Flux RSS

Archives de Catégorie: Paris

Neige aux Buttes-Chaumont le 07/02/2018

La neige n’a pas cessé de tomber pendant la nuit et comme elle tient bien, sa couche a atteint une épaisseur rare à Paris. Depuis l’ouverture du parc à 7 h ce matin, de nombreuses personnes se précipitent pour prendre des photos. A 10 h, le parc fermera pour assurer la sécurité des usagers car, sous le poids de la neige, les branches des arbres se cassent, ce qu’on pourra voir sur certaines de mes photos.

J’ai photographié de 9:13 à 10:16 en commençant par mon balcon. Ma labrador m’accompagnait et était aussi à l’aise qu’une labrador dans la neige.

Attention, à partir de 9:14 mon appareil photo s’est mis à avancer d’une heure…

01-IMG_370602-IMG_370703-IMG_3708

Des vols de pigeons traversent régulièrement le ciel, ce qui se produit tous les matins, quel que soit le temps.

04-IMG_370905-IMG_3710

Cette personne semblait chercher quelque chose dans la neige à la lueur de sa lampe électrique puis, soudainement, elle est partie en courant.

06-IMG_3711

Les marronniers de la rue Manin sont élégamment habillés de dentelle de neige

07-IMG_3712

Depuis hier, les trottoirs et la rue Manin ne sont pas déneigés ce qui augure mal de la sécurité des voitures et, surtout des piétons car, s’il gèle, la neige durcira, deviendra glissante et il sera périlleux de se déplacer à pied. La RATP a interrompu le service des bus, les préfecture a déconseillé de circuler en voiture. On peut s’étonner de la paralysie de la capitale et de tout le pays pour quelques centimètres de neige. Certes, il ne neige pas autant tous les ans mais il neige et gèle de temps en temps, ce qui est prévisible et devrait faire l’objet de plans de nettoyage. Que font la mairie de Paris et la préfecture pour assurer la continuité des déplacements et la sécurité des usagers des voies publiques ?08-IMG_3713

Comme on le voit sur cette photo, on constate que le trottoir et la rue Manin au niveau de la mairie du XIXème ne sont pas déneigés. Seul un petit chemin a été nettoyé devant la mairie.

09-IMG_371410-IMG_371511-IMG_371612-IMG_371813-IMG_3719

La neige tient si bien qu’elle s’est accumulée sur la surface étroite de ce piquet. Son épaisseur donne une idée de son importance et de sa ténacité.

14-IMG_372015-IMG_372116-IMG_3722

Ma labrador, reine des neiges

17-IMG_372318-IMG_372419-IMG_372520-IMG_372621-IMG_372722-IMG_372823-IMG_3729

Entre la neige et la palissade pour travaux, on distingue à peine la petite cascade.

24-IMG_3730

La nudité d’Hercule est dissimulée par le manteau neigeux. La pudeur est sauvée !

25-IMG_373126-IMG_373227-IMG_373528-IMG_373629-IMG_3737

Sur le lac, quelques canards cancanent et quelques mouettes piaillent

30-IMG_373831-IMG_373932-IMG_3740

Le magnifique camélia, entre la grande cascade et le pont de suicidés avait commencer à déployer en abondance ses fleurs rouge vif que la neige a recouvertes. Il ploie mais ne rompt pas sous le poids de l’épais manteau.

33-IMG_374134-IMG_374235-IMG_3744

Zaza, toujours gloutonne, a fouiné dans la neige et en affiche la preuve sur sa truffe.

36-IMG_3745

Le petit torrent qui s’échappe de la grande cascade.

37-IMG_374738-IMG_3748

Les magnolias résistent au froid en recroquevillant leurs feuilles persistantes

39-IMG_374940-IMG_3750

Les mouettes volettent et piaillent sur le lac qui commence à geler

41-IMG_375142-IMG_3752

J’ai tenté de photographier cet oiseau seul sur sa branche. C’est peut-être une perruche bien que cette espèce soit plutôt grégaire.

43-IMG_375344-IMG_375445-IMG_375546-IMG_375847-IMG_3761

Branches rompues par le poids de la neige, motif de fermeture du parc

 

48-IMG_3764

Décrue de la Seine du Garigliano au pont Mirabeau 04/02/2018

Évaluez ceci :

Crue de la Seine au pont du Garigliano

 

Image en ligne

Pont du Garigliano. A gauche crue de juin 2016, à droite celle de Janvier 2018. On mesure la différence du niveau de la crue sur le pilier central.

41-IMG_3603

 

 

 

 

 

 

Pourquoi photographier la crue de la Seine autour du pont du Garigliano, me demanderez-vous ? Parce que j’y vais régulièrement pour garder ma petite fille (non, elle ne dort pas sous le pont), que j’y contemple la Seine, ses reflets la nuit, les lumières des immeubles qui la bordent, les platanes, les peupliers et les ginkgos qui la longent, les hélicoptères qui la survolent pour aller se poser à l’héliport d’Issy-les-Moulineaux, la tour Eiffel qui domine au loin ponts et tours, les péniches qui descendent le fleuve ou le remontent, l’immeuble de France Télévisions qui se signale rive gauche par des signes colorés, les pigeons qui se rassemblent sous les arches du pont ou sur le parapet au-dessous et ce grand espace au dessus de l’eau où l’on peut suivre les nuages et leurs éclairages toujours uniques au lever et au coucher du soleil, par toutes les humeurs du temps. LC

Juin 2016

Image en ligneLa crue de juin 2016 était moins importante que celle de janvier 2018.

 

24 janvier 2018, 16:27-16:55

1-IMG_3533

La voie express rive droite est immergée et on peut voir le sommet de la barrière métallique qui la borde. Les voitures empruntent les quais Saint-Exupéry et Louis Blériot ou passent par le centre de Paris, ce qu’elles faisaient déjà depuis la division par deux de la voie au profit de deux pistes cyclables. Au fond on distingue l’immeuble de France Télévisions.

2-IMG_3534

 

3-IMG_3536

Vue depuis le sommet de l’escalier qui descend vers la berge depuis le quai Louis Blériot.

4-IMG_3543

 

5-IMG_3552

Le ciel est assorti à la crue de la Seine, il est tourmenté, nuages gris et lueurs métalliques au-delà des squelettes des platanes.

La crue et le pont du Garigliano la nuit . 27 janvier 2018 21:13-21:30

01-IMG_3553

Sous le pont du Garigliano, peu de remous,  courant peu vif. Sur la rive droite, une péniche (restaurant ?) amarrée à demeure est soulignée d’un trait lumineux vert vif.

02-IMG_3554

 

03-IMG_3555

Je suis passée de l’autre côté du pont, vers Boulogne. On distingue au loin la Tour Eiffel illuminée. En bas à gauche les panneaux de signalisation de la voie express sont  pieds dans l’eau.

04-IMG_3556

Même emplacement, on distingue un peu mieux la Tour Eiffel. Je voyais son rayon laser tourner mais mon appareil photo ne le captait pas. La couleur et l’éclairage du pont du Garigliano ont été habilement étudiés de manière à donner à son tablier de la translucidité alors qu’il est complètement opaque en réalité.

05-IMG_3557

06-IMG_3558

Je suis repassée sous le pont face à la Tour Eiffel dont on voit très légèrement le reflet dans la Seine en crue

07-IMG_3559

 

08-IMG_3560

Comme on le constate, la surface de l’eau est calme. Je le remarque car j’ai passé mon enfance au rythme de la crue de la Dordogne qui était autrement plus spectaculaire car le courant était intense animant l’eau boueuse de remous et de tourbillons. L’eau dégageait une odeur de vase qui se transformait en limon fertilisant lorsque la crue baissait et restituait à la rivière son niveau initial qui baissait encore l’été révélant des bancs de galets sur lesquels poussaient des plantes aquatiques.

09-IMG_3561

Les lumières du pont se reflètent dans l’eau si lisse. Au premier plan, quelques feuilles sèches de platane côtoient les bourgeons murissants.

10-IMG_3562

Un peuplier, je suppose.

11-IMG_3563

 

12-IMG_3564

Quai Louis Blériot, la Seine a recouvert l’ancien chemin de halage devenu voie express puis piste cyclable sur sa moitié.

13-IMG_3565

Au fond, on distingue au sommet de la Tour Eiffel un point lumineux qui correspond au rayon laser. Au premier plan, un platane aux branches duquel sont encore attachées des boules de « poil à gratter » et des feuilles sèches.

15-IMG_3567

 

16-IMG_3569

 

17-IMG_3570

Au bout du pont, brillant de mille feux se tient l’immeuble de France Télévisions

18-IMG_3571

Sur cette photo, la barrière de sécurité de la voie express est réduite à une ligne grise

19-IMG_3572

La barrière de sécurité de la voie express émerge à peine de l’eau20-IMG_3573

 

21-IMG_3574

Barrière de sécurité immergée

22-IMG_3575

Ici, la barrière de sécurité n’est pas complètement noyée mais ça ne change rien à l’inondation des rives qui les rendent impraticables.

23-IMG_3576

C’est ici que la voie express plonge dans l’eau ou plutôt c’est l’eau qui la submerge…

24-IMG_3577

Sur cette image, on constate le niveau de couverture de la voie et son marquage au sol : une voie pour les voitures et deux pistes pour les cyclistes qui y sont pourtant très rares.

25-IMG_3578

 

26-IMG_3579

 

27-IMG_3580

 

28-IMG_3581

 

Dimanche 28 janvier 2018  13:42-14:12

29-IMG_3584

 

30-IMG_3586

 

31-IMG_3587

 

32-IMG_3589

Les canards sont contents, la crue a rassemblé toutes sortes d’immondices parmi lesquels  ils comptent trouver des pépites alimentaires. Le plus curieux, à mes yeux est qu’ils ne sont pas très nombreux et que je ne vois pas d’autres oiseaux aquatiques comme les mouettent qui pullulent pourtant dans les parcs parisiens. Je ne vois pas non plus les corneilles charognardes qui sont habituellement à l’affût de la moindre nourriture. La proximité de l’île Saint-Germain explique possiblement cette absence. Les volatiles y seraient mieux ? Plus de nourriture et moins de pollution ?

35-IMG_3594

36-IMG_3595

37-IMG_3596

Dommage que l’eau ne monte pas plus haut pour laver cet escalier/poubelle. Situé loin de la mairie d’arrondissement, le quai Blériot se distingue par ses poubelles débordant d’ordures et rarement vidées, ses dépôts sauvages de saletés en tout genre, son trottoir défoncé qui sert de parking à des voitures et camions, etc. C’est surprenant dans cet arrondissement réputé chic dont la mairie est particulièrement pimpante avec ses vasques et parterres de fleurs bien soignées. Pourtant, vers Boulogne après le pont du Garigliano les masures du quai du Point du jour -emplacement des célèbres studios de Boulogne- ont disparu au profit de grands immeubles prétentieux comme celui de Radio France, le luxe desquels tranche avec le trottoir du quai Saint Saint-Exupéry où, côté berge, on peine à marcher entre les nids de poule, les voitures et camions qui y circulent, l’espace étroit entre les arbres et le parapet d’un côté, la voie express de l’autre. J’ai suivi ce chemin avec la poussette de ma petite fille, un parcours de combattante.

Résultat de recherche d'images pour "studios de boulogne"

Les studios de Boulogne, qui du Point du jour, avant leur destruction http://engelleben.free.fr/index.php/thiron-fait-son-cinema-une-expo-sur-le-cinema

38-IMG_3598

39-IMG_3600

40-IMG_3601

41-IMG_3603

42-IMG_3604

Des dizaines de badauds munis de leur Iphone ou d’appareils photos se déversent à tour de rôle pour observer cette crue qui n’a pourtant rien de sensationnel à Paris mais ailleurs affecte sérieusement les habitants. Il est d’ailleurs désolant que depuis que les crues existent, c’est à dire depuis toujours, si peu de progrès aient été faits pour interdire les constructions dans les zones inondables comme créer des voies d’évacuation de l’eau de crues régulières et prévisibles.

45-IMG_3607

Pour en voir plus

Visitez le site de Ma plume fée qui montre de nombreuses vues de la crue de la Seine à Paris ce mois de janvier et dans l’histoire  http://maplumefeedansparis.eklablog.com/la-seine-en-crue-2018-a136109406

Tags antisémites à Créteil et Paris.

Publié le

Actualisation au 10/01/2018

Mardi matin, Promo & Destock, l’un des commerces de Créteil qui avait été tagué de croix gammées a été incendié volontairement à la stupeur et à la consternation de ses clients. Comme le propriétaire est un épicier musulman qui vendait des produits cachères, on peut se demander si le crime a été commis par des antisémites ou des musulmans (antisémites aussi) désireux de faire payer à l’épicier ce commerce indigne des codes de l’Oumma islamiya. Espérons que l’enquête nous en dise plus.


A quelques jours du triste anniversaire des attentats islamistes des 7,8 et 9 janvier 2015 qui avaient fait environ 200 victimes, assassinées ou gravement blessées, des salopards célèbrent le drame de l’Hyper cacher de Vincennes en taguant des croix gammées sur des commerces juifs à Créteil et Paris. Nous le savons, l’antisémitisme se porte bien en France et à la lueur du nombre d’actes antisémites, on mesure la célérité des ministres de l’intérieur successifs qui n’impressionnent guère les fauteurs de trouble à l’ordre public, le tabassage de deux policiers à Champigny//marne la nuit de la Saint-Sylvestre en étant l’affirmation.

Créteil serait une cible privilégiée des antisémites, de jeunes racailles décérébrées, du fait de l’importance de la communauté juive qui y réside. Le 1er décembre 2014, un jeune couple était séquestrée, dépouillé et menacé. Il fallut plus de trois ans aux autorités pour reconnaitre le caractère antisémite de l’agresseion malgré des indices flagrants.  Le 1er décembre 2014, un couple de confession juive avait été séquestré à Créteil, en banlieue parisienne. La jeune femme avait été violée et l’appartement cambriolé par trois hommes. « Vous les juifs, vous avez de l’argent », aurait déclaré l’un des trois auteurs de l’agression, selon l’avocate des victimes, Séverine Benayoun.

Plus récemment, dans la nuit du 3 au 4 novembre 2017, un incendie criminel avait visé l’appartement d’un couple : Le BNVCA condamne l’agression de nature antisémite commise contre une famille de  Créteil (94) dans la nuit du 3 au 4 novembre 2017 par un individu qui a mis le feu à la porte de l’appartement.occupé par une famille de confession juive… 

il était 1h30 du matin, ce 4/11/17 lorsque les aboiements insistants et anormaux de son chien réveillent son épouse qui se lève… elle est surprise par des flammes qui s’élèvent du paillasson arrosé d’un produit inflammable.  
Elle découvre une bouteille de white spirit, posée près de la porte et qu’elle écarte du pied. ..La famille précise avoir déjà déposé plainte à la suite de l’incendie criminel de son véhicule commis le 29 octobre 2017 à 18h30 par un individu qui portait une capuche mais que des témoins auraient vus.  
Les soupçons qu’il portait sur l’un de ses voisins qu’il décrit d’origine nord africaine aura permis à la police de procéder à son interpellation d’autant que ce dernier aurait posté des messages compromettants et des versets du coran, et des tweet incitatifs à la haine sur un compte facebook.

Une croix gammée sur la devanture d\'un magasin de Créteil (Val-de-Marne), le 3 janvier 2017.

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/creteil-des-inscriptions-antisemites-sur-la-devanture-des-magasins-hyper-cacher-et-promo-stock_2543591.html

Selon Le Parisien, cinq grandes croix gammées, tracées à la bombe rouge sur les rideaux métalliques, ont été découvertes par les deux commerçants de Créteil mercredi matin. Contacté par franceinfo, Aziz, propriétaire du magasin Promo Stock raconte avoir découvert les croix gammées vers 8 heures du matin avec son collègue de l’Hyper Cacher

 

On était choqué. On les voyait de loin. Elles sont grandes, en plus, et de couleur rouge. Aziz, propriétaire du Promo Stock

à franceinfo

L’homme, qui ira porter plainte contre X jeudi au commissariat, explique ne« plus se sentir en sécurité » dans le centre commercial où la délinquance sévit depuis longtemps. « On ne peut pas savoir qui est derrière mais les croix gammées, ça renvoie directement à de l’antisémitisme. Et puis nos magasins sont spécialisés dans l’alimentation casher, ils savent très bien que l’on est des magasins de la communauté », ajoute-t-il.

personnes de confession juive, est-il précisé.

« Gérard Collomb condamne fermement ces actes et tient à adresser son soutien aux résidents visés par cette attaque ainsi qu’à la communauté juive de France », peut-on lire dans un communiqué du ministère. « Il souhaite que tout soit mis en oeuvre pour identifier les auteurs », lit-on également.

Lire Aussi

  • Antisémitisme: «En 2017, on a dû déménager parce qu’on est juif»

    Tags racistes, agressions violentes… Depuis les années 2000, de plus en plus de familles juives quittent certaines banlieues sensibles pour des zones pavillonnaires ou la capitale par crainte d’actes antisémites…Caroline Politi   — 

http://www.20minutes.fr/paris/2184191-20171213-antisemitisme-2017-demenager-parce-juif

  • «Ils sont partout»: Quelle est la réalité de l’antisémitisme en France aujourd’hui?

SOCIETE Les clichés antisémites sont toujours vivaces…Delphine Bancaud   — 

..alors que les juifs représentent moins de 1 % de la population française, ils ont été la cible de 40 % des actes racistes commis en France en 2015. Une montée des agressions depuis quinze ans, très liée à l’actualité politique, selon la chercheuse : « les records de violences observés coïncident avec les interventions fortement médiatisées de l’arme israélienne dans les territoires palestiniens », explique-t-elle.

Autre réalité inquiétante « depuis dix ans, des juifs sont à nouveau tués parce qu’ils sont juifs », souligne Alain Jakubowicz, président de la Licra, qui évoque l’assassinat d’Ilan Halimila tuerie de Mohamed Merah dans une école juive en 2012 et l’ attentat contre l’Hyper Cacher en janvier 2015. « Et ces meurtriers ne viennent plus de l’étranger, mais sont français », souligne le sociologue Michel Wieviorka…

Mais des préjugés antisémites résistent

« Les juifs aiment l’argent et en ont, ils sont proches des sphères de pouvoir… » Ces vieux clichés ont la vie dure, comme le souligne l’enquête 2016 sur l’état de l’opinion réalisée pour la CNCDH. « Ce sont des a priori qui se perpétuent de génération en génération depuis le XIXe siècle et qui ne sont ni idéologiques, ni religieux. On entend par exemple encore l’expression abominable « fais pas ton sale juif », visant à fustiger des comportements égoïstes », souligne Vincent Tiberj. « Ces préjugés sont d’autant plus répandus qu’ils sont devenus banals. Et leur diffusion est fortement liée à la crise car il faut trouver des boucs émissaires à son manque de fortune », déplore de son côté Alain Jakubowicz…

 

 

Architecture. Mascarons et écureuils avenue de Versailles

Au 70 avenue de Versailles dominent deux belles têtes de figures antiques légèrement différentes l’une de l’autre. Ces mascarons peuvent être une représentation de Bacchus qui symbolise l’abondance et le plaisir.

 

L’immeuble date de 1928, début de la période Art déco qui commence en 1925. Il est signé Jean Boucher et Paul Delaplanche, architectes. Le sculpteur est F. Joyeux1-IMG_3448

Un couple d’écureuils surmonte chaque porte. Le premier couple grignote des feuilles de chêne. L’écureuil est le symbole de l’économie. Le chêne représente la force, la solidité, la résistance.

3-IMG_3449

Le deuxième couple d’écureuils grignote des feuilles de laurier, symbole de réussite. L’écureuil de droite est accroupi vers le sol.

On remarquera le motif typiquement Art déco de la ferronnerie du balcon au dessus des écureuils.

2-IMG_3450

Pour en savoir plus

http://www.pss-archi.eu/immeubles/FR-75056-52466.html

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Salon_de_1855,_la_sculpture,_l%E2%80%99architecture,_la_gravure

Paris sunset 28/10/2017 19:02-19:09

Coucher de soleil orange après une belle journée d’automne

Comme un air de Turner

Le , Turner meurt au domicile de sa compagne Sophia Caroline Booth à Cheyne Walk, dans le quartier de Chelsea. Ses derniers mots auraient été « Le soleil est Dieu »23

Je suppose que Turner appliquait ses couleurs, aquarelle ou huile, de mémoire dans son atelier d’après les croquis qu’il dessinait en extérieur. En effet, l’invention du tube métallique ne date que de la fin du XIXème siècle. Auparavant, il était difficile de conserver les couleurs dont les pigments étaient broyés chaque matin en atelier par des assistants. L’invention du tube métallique révolutionna la peinture en permettant la peinture en extérieur, ce qui contribua à la naissance de l’impressionnisme. les tubes d’étain sont inventés vers 1841 par l’Américain John Goffe Rand qui en dépose le brevet à Londres mais ils coûtent assez cher https://laconnectrice.wordpress.com/2012/05/06/le-bleu-dans-tous-ses-etats/

http://www.tate.org.uk/art/artworks/turner-sunset-on-the-river-n02311

Si on part de l’hypothèse que William Turner peignait ses soleils couchant et levant de mémoire en atelier, on peut imaginer qu’il éprouvait la liberté qui le poussa à révolutionner l’usage de la couleur et ouvrit la voie aux peintres impressionnistes. Il fut le premier à reproduire la nature telle qu’il l’avait vue, avec ses levers et couchers de soleil éblouissants de couleur et de lumière. La première fois que je vis les toiles de Turner, je fus moi-même éblouie par les teintes vives et flamboyantes.

Chaque soir et chaque matin, quand je prends le temps de regarder le soleil se lever ou se coucher je suis fascinée par cette beauté éphémère, toujours splendide et toujours différente. C’est une illustration parfaite de l’expression a sight for sore eyes que je traduis par une vision pour une âme chagrine ou de la beauté pour une âme en peine.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le soleil se couche à l’Ouest à Paris Ouest

03-IMG_2935

En descendant le boulevard Exelmans le samedi 21 octobre un peu avant 19h

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :