Flux RSS

Archives de Catégorie: Musiques

Violences conjugales. Classement sans suite pour Bertrand Cantat dans le suicide de Krisztina Rady

Bertrand Cantat est un monstre, un pervers narcissique qui a frappé toutes ses compagnes successives et a tué de ses poings nus Marie Trintignant. Et pourtant, ses fans le soutiennent indifférents à ses crimes. On ne le sait que trop, il n’y a pas de morale dans le show business en général à l’exception de celles et ceux qui se sont réveillés après l’affaire Weinstein et ont manifesté dans le mouvement #balancetonporc #metoo.

Le 4 juillet, le parquet de Bordeaux classait sans suite la plainte déposée  par Yael Mellul le 23 mai pour « violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner », à propos de la mort de Krisztina Rády, retrouvée pendue chez elle en 2010 . Ce faisant, le parquet de Bordeaux fait faire à la lutte contre les violences conjugales un énorme pas en arrière tant il est connu et bien connu depuis longtemps que les violences conjugales, physique et/ou psychologiques sont responsables du passage à l’acte des victimes contre autrui, à commencer par leur bourreau, ou elles-mêmes. Il est à  prévoir que des femmes se feront justice elles-mêmes puisque la Justice de notre pays protège leurs bourreaux.

J’avais déjà écrit sur l’affaire Cantat, ma conviction étant qu’il fut un bourreau pour Krisztina Rady qui s’était entièrement dévouée à son artiste de mari et à leurs enfants, une femme que le macho frappait et harcelait psychologiquement ( humiliation et dénigrement étant les armes favorites de violents) allant jusqu’à la poursuivre lorsque qu’elle trouvait le courage de s’éloigner de lui afin de se protéger et protéger leur jeunes enfants. Il est évident que Krysztina s’est suicidée parce qu’elle était arrivée au bout de ce qu’elle pouvait pour se protéger et protéger ses enfants. Cantant qui l’avait trompée moult fois et publiquement (exemple Marie Trintignant) se permettait de la harceler et harceler son nouveau compagnon dont le témoignage a été classé sans suite ! Certains juges devraient être jugés pour mauvaise foi et parti pris.

Dans l’article ci-dessous, l’ex-avocate Yael Mellul raconte comment les juges ont favorisé Cantat en ignorant une douzaine de témoins, soit en classant leur témoignage sans suite, soit en ne les écoutant pas. Les juges ont visiblement pris parti pour Cantat contre ses victimes et c’est lamentable et méprisable.

La Connectrice

Affaire Cantat : « Une douzaine de témoins ont été ignorés »

Le parquet a classé sans suite la plainte contre Bertrand Cantat pour le suicide de son ex-épouse Krisztina Rády. Réaction de l’ex-avocate Yael Mellul.

Par 

Modifié le  – Publié le  | Le Point.fr
Bertrand Cantat est-il protégé par une omerta ? 

Paris XIX, fête de la musique. Guitares au temple Saint-Pierre

Publié le
Le temple protestant Saint-Pierre (Eglise protestante unifiée de France) qui bénéficie d’une acoustique remarquable, organise régulièrement des concerts de qualité. Chorales, musique religieuse et profane, répertoire international, musique instrumentale et vocale, etc.
L’organisateur des concerts, musicien lui-même, Joerg Langendorf, donne souvent leur chance à de jeunes musiciens de talent. Tout en étant classique, la programmation ne manque pas d’éclectisme permettant parfois de découvrir des compositeurs peu connus. LC
Ne manquez pas demain soir le récital exceptionnel des trois
guitaristes italiens qui feront entendre des œuvres de J.S.Bach …et ce que
ces compositions ont inspirées à Mario Castelnuovo-Tedesco. Le programme
détaillé est en annexe avec un extrait de ce que vous pourriez entendre :

EPUdF paroisse luthérienne Saint-Pierre, 55, rue Manin, 75019 Paris

Jeudi  21 juin 2018 à 20H30

 Fête de la Musique 2018

 Santi D’Angelo, Luca D’Amore  et Gabriele Natilla  guitares

 Johann-Sebastian Bach : Prélude et fugue en mi mineur BWV 855**

Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en mi majeur*

 Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en do dièse mineur*

 Johann-Sebastian Bach : Prélude et fugue en sol majeur BWV 884**

 Johann-Sebastian Bach : 1009 Prélude, Sarabande, Bourrée I & II.

BWV 1009

 Heitor Villa-Lobos : Prélude n. 3 (Homenagem a Bach)

 Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en si bémol majeur*

 Johann-Sebastian Bach : Prélude et fugue en ré mineur BWV 851**

 Mario Castelnuovo-Tedesco : Prélude et fugue en si mineur*

 « Les guitares bien tempérées », 199 (1962)

**   « Das Wohltemperierte Klavier » (arr. Gabriele Natilla)

Si vous avez aimé ce concert libre à vous de participer à la collecte pour Santi,Luca et Gabriele qui aura lieu à la sortie… merci d’ avance !


Prochains concerts à Saint-Pierre :

 Dimanche 16 septemble à 17H : récital de musique classique par le Nonette de clarinettes  DENNER,

Dimanche 7 octobre à 17h : Filip Erakovic (Allemagne) – accordéon : oeuvres classiques françaises,

Dimanche 4 novembre à 17h : Clément Geoffroy (orgue & clavecin) oeuvres baroques (Johann Adam Reincken)

 

Contact & coordination des concerts à Saint-Pierre : joerg.langendorf@wanadoo.fr

Pas de Médine Zaouiche au Bataclan ! signez la pétition

Publié le

(Je n’ai pas trouvé la source première de cette photo reprise dans de nombreux médias, j’ignore donc s’il s’agit d’un montage ou d’une pose prise par Zouiche lui-même)

Le rappeur Médine se produira à deux reprises en octobre 2018 au Bataclan, haut lieu de la tragédie meurtrière lors des attentats de Paris.

Avec cette programmation dans ce lieu très symbolique du terrorisme islamiste, on atteind le comble de l’ indécence et de la soumission.

L’artiste est en effet connu pour ses paroles particulièrement violentes au nom de l’Islam.

Si la liberté d’expression est un droit fondamental, il y a des symboles qui peuvent aussi choquer.

Ainsi, le rappeur Médine avait écrit une chanson, «Don’t laïk» (non laïque), peu après la tragédie de Charlie Hebdo en janvier 2015,  dans laquelle il tenait des propos agressifs : «Crucifions les laïcards comme à Golgotha», «si j’applique la Charia les voleurs pourront plus faire de main courante», «Marianne est une femen tatouée « Fuck God » sur les mamelles», «J’mets des fatwas sur la tête des cons», etc.

Le chanteur rejette d’un revers de main ces accusations en évoquant un pamphlet musical contre les djihadistes,ce qui semble très difficile à accepter au regard de son combat ultra réactionnaire et communautariste qui transpire dans la majorité de ses textes.

Et comment expliquer, autrement que par l’envie de provoquer ou de jouer sur l’ambiguité, qu’il arbore fièrement ce t-shirt « Jihad » dont il a fait un business ? Sa chanson « Jihad » auquel ce vêtement fait référence est plutôt pacifiste, mais pour qui ne la connait pas, ce t shirt est plus que choquant et agressif. 

En signant cette pétition, vous demandez donc au préfet de police de Paris et au directeur Bataclan d’interdire ce concert ou d’en annuler la programmation dans ce lieu ou des dizaines de personnes ont été lâchement assassinées. 

Alors que des familles de victime portent plainte pour non assistance à personnes en péril, inutile d’ajouter de l’indécence dans ce lieu. 

Merci de signer par respect pour les victimes et leurs familles ainsi que tous ceux qui en France ont souffert, souffrent et souffriront encore du terrorisme islamiste.

https://www.change.org/p/prefet-de-police-de-paris-malaise-non-au-rappeur-medine-qui-veut-crucifier-les-la%C3%AFcards-au-bataclan?signed=true

 

 

  • Jusqu’à présent, le gouvernement se contentait d’opposer la règle de droit à ces appels. Le premier ministre a invoqué mardi le respect « scrupuleux » de « la loi » et de la « liberté d’expression ». « On peut se fixer comme règle simple (…) de vouloir en toute matière respecter la loi. Et la loi s’agissant d’un concert (…) est très simple : elle ne permet d’interdire que lorsque la programmation causerait un trouble manifeste à l’ordre public » en cas d’« incitation à la haine raciale », a déclaré Edouard Philippe devant le Sénat.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/06/13/le-gouvernement-n-exclut-plus-d-interdire-les-concerts-de-medine_5314404_3224.html

  • « Il y a la liberté de création, mais il ne faut pas sous-estimer ce que peuvent avoir de tels propos sur des esprits fragiles, sur un certain nombre de nos jeunes », a indiqué l’ancien maire de Lyon. LCP a filmé son allocution.
SUR LE MÊME SUJET

 

Et d’évoquer une possible intervention gouvernementale pour déprogrammer le concert du rappeur : « Nous ne sommes pas maîtres de la programmation du Bataclan. Mais comme vous le savez, tout ce qui peut amener un trouble à l’ordre public peut, dans les limites de la loi, pouvoir trouver une interdiction. Nous verrons d’ici le mois d’octobre ». En outre, il a promis de lutter contre « ceux qui appellent à la haine, à la division ».

https://www.valeursactuelles.com/culture/medine-au-bataclan-gerard-collomb-evoque-lannulation-des-concerts-96326

  • Pourquoi on ne peut pas interdire le concert de Médine au Bataclan

Les lecteurs de Causeur ne sont pas d’accord avec l’auteur de l’article :

A l’auteur: Vous êtes avocat et vous ignorez que la morale est une source du droit? Revoyez vos cours de Droit avant d’écrire des sottises!Par ailleurs concernant la chanson « Bataclan » ou avez vous vu qu’il s’agisse d’un hommage? Pas une seule fois, il n’exprime la moindre empathie pour les victimes de ce drame et/ou de condamnations de leurs auteurs! Il ne fait qu’exprimer son soi disant rêve de se produire au Bataclan. On se demande bien pourquoi car cette salle était connue pour les groupes de hard rock mais pas pour le rap! On en conclut donc que ce qui l’attire au Bataclan, c’est que lui, un islamiste frère musulman vienne se produire sur le lieu même ou d’autres islamistes ont assassiné 90 personnes.Enfin, dernière chose:vous n’ignorez pas que ce n’est pas parce que des propos n’ont pas été pénalement sanctionnés qu’ils ne sont pas pénalement punissables. Donc, votre argument sur l’absence de condamnation pénale préalable de Medine n’a aucun sens.

1) « Pour ma part, il est certain que je n’irai pas aux représentations. On ne pourra pas dire que je suis un fan de rap ».C’est tout ce qui vous préoccupe ? Votre réputation d’avoir bon goût sur le plan musical ?Si vous y allez, on dira juste que vous avez des sympathies pour l’islamisme, pas que vous avez un goût de chiotte.2) Pas d’atteinte à la dignité de la personne ? Pas de « propos pénalement répréhensibles » ? Je vous conseille d’écouter ses chansons.3) Le trouble à l’ordre public venu de l’extérieur, j’espère que nous serons nombreux à le provoquer.4) « Il n’est pas sûr que les chansons polémiques soient chantées. » Ça change quoi ? Chanterait-il « Au clair de la lune », qu’il a chanté ce qu’il a chanté.5) « Bataclan » n’est en rien un « hommage à la salle parisienne meurtrie par lesattentats du 13 novembre ». Encore une fois, écoutez la « chanson » avant d’écrire n’importe quoi.6) La victimisation est son créneau ? Très bien, qu’il en ait pour son argent. Au moins, il pougnera pour une bonne raison.7) Liberté d’expression pour les islamofascistes et leurs sympathisants ? Sur le lieu-même d’un de leurs massacres ?

Outre que le fait de vouloir entraver la liberté d’expression est un délit sanctionné par l’article 431-1 du code pénal, cela reviendrait à justifier le trouble à l’ordre public face à un adversaire dont on admettrait qu’il est fondé en droit et que seule la violence pourrait lui être opposée. 

On n’admet rien Monsieur, comme cela a déjà été dit : laisserait-on un chanteur néo-nazi se produire à Ouradour ? Serait-ce une entrave à la liberté d’expression ? Par ailleurs les risques de trouble à l’ordre public sont réels : une telle provocation peut engendrer des réactions violentes.

https://www.causeur.fr/medine-bataclan-droit-dieudonne-151866

Humour noir. Ses amoureuses soutiennent Bertrand Cantat

Publié le

Icone

Terminer l’année en douceur. Ella et Louis pour danser, Massenet pour rêver

Pour danser langoureusement, des mélodies intemporelles pour atteindre le nirvana…

Ella Fitzerald et Louis Armstrong.

Ella et Louis. Cheek to cheek. Rien de meilleur que danser joue contre joue…

Louis Armstrong. La vie en rose

.Pour rêver encore, la Méditation de Massenet

 

 

 

Que fais-tu pour le nouvel an ? What are you doing New Year’s Eve ?

 

Get the song: http://smarturl.it/pmjnye | Live Show Tix: http://pmjtour.com || Postmodern Jukebox cover of « What Are You Doing New Year’s Eve? » ft. Rayvon Owen & Olivia Kuper Harris Subscribe: http://bit.ly/subPMJ | Watch next, « Crazy » – Gnarls Barkley (Cover) https://youtu.be/FyFwko9O2UE

For our last video of 2017, we went back to a true classic: Frank Loesser’s « What Are You Doing New Year’s Eve, » featuring the talents of Rayvon Owen, #PMJsearch2017 winner Olivia Kuper Harris, and dance duo Caley & Kelsey. What are *we* doing New Year’s Eve? Playing a double show at the Walt Disney Concert Hall in Los Angeles!

La femme du président est de sortie. Après le panda, le Johnny…

Résultat de recherche d'images pour "brigitte panda caricature"

https://www.pinterest.fr/pin/438397344969947596/

Ah, le job de l’épouse du président, quelle gageure ! Toutes les petites filles de France rêveront désormais de s’extasier devant un bébé panda et de présenter leurs condoléances à la famille d’un chanteur populaire. Ce qui est bien dans la fonction c’est qu’on n’a pas besoin de faire de longues études et encore moins d’y exceller. Le problème réside plutôt dans la probabilité  d’épouser un futur président sachant que, si on est motivée, on peut le fabriquer de toutes pièces. On prend un jeune ado, on le séduit, on l’éduque, on le conditionne en le flattant abondamment : tu seras président mon petit et le petit devenu grand ne pourra plus se passer de sa pygma-lionne. Il aura même été dressé à l’embrasser spectaculairement devant un public populaire enthousiaste.

Johnny, c'est la France

http://talent.paperblog.fr/7455783/johnny-c-est-la-france/

Bon, d’accord, Johnny est un monument national et quand on aime le peuple, on se doit d’honorer le chanteur le plus populaire du populo. On se doit de comprendre que si Johnny plaisait autant, c’est parce que monsieur tout le monde pouvait s’identifier à une star si modeste, si simple et si gentille. Dit-on. Et une star si humaine qui menait la vie de tout le monde, transpirait comme tout le monde, divorçait et se remariait comme tout le monde, dépensait comme tout le monde, se ruinait comme tout le monde, cachait ses sous restants en Suisse comme tout le monde et partait en Amérique pour pouvoir faire ses emplettes comme tout le monde sans être importuné par le populo. Faut quand même pas exagérer, ce n’est pas parce qu’on est populaire qu’on doit subir le populo. Et comme tout le monde, Johnny imitait ses idoles, avec succès il faut le reconnaître. Fasciné par les rockeurs, Elvis en tête, il en avait adopté le style et les manières dès son enfance en les imitant et en traduisant leurs meilleures chansons en français. Plus tard il devait s’étonner de ne pas connaître la gloire au pays de ses idoles mais il aurait du comprendre que quand on a l’original on n’apprécie pas les copies. Qu’importe, son succès étant établi solidement en France et en Belgique, il devait cultiver sa francité en interprétant des chansons composées par les meilleurs compositeurs français tels Michel Berger ou Jean-Jacques Goldman. Johnny aurait composé lui-même une centaine de chansons sur des milliers.

On se souviendra que dans les années 1960, il intègre à son répertoire de l’Aznavour (Retiens la nuit) et du Jean-Jacques Debout. À la même époque, il excelle déjà dans les adaptations et les reprise du rock venu d’Amérique. On sait qu’il vouait une admiration sans borne à Chuck Berry.

Au milieu des années 1970, Johnny devient presque un chanteur classique. Après avoir utilisé le talent de plume de Philippe Labro (Que je t’aime), il emprunte Pierre Delanoë (Derrière l’amour) à Bécaud. Avec Gilles Thibaut et son vieux complice Long Chris, ils feront exploser les hit-parades avec des tubes comme Gabrielle et Requiem pour un fou.

Le grand tournant pour Johnny se situe au tournant du siècle. Il sait alors qu’il doit se renouveler sous peine de disparaître. Il va alors travailler avec Michel Berger, Jean-Jacques Goldman ou Gérald de Palmas. Signe du destin, à la fin de sa carrière il reprendra les chefs-d’œuvre d’Édith Piaf et de Jacques Brel. La boucle était bouclée. Les deux génies de la chanson peuvent l’accueillir sereinement au paradis des grands interprètes .http://www.lefigaro.fr/musique/2017/12/06/03006-20171206ARTFIG00006-vingt-chansons-de-johnny-hallydayqui-ont-marque-l-histoire.php

Vous l’avez compris, je n’ai pas d’attirance particulière pour ce que l’on dit populaire, y compris les chanteurs. Je suis plutôt snob ayant une préférence pour les auteurs compositeurs interprètes comme Brel, Brassens, Barbara ou Lavilliers. Adolescente j’avais été choquée par la passion que ma meilleure amie vouait à Johnny et l’hystérie dans laquelle l’avait plongée le fait de recevoir sur son visage une goutte de sueur de l’idole. Sa passion pour Johnny nous avait séparées.

Johnny était une bête de scène, un phénomène de foire, un musicien déchaîné, un rockeur émérite, une puissance vocale impressionnante, une gueule remarquable mais, Madame Macron, et le contenu dans tout ça ?

La Connectrice

 

 

%d blogueurs aiment cette page :