline Leinani Kamakawiwoʻole. Il grandit dans la communauté de Kaimuki, dans la banlieue de Waikīkī, où ses parents se rencontrèrent et se marièrent. Il commence à jouer de la musique avec son frère aîné Skippy à l’âge de onze ans, alors qu’il est inspiré par les grands artistes hawaïens de l’époque tels que Peter Moon (en), Palani Vaughn ou Don Ho, qui fréquentent l’établissement tenu par ses parents.

Ensuite, sa famille déménage à Makaha (en). C’est là qu’il rencontre Louis « Moon » Kauakahi, Sam Gray et Jerome Koko. Avec son frère Skippy, ils forment le groupe Makaha Sons of Ni’ihau (en). À partir de 1976, et, jusque dans les années 1980, le groupe de musique hawaïenne contemporaine Makaha devient célèbre en se produisant à Hawaï et ailleurs aux États-Unis. Il sort dix albums. En 1982, son frère, Skippy, décède. La même année, il épouse Marlène, son amour d’enfance, avec qui il aura une fille qu’ils prénommeront Ceslieanne « Wehi ».

En 1990, Iz sort son premier album solo Ka`ano`i grâce auquel il obtient le prix du meilleur album contemporain de l’année et le prix du meilleur chanteur de l’année, décernés par l’Académie hawaïenne de Musique (HARA, Hawai`i Academy of Recording Arts). Facing Future sort en 1993. Considéré par beaucoup comme son meilleur album, Facing Future contient sa chanson la plus célèbre, le medley Somewhere Over the Rainbow/What a Wonderful World, ainsi que d’autres titres tels que Hawai`i 78, White Sandy Beach of Hawai`i, Maui Hawaiian Sup’pa Man et Kaulana Kawaihae. En 1994, il est déclaré chanteur préféré de l’année par l’HARA. L’album E Ala E (1995) contient la chanson du même nom, engagée politiquement. En 1996, In Dis Life contient des titres tels que In this life et Starting All Over Again. Tout au long de sa carrière, il défend les droits hawaïens et l’indépendance d’Hawaï dans ses chansons (dont les paroles faisaient souvent directement référence à l’indépendance), mais aussi dans sa vie de citoyen. Il est surnommé « The Gentle Giant » (« Le doux géant ») par ses nombreux admirateurs. On le décrit comme quelqu’un de toujours joyeux et positif, aimant son île et le peuple d’Hawaï.

En 1997, il est à nouveau récompensé par l’HARA en qualité de meilleur chanteur et artiste de l’année ; pour être classé meilleur album de l’année et meilleur album contemporain insulaire de l’année. Hospitalisé, il contemple la cérémonie depuis sa chambre d’hôpital à Honolulu.

Décès

Durant les dernières années de sa vie, devenu obèse (343 kg pour 1,90 m), il est hospitalisé à de multiples reprises. Il décède le 26 juin 1997 à l’âge de 38 ans, des suites d’une insuffisance respiratoire, liée à son excès de poids. À l’occasion de ses funérailles, le 10 juillet 1997, les drapeaux de l’État d’Hawaï sont mis en berne sur l’ensemble des bâtiments fédéraux. Son cercueil est également exposé dans la capitale de l’État. Il est le troisième personnage à être honoré de la sorte dans l’histoire d’Hawaï (les deux précédents étant le gouverneur John A. Burns (en) et le sénateur Spark Matsunaga). Plus de 15 000 personnes assistent à ses obsèques. Ses cendres sont dispersées, lors d’une cérémonie d’adieu, dans l’océan Pacifique, à Mākua Beach, deux jours plus tard.

 

I am only human, after all. Don’t put the blame on me.

Publié le

Glynde Place, Sussex, UK, 04th July, 2015.  Day two of the festival, Rag'n'Bone Man performs live on The - Stock Image

http://www.alamy.com/stock-photo/ragnbone-man.html

Il est rare qu’une chanson m’accroche à la première écoute et ne me lasse pas aux suivantes. Depuis que j’entends « Human », je suis séduite par la voix, la musique et les paroles. Aussi, ce soir, j’ai choisi de savoir qui était ce phénomène. J’espère que vous apprécierez autant que moi.

L’humanité de Rory semble avoir été façonnée par sa mère, sa sœur trisomique et son travail auprès d’autistes. Il a sublimé ses émotions dans la musique et c’est tant mieux pour nous. Ses vidéos sur Youtube ont déjà été vues des millions de fois alors qu’il n’a encore sorti qu’un album.

L.C.

 

  • Ce clip a été vu 165 621 097 fois !

 

  • Paroles et traduction de «Human»

Maybe I’m foolish, maybe I’m blind
Peut-être suis-je idiot, peut-être suis-je aveugle
Thinking I can see through this and see what’s behind
De penser que je peux voir à travers tout ça et voir ce qu’il y a derrière
Got no way to prove it so maybe I’m blind
Pas moyen de le prouver alors peut-être suis-je aveugle

But I’m only human after all, I’m only human after all
Mais je ne suis qu’un être humain, je ne suis qu’un être humain après tout
Don’t put your blame on me (x2)
Ne me rejetez pas votre faute

Take a look in the mirror and what do you see
Jetez un œil dans le miroir et que voyez-vous
Do you see it clearer or are you deceived, in what you believe
Est-ce plus clair ou êtes-vous leurré, par ce que vous croyez

Cos I’m only human after all, you’re only human after all
Parce que je ne suis qu’un être humain après tout, vous n’êtes qu’humains après tout
Don’t put the blame on me
Ne me faites pas endosser la responsabilité
Don’t put your blame on me
Ne me rejetez pas votre faute

Some people got the real problems
Certaines personnes ont de vrais problèmes
Some people out of luck
Certaines personnes n’ont pas de chance
Some people think I can solve them
Certains pensent que je peux les résoudre
Lord heavens above
Seigneur des cieux
I’m only human after all, I’m only human after all
Je ne suis qu’un être humain après tout, je ne suis qu’un être humain
Don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas la faute
Don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas la faute

Don’t ask my opinion, don’t ask me to lie
Ne me demandez pas mon avis, ne me demandez pas de mentir
Then beg for forgiveness for making you cry, making you cry
Puis implorer pardon de vous faire pleurer, vous faire pleurer

Cos I’m only human after all, I’m only human after all
Parce que je ne suis qu’un être humain après tout, je ne suis qu’un être humain
Don’t put your blame on me, don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas votre faute, ne me faites pas endosser la responsabilité

Some people got the real problems
Certaines personnes ont de vrais problèmes
Some people out of luck
Certaines personnes n’ont pas de chance
Some people think I can solve them
Certains pensent que je peux les résoudre
Lord heaven’s above
Seigneur le ciel est là-haut
I’m only human after all, I’m only human after all
Je ne suis qu’un être humain, je ne suis qu’un être humain après tout
Don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas la faute
Don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas la faute
I’m only human I make mistakes
Je ne suis qu’un être humain, je fais des erreurs
I’m only human that’s all it takes to put the blame on me
Je ne suis qu’un être humain voilà tout ce qu’il faut pour me rejeter la faute
Don’t put your blame on me
Ne me rejetez pas votre faute

I’m no prophet or messiah
Je n’ai rien d’un prophète, ou d’un messie
Should go looking somewhere higher
Vous devriez chercher quelque part plus haut

I’m only human after all, I’m only human after all
Je ne suis qu’un être humain après tout, je ne suis qu’un être humain après tout
Don’t put your blame on me, don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas votre faute, ne me rejetez pas la faute
I’m only human I do what I can
Je ne suis qu’un être humain je fais ce que je peux
I’m just a man, I do what I can
Je suis juste un homme, je fais ce que je peux
Don’t put the blame on me
Ne me rejetez pas la faute
Don’t put your blame on me
Ne me rejetez pas votre faute

Publié par 163279 7 5 5 le 17 septembre 2016, 08:51.

Il se fait connaître en 2016 avec la chanson Human qui rencontre un succès international et qui atteint le top 5 d’Official Charts

La sortie de son premier album est annoncée pour début 20173.

  • Interview en français au festival de Montreux

http://www.lematin.ch/festivals/montreux-jazz/rag-nbone-man-geant-voix-dor/story/27138856

  • Retour chez maman à Brighton. A 3.55, elle chante avec lui qui l’accompagne à la guitare. C’est elle qui l’a initié au jazz et lui a fait connaître Donny Hathaway et Sly and The Family Stone « Que Sera Que Sera » qui restent ses chansons et interprétations préférées.

 

 

USA. La musique adoucit les moeurs

Nous n’avons pas d’équivalent en France et c’est fort regrettable : Noirs et blanc faisant de la musique dans la joie sans se jeter à la figure esclavage, colonisation, discrimination…

Trump ne pourra jamais défaire ce vivre ensemble.

Oui, les gens de toutes origines ne sont pas partout en paix en Amérique mais les exemples comme celui-ci sont légion.

Faites la musique, pas la guerre !

 

Since U Been Gone – Aretha Franklin – Style Soul Kelly Clarkson Cover ft. Mykal Kilgore

Ajoutée le 6 oct. 2016

**Download the song on our Brand NEW album « 33 Resolutions Per Minute: http://smarturl.it/pmj33
Get PMJ’s « Essentials »: http://www.shoppmj.com
Get tix to see PMJ on tour: http://www.pmjtour.com
The amazing Mykal Kilgore (from « My Heart Will Go On ») returns for another phenomenal PMJ performance in our Aretha Franklin – style soul remake of Kelly Clarkson’s « Since U Been Gone. »

The Band:
Mykal Kilgore – lead vocals
http://www.facebook.com/mykalkilgore
http://www.instagram.com/mykalkilgore
Vince Cannady – backup vocals
Jeniffer Williams – backup vocals
Jonathan Richards – bass
http://www.instagram.com/jonathanrich…
Conrad Bauer – guitar
Danny Janklow – sax
http://www.dannyjanklow.com
Lasim Richards – trombone
Aaron McLendon – drums
http://www.instagram.com/amacdrums
Scott Bradlee – piano
http://www.instagram.com/scottbradlee
http://www.twitter.com/scottbradlee
http://www.facebook.com/scottbradleem…
Peri / Snap: @scottbradlee

Beethoven pour l’inauguration de la Philharmonie de l’Elbe à Hambourg

Ludwig van Beethoven Sinfonie Nr 9 d Moll op 125, 4 Satz

La Symphonie no 9 de Beethoven, op. 125, est une symphonie en ré mineur en quatre mouvements pour grand orchestre, solos et chœur mixte composée par Ludwig van Beethoven

LUDWIG VAN BEETHOVEN (1770–1827) SINFONIE NR. 9 D-MOLL OP. 125 (1822–1824) 4. Satz: Presto. Schlusschor über Schillers Ode »An die Freude«,

Chef d’orchestre 

THOMAS HENGELBROCK

Solistes

Hanna-Elisabeth Müller Sopran

Wiebke Lehmkuhl Alt

Pavol Breslik Tenor

Bryn Terfel Bassbariton

Chœurs de la radio bavaroise

Texte du poème de Schiller

LUDWIG VAN BEETHOVEN SINFONIE NR. 9 D-MOLL OP. 125 – SCHLUSSCHOR O Freunde, nicht diese Töne! Sondern lasst uns angenehmere anstimmen und freudenvollere! Freude! Freude! Freude, schöner Götterfunken, Tochter aus Elysium, Wir betreten feuertrunken, Himmlische, dein Heiligtum! Deine Zauber binden wieder Was die Mode streng geteilt; Alle Menschen werden Brüder, Wo dein sanfter Flügel weilt. Wem der große Wurf gelungen, Eines Freundes Freund zu sein; Wer ein holdes Weib errungen, Mische seinen Jubel ein! Ja, wer auch nur eine Seele Sein nennt auf dem Erdenrund! Und wer’s nie gekonnt, der stehle Weinend sich aus diesem Bund! Freude trinken alle Wesen An den Brüsten der Natur; Alle Guten, alle Bösen Folgen ihrer Rosenspur. Küsse gab sie uns und Reben, Einen Freund, geprüft im Tod; Wollust ward dem Wurm gegeben, Und der Cherub steht vor Gott. Froh, wie seine Sonnen fliegen Durch des Himmels prächt’gen Plan, Laufet, Brüder, eure Bahn, Freudig, wie ein Held zum Siegen. Freude, schöner Götterfunken, Tochter aus Elysium, Wir betreten feuertrunken, Himmlische, dein Heiligtum! Deine Zauber binden wieder Was die Mode streng geteilt; Alle Menschen werden Brüder, Wo dein sanfter Flügel weilt. Seid umschlungen, Millionen! Diesen Kuss der ganzen Welt! Brüder, überm Sternenzelt Muss ein lieber Vater wohnen. Ihr stürzt nieder, Millionen? Ahnest du den Schöpfer, Welt? Such ihn überm Sternenzelt! Über Sternen muss er wohnen. Freude, schöner Götterfunken Tochter aus Elysium, Freude, schöner Götterfunken! Friedrich Schiller

Programme complet de l’inauguration https://www.elbphilharmonie.de/media/filer_public/62/b5/62b5d7f9-b9ce-435a-8abd-a73d291a854d/programmheft_eroffnung_grosser_saal_11_01_2017.pdf

Pour en savoir plus

Le projet de création de la philharmonie de l’Elbe à Hambourg a accumulé les difficultés comme les retards et l’explosion du budget prévisionnel.

Le coût exorbitant a été mis en exergue par tous ceux qui pensent que l’argent aurait été mieux utilisé pour soigner des enfants ou héberger des sans abris. Le projet de la philharmonie de Paris a été vilipendé avec les mêmes arguments.

Oui, la musique coûte cher en études, en instruments, en salles de concert, en personnel. Mais elle rapporte en emplois dans le secteur strictement musical, dans les services, dans le tourisme. La musique apporte surtout un supplément d’âme aux nations qui la respectent et la cultivent et cette contribution n’a pas de prix. Il suffit de comparer le niveau de civilisation et d’humanité des nations qui cultivent la musique et celui de celles qui la négligent.

La Connectrice

Polémique sur un projet pharaonique http://www.tdg.ch/monde/philharmonie-hambourg-pire-cauchemar-miracle/story/21603135

La Philharmonie de l'Elbe à Hambourg se dévoile

La Philharmonie de l’Elbe dans le port d’Hambourg signée par les architectes suisses Herzog & de Meuron. (© Maxim Schulz)

https://www.francemusique.fr/actualite-musicale/la-philharmonie-de-l-elbe-hambourg-se-devoile-64

Postmodern Jukebox. Jazz, Swing, Imitations et pastiches d’hier et aujourd’hui

laconnectrice.wordpress.com

All About That Bass – Postmodern Jukebox European Tour Version

Je viens de découvrir un groupe fondé à New York par le jeune pianiste Scott Bradlee qui interprète et  réinterpréte des chansons,  datant des années 20 à nos jours, à la manière de Madonna, Marilyn Monroe, les Andrew Sisters ou Katty Perry et bien d’autres. C’est amusant, frais, ingénieux, musical et agréable à regarder.

Dès son apparition sur YouTube, PostModern Jukebox (PMJ) a connu un immense succès et toutes ses vidéos ont été vues des millions de fois.

La composition du groupe n’est pas fixe, musiciens, chanteuses et chanteurs changent au gré de leurs obligations et du programme de la troupe. Chaque fois les interprètes sont merveilleux et donnent l’impression de jouer dans la bonne humeur ludique. Ariana Savalas et Robyn Adele Anderson, entre autres voix.

https://youtu.be/pDl9SDd1FJYWiggleVintage 1920s Broadway Jason Derulo / Snoop Dogg Cover

Pour celles et ceux qui souhaiteraient les voir en concert, ils feront une tournée en Europe en 2017, à partir du 9 mars. Les billets sont déjà en vente.

http://www.infoconcert.com/artiste/scott-bradlee-132046/concerts.html

Les tubes du 21e siècle façon vintage : c’est la marque de fabrique de Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox ! 

We Can’t Stop de Miley Cyrus interprété dans le style doo wop des années 50, Thrift Shop de Macklemore avec des accents jazz sortant tout droit des années 20, ou encore Die Young de Ke$ha façon country : Scott Bradlee & Postmodern Jukebox savent tout faire.

Pour se faire connaître, Bradlee a l’idée de créer une chaîne Youtube. Son premier succès, il le tient en reprenant des chansons du groupe Nickelback : A Motown Tribute to Nickelback. Il revisite les titres
des Canadiens avec des arrangements R&B des années 60. Plus ambitieux, le pianiste New-Yorkais commence à travailler avec Postermodern Jukebox, un collectif composé de plusieurs groupes qui se relayent au fil des vidéos.

Le titre revisité We Can’t Stop de Miley Cyrus fait un véritable carton avec plus de 4 millions de vues sur Youtube : ce sont désormais de véritables stars sur le net. Ils font même une apparition sur le plateau de Good Morning America.

Les tubes du 21e siècle façon vintage : c’est la marque de fabrique de Scott Bradlee & Postmodern Jukebox !

Bad Romance – Vintage 1920’s Gatsby Style Lady Gaga Cover ft. Ariana Savalas & Sarah Reich

https://youtu.be/VCTOpdlZJ8U

Talk Dirty – Vintage Klezmer Jason Derulo Cover (with 2 Chainz Rap in Yiddish)

Pour en savoir plus

Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox:
http://postmodernjukebox.com/
https://www.facebook.com/postmodernju

PMJ Tour Dates – All Tix are at http://www.pmjlive.com

Disparition. Hommage à Leonard Cohen

Source photo http://www.rollingstone.com/music/features/inside-leonard-cohens-late-career-triumph-w447921?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Le grand troubadour s’est envolé dans les nuages…Il avait 82 ans et des millions de fans à travers le monde.

RIP Léonard004

Photo Marion

Site officiel https://www.leonardcohen.com/

  • Suzanne, la chanson préférée des fans, live Isle of Wight 1970

 

  • Suzanne est morte, « So long Marianne »
  • Hallelujah

  • Dance Me to the End of Love

  • I am your man

  • Take this waltz

%d blogueurs aiment cette page :